Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    action

    Partagez
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1452
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: action

    Message par Fa le Sam 15 Nov 2008 - 21:45

    Et l'action n'est-elle pas une manifestation du moi?? ?

    Alors suis-je dans l'action au moment où "je suis"? C'est effectivement ce que je me demande maintenant.

    L'action en Zazen n'a pas de finalité particulière,
    C'est une manière de réaliser la vacuité,
    Absence d'identité propre,
    Absence d'existence propre,
    L'être rejoint le principe de toute chose,
    Rien à attendre de particulier, rien à rejeter, en particulier,
    Mais cela signifie qu'on obtient tout,
    Et que toute finalité se réalise,
    Dans ce vide qui est aussi plénitude,
    Car en zazen le moi, s'identifie au cosmos...
    à Ce qui EST, à l'ainséité,
    Au réel, aux choses telles qu'elles sont,
    Au tatagathgarba...
    Zazen est une manière d'embrasser les contractions,
    C'est le mouvement dans l'immobilité,
    Le faire dans l'être,
    L'être dans le faire,
    La veille dans le sommeil,
    Le sommeil dans la veille....
    Le non-manifesté dans le manifesté,
    Le manifesté dans le non-manifesté.
    .
    .
    .
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: action

    Message par Invité le Sam 15 Nov 2008 - 22:31

    Beau texte Djee, (Dogen?)

    Il n'y a pas de définition absolue. D'ailleurs c'est plutôt assez indéfinissable le zen. Les mots ne sont nécessairement qu'une approche... Le Bouddha parlait du nirvana (le zen, la méditation) en termes négatifs: le nirvana n'est pas ceci, n'est pas cela etc... ou juste quelques mots d'état (état/être :-): le nirvana est paix, silence intérieur, bonheur, fin de la souffrance, etc...C'est encore la meilleure approche que de dire ce que le nirvana (zen) n'est pas, comme ça on ne se fait pas d'idée préconçue, c'est juste à nous d'expérimenter... Et si vraiment on veut en parler: certains pourrons dire action, d'autres être ou exister, ou encore d'autres mots qui restent approches verbales...

    "Actualiser pleinement le corps en or - éveiller l'esprit de recherche de la Voie, pratiquer, atteindre l'Eveil, pénétrer le nirvana - n'est rien d'autre qu'exister, rien d'autre que le temps."
    Dogen - Shôbôgenzô

    bien amicalement,
    Dbd


    Dernière édition par Doubidou le Sam 15 Nov 2008 - 22:48, édité 2 fois
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1452
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: action

    Message par Fa le Sam 15 Nov 2008 - 22:47

    Beau texte Djee, (Dogen?)

    Non ce n'est pas de Dogen,
    Mais juste l'inspiration du moment...
    Mais dire que cela vient-de moi...
    Serait un abus de langage... Embarassed
    avatar
    qi
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 119
    Age : 35
    Localisation : canada-quebec
    Emploi/loisirs : Etudiant pratiquant
    Humeur : changante lol
    Date d'inscription : 15/09/2008

    Re: action

    Message par qi le Dim 16 Nov 2008 - 5:33

    Anyway,quoique l'on fasse,deja au depart,etre vivant signifie toujours etre en action,le coeur,les poumon,le sang,enfin le corp et l'esprit.Etre dans l'inaction est assez compliquer la.Meme si notre but est de ne rien faire,et que l'on se concentre la dessus,et ben c'est faire de koi.enfin je penssait ca comme ca mais c peu-etre un peu intelo comme penssez.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: action

    Message par Invité le Dim 16 Nov 2008 - 9:50

    Ta réflexion est légitime qi. A mon avis la nuance est à apporter au niveau de l'action involontaire et de l'action volontaire.

    Respirer est involontaire, entendre est involontaire, se nourrir est involontaire, dormir est involontaire, bref vivre, dans son acceptation la plus simple, est une action involontaire. La seule volonté qui préside à ces actions n'est que celle d'être vivant comme tu dis, d'exister, d'être. C'est donc être tout simplement même si cet état d'être est maintenu par des actions comme respirer, etc. Mais ce sont des actions involontaires comme les feuilles d'un arbre poussent involontairement. La seule finalité de ces actions c'est vivre.

    Et y a une autre forme d'action, c'est l'action volontaire, l'action sous l'impulsion de la pensée, l'action qui a un objectif, une finalité qui dépasse le simple fait de vivre. Et c'est pour cela que personnellement je trouve ce mot d'action impropre à être employé pour désigner ce qu'est le zen car dire simplement "action" ne distingue pas l'action naturelle, involontaire de l'action désirante, à finalité. Et le zen c'est justement laisser tomber la finalité, le but, laisser tomber la pensée qui a un désir autre que la simple satisfaction de vivre . Mushotoku est le terme employé pour cela dans le zen. Mushotoku: sans but ni objet de profit.

    On peut aussi dire il y a une action qui se confond avec vivre ou être, et une action qui n'est pas utile pour vivre ou être. Par exemple, faire une marche pour la paix dans le monde est une action qui a pour but que l'humanité vive et donc cette action est de l'ordre de vivre tout simplement ou de continuer d'être, et il y a une action superflue au simple besoin de vivre comme par exemple s'activer pour posséder plus qu'il ne faut au détriment des autres qui sont dans le besoin.

    Il ne s'agit pas d'être dans l'inaction, il s'agit d'être dans l'action juste. Action juste qui relève d'une connaissance de soi-même, de notre nature profonde qui est sans ego, non égoiste, qui est compassion et amour.

    Bien à vous,
    avatar
    qi
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 119
    Age : 35
    Localisation : canada-quebec
    Emploi/loisirs : Etudiant pratiquant
    Humeur : changante lol
    Date d'inscription : 15/09/2008

    Re: action

    Message par qi le Dim 16 Nov 2008 - 20:39

    merci pour ces precision doubidou,j'ai aprecier certain point qui mon eclairer,salut Smile
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2924
    Age : 69
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: action

    Message par Yudo, maître zen le Lun 17 Nov 2008 - 13:46

    Doubidou a écrit:
    Dire tu sembles faire un blocage ou tes neurones sont mal connectées,

    Désolé que tu aies pu comprendre que j'avais dit une telle chose ("neurones mal connectés")

    Mxl
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: action

    Message par Invité le Dim 23 Nov 2008 - 11:53

    si on est assis en lotus, et qu'on tend sa pensée [...] vers un koân [...] ce n'est pas zazen

    Il importe de préciser, dans la pratique du koân, qu'on ne "tend pas sa pensée vers" mais que tout son être entier est tendu vers le koân. Et cette tension est l'esprit d'investigation. On ne pense pas à un koân. On "est" le koân (du moins, on tend vers l'être tout le temps qu'on ne l'a pas traversé) et c'est cela la pratique (au sens du rinzai en tout cas) et cela, aussi, c'est zazen.

    Se dire qu'en zazen on est en action est aussi un concept.

    S'il y a "Se dire", c'est effectivement un concept.

    Alors suis-je dans l'action au moment où "je suis"? C'est effectivement ce que je me demande maintenant.

    Etre et agir sont les deux faces d'une même pièce. Le verbe "être" entre deux substantifs est souvent source de confusion. Par exemple, quand on dit "le chemin est le but", on peut supposer, en première analyse, qu'il y a identité entre chemin et but. Mais ce n'est pas le cas. Le chemin est le "but-en-action" serait un peu plus juste. Quand nous disons "je suis", nous pouvons entendre que nous sommes en action (en ce sens que nous laissons des traces qui attestent cette "essence") et, aussi, que nous ne laissons aucune trace. L'esprit de Bouddha ne laisse aucune trace (et c'est en cela qu'il n'est pas soumis au karma) mais il laisse aussi des traces (le dharma) pour que nous (Sangha) puissions les suivre (par exemple). C'est le "triple corps" de Bouddha.
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2924
    Age : 69
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: action

    Message par Yudo, maître zen le Ven 28 Nov 2008 - 10:50

    Doubidou a écrit:
    Pour moi je préfère dire le zen est une philosophie de l'être ou de la vie et non une philosophie de l'action. Agir, action fait trop penser à quelque chose qu'on fait volontairement ou dans un but. Le zen c'est l'abandon du vouloir et être sans but.

    Petit entrefilet récupéré sur WIkipedia
    Le bouddhisme rejette tant l'Être que le Néant, concepts qui tous deux ne correspondent à aucune réalité (l'Être n'est pas, puisqu'il n'y a rien de permanent, et le Néant n'est pas, par définition : la réalité est quelque chose qui n'est ni l'un ni l'autre et que la pensée discursive ne peut saisir ultimement)
    avatar
    Admin
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 166
    Date d'inscription : 14/01/2008

    Re: action

    Message par Admin le Ven 28 Nov 2008 - 11:04

    Very Happy Donc zazen et action ne sont aussi que des concepts...


    _________________
    La pire chose est de prendre en compte...


    Un blog que j'apprécie: http://budo1.over-blog.com/

    Vidéo d'art martiaux: http://martialtv.org/[/i]
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: action

    Message par Invité le Ven 28 Nov 2008 - 13:07

    S'il y a concept, il n'y a pas zazen. Quant à l'action, ce n'est même pas la peine d'y penser Wink
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2924
    Age : 69
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: action

    Message par Yudo, maître zen le Ven 28 Nov 2008 - 14:34

    khât a écrit:S'il y a concept, il n'y a pas zazen. Quant à l'action, ce n'est même pas la peine d'y penser Wink
    C'est à dire que, dans la pensée de Nishijima, entre le concept que nous avons de l'action et l'action elle-même, il y a une grrrrosse marge.
    Dans sa théorie des trois philosophies et une réalité, il fait entrer la philosophie idéaliste (style Platon qui n'aime pas les chevaux qui puent, qui chient, qu'il faut bouchonner et nourrir, et préfère le concept de "cavallitude"), la philosophie matérialiste (style Aristote qui n'en a rien à cirer du concept, mais préfère les vrais chevaux qui courent et se reproduisent, mais tend à nier qu'il existe une catégorie appelée "cheval"), la philosophie de l'action, et une quatrième chose qui est la réalité, en soi ineffable, car quoi qu'on puisse dire de ce qu'on décrira par "action", la réalité sera toujours tellement plus complexe que nous ne pourrons jamais la saisir.
    Il illustre cela par le passage bien connu du Genjo Kôan, où maître Dôgen dit
    maître Dôgen a écrit:Au moment où toutes choses et phénomènes [5] sont enseignements du Bouddha, [6] alors il y a illusion et réalisation, pratique et expérience, vie et mort, bouddhas et gens ordinaires. Au moment où les millions de choses et phénomènes [7] sont tous séparés de nous, il n'y a ni illusion ni éveil, ni bouddhas ni gens ordinaires, ni vie ni mort. Le Bouddhisme est originellement transcendant sur l'abondance et le manque, et c'est pourquoi en réalité, il y a vie et mort, illusion et réalisation, des gens et des bouddhas. Et même si tout ceci est vrai, les fleurs tombent bien que nous les aimions, et les mauvaises herbes poussent bien que nous les haïssions, et c'est tout.
    La première phrase décrit une attitude dualiste, intellectuelle, où on établit des distinctions (illusion, réalisation; vie, mort; bouddhas, gens ordinaires).
    La seconde décrit une attitude matérialiste, dans laquelle nous nous posons en observateur "objectif" des choses.
    La troisième décrit le fait que le Bouddhisme ne s'arrête pas aux distinctions et les intègre (transcende). La vie et la mort, par exemple, sont directement reliées à l'existence. Mais dans la vie de tous les jours, nous nous servons de ces distinctions pour des raisons pratiques.
    Cela étant posé, les choses sont ce qu'elles sont (les fleurs et les mauvaises herbes).
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: action

    Message par Invité le Dim 14 Fév 2010 - 3:52

    ....Les pensées, les émotions s'estompent et on entre en contact avec le réel....
    franchement faut vraiment etre un disciple pour vouloir ou reussir a rentrer en contact avec la realite des choses !
    Un maitre n'a absolument rien a foutre de la realite des choses !
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2924
    Age : 69
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: action

    Message par Yudo, maître zen le Lun 19 Avr 2010 - 21:49

    Invité a écrit:....Les pensées, les émotions s'estompent et on entre en contact avec le réel....
    franchement faut vraiment etre un disciple pour vouloir ou reussir a rentrer en contact avec la realite des choses !
    Un maitre n'a absolument rien a foutre de la realite des choses !

    Dans le genre sottise, il y a longtemps que je n'en ai pas lu de meilleure...
    avatar
    frédéric21
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 10
    Age : 47
    Localisation : montbard 21500
    Emploi/loisirs : karatedo, guitare, jardin
    Humeur : tempérament nerveux
    Date d'inscription : 18/04/2010

    Re: action

    Message par frédéric21 le Mar 20 Avr 2010 - 16:41

    Chacun agit selon ses motivations, ce qui lui semble important dans la vie ; le plus important c'est de ne pas faire de mal aux autres, mieux : de les aider, si on le peut, quand ils souffrent. Ca n'est arrivé, quelle joie de voir une personne sortir d'une galère grace à votre action et aussi de recevoir un merci du fond du coeur.
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: action

    Message par fonzie le Dim 10 Oct 2010 - 9:25

    Bonjour,
    Yudo, maître zen a écrit:... il faisait de la course à pied
    http://zenmontpellier.site.voila.fr/fr/gudo/autobio.html
    Alors que le bonhomme mesure à peine un mètre soixante (si c'est pas cinquante!), c'est malgré cela une force de la nature.
    comme"..."
    http://zen-et-nous.1fr1.net/discussions-generales-ouvert-aux-visiteurs-f16/attention-et-concentration-t404.htm#6694
    ... a écrit:Je fais de la course a pied

    (Pour Yudo que je sais qu'il est fan Very Happy j"ai trouvé la BA en français cheers )
    http://www.youtube.com/watch?v=6fd5zBY-zSI&feature=related

    Bon dimanche.

      La date/heure actuelle est Lun 20 Nov 2017 - 7:05