Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Quelle place est donnée à Dieu dans les écrits des maîtres zen ?

    Partagez
    avatar
    phi
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 358
    Date d'inscription : 05/03/2009

    Re: Quelle place est donnée à Dieu dans les écrits des maîtres zen ?

    Message par phi le Ven 22 Juin 2012 - 13:25

    J'ai relu mes messages pour voir, et je ne vois pas de sectarisme. Je ne denigre pas non plus ces religions. Je vois juste quelques personnes qui discutent, ne sont pas d'accord, et echange des arguments, le quotidien d'un forum. A mon sens, Cela vient d'une mauvaise interpretation de ta part.
    Peut etre parceque ce que je disais te derangeait, notament sur le concept "d'ordre cosmique" employé par Deshimaru.
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3247
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Quelle place est donnée à Dieu dans les écrits des maîtres zen ?

    Message par Fred le Ven 22 Juin 2012 - 13:59

    Bonjour,
    Deshimarù disait en effet que lorsque nous faisions zazen, nous étions Bouddha ou Dieu.
    Cette assimilation ne m'a personnellement jamais gêné parce que, j'ai toujours pensé que cela s'adressait aux aspirants quelque peu exaltés et voulant atteindre je ne sais quel idéal fantasmagorique dont précisément, à tort, ils chargaient en signification, pour certains le terme de Bouddha, pour d'autre, celui de Dieu. C'est comme si Deshimarù leur disait en quelque sorte : "S'il vous plait, laissez reposer vos idéaux et vos chimères dans la simplicité de l'assise".



    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5444
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Quelle place est donnée à Dieu dans les écrits des maîtres zen ?

    Message par Kaïkan le Ven 22 Juin 2012 - 15:44

    phi a écrit:J'ai relu mes messages pour voir, et je ne vois pas de sectarisme. Je ne denigre pas non plus ces religions. Je vois juste quelques personnes qui discutent, ne sont pas d'accord, et echange des arguments, le quotidien d'un forum. A mon sens, Cela vient d'une mauvaise interpretation de ta part.
    Peut etre parceque ce que je disais te derangeait, notament sur le concept "d'ordre cosmique" employé par Deshimaru.
    Si tu avais bien lu et relu tu aurais vu que personne ne t’accuse de sectarisme. (ni de quoi que ce soit)
    C'est l'emploi de "notre" qui m'a dérangé et j'ai expliqué clairement pourquoi.

    Phi n'a pas été accusé, il n'a donc pas la nécessité de faire des procès d'intention pour se défendre. Un peu de souplesse et un petit grain d'humour devraient suffire...


    lol!
    Casquette modérateur : On débat sur les idées pas sur les intervenants...
    J'ai déjà signalé qu'il est normal sur un forum, dès l'instant où l'on émet des opinions, d'être exposé à rencontrer des avis contradictoires.
    Cela devrait se passer calmement naturellement, sans réactions épidermiques.





    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    phi
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 358
    Date d'inscription : 05/03/2009

    Re: Quelle place est donnée à Dieu dans les écrits des maîtres zen ?

    Message par phi le Ven 22 Juin 2012 - 16:01

    Oui, un peu de souplesse et d'humour devrait NOUS suffire Laughing
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5444
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Quelle place est donnée à Dieu dans les écrits des maîtres zen ?

    Message par Kaïkan le Ven 22 Juin 2012 - 17:03

    phi a écrit:Oui, un peu de souplesse et d'humour devrait NOUS suffire Laughing




    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    lausm
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1465
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: Quelle place est donnée à Dieu dans les écrits des maîtres zen ?

    Message par lausm le Sam 23 Juin 2012 - 11:15

    early a écrit:Je m'explique.

    Parfois, très rarement, on trouve ce mot, chez Deshimaru ou Shunryu Suzuki - chez d'autres, peut-être, aussi - sans nécessité évidente et très rapidement, comme une concession faite à un public supposé "religieux".
    Or pour un "agnostique", cela ne fait que brouiller le message. Quant à un "athée", ça risque de l'en éloigner pour un moment.

    Alors pourquoi s'en servir si dans le bouddhisme il n'y a pas de dieu ?

    Pourquoi cela serait-il une concession?
    Si l'homme a créé Dieu, pourquoi n'aurait-il pas le droit d'en parler??
    Le bouddhisme n'est pas a-religieux, le bouddhisme est une pratique!!
    Donc il s'accomode très bien de Dieu, ou de son idée, car le bouddhisme ne consiste pas en alimenter de la croyance, en adorer une icône, mais en faire une expérience, et à ne pas adhérer ni rejeter quelque système de pensée que ce soit, mais d'en percevoir le caractère relatif. De voir comment l'on conditionne son état d''esprit, de voir ce qui influe sur notre personne, nos représentations, etc...
    C'est la même logique qu'Einstein a à propos de Dieu tout puissant et la pierre : si l'on croit en l'absence de dieu dans le bouddhisme, pourquoi en parlerait-il?
    et si l'on croit en sa potentielle existence, pourquoi n'en parlerait-il pas??

    Le bouddhisme ne se définit pas comme agnostique ou athée : c'est encore un dualisme de l'esprit qui se définit par rapport à des croyances.
    Le bouddhisme ne nie rien du divin. Je crois même qu'il est au centre de la motivation des pratiquants, en tous car probablement la mienne.
    Mais si cela était désigné comme étant le coeur de la pratique, je n'aurais même pas une seconde commencé!
    Ce qui m'a intéressé, c'est que le bouddhisme laisse cette question sans réponse.
    Son discours consiste à comprendre comment on fonctionne, et comment moins souffrir et devenir heureux.
    Certains ont besoin de Dieu ou autres pour ça, d'autres non.
    Ce serait dommage de figer la recette si certains cuisinent mieux avec certains ingrédients que d'autres.

    Mais le bouddhisme est irréductible à un théisme quelconque.

    Par contre il est clair qu'on est conditionné par notre culture, même si on n'est pas croyant.

    Un jour j'ai osé dans le dojo rappeler cette phrase que Deshimaru disait souvent, en zazen vous êtes Dieu, vous êtes bouddha.
    Certains ne supportent pas cela, ils préfèrent croire que cela n'est pas pour eux et pratiquer un zazen de purification, au lieu de voir que cela est déjà en eux.
    Moralité, je me suis fait agresser à la sortie du dojo, puis plus tard on s'est fait virer.
    Certains pensent même que si on ne croit pas en Dieu dans le zen, on a fait de zazen lui-même un objet de culte.
    J'avoue que je pense cette déduction assez fondée.
    Ce qui implique qu'il va falloir à apprendre pour ces personnes-ci à abandonner aussi tout attachement au zazen lui-même, car c'est faire de soi-même une idole à adorer, mettre son ego sur un piédestal en tout ignorance.

    Décidément, le zen ne repose vraiment sur rien, même pas le zen lui-même!
    avatar
    phi
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 358
    Date d'inscription : 05/03/2009

    Re: Quelle place est donnée à Dieu dans les écrits des maîtres zen ?

    Message par phi le Sam 23 Juin 2012 - 12:49

    "Ce qui m'a intéressé, c'est que le bouddhisme laisse cette question sans réponse."

    Peut être que ton message coincide alors, avec ce qu'est l'agnoticisme qui est :
    "... une position philosophique selon laquelle la vérité de certaines propositions, le plus souvent théologiques, concernant notamment l'existence de Dieu ou des dieux est inconnaissable1,2. Si le degré de scepticisme varie selon les individus, les agnostiques s'accordent pour dire qu'il n'existe pas de preuve définitive en faveur de l'existence ou de l'inexistence du divin. Il est donc impossible de se prononcer."(lien wiki, pas sur que ce soi super exact!)


    cet "Impossible de se prononcer." me fait penser à :
    "Les Bouddhas disent que la vacuité consiste à renoncer aux opinions. Ceux qui croient à la vacuité sont incorrigibles". Nagarjuna.
    Aller toujours au delà.



    Dans quel sens (ou non-sens) employais-tu ces mots ? "Vous êtes dieu, vous êtes bouddha" dans un sens de provocation pour aller au dela des mots , ne pas se laisser pieger par eux ? Un peu comme certains maître Chan ?

    Ce qui pourrais être le cas de Deshimaru. Mais alors lire les kusen sorti de leur context, comme des enseignement ecrit devient un peu inopérant.

    ou dans un sens d'annalogie ? En faisant un rapprochement dieu = le divin, la vacuité. l'eternel = la nature de bouddha. Vous pouvez vous libérer car votre nature profonde est libre (eternel)?

    Ou peut être un autre sens que je n'ai pas pu comprendre ?



    Enfin le rapprochement qui me gene un peu (mais je vais survivre What a Face ) pour l'emploi de dieu, c'est qu'il s'associe vite pour un occidental de culture chrétienne avec l'idée d'une âme eternel, de resurection des âmes et des corps. Ce serait alors employé ce terme dieu, en essayant de l'extraire de son contexte.


    Dernière édition par phi le Sam 23 Juin 2012 - 13:06, édité 1 fois
    avatar
    naitsirhc
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 216
    Age : 62
    Localisation : AVIGNON
    Emploi/loisirs : soignant
    Humeur : égale
    Date d'inscription : 22/01/2012

    Re: Quelle place est donnée à Dieu dans les écrits des maîtres zen ?

    Message par naitsirhc le Sam 23 Juin 2012 - 13:05

    PHI le bouddha à répondu correctement a la question de l'existence de dieu il a donné la seule réponse qui soit juste: l'idée de dieu est une impasse sans solution dans le mental et un mental incapable de trouver une solution est un mental qui ne peut atteindre à la vérité c'est le nœud de la souffrance que de ne pouvoir résoudre cela
    avatar
    phi
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 358
    Date d'inscription : 05/03/2009

    Re: Quelle place est donnée à Dieu dans les écrits des maîtres zen ?

    Message par phi le Sam 23 Juin 2012 - 13:36

    Cet enseignement se trouve dans quel sutra deja ?

    Si l'idée de dieu est une impasse, alors
    L'idée d'absence total de dieu est peut être autant une sorte de réponse et une impasse. Il me semble que c'est ce que dit le madhyamika, dont le zen est le descendant.(quoi qu'il est aussi le descendant du cittamatra)

    Nous pratiquons dans le zen, qui ne s'appuit pas que sur les sutra théravadins.(dont, il n'est pas prouvé que ce soit excatement les vrai paroles du bouddha historique)


    http://www.dailymotion.com/video/x9gh4q_le-bouddhisme-est-t-il-athee_webcam

    Ce qui semble poser probleme c'est la notion de dieu "créateur", et ce que cela sous entend peut être avec Adam et Eve, le peché etc...
    Mais dans une optique de maître Eckart, plus mystique, avec un dieu impersonnel, qui reste un grand mystere insondable, il me semble, que cela pose deja beaucoup moins de probleme.
    avatar
    phi
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 358
    Date d'inscription : 05/03/2009

    Re: Quelle place est donnée à Dieu dans les écrits des maîtres zen ?

    Message par phi le Sam 23 Juin 2012 - 14:41

    J'ai trouvé cette video sur Sri Poonja, un maitre d'Advaita vedenta, qui donne reponse a cette question de dieu Very Happy


    http://www.youtube.com/watch?v=cxyi3N7bOsw&feature=related
    avatar
    lausm
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1465
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: Quelle place est donnée à Dieu dans les écrits des maîtres zen ?

    Message par lausm le Lun 25 Juin 2012 - 1:10

    phi a écrit:.........


    Dans quel sens (ou non-sens) employais-tu ces mots ? "Vous êtes dieu, vous êtes bouddha" dans un sens de provocation pour aller au dela des mots , ne pas se laisser pieger par eux ? Un peu comme certains maître Chan ?

    Ce qui pourrais être le cas de Deshimaru. Mais alors lire les kusen sorti de leur context, comme des enseignement ecrit devient un peu inopérant.

    ou dans un sens d'annalogie ? En faisant un rapprochement dieu = le divin, la vacuité. l'eternel = la nature de bouddha. Vous pouvez vous libérer car votre nature profonde est libre (eternel)?

    Ou peut être un autre sens que je n'ai pas pu comprendre ?
    .....

    Je n'ai rien dit d'autre que de rappeler qu'ainsi assis face au mur, l'expérience que chacun faisait n'était pas différente de celle du Bouddha. Je crois que je n'ai même pas rappelé ce que Deshimaru disait en parlant de Dieu ou du Bouddha, mais c'était dans la droite ligne de cette inspiration.
    et j'ai vu combien préfèrent rester dans un truc dualiste, où ils pratiquent dans l'espoir du paradis plus tard, de la bonne renaissance....et ne veulent pas voir que maintenant c'est déjà le moment de réaliser le fait d'être un bouddha, un être éveillé.
    avatar
    naitsirhc
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 216
    Age : 62
    Localisation : AVIGNON
    Emploi/loisirs : soignant
    Humeur : égale
    Date d'inscription : 22/01/2012

    Re: Quelle place est donnée à Dieu dans les écrits des maîtres zen ?

    Message par naitsirhc le Lun 25 Juin 2012 - 8:37

    [quote="phi

    Ce qui semble poser problème c'est la notion de dieu "créateur", et ce que cela sous entend peut être avec Adam et Ève, le péché etc...ce qui pose un problème c'est la question a l'origine de la réponse que constitue "la notion de dieu créateur. Ce qui découle de cette réponse "Adam Ève péché etc.. appartient à la logique de cette réponse. mon mental demande:"qui suis je ?" mon mental répond "rien"=insatisfaction angoisse de ne pas exister ,de ne pas survivre ,réaction de mon mental salutaire "je suis une créature de dieu mon créateur." satisfaction,brève suivie de angoisse nouvelle " qu'attends t il de moi mon créateur?"que je sois "notion de bien"=satisfaction suivie de insatisfaction car " je suis peut être pas bien " insatisfaction culpabilité etc.si je fais le mal =punition etc....en final mon mental se soumet a son propre délire ou alors il nie l'existence de dieu (a choisir en fonction du prix à payer....Donc pour se recentrer sur ce que pense le bouddha sur ce type de questions posées par "Màlunkyaputta" ce sont des questions qui naissent du mental elles n'ont pas de réalité ,elles sont comme des bugs informatiques il n'y a pas de réponse donc le mental tourne en rond .le bouddha déclare que ce n'est pas la bonne compréhension et que le nirvana ,la vérité n'est pas accessible au mental par ce chemin là (j'ajoute que le bouddha explique clairement la voie à chacun d'entre nous ) Very Happy
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2830
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Quelle place est donnée à Dieu dans les écrits des maîtres zen ?

    Message par tangolinos le Lun 25 Juin 2012 - 11:08

    Le mental ne peut pas expliquer l'origine de la cause première qui fait que les choses soient. Il est donc déductible qu'il puisse y avoir une cause première qui soit inaccessible à notre mental.

    Fort de savoir que nous sommes ignorants de cette cause première, il nous appartient donc de renifler ce qui pourrait la suggérer.

    Ainsi, Dieu me semble être une métaphore utilisée par les sages pour expliquer ce qui nous est incompréhensible, en tronquant la réponse.

    La réponse que propose Bouddha, me semble être celle qui se satisfait de ne pas savoir, et qui indiquerait de s'engager sur la voie de ce qu'elle pourrait être.

    Telle que je me représente ce que peut être la Vérité, elle serait telle une asymptote insaisissable, mais qui nous aspirerait pour que nos représentations de la réalité lui ressemblent de plus en plus.
    avatar
    naitsirhc
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 216
    Age : 62
    Localisation : AVIGNON
    Emploi/loisirs : soignant
    Humeur : égale
    Date d'inscription : 22/01/2012

    Re: Quelle place est donnée à Dieu dans les écrits des maîtres zen ?

    Message par naitsirhc le Lun 25 Juin 2012 - 12:35

    l'exemple d un homme qui par sa sagesse a nécessairement répondu à toutes les questions pour atteindre l'éveil enseigne que ce chemin est réalisable par tous mais il faut sacrifier nos croyances les plus réconfortantes et non les renforcer. (brahma ok mais d'abord Shiva) ou bien (pas de bras pas de chocolat)
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2830
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Quelle place est donnée à Dieu dans les écrits des maîtres zen ?

    Message par tangolinos le Lun 25 Juin 2012 - 13:06

    naitsirhc a écrit:l'exemple d un homme qui par sa sagesse a nécessairement répondu à toutes les questions pour atteindre l'éveil enseigne que ce chemin est réalisable par tous mais il faut sacrifier nos croyances les plus réconfortantes et non les renforcer. (brahma ok mais d'abord Shiva) ou bien (pas de bras pas de chocolat)
    Certes il n'est pas facile de montrer que la substance convoitée est dans l'invisible, alors le guide utilise des moyens habiles.
    Pour suggérer l' indésignable, le sage utilise des métaphores.
    Comment pourrait-on dire qu'on ne sait rien, et en même temps indiquer un sens ?
    Le sage tend la carotte à l'âne qui une fois emporté par son élan, n' a plus besoin de carottes pour avancer.

    Au sujet des croyances il me semble improbable de pouvoir s'en passer. Disons qu'on est obligé de croire en la ressemblance de notre interprétation avec la réalité. même si notre représentation continue à ressembler, de plus en plus, à la réalité, la réalité me semble insaisissable, tant sa perfection nous est incompréhensible.

    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5444
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Quelle place est donnée à Dieu dans les écrits des maîtres zen ?

    Message par Kaïkan le Sam 7 Juil 2012 - 16:58


    Bonjour,

    Pour tous ceux qui pensent avoir besoin d'une protection pour leur Dojo (Zen ou arts-martiaux), voici la déité japonaise la plus populaire...
    Very Happy



     
    La Déesse du Mont Fuji.
    Protectrice du Japon et des Dojo...



    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2854
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Quelle place est donnée à Dieu dans les écrits des maîtres zen ?

    Message par Yudo, maître zen le Sam 14 Juil 2012 - 20:14

    Cela peut paraître paradoxal, en particulier pour tous ceux qui savent quel bouffeur de curés je puis être, mais je crois profondément en Notre-Dame des Sons, Celle qui est à l'écoute des sons du monde, ainsi qu'en Jésus le Nazaréen, le dieu du sacrifice de soi au bénéfice de tous les êtres.

    Evidemment, cela ne peut aller pour moi sans le rejet explicite de l'Ancien Testament et de son dieu psychopathe, mais cela est une autre paire de manches.

    Car pour moi, il ne peut y avoir d'autre dieu que l'Univers tout entier, et j'en suis, non seulement partie intégrante, mais je le suis aussi.

    early
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 107
    Date d'inscription : 27/05/2012

    Re: Quelle place est donnée à Dieu dans les écrits des maîtres zen ?

    Message par early le Dim 15 Juil 2012 - 16:55

    ,


    Dernière édition par early le Jeu 15 Nov 2012 - 23:51, édité 1 fois
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5444
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Quelle place est donnée à Dieu dans les écrits des maîtres zen ?

    Message par Kaïkan le Dim 15 Juil 2012 - 17:13

    Yudo, maître zen a écrit:Cela peut paraître paradoxal, en particulier pour tous ceux qui savent quel bouffeur de curés je puis être, mais je crois profondément en Notre-Dame des Sons, Celle qui est à l'écoute des sons du monde, ainsi qu'en Jésus le Nazaréen, le dieu du sacrifice de soi au bénéfice de tous les êtres.

    Evidemment, cela ne peut aller pour moi sans le rejet explicite de l'Ancien Testament et de son dieu psychopathe, mais cela est une autre paire de manches.

    Car pour moi, il ne peut y avoir d'autre dieu que l'Univers tout entier, et j'en suis, non seulement partie intégrante, mais je le suis aussi.

    (Advaïta Vedanta)

    Le maître pour aider l'étudiant à réaliser sa nature éternelle, lui délivre l'enseignement, résumé ainsi :

      Tat tvam asi : "Tu es Cela"


    Ayant reçu l'enseignement, l'étudiant doit réfléchir par lui-même, et aussi méditer sur le Soi. Il réalise finalement sa nature divine et pleine de félicité :

      So'ham : "Je suis Lui"




    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Quelle place est donnée à Dieu dans les écrits des maîtres zen ?

    Message par fonzie le Dim 15 Juil 2012 - 19:20

    Bonjour,
    Yudo, maître zen a écrit:Cela peut paraître paradoxal, en particulier pour tous ceux qui savent quel bouffeur de curés je puis être, mais je crois profondément en Notre-Dame des Sons, Celle qui est à l'écoute des sons du monde, ainsi qu'en Jésus le Nazaréen, le dieu du sacrifice de soi au bénéfice de tous les êtres.

    Evidemment, cela ne peut aller pour moi sans le rejet explicite de l'Ancien Testament et de son dieu psychopathe, mais cela est une autre paire de manches.

    Car pour moi, il ne peut y avoir d'autre dieu que l'Univers tout entier, et j'en suis, non seulement partie intégrante, mais je le suis aussi.
    Ancien et Nouveau Testament contiennent des Livres et les deux sont dans un seul Livre.
    ça serait comme "rejeter" douze heures dans une journée de vingt-quatre Rolling Eyes
    j'me demande s'il y a un lien entre le nombre de Livres du Nouveau Testament et le nombre de Chants du Purgatoire et Paradis de la "Divine Comédie" ? Shocked
    Quoiqu'il en soit, c'est pas catholique c'que tu dis et dans des temps ou lieux barbaras, y'en a qui pourraient mal interpréter; d'ailleurs Jésus a été sacrifié sans procès pour sacrilège.







    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Quelle place est donnée à Dieu dans les écrits des maîtres zen ?

    Message par fonzie le Dim 15 Juil 2012 - 19:42

    Bonjour,
    early a écrit:

    1. Qui est Notre-Dame des Sons ?
    Yudo, maître zen a écrit:Tchenrésig n'est jamais que le nom tibétain d'Avalokiteshvara, en japonais Kannon ou Kanjizai, en chinois Guanyin, que je me plais à appeler (en traduction littérale d'ailleurs) Notre-Dame des Sons (du Monde).
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5444
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Quelle place est donnée à Dieu dans les écrits des maîtres zen ?

    Message par Kaïkan le Dim 15 Juil 2012 - 23:27

    Yudo a écrit:Evidemment, cela ne peut aller pour moi sans le rejet explicite de l'Ancien Testament et de son dieu psychopathe, mais cela est une autre paire de manches.

    J’ai aussi eu cette tendance à rejeter (d’une façon plus respectueuse ou disons plus diplomatique) les écrits de l’Ancien Testament et ce Dieu cruel demandant le sacrifice d’Isaac.

    Mais j’ai changé d’avis car j’ai réalisé qu’il ne fallait surtout pas prendre seulement au premier degré des écrits si importants. De plus, en regardant plus "loin", j’ai compris un message plus profond à travers cet épisode et je suppose qu’il en est de même avec tous les autres.
    Il est préférable de rejeter les jugements hâtifs. Lire entre les lignes, ouvrir une vision profonde qui peut étancher la soif du cœur, c’est ce dont nous avons tous besoin lorsqu’il s’agit d’étudier des textes anciens quelle que soit la tradition dont ils proviennent.



     
    Le sacrifice d’Isaac

    1960-1966
    Huile sur toile
    230 x 235 cm

    Abraham est sur le point de sacrifier son fils quand l’ange arrête son bras. La composition, caractérisée par la séparation du dessin et de la couleur, présente deux registres.
    Au registre supérieur, l’ange, manifestation du Verbe divin, est dessiné en transparence sur le ciel bleu. Mais à droite y figure également l'évocation des malheurs de la descendance d'Abraham, que Chagall n'hésite pas à rappeler à travers la représentation d'une maternité et d'une scène du martyr du Christ, symbole de la souffrance des Juifs dans sa peinture.
    Au registre inférieur, le groupe d’Abraham et de son fils est coloré par la flamme de l’holocauste. Le corps d’Isaac, abandonné comme celui d’Adam dans La création de l’homme, témoigne également de la soumission de l’homme à Dieu.




    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "

    early
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 107
    Date d'inscription : 27/05/2012

    Re: Quelle place est donnée à Dieu dans les écrits des maîtres zen ?

    Message par early le Lun 16 Juil 2012 - 0:30

    ,


    Dernière édition par early le Jeu 15 Nov 2012 - 23:51, édité 1 fois
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2854
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Quelle place est donnée à Dieu dans les écrits des maîtres zen ?

    Message par Yudo, maître zen le Lun 16 Juil 2012 - 11:26

    Kaïkan a écrit:
    Yudo a écrit:Evidemment, cela ne peut aller pour moi sans le rejet explicite de l'Ancien Testament et de son dieu psychopathe, mais cela est une autre paire de manches.
    J’ai aussi eu cette tendance à rejeter (d’une façon plus respectueuse ou disons plus diplomatique) les écrits de l’Ancien Testament et ce Dieu cruel demandant le sacrifice d’Isaac.

    Certes, on peut interpréter tout cela de façon moins littérale, et c'est probablement une des grandes vertus du Judaïsme (à part celui des intégristes, bien évidemment) que de l'avoir fait.

    Néanmoins, le dieu dépeint dans ces livres est un psychopathe, point barre. Celui du Coran est pire. Et, comme les Evangiles contiennent peu de choses qui puissent justifier les horreurs dont s'est rendu coupable le Xtianisme au cours des siècles, je pense qu'il faut incriminer le lien avec ce dieu psychopathe.

    Mais le monothéisme est, je pense, par essence, psychopathologique...
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5444
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Quelle place est donnée à Dieu dans les écrits des maîtres zen ?

    Message par Kaïkan le Lun 16 Juil 2012 - 12:45

    Yudo a écrit:Mais le monothéisme est, je pense, par essence, psychopathologique...

    Je serais tenté de ne pas contredire... Laughing

    D'un autre côté ce soi-disant Dieu unique est vraisemblablement un miroir du Surmoi dans lequel les adeptes se voient en fait eux-mêmes avec la possibilité de transférer leurs délires en les projetant à travers un personnage virtuel à qui l'on peut faire dire tout et n'importe quoi...

            Le "miroir aux alouettes" ça a toujours très bien fonctionné.





    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "

      La date/heure actuelle est Jeu 17 Aoû 2017 - 17:28