Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Le bouddhisme antérieur au bouddha et le bouddhiste postérieur au bouddha

    Partagez
    avatar
    naitsirhc
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 216
    Age : 63
    Localisation : AVIGNON
    Emploi/loisirs : soignant
    Humeur : égale
    Date d'inscription : 22/01/2012

    Le bouddhisme antérieur au bouddha et le bouddhiste postérieur au bouddha

    Message par naitsirhc le Lun 10 Sep 2012 - 19:58

    Bouddha signifie éveillé : Le prince Siddhattha Gautama fut un homme, et non une divinité.Avant d’être appelé l'éveillé,il chercha auprès des maitres de l'époque,la réponse à cette question "comment mettre fin à la vieillesse , la maladie et la mort". Il n'obtint aucune réponse satisfaisante,alors ,il s'assit selon la coutume de l'époque, et resta jusqu’à ce qu il ait la solution. Il réfléchit longtemps avant de décider de transmettre ce qu'il avait trouvé car il est très dure de comprendre la vérité.(que le bouddha ait,ou non existé, cela n'est pas très important,ce qui est important,c'est que cette histoire montre qu un homme peut atteindre à la vérité ,et pour ce faire, il faut simplement comprendre ce que cet homme, appelé éveillé à juste titre, nous enseigne par ses paroles.... D'autres hommes, nombreux, plus nombreux que maintenant, bien avant le bouddha ont trouvé cette vérité, et nombreux aussi après lui sont ceux qui ont trouve cette vérité .... Il faut reconnaitre hélas que la grande majorité de ceux qui cherchent la vérité se sont égarés, faute d'une compréhension juste on ne compte pas les écoles issues, d’interprétations fausses, qui parsèment l'univers du bouddhisme on y peut rien, mais la vérité celle qui met fin à toutes les misères du monde. Elle est là sous nos yeux, visible par tous et pourtant, si difficile à expliquer. Seul à ce jour, l'éveillé à su l'expliquer au monde, une chance pour nous, ses paroles ont été transmises jusqu'à nous, il incombe à chacun de faire le chemin (et contrairement à une idée reçue, il ne demande pas d'efforts,... juste voir...)individuel, qui fera naitre une ultime fois cette merveilleuse vérité ... Dans cet instant de nirvana que plusieurs d'entre nous ont peut être, déjà vécu, le plus extraordinaire est de pouvoir le comprendre.


    Dernière édition par naitsirhc le Lun 10 Sep 2012 - 22:00, édité 1 fois
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 66
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Re: Le bouddhisme antérieur au bouddha et le bouddhiste postérieur au bouddha

    Message par Leela le Lun 10 Sep 2012 - 20:31


    comprendre les misères et les injustices du monde, oui, ce serait génial. Mais les réduire, ne l'est-ce pas davantage ? Evidemment, si on en comprends l'origine, on a plus facile à agir pour les réduire...

    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Le bouddhisme antérieur au bouddha et le bouddhiste postérieur au bouddha

    Message par Kaïkan le Lun 10 Sep 2012 - 20:35


    Bonsoir,

    Je n'apporterais aucune contradiction au sujet du texte de "naitsirhc".
    Il exprime avec ses mots une vérité que beaucoup on du mal à avaler... Wink

    C'est cependant exactement ce qui est dit par "naitsirhc" qui est exprimé par Dôgen dans le Fukanzazengi. http://zen-et-nous.1fr1.net/t517-fukanzazengi-eihei-dogen


    La Voie est fondamentalement parfaite. Elle pénètre tout. Comment pourrait-elle dépendre de la pratique et de la réalisation ? Le véhicule du Dharma est libre et dégagé de toute entrave. En quoi l'effort concentré de l'homme est-il nécessaire ? En vérité, le Grand Corps est bien au-delà de la poussière du monde. Qui pourrait croire qu'il existe un moyen de l'épousseter ? Il n'est jamais distinct de quiconque, toujours exactement là où l'on est. A quoi bon aller ici ou là pour pratiquer ?




    Le zazen dont je parle n'est pas l'apprentissage de la méditation, il n'est rien d'autre que le Dharma de paix et de bonheur, la pratique-réalisation d'un éveil parfait. Zazen est la manifestation de l'ultime réalité. Les pièges et les filets ne peuvent jamais l'atteindre. Une fois que vous avez saisi son cœur, vous êtes semblable au dragon quand il arrive à l'eau et semblable au tigre quand il pénètre dans la montagne. Car il faut savoir qu'à ce moment précis (quand on pratique zazen), le vrai Dharma se manifeste et que dès le début on écarte le relâchement physique et mental et la distraction.




    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Le bouddhisme antérieur au bouddha et le bouddhiste postérieur au bouddha

    Message par Invité le Lun 10 Sep 2012 - 20:45

    naitsirhc a écrit: il incombe à chacun de faire le chemin (et contrairement à une idée reçue, il ne demande pas d'efforts,... juste voir...)individuel, .
    Effort juste ou persévérance juste précise l'octuple sentier.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Noble_Chemin_Octuple

    La tradition dit qu'il y a eu 7 (je crois ou huit) samayaksam bouddha avant le Bouddha historique et que le prochain serait Maitreya.

    L’apparition d’un samyaksam-buddha est "aussi rare que la floraison de l’arbre Udumbara, qui porte des fruits mais n’a point de fleur visible". Il ne peut en apparaître qu’un seul à la fois et, au cours des 91 dernières ères cosmiques (kalpa), trois seulement ont connu un samyaksam-buddha.
    http://www.bouddhisme-universite.net/CEL-exemple/module1/uc1-module1-annexes.htm#3


    Dernière édition par Doubidou le Lun 10 Sep 2012 - 20:53, édité 2 fois
    avatar
    naitsirhc
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 216
    Age : 63
    Localisation : AVIGNON
    Emploi/loisirs : soignant
    Humeur : égale
    Date d'inscription : 22/01/2012

    Re: Le bouddhisme antérieur au bouddha et le bouddhiste postérieur au bouddha

    Message par naitsirhc le Lun 10 Sep 2012 - 20:51

    Bonjour Leela Ni comprendre, Ni réduire, mais Détruire ("dans ce corps sensible,long d'une brasse, je postule le monde, l'apparition du monde, la cessation du monde,et le sentier menant à la cessation du monde...)

    bonjour Doubidou " 7 ou 8 c'est comme tu veux c'est toi qui vois... Very Happy
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 66
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Re: Le bouddhisme antérieur au bouddha et le bouddhiste postérieur au bouddha

    Message par Leela le Lun 10 Sep 2012 - 22:21

    comment peut-on les compter ?
    J'imagine que beaucoup de bouddhas (=éveillés) ne sont pas connus, ou seulement de quelques personnes, et qu'on les retrouve dans toutes les religions et toutes les cultures.
    confused
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Le bouddhisme antérieur au bouddha et le bouddhiste postérieur au bouddha

    Message par Kaïkan le Lun 10 Sep 2012 - 22:36



    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Le bouddhisme antérieur au bouddha et le bouddhiste postérieur au bouddha

    Message par Invité le Lun 10 Sep 2012 - 22:48

    Voilà c'est ça, je n'étais plus trés sûr du nombre mais je savais que la tradition parle d'un nombre pour montrer l'exceptionnalité des samyaksam bouddhas, les bouddhas qui trouvent le Dharma par eux mêmes et sont capables de l'enseigner (comme le bouddha historique: Shakyamuni)...

    7, c'est le nombre des 7 bouddhas les plus proches:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Vipassi

    Smile
    avatar
    Frédérique
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 260
    Humeur : Ecervelée
    Date d'inscription : 21/05/2012

    Siddhārtha Gautama

    Message par Frédérique le Lun 20 Juil 2015 - 10:08

    Bonjour,

    Qu'en est-il de Siddhārtha Gautama et de l'Hindouisme ?
    Pourquoi certains auraient souhaité effacer son importance et son impact ?
    En quoi voyaient-ils en lui un danger ? scratch
    avatar
    Lumpinee
    petit fleuron
    petit fleuron

    Nombre de messages : 588
    Date d'inscription : 03/10/2010

    Re: Le bouddhisme antérieur au bouddha et le bouddhiste postérieur au bouddha

    Message par Lumpinee le Lun 20 Juil 2015 - 11:16

    Leela a écrit: comment peut-on les compter ?
    J'imagine que beaucoup de bouddhas (=éveillés) ne sont pas connus, ou seulement de quelques personnes, et qu'on les retrouve dans toutes les religions et toutes les cultures.
    confused

    Beaucoup de grands maitres sont de simples cordonniers, boulangers, pecheurs (...) très discrets.
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Le bouddhisme antérieur au bouddha et le bouddhiste postérieur au bouddha

    Message par fonzie le Lun 20 Juil 2015 - 13:24

    L’apparition d’un samyaksam-buddha est "aussi rare que la floraison de l’arbre Udumbara, qui porte des fruits mais n’a point de fleur visible"
    Il y a peut-être même des grands maîtres qui ne savent pas qu'ils sont des grands maîtres, tant ça se voit pas.  

    ça ressemble un peu à du raisin, non ?   scratch



      La date/heure actuelle est Lun 20 Nov 2017 - 14:47