Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Recherche monastère bouddhiste, un Dojo, une retraite, un vêtement...

    Partagez
    avatar
    jerome8
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 25
    Age : 40
    Localisation : La Louvière (Belgique)
    Emploi/loisirs : La marche ,l'art ,lecture
    Humeur : L'altruisme et toujours aider mon prochain
    Date d'inscription : 05/04/2012

    Recherche monastère bouddhiste, un Dojo, une retraite, un vêtement...

    Message par jerome8 le Jeu 5 Avr 2012 - 20:42

    Voila ,comme dans ma présentation ,je recherche un monastère en Belgique ou en France!
    Ce n'est pas pour faire un retraite mais bien pour y rester et donner ma vie au Bouddhisme, c'est une question bien réflechie depuis plus de 8ans!!!
    Donc je me permet de vous demender votre aide! je suis débutant certe mais plein de courage et d'envie d'apprendre pour peut être un jour devenir moine
    Ce qui me tiens a coeur ,j'ai besoin de savoir qui je suis ,pourquoi etc...
    Si vous avez des questions ,je me tiens a votre entière disposition

    Un grand merci
    avatar
    lausm
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1472
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: Recherche monastère bouddhiste, un Dojo, une retraite, un vêtement...

    Message par lausm le Jeu 5 Avr 2012 - 22:32

    Cf ma réponse à ta présentation.
    Tu peux donner ta vie au bouddhisme en donnant ta vie à ton quotidien consciemment : il y a tout le temps des occasions d'aider quelqu'un, peut-être encore plus aujourd'hui qu'hier, vu l'état du monde.
    C'est ce qu'on appelle être un bodhisattva.
    Perso, et ça fait dix sept ans que je pratique, je ne crois pas que ce soit le truc à faire. Du tout.
    Connaissant un peu l'état des lieux, beaucoup de gens se ramassent : devenir moine dans un temple sert surtout à faire prospérer le business de celui qui en est le patron. Désolé de dire ça de façon aussi péremptoire et aussi abrupte, mais je ne crois absolument pas au modèle qu'on nous présente depuis quelques années.
    et les néo fondateurs de temple sont bien plus préoccupés par l'image, le fric, et sont bien souvent de piètres exemples en terme ne serait-ce que d'hygiène de vie!
    tu auras du zen super clean...et zéro réalisation.
    Parce qu'il faut un vrai maître qui t'accompagnes.
    Et il y en a peu.
    Tu dis que ton choix est fait, je suis profondément touché de cette détermination, mais je t'invite à l'examiner vraiment profondément avant tout décision. Cela fait partie de la Voie. et aussi à regarder ce qui de la pratique est là, en toi, autour de toi, dans la vie que tu mènes telle qu'elle est.
    Deshimaru avait dit que le zen était mort dans les temples. Et ses disciples veulent l'y réenfermer!!
    Le zen, c'est juste s'asseoir, retourner le regard vers cet intérieur de soi insondable...qui nous ramène vers les autres!!
    En tous cas, même le seul dont je pense qu'il est vraiment authentique, je ne pense pas qu'il faille y aller à plein temps maintenant...mais si tu veux les coordonnées, je te les passerai pas mp.
    je te dis ça, en tant que moine, pratiquant depuis dix sept ans...et qui a fait mille bornes pour pratiquer avec quelqu'un.
    Ta vie est précieuse. Peut-être as-tu besoin de t'isoler et prendre du recul.
    Mais on peut faire ça parfois là où on est , en un instant.

    Enfin, c'est ce que j'en dis avec mon expérience, qui est simplement la mienne.
    Je te souhaite de trouver ta réponse.
    A ta disposition si besoin.

    PS : si tu peux simplement en dire plus concrètement sur ton expérience...
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5495
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Recherche monastère bouddhiste, un Dojo, une retraite, un vêtement...

    Message par Kaïkan le Jeu 5 Avr 2012 - 22:52


    Bonsoir,

    Il y a toujours dans la vie un moment de grande sincérité où vient le souhait de s'isoler pour approfondir la connaissance de soi et donner plus de place à notre côté mystique.

    C'est généralement vers 33 ans.

    C'est quelque chose de très beau et de très précieux cet "élan" qui vient de l'intérieur et c'est bien pour cela qu'il ne faut pas le gâcher.

    La lumière ne se cache pas sous le boisseau. Elle doit être visible de tous et éclairer chaque instant en tous lieux.

    Pourquoi ne pas avoir le courage d'aller dans la plus haute dimension ?
    Nous pouvons construire nous-même notre propre monastère au plus profond de notre cœur.
    Suivre la Voie de Bouddha c'est pratiquer avant le Bouddhisme et ses monastères.

    Il est préférable de bien réfléchir et de ne s'engager que d'une façon totale et cela ne se fait que dans le secret et la profondeur de son propre esprit...
    étoile





    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Recherche monastère bouddhiste, un Dojo, une retraite, un vêtement...

    Message par Invité le Jeu 5 Avr 2012 - 23:19

    Bonsoir, ce que dit Lausm est tout à fait exact, j’ai rencontré des moines avide pas forcement d’argent mais de pouvoir et quand tu constates ce fait, c’est assez déroutant
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 66
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Re: Recherche monastère bouddhiste, un Dojo, une retraite, un vêtement...

    Message par Leela le Jeu 5 Avr 2012 - 23:42

    les néo fondateurs de temple sont bien plus préoccupés par l'image, le fric, et sont bien souvent de piètres exemples en terme ne serait-ce que d'hygiène de vie!
    c'est hélas vrai, c'est pour cela que je ne t'ai pas conseillé de monastère en Belgique: celui que je fréquentais depuis près de 15 ans est tombé aussi dans ce travers... Je ne parle pas des lamas: ils sont manipulés par certaines personnes du comité administrateur...
    Crying or Very sad
    avatar
    jerome8
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 25
    Age : 40
    Localisation : La Louvière (Belgique)
    Emploi/loisirs : La marche ,l'art ,lecture
    Humeur : L'altruisme et toujours aider mon prochain
    Date d'inscription : 05/04/2012

    Re: Recherche monastère bouddhiste, un Dojo, une retraite, un vêtement...

    Message par jerome8 le Ven 6 Avr 2012 - 10:53

    Un très grand merci,pour vos réponses!
    Mais est il possible pour un Belge de partir dans un monastère français,qui sont pour moi de leur qualité supérieur!
    Je ne posède pas beaucoup d'argent mais j'ai ma vie entière a donner a Bouddha
    Donc pourriez vous m'indiquer un monastère voulant bien de moi? je suis pret a faire tout les travaux possible je suis très manuel
    Mais je souhaite vraiment apprendre le bouddhisme pour pouvoir un jour devenir moine
    Je vous remercie
    avatar
    Invité
    Invité

    RE

    Message par Invité le Ven 6 Avr 2012 - 12:01

    Salut Jérôme

    Je ne veux pas couper ton élan mais pourquoi ne pas commencer par des quelques sesshins, voir une semaine samu (bouddhiste en action)
    Le bouddhisme doit servir pour le quotidien mais s’enfermer dans un monastère ???

    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5495
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Recherche monastère bouddhiste, un Dojo, une retraite, un vêtement...

    Message par Kaïkan le Ven 6 Avr 2012 - 13:02

    jerome8 a écrit:Un très grand merci,pour vos réponses!
    Mais est il possible pour un Belge de partir dans un monastère français,qui sont pour moi de leur qualité supérieur!
    Je ne posède pas beaucoup d'argent mais j'ai ma vie entière a donner a Bouddha
    Donc pourriez vous m'indiquer un monastère voulant bien de moi? je suis pret a faire tout les travaux possible je suis très manuel
    Mais je souhaite vraiment apprendre le bouddhisme pour pouvoir un jour devenir moine
    Je vous remercie

    Bonjour jerome8,

    Voici trois liens qui vont t'intéresser. Il faudrait les consulter dans l'ordre et les lire attentivement en profitant du débat contradictoire pour ne pas stagner sur une vision unique, un seul point de vue... Wink


    1. http://zen-et-nous.1fr1.net/t644p60-pratique-et-enseignement

    2. http://zen-et-nous.1fr1.net/t647-ravi

    3. http://zen-et-nous.1fr1.net/t646-zazen-dans-un-temple-en-alsace


    Bonne lecture... study



    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    jerome8
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 25
    Age : 40
    Localisation : La Louvière (Belgique)
    Emploi/loisirs : La marche ,l'art ,lecture
    Humeur : L'altruisme et toujours aider mon prochain
    Date d'inscription : 05/04/2012

    Re: Recherche monastère bouddhiste, un Dojo, une retraite, un vêtement...

    Message par jerome8 le Ven 6 Avr 2012 - 15:38

    Un très grand merci
    J'ai lu avec beaucoup d'attention,ayant pu remarquer également que certain membre ne son pas digne d'être zen!enfin cela n'est pas mon probleme!J'ai pu lire également de nombreux message de KAÏKAN qui pour moi apprend beaucoup de choses et est très claire dans ses réflexions
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2881
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Recherche monastère bouddhiste, un Dojo, une retraite, un vêtement...

    Message par Yudo, maître zen le Ven 6 Avr 2012 - 15:49

    jerome8 a écrit:Un très grand merci
    J'ai lu avec beaucoup d'attention,ayant pu remarquer également que certain membre ne son pas digne d'être zen!enfin cela n'est pas mon probleme!J'ai pu lire également de nombreux message de KAÏKAN qui pour moi apprend beaucoup de choses et est très claire dans ses réflexions

    Je suis un peu étonné de cette réflexion. Quels membres ne sont pas dignes d'être zen? Ce qu'a pu te dire Lausm, par exemple, est malheureusement un reflet extrêmement fidèle de la réalité du Zen en France. Il n'y a pas de monastère digne de ce nom, à part celui de Tokuda dans les Alpes Maritimes. Il n'y a pratiquement pas de maîtres zen dignes de ce nom.

    L'essentiel de ce qui s'arroge le titre de "Zen", en France, est essentiellement un jeu crypto-fasciste où il s'agit de casser les gens pour les faire entrer dans un moule qui est tout sauf celui de la libération. La hiérarchie y remplace l'étude de soi et de la Voie.

    Il faut être sérieux, non seulement dans ses intentions, comme cela semble être ton cas, mais aussi dans l'étude de ce qui existe. Le Bouddhisme (Zen ou autre) est fondamentalement un apprentissage de la réalité, telle qu'elle est et non telle qu'on aimerait qu'elle soit.
    avatar
    jerome8
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 25
    Age : 40
    Localisation : La Louvière (Belgique)
    Emploi/loisirs : La marche ,l'art ,lecture
    Humeur : L'altruisme et toujours aider mon prochain
    Date d'inscription : 05/04/2012

    Re: Recherche monastère bouddhiste, un Dojo, une retraite, un vêtement...

    Message par jerome8 le Ven 6 Avr 2012 - 16:17

    J'ai passer une nuit blanche suite a deux livre acheter hier matin
    Le Dalaï-lama L'art du bonheur et le Bouddhisme pour les nuls que je n'ai pas encore fini de lire car il est assez gros comme bouquin
    Mes cela ma permis d'eclaircir certaines de mes idées qui était fausse! certe c'est un début mais il faut bien commencer part quelque chose!
    Car ici en Belgique plus clairement a La Louvière il y a un DOJO dont je ne citeré pas le Nom qui voulais bien m'apprendre le bouddhisme mais je devais payer 450euro pour l'année plus 15euro a chaque séance ,ju'ai trouver cela un peut louche puis je me suis dit c'est de l'arnaque complete et pourtant sur le peut de temps que j'ai pu parler avec le sois disant maitre je vous assure qu'il y avait du monde qui venait a ses séances .
    Donc pour moi c'est un peut confu
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 66
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Re: Recherche monastère bouddhiste, un Dojo, une retraite, un vêtement...

    Message par Leela le Ven 6 Avr 2012 - 17:06

    normalement, la décision de devenir moine dans un monastère se prend après des années de pratiques assidue, de stages, ...

    Je ne comprends pas bien, pour ma part, cette "décision" que tu as prise sans (apparemment) bien connaître le bouddhisme, ni la vie dans un monastère. Ca resemble plutôt à un coup de tête, peut-être suite à des difficultés de vie (c'est alors une fuite), ou à une image romantique (donc erronée) du Bouddhisme.

    Aucun monastère sérieux (s'il en existe) ne t'acceptera dans ces conditions.

    "Bouddha" ne demande à personne de lui consacrer sa vie, tu te trompes d'adresse.

    Et demander à des inconnus, sur un forum inconnu s'ils peuvent te renseigner "un monastère où tu pourras être accepté" est vraiment étonnant. Le minimum que tu aurais pu faire, c'est d'aller voir dans plusieurs d'entre eux, et leur demander à EUX. Comment veux tu qu'on puisse ici te dire "va là de la part de Leela, tu y seras bien et ils t'accepteront tout de suite, même si tu ne connais pas le bouddhisme" ?. Pour couronner le tout, en ayant juste demandé des renseignements un seul centre, tu as décidé que les monastères en France sont mieux qu'en Belgique.

    Excuse moi d'y aller si carrément, mais tout t'a été dit dans les réponses précédentes, et malgré cela tu n'as toujours pas compris, alors je pense que c'est te rendre service que de te parler franchement.

    Bonnes recherches !

    avatar
    jerome8
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 25
    Age : 40
    Localisation : La Louvière (Belgique)
    Emploi/loisirs : La marche ,l'art ,lecture
    Humeur : L'altruisme et toujours aider mon prochain
    Date d'inscription : 05/04/2012

    Re: Recherche monastère bouddhiste, un Dojo, une retraite, un vêtement...

    Message par jerome8 le Ven 6 Avr 2012 - 18:06

    LEELA merci pour ta franchise ,c'est une chose que j'apprecie fortement!
    Toi qui a du surement frequenté certain centre que pense tu du temple de HUY ???
    Pour ma part j'y ai été deux fois et j'ai trouver cela très commercial!!!
    J'ai été élevé par des soeurs a l'école catholique des fille de marie a La Louvière elles me donnais les cours ,les repas ,les prière etc...
    Comme je l'ai déjà dit j'y ai reflechis pendant 8ans et ayant lu pas mal de livres et lu aussi pas mal d'articles sur internet voila pourquoi ce porte mon choix sur cette vocation!
    Je ne possède plus de voiture actuellement et j'ai eu beau chercher je n'ai trouver aucun temple ou dojo près de La Louvière.
    Mais si tu as une adresse a m'indiqué je suis partent,j'ai vu qu'il y a a MONS et CHARLEROI mais malheureusement les horaire sont trop tard et je n'aime pas me baladé dans La Louvière a certaines heures
    D'ou comment faire ?
    Merci
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 66
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Re: Recherche monastère bouddhiste, un Dojo, une retraite, un vêtement...

    Message par Leela le Ven 6 Avr 2012 - 18:27

    ah, je suis heureuse que tu aies "bien pris" mes propos. Tu sais, je n'aime pas être cassante, mais parfois, il le faut.

    Je connais trrrès bien le monastère de Huy, depuis plus de 20 ans, et depuis 1 mois, j'ai arrêté de le fréquenter, pour la raison que tu dis ! Je n'aimais déjà pas cette tendance "commerciale" grandissante, mais j'y travaillais quand même comme volontaire régulièrement. Il y a eu un incident récent qui a révolté beaucoup de monde, même le secrétaire a donné sa démission.

    Bon, il faut se dire que rien n'est parfait, ce qui n'empêche pas de réagir fermement. J'ai écrit des lettres très franches (tu vois comme je suis... Wink ) et d'autres aussi, vraiment, s'ils ne comprennent pas après ces démissions en masse, c'est qu'il y a un réel problème.

    Cela ne vient pas des lamas, qui sont SUPER, mais du "comité organisateur", qi est certainement bien intentionné mais est tombé dans le travers d'avoirs "le" plus beau temple, "la" plus grande statue, etc.

    Il ne suffit pas de lire pour approcher le bouddhisme, ça reste théorique. Il faut pratiquer.
    Le bouddhisme est un oiseau qui a besoin de ses deux ailes pour voler: l'une est l'étude, l'autre la pratique. Pour la pratique, tu DOIS être guidé: stages, conférences, cours de méditation, entretien avec des lamas ou enseignants. La pratique se fait à chaque moment de la journée: "chaque acte de la vie peut devenir le Dharma" (lama Karta).
    Je suis en train d'écouter Eckart Tolle qui explique super bien ce qu'est la conscience du moment présent, je te conseille d'écouter 10 fois cette "audio": http://www.youtube.com/watch?v=6CHC5MmweqA&feature=related

    A Bruxelles, je peux te conseiller Samye Dzong, 133 rue Capouillet, mais ce n'est pas tout près pour toi. Ils sont assez intègres, je trouve, il y a de bons enseignements et tu peux louer une chambre pour résider, mais ils ne font pas de stages comme à Huy, sur plusieurs jours, ça, c'est l'idéal Même si tu n'aimes pas le monastère, tu peux y aller les yeux fermés pour les stages.

    Sinon, je vais régulièrement au dojo zen ici: http://www.zazen-bru.be/ ils sont parfaits, je trouve. Tu paieras 5 € par séance de méditation, ce qui est plus que raisonnable.

    Voilà. Continue à chercher, tu trouveras... Mais ne cherche pas à avoir "tout, tout de suite": la première vertu est la patience.

    Merci encore d'avoir bien réagi, j'avais un peu de remords de t'avoir bousculé.

    Tu sais, la première fois que j'ai été à Huy, j'ai discuté avec Lama Zeupa (il y a plus de 20 ans!), je voulais prendre refuge, j'avais eu un premier contact depuis un an ou deux avec le bouddhisme: stages, lectures... Il m'a répondu: revenez dans quelques années, réfléchissez d'abord".
    Alors tu vois, si tu reçois cela comme réponse pour une simple prise de refuge, imagine ce qu'ils peuvent dire pour une demande de devenir lama! Ils diront "revenez dans 20 ans" Wink

    Le premier contact que j'ai eu a été en Ecosse, à Samye Dzong. Si je n'avais pas eu des enfants à élever, j'y serais restée ! Donc, je me reconnais bien dans ton enthousiasme un peu enfantin (excuse moi: c'est un compliment aussi, hein ! Vive la spontanéité des enfants...)
    avatar
    jerome8
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 25
    Age : 40
    Localisation : La Louvière (Belgique)
    Emploi/loisirs : La marche ,l'art ,lecture
    Humeur : L'altruisme et toujours aider mon prochain
    Date d'inscription : 05/04/2012

    Re: Recherche monastère bouddhiste, un Dojo, une retraite, un vêtement...

    Message par jerome8 le Ven 6 Avr 2012 - 19:02

    Encore une fois merci LEELA pour ton fran parler ,ce sont des choses qui ce perde !
    Pour Bruxelles ,c'est effectivement loin pour moi car je n'ai pas de voiture!!! Pour aller passé un stage a HUY je suis d'accord avec toi ,je prendrais le train,mais peut on rester volontaire prendre refuge part la suite? En gros combien de temps peut on resté? je n'ai pas de gros moyen mais je ne suis pas pauvre non plus hihi
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 66
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Re: Recherche monastère bouddhiste, un Dojo, une retraite, un vêtement...

    Message par Leela le Ven 6 Avr 2012 - 19:54

    tu ne peux rester que le temps du stage.
    Il y a une demie heure à pieds depuis la gare. Au retour, tu trouves facilement quelqu'un pour te ramener à la gare, ou plus loin.

    Quand ils commencent à te connaître (après plusieurs stages) alors ils acceptent que tu prolonges ton séjour d'un jour ou deux, progressivement.
    Il faut comprendre qu'il y a beaucoup de dépressifs, voire de déséquilibrés qui essaient de rester, parfois même des malades échappés d'hôpitaux psychiatriques, alors il est normal qu'ils se méfient.
    De toutes façons, ton aide sera (un peu) sollicitée: rendre service, nettoyer...
    En dehors des stage, il n'y a parfois presque personne au centre, alors que les gens s'attendent d'avoir un lama à leur disposition personnelle...

    Sais tu ce qu'est "prendre refuge" ? Rien de spectaculaire, c'est un engagement que tu prends vis à vis de toi même.

    Tu trouveras tous les renseignements ICI et ICI

    Choisis un w-e d'intiation à la méditation. Il y en a même un complètement gratuit: inscris toi vite ! C'est une réaction de Lama Karta, qui n'apprécie pas non plus cet aspect "commercial". clique ICI
    Il y aura du monde, mais c'est vraiment super, même des avancés y vont: on n'écoute jamais assez les bases...
    La méditation enseignée est "shine", ce qui est pratiquement la même chose que la méditation zen.
    C'est la base.
    A toi, après, de pratiquer tous les jours zazen, mais aussi pendant tes activités quotidiennes: observer tes émotions, être conscient du moment présent, ne pas se disperser en pensées qui "moulinent"...
    C'est ça, "la pratique".
    avatar
    jerome8
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 25
    Age : 40
    Localisation : La Louvière (Belgique)
    Emploi/loisirs : La marche ,l'art ,lecture
    Humeur : L'altruisme et toujours aider mon prochain
    Date d'inscription : 05/04/2012

    Re: Recherche monastère bouddhiste, un Dojo, une retraite, un vêtement...

    Message par jerome8 le Ven 6 Avr 2012 - 20:47

    Merci pour l'info ,mais j'ai bien regarder et l'on ne sais pas encore s"inscrire j'ai donc envoyer un émail
    Merci LEELA!

    Si quelqu'un connait un centre ou un DOJO près de La louvière pour pratiquer le Bouddhisme ,cela serait sympa merci
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 66
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Re: Recherche monastère bouddhiste, un Dojo, une retraite, un vêtement...

    Message par Leela le Ven 6 Avr 2012 - 21:34

    tu dois demander un "login" (premier onglet en haut à gauche), ils te l'envoient par mail, alors tu peux t'inscrire en ligne Wink C'ets le plus facile et le plus rapide.

    Pour les dojos zen "reconnus" tu vas voir là. Il y a aussi des sous-groupe:adresse toi par exemple à celui de Mons ou Charleroi, et demande s'il y en a dans ta région.



    avatar
    lausm
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1472
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: Recherche monastère bouddhiste, un Dojo, une retraite, un vêtement...

    Message par lausm le Sam 7 Avr 2012 - 18:46

    En Belgique, tu as un dojo de la Dogen sangha qui a pratiqué avec Nicole de Merkline qui a pratiqué en son temps avec Deshimaru. Elle suivait Roland en son temps, puis a dû être en désaccord avec lui (comme souvent des anciens qui ont de la bouteille au bout d'un certain temps avec lui), et a eu le shiho de Nishijima. Je l'aimais bien, Nicole.
    Il y a un dojo de Tokuda, à Mons aussi. Un dojo que j'ai entendu taxer de dissident (qualificatif souvent usité quand on quitté l'AZi, point de vue bien sûr toujours vierge de tout jugement et de toute subjectivité).
    Il y a Chan, un ancien qui dirige un dojo AZi à Liège. Ce que j'aime, c'est qu'il a réussi a faire porter la double casquette zen AZi et Thich Nath Hanh, sûrement le fruit de son ancienneté dans la pratique et de son origine vietnamienne.
    Après, faut savoir qu'au Japon, et dans le zen ancien, les gens n'hésitaient pas à s'envoyer les disciples de temples en temples, de maîtres en maîttres, et Tokuda raconte bien volontiers qu'il est arrivé au zen soto à partir du rinzai, dont il est reconnaissant pour ce que ça lui a apporté en terme de méditation assise. Tout comme il a appris de maîtres du bouddhisme Kegon pour lire Dogen. Le bouddhisme n'est pas exclusiviste, mais c'est par contre une tendance très développée en Occident et en France du clivage, de l'exclusivité (ce qui peut se manifester en oubliant toujours de parler des voisins qui pratiquent à côté de soi, qu'on ne voit jamais, qu'on n'invite jamais, qu'on ne va jamais voir...quand on ne les critique pas sournoisement par allusions bien menées, sous prétexte qu'ils ne sont pas comme il faudrait etc...).
    Ce que je vois chez Tokuda, c'est que dans l'eko qu'il chante, il y a inclus Me Deshimaru. Qui est aussi en photo sur l'autel de morts. Il se situe très clairement en continuité et complémentarité de sa mission, pas en opposition ou en concurrence.
    PAr contre je ne peux en dire autant de la plupart des néomaîtres zen occidentaux qui sont plus préoccupés par la gestion de leur business que par le sort des disciples.
    J'ai vu que sur plusieurs files il était fait la promotion de tel temple, tel enseignant.
    Je ne le nommerai pas, mais celui dont il est question, est le référent d'un groupe dont j'ai été exclus. Et c'est lui qui a donné la marche à suivre au responsable qui a accompli ce "travail". Bien sûr, tout a été fait pour éviter toute confrontation, toute possibilité de nous exprimer. C'est par rapport à cette histoire que Yudo me citait dans une des files mises en lien, et quoi que certains pensent de ce qu'il dit, ce qu'il dit est pourtant fondé sur des faits avérés mais dont on évite qu'ils soient dits. Cela a de quoi rendre quelqu'un énervé : la trahison spirituelle est pour moi encore pire que d'être trahi par sa famille. Quand on donne tout pour cela.
    Autour de cet homme, nous sommes loin d'être cas isolés. Un responsable d'un dojo pas très éloigné, qui l'avait comme référent, m'a déclaré avoir eu toutes les peines du monde pour arrèter qu'il soit référent du dojo. Avec une description de jeux de pouvoir, de façon d'éluder les discussions pour discuter les conflits, fort édifiantes.
    Tout comme quelqu'un aussi m'a déclaré avoir été permanent quelques temps pour lui, et à la fin, au plus mal, déprimé (six jours sur sept de boulots, c'est peutêtre beaucoup), la seule réponse donnée fût, non pas comment tu vas, comment résoudre ton problème, mais "'va-t-en"...sûrement pour mettre quelqu'un à la place. Quelqu'un comme qui veut entrer dans un temple, comme toi qui pose cette question, et d"'autres.
    Et d'autres histoires du même acabit qui prendraient de la place.

    Il y a plus de dix ans, je n'aurais pas voulu voir tout ça, admettre cette réalité.

    Mais aujourd'hui, je ne peux que dissuader les gens, donc toi, de s'engager comme tu veux dans un temple français (encore plus dans un temple français!)...mais par contre, comme Ichiro le suggère, au moins commencer petit : dojo, sesshin. Progressif. Cela n'en sera pas moins de l'éveil subit.
    Car l'autre temple qui n'est pas nommé, c'est pas mieux et les témoignages que j'en ai, ne plaident pas pour une grande harmonie mentale de qui dirige. Mais on peut très bien travestir ça sous de belles formes, de super cérémonies, de très belles paroles...mais l'esprit, ne se paie pas de mots. Nos politiques ne cessent de faire cela, et cela continue et marche, parce qu'en face quelqu'un y croit. Est-ce cela dont on veut faire du dharma???? Cette question est importante, et elle n'est pas nouvelle : Dogen y avait droit en son temps, certains étaient prèts à faire cramer son temple. Et pour moi, être président de telle organe de représentation, avoir tel titre, telle fonction, n'est en rien un critère de sélection, encore moins de réalisation spirituelle.
    Mais si je parle de Tokuda, je ne le considère même pas vraiment comme mon maître. Par contre je pense qu'il est vraiment un maître, car il fait passer la pratique avant lui. Il respecte cela chez les gens. Et qu'il est très honnète avec ça. J'avais pratiqué dans l'AZI, pendant plus de douze ans. J'ai quitté mon chez moi pour suivre un maître, laissant mille bornes entre moi et mon pays natal. Et je me suis ramassé.
    Alors qu'avec Tokuda, j'ai ressenti une cohérence que je n'ai jamais ressentie dans l'AZI. Et je suis persuadé, intimement et sans justification aucune, qu'il est complètement fidèle à ce que Deshimaru a voulu transmettre, là où je pense que plusieurs de ses disciples se sont fourvoyés dans les méandres de leur doute non reconnu quant à ce qu'il enseignait, ayant cru qu'ils trouveraient quelque chose au Japon.
    Quand il pratique, c'est pour transmettre la pratique. Pas pour se montrer ou faire du fric. Et il ne cherche pas à avoir beaucoup de monde. mAis des disciples sincères. Mais plusieurs se sont cassés les dents : il n'en a rien à foutre de l'ego des gens. Faut dire, quand il raconte ce qu'il a pu vivre dans les temples au Japon, on comprend! Seul un vrai désir de pratique peut survivre. Par contre un désir de reconnaissance, de trouver un père ou une famille de substitution, tout ça, ça va faire pschitttt!
    L'autre jour, en enseignant il disait : "...alors vous devenez vous-même, et zazen devient zazen." C'est direct, c'est clair. Et ça ne résout rien : il faut se mettre face au mur et il ne le fera pas pour toi.
    Il vit seul dans son monastère, si tu veux pratiquer avec lui tu seras peinard et il sera content. Mais il dégoise pas un mot de français... c'est soit anglais (de cuisine!) ou portugais.
    Avec quarante minutes de marche à pied pour arriver, car la route n'est pas carrossable. Et peu de confort.
    Cela arrète même des pratiquants anciens. Après, c'est un choix intime à chacun.

    Voilà. Je ne peux taire ce que je sens par rapport à tout ça, mais le dharma est un truc trop précieux pour qu'on utilise la sincérité de qui a envie de le pratiquer à mauvais escient, et il est clair que tous les endroits ne sont pas habités par cette sincérité, même si la façade est jolie.
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2881
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Recherche monastère bouddhiste, un Dojo, une retraite, un vêtement...

    Message par Yudo, maître zen le Sam 7 Avr 2012 - 20:58

    Je me demande même parfois si, parmi les anciens disciples de M° Deshimaru, il n'y avait pas un certain nombre d'anciens gauchistes, maos, trotskos ou stals, étant donné la fréquence à laquelle reviennent les mots "dissidence", "exclusion", etc. Il ne manque plus que "dharma-traître"! Il y a en tout cas la ligne du parti, le Komité central, ainsi que les apparatchiks de tout acabit.

    J'ai à plusieurs reprises proposé aux membres du groupe AZI de Montpellier de venir pratiquer avec moi, en particuliers dans leurs moments difficiles où ils n'avaient plus de dojo. Jamais! Ce serait pris comme une trahison!

    Un de mes "oncles", qui est ici à Montpellier, à été jusqu'à déclarer à un vieux monsieur qui va régulièrement pratiquer chez lui, puisque c'est à côté de son domicile, mais sans s'adresser à lui directement, qu'il y avait des gens "qui ne pratiquaient pas dans un vrai dojo" (entendez qu'il vient aussi pratiquer chez moi.

    C'est assez minable comme attitude.
    avatar
    lausm
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1472
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: Recherche monastère bouddhiste, un Dojo, une retraite, un vêtement...

    Message par lausm le Sam 7 Avr 2012 - 21:05

    C'est un mode d'exclusion passive. Pire et plus pervers que l'exclusion active, je pense.
    C'est toujours supposer que là où on est est la seule référence valable, que ceux qui ne viennent pas c'est parce qu'ils ne sont pas assez motivés, pas assez bons, pas assez déterminés...qu'ailleurs ils ne connaissent pas la vraie pratique, ou la vraie cérémonie (Yudo m'a raconté comment certains sont allés voir une enseignante certifiée par Okumura, et dire qu'elle ne connaissait pas la vraie cérémonie-là où la dernière fois que j'ai vu Tokuda, il a parlé d'Okumura parmi les enseignants valables, alors qu'il pouvait ne parler que de lui).
    En gros, que ceux qui sont ailleurs ne sont pas vraiment assez bien.
    Ces arguments sont difficilement recevables, surtout quand les personnes ne connaissent pas qui ils critiquent.
    Ce qui peut poser vraiment question sur le fondement de ces critiques, et alors l'éthique qui les guident quand ils font ça.
    avatar
    jerome8
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 25
    Age : 40
    Localisation : La Louvière (Belgique)
    Emploi/loisirs : La marche ,l'art ,lecture
    Humeur : L'altruisme et toujours aider mon prochain
    Date d'inscription : 05/04/2012

    Recherche d'une retraite de longue durée

    Message par jerome8 le Sam 7 Avr 2012 - 21:49

    Bonsoir,
    J'ai effectué de mutiple reche sur le net ,mais malheureusement je n'ai rien trouver!
    Je recherche a effecué une longue retraite de ZEN mais ne sais ou m'adressé n'y le cout que cela comporte
    J'ai besoin de savoir qui je suis ,pourquoi et être dans un endroit calme ,je ne cherche pas a fuire mais simplement me retrouver!
    Donc si quelqu'un peut m'aider cela serait gentil ,je suis très motivé et la solitude ne me fait pas peur car je vie déjà dans la solitude.
    un grand merci
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2881
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Recherche monastère bouddhiste, un Dojo, une retraite, un vêtement...

    Message par Yudo, maître zen le Sam 7 Avr 2012 - 22:22

    jerome8 a écrit:Bonsoir,
    J'ai effectué de mutiple reche sur le net ,mais malheureusement je n'ai rien trouver!
    Je recherche a effecué une longue retraite de ZEN mais ne sais ou m'adressé n'y le cout que cela comporte
    J'ai besoin de savoir qui je suis ,pourquoi et être dans un endroit calme ,je ne cherche pas a fuire mais simplement me retrouver!
    Donc si quelqu'un peut m'aider cela serait gentil ,je suis très motivé et la solitude ne me fait pas peur car je vie déjà dans la solitude.
    un grand merci

    Essaye quand même avec Tokuda!
    avatar
    jerome8
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 25
    Age : 40
    Localisation : La Louvière (Belgique)
    Emploi/loisirs : La marche ,l'art ,lecture
    Humeur : L'altruisme et toujours aider mon prochain
    Date d'inscription : 05/04/2012

    Re: Recherche monastère bouddhiste, un Dojo, une retraite, un vêtement...

    Message par jerome8 le Sam 7 Avr 2012 - 22:57

    oK YUDO mais je recherche une longue retraite soit en Belgique ou en France
    Mais j'attend également ton retour dans trois semaines pour pouvoir dicuter plus serieusement avec toi de mon projet!!!
    voir si il y a possibilité de faire une retraite a tes coté

    Voila merci
    avatar
    Invité
    Invité

    re

    Message par Invité le Dim 8 Avr 2012 - 10:48

    Je peux te donner une adresse, un N° de teL, si tu es prêt à débourser 200 Euros par mois (nourriture, logement compris), il faudra peut-être rajouter quelques choses pour les sesshins.
    Tu auras une idée de la vie dans un temple, tu pourras juger par toi même, tu pourras par la suite nous tenir au courant, de ce que tu penses, ressens.


      La date/heure actuelle est Mer 18 Oct 2017 - 13:19