Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Bouddha et les insultes

    Partagez
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5430
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Bouddha et les insultes

    Message par Kaïkan le Ven 14 Déc 2012 - 18:40




    Quand Bouddha se fit insulter





    Un jour dans la foule venue l'écouter, se trouvait un homme que la sainteté de Bouddha exaspérait. Il hurle des insultes à Bouddha, puis s'en va, fulminant de colère.

    Longeant les rizières du village, sa colère s'apaise, et petit à petit, un profond sentiment de honte l'envahit. Comment a-t-il pu se comporter ainsi ? Il décide de revenir au village et de demander pardon à Bouddha.

    Arrivant devant ce dernier, il se prosterne et demande pardon pour la violence de ses propos. Bouddha, débordant de compassion, le relève, lui expliquant qu'il n'a rien à pardonner. Etonné, l'homme rappelle les injures proférées.

    - « Que faites-vous si quelqu'un vous tend un objet dont vous n'avez pas usage, ou que vous ne voulez pas ? »
    demande Bouddha.

    - « Et bien, je ne le prends simplement pas » remarqua l'homme.

    - « Que fait alors le donateur ? » s'enquiert Bouddha.

    - « Ma foi, il garde son objet » répond l'homme.

    « C'est sans doute pourquoi vous semblez souffrir des injures et des grossièretés que vous avez proférées. Quant à moi, rassurez-vous, je n'ai pas été accablé. Cette violence que vous donniez, il n'y avait personne pour la prendre » répondit le sage.


    Voilà un exemple clair de l’attitude à adopter envers les insultes... Laughing
    De toute façon les pratiquants anciens et les moines sont un peu désensibilisés aux attaques verbales vulgaires et insultantes. D'abord parce qu'ils n'ont rien à défendre en ce qui les concerne mais aussi parce qu'ils ressentent de la pitié envers ceux qui n'arrivent pas à se contrôler. Ils ne sont donc pas affectés par ce genre d'agression verbale... Very Happy

    Qu'en pensez-vous ?




    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 66
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Re: Bouddha et les insultes

    Message par Leela le Ven 14 Déc 2012 - 19:09


    les insultes ne dévaluent qu'une personne: celle qui les profère.

    Pour les autres, cela devrait "glisser sur la toile cirée de leur indifférence" comme disait un de mes profs
    lol!
    avatar
    Fred
    suprême fleuron
    suprême fleuron

    Nombre de messages : 3212
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Bouddha et les insultes

    Message par Fred le Dim 27 Jan 2013 - 20:02

    Leela :
    les insultes ne dévaluent qu'une personne: celle qui les profère.



    C'est vrai, sauf pour notre bon vieux capitaine qui lui, est passé maître en la matière. Smile

    avatar
    Tertulien
    Débutant
    Débutant

    Nombre de messages : 49
    Date d'inscription : 05/11/2012

    Re: Bouddha et les insultes

    Message par Tertulien le Dim 27 Jan 2013 - 20:31

    C'est vrai, sauf pour notre bon vieux capitaine qui lui, est passé maître en la matière.

    Il faut dire que le capitaine n'était pas encore là à l'époque de l'album du Lotus... What a Face

    Je préfère la version "mute" :

    avatar
    bulleOcéan
    petit fleuron
    petit fleuron

    Masculin Nombre de messages : 656
    Localisation : Demeurer nulle part
    Emploi/loisirs : zazen
    Humeur : Amour
    Date d'inscription : 15/12/2012

    Re: Bouddha et les insultes

    Message par bulleOcéan le Lun 28 Jan 2013 - 0:52

    Les insultes, qui en accorde de l'importance?

    avatar
    Lumpinee
    petit fleuron
    petit fleuron

    Nombre de messages : 587
    Date d'inscription : 03/10/2010

    Re: Bouddha et les insultes

    Message par Lumpinee le Mer 6 Aoû 2014 - 11:56

    Qui ne s'est jamais senti blessé par des insultes ou une attitude désagréable?

    Je me reconnais bien dans cette situation. Je travaille dans un collège avec des enfants difficiles. Tous les jours, on me manque de respect, et de temps en temps, je me prend des insultes bien agressives.

    Qui souffre de ce manque de respect? L'ego. Ce bon vieil égo!  

    Ce travail m'a beaucoup apporté en fin de compte, grace à ces gamins qui m'insultent. Je les en remercie! Grace à eux, j'ai fait un bon travail sur moi, que je n'aurai pu faire autrement: rien ne vaut l'expérience au feu!

    (oui, je parle un peu de moi. Pour me mettre en valeur? Peut etre, mais pas seulement. J'ai envie aussi que vous me connaissiez un peu mieux. Les gens parle tellement peu d'eux meme, et de leurs faiblesses, ou meme de leurs forces. Et c'est intéressant de parler de l'ego, et des merdes qu'il nous distille)

    Et grace à ce travail, je me suis rendu compte à quel point mon ego se mele de toutes mes relations avec les autres. Quand un ami doit m'appeler un jour X, et qu'il ne m'appelle pas, que se passe t il? Je le prend mal. Je me dis qu'il m'a oublié, ou qu'il ne m'a pas accordé l'importance que je "méritais".tt La colère monte.

    Des conneries de l'ego, oui! Votre ami ne vous a pas appelé, ok. Est ce une raison pour en souffrir?
    La plupart du temps, votre ami vous donnera une explication valable, et vous vous direz "merde, j'aurai pas du m'en faire."

    Votre ami n'a pas de raison valable? Ok. Est ce une raison pour en souffrir? Il est tete en l'air, vous ne le saviez pas? Ou alors, il est parti voir une nana, et vous a complétement oublié.
    N'est ce pas humain d'oublier un ami, quand une jolie fille vous a invité à passer chez elle, et que ça s'est bien passé?

    Dans tous les cas, vous n'y etes pour rien. Vous n'avez rien à vous reprocher. alors votre ame doit etre aussi légère que s'il s'était rien passer.

    Pourquoi prenons toujours les choses personnellement?

    Pourquoi, lorsqu'on a fait une erreur, on devrait s'en vouloir? Parfois, on s'en veut pour une erreur par rapport à un ami par exemple (vous etes allé voir une meuf et vous avez oublié d'appeler votre copain... Very Happy), alors que la personne vous a deja pardonné?    

    L'ego, l'ego, l'ego! C'est lui qui pardonne pas, ni aux autres, ni à vous meme!

    Si vous vous etes trompé, vous avez mal fait, est ce une raison pour en souffrir? On fait tous des erreurs! Pour reprendre Mr Gandhi: "Je ne m’intéresse qu’aux qualités des gens. J’ai moi-même des défauts, donc je ne me permettrais pas de juger ceux des autres. "

    Ce qui est essentiel, c'est d'apprendre de notre erreur: faire en sorte que ça n'arrive plus. Ca, ça fait avancer!

    Et quand on vous fait un reproche, ne le prenez pas personnellement: on ne parle pas de vous, de votre Etre, mais de votre action.

    Voila, c'était ma pensée du mercredi Very Happy
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2810
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Bouddha et les insultes

    Message par tangolinos le Mer 6 Aoû 2014 - 19:42

    Bonsoir Lumpinee

    sympa tes réflexions qui réflètent ta sincérité, voir même, l'ouverture de ton coeur...
    Grosso modo, ton boulot t'est tombé du ciel, et les difficultés que tu as dues affronter correspondaient à ce que tu devais vivre, et ta façon de conclure par cette reconnaissance témoigne de ta compréhension.

    (oui, je parle un peu de moi. Pour me mettre en valeur? Peut etre, mais pas seulement. J'ai envie aussi que vous me connaissiez un peu mieux. Les gens parle tellement peu d'eux meme, et de leurs faiblesses, ou meme de leurs forces. Et c'est intéressant de parler de l'ego, et des merdes qu'il nous distille)
    Je perçois ton invitation à ce que nous fassions de même.
    Et quand on vous fait un reproche, ne le prenez pas personnellement: on ne parle pas de vous, de votre Etre, mais de votre action.
    Oui, mais, je ne suis pas certain que celui qui nous fait un reproche distingue notre action de notre être.
    Ceci dit tu as bien raison de le dire pour que nous puissions faire valoir cette distinction.
    (Un simple petit battement d'aile de papillon à Paris, peut provoquer un orage à Tokyo)

    Voilà c'était ma réponse du mercredi.
    avatar
    Fred
    suprême fleuron
    suprême fleuron

    Nombre de messages : 3212
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Bouddha et les insultes

    Message par Fred le Mer 6 Aoû 2014 - 19:59

    Il y'a un truc génial, c'est lorsqu'on arrive à rire de soi.
    Quand  clown nous fait ce cadeau, il y'a rien de plus libérateur.  sunny
    avatar
    Lumpinee
    petit fleuron
    petit fleuron

    Nombre de messages : 587
    Date d'inscription : 03/10/2010

    Re: Bouddha et les insultes

    Message par Lumpinee le Jeu 7 Aoû 2014 - 9:49

    Oui, rire de soi montre, au moins sur le moment, qu'on arrive à ne plus s'identifier à nos actions, ni à de ce que pense les autres.

    Hier, dans les Simpsons, Bart faisait une grosse connerie, et se mettait tout le monde à dos. Et du coup, pour etre en phase avec les autres, il se met à se détester lui meme: "vous voyez, moi aussi je me déteste!"



    tangolinos a écrit: les difficultés que tu as dues affronter correspondaient à ce que tu devais vivre, et ta façon de conclure par cette reconnaissance témoigne de ta compréhension.

    Tout, tout, TOUT ce qui nous arrive de désagréable dans la vie correspond exactement à nos difficultés, à nos faiblesses.

    C'est pour ça qu'on doit remercier ces choses de nous arriver: elles tapent là où il faut nous consolider.

    Mais gardons bien en tête que ces difficultés sont toujours à la hauteur de notre force, et qu'elles peuvent nous rendre plus fort, plutot que nous affaiblir. (meme si c'est bien plus facile à dire qu'à faire...)

    Le hasard, ça existe pas, les amis!
    avatar
    Fred
    suprême fleuron
    suprême fleuron

    Nombre de messages : 3212
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Bouddha et les insultes

    Message par Fred le Jeu 7 Aoû 2014 - 15:33

    Lumpinee a écrit:
    Hier, dans les Simpsons, Bart faisait une grosse connerie, et se mettait tout le monde à dos. Et du coup, pour etre en phase avec les autres, il se met à se détester lui meme: "vous voyez, moi aussi je me déteste!"
     Chinois-salut

    C'est sûr que si tout le monde se met du même côté, il n'y a plus d'ennemie.
    Alors, à l'occasion, j'aurais envie de dire : détestons-nous vite nous même ! pour éviter l'agonie tao

    avatar
    bulleOcéan
    petit fleuron
    petit fleuron

    Masculin Nombre de messages : 656
    Localisation : Demeurer nulle part
    Emploi/loisirs : zazen
    Humeur : Amour
    Date d'inscription : 15/12/2012

    Re: Bouddha et les insultes

    Message par bulleOcéan le Ven 8 Aoû 2014 - 0:01

    IL y a une phrase dont je ne me  rappelle plus l'auteur
    Bon elle n'est pas mushutoku mais elle concerne les insultes aussi.

    "Le bonheur  on l'acquiert le jour où l'opinion des autres cessent de nous gouverner."
    avatar
    Lumpinee
    petit fleuron
    petit fleuron

    Nombre de messages : 587
    Date d'inscription : 03/10/2010

    Re: Bouddha et les insultes

    Message par Lumpinee le Ven 8 Aoû 2014 - 10:18

    Fred a écrit:
    C'est sûr que si tout le monde se met du même côté, il n'y a plus d'ennemie.
    Alors, à l'occasion, j'aurais envie de dire : détestons-nous vite nous même ! pour éviter l'agonie tao

    Oui, tous unis dans la haine! C'est mieux que pas unis du tout, non?  Laughing 

    avatar
    Fred
    suprême fleuron
    suprême fleuron

    Nombre de messages : 3212
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Bouddha et les insultes

    Message par Fred le Ven 8 Aoû 2014 - 11:59

    C'est effectivement paradoxal ce à quoi nous débouchons   tao  

    Sinon concernant les insultes, comme "objet" à ne pas prendre lorsque l'autre nous le tend, il est juste je crois de parler aussi de la flatterie dans cette même optique, car la flatterie est encore une tentative d'avoir la mainmise sur l'autre. Certaines personnes sont très habiles à ce jeu... quelques petites touches quasi imperceptibles, mais qui font couler le miel juste ce qu'il faut. Je parle de cela parce que je viens précisément d'en rencontrer une très experte à ce jeu. Cela laisse un goût amer.
    Evidemment cela permet également d'en savoir encore plus profondément sur sa propre personnalité et aussi, ce qui est chouette ; dans le fait de surmonter instinctivement l'épreuve, d'éprouver sa nature véritable qui n'est pas affectée par de telles manipulations.
    avatar
    Lumpinee
    petit fleuron
    petit fleuron

    Nombre de messages : 587
    Date d'inscription : 03/10/2010

    Re: Bouddha et les insultes

    Message par Lumpinee le Sam 9 Aoû 2014 - 9:47

    Oui, on ne peut pas de détacher d'une chose, sans se détacher de son "contraire".

    C'est tellement facile de se laisser séduire par quelqu'un qui vous fait des compliments!

      La date/heure actuelle est Mar 25 Juil 2017 - 0:35