Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Quels sont les pièges de la voie?

    Partagez
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3247
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Quels sont les pièges de la voie?

    Message par Fred le Mer 9 Sep 2015 - 16:16

    L'intérêt de pratiquer en groupe au moins une fois de temps en temps consiste aussi dans le fait que lorsque quelqu'un prend garde à notre posture, il peut la corriger, chose qui est rendue difficile pour soi-même du fait qu'on n'a pas de vue extérieure sur son propre zazen. On ne se rend pas toujours compte par exemple si on est trop en avant ou trop en arrière, si on tend à pencher d'un côté ou de l'autre. Il suffit parfois d'une toute petite indication bien sentie pour amener à un confort notable.
    Je me rappelle qu'avant d'avoir été corrigé sur ce point, l'indication comme quoi les genoux devaient être bien plantés dans le sol, indications que j'avais trouvée dans un livre, m'avait amené à pratiquer le tronc très nettement penché en avant ; Le maître que j'avais par la suite été amené à fréquenter, m'avait redressé très très nettement, je n'aurais jamais cru être autant penché.
    En fait si j'ai bien compris, cette insistance sur le fait que les genoux doivent être bien plantés dans le sol, est une indication sur l'importance de la hauteur du zafu qui doit être suffisamment haut pour obtenir ce résultat ?
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2830
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Quels sont les pièges de la voie?

    Message par tangolinos le Mer 9 Sep 2015 - 20:12

    Bonsoir tous

    Bien que je ne sois pas un pratiquant assidu du zen, je peux néanmoins vous faire partager mes expériences du peu de zazen que j'ai pu faire en présence de témoins...

    Au risque de radoter, puisque j'en ai déjà parlé je ne sais plus où, la première fois que j'ai été dans un dojo, c'était suite à la proposition d'un ami...
    Sa proposition était d'aller au dojo de Pau pour voir ce qui se passait...
    Ma réponse a été de demander quelle session était la plus hard...
    Sa réponse a été de me dire que c'était chaque vendredi matin, de 6 à 8 heures...
    Emporté par mes mots, nous voilà donc sur la route (20km) à 5h30 du mat.
    Pendant le chemin, m'est apparu en tête que par nécessité, nous allions à la guerre...Hihi

    Une fois arrivés au dojo, nous voilà dans le vestiaire, avec le peu de membres extrémistes qu'il y avait sur Pau (à peine une poignée, moins que les doigts des deux mains, ptêtre juste un peu plus que les doigts d'une main)...Faute d'avoir mon propre vêtement, il m'en a été proposé un, que j'ai revêtu sans me poser de question....

    Ensuite, voilà qu'on m'explique où je dois m'assoir face au mur, chose que j'ai faite sans poser de question...( pour info, je suis respectueux de toutes doctrines, loin de moi l'idée de les contredire ).

    Je ne sais plus si le maître de séant est arrivé avant ou après que je me pose...et quand le bruit du gong s'est manifesté je suis sorti de ma torpeur, et j'ai regardé ce qui était proposé...fallait se mettre à marcher selon un protocole que j'ignorais...
    J'ai donc exécuté la mouvance communautaire sans me préoccuper de mon apparence...

    Et puis nous revoilà à se rassoire sur notre saffu, pour une période indéterminée...( indéterminée, puisque je ne savais plus combien de temps s'était passé depuis notre arrivée )...

    Les suivants coups de gong servaient, semble-t-il, à raviver notre attention, et puis les derniers étaient là pour nous sortir de notre engourdissement et/ou évaporation, pour nous inviter à entendre le rituel agrémenté de sons et de verbes incompréhensibles...qui toutefois m'ont beaucoup plu.

    Une fois remaquillés en notre illusion manifestée, nous voilà en route vers un bistrot du coin pour prendre un pti déjeuner collectif...
    Et voilà que Georges Guérin s'approche de moi, sans que je sache que c'était le maître du dojo, et me demande où j'avais déjà pratiqué le zen...
    Me voilà donc obligé de lui répondre que c'était la première fois...chose qu'il n' a pas crue, puisque l'expression de son visage le confirmait, et qu'il m'a demandé aussitôt ce que je pensais de son rituel...
    Ma réponse a été de lui dire que les rituels n'étaient finalement que de la décoration, et que néanmoins j'avais beaucoup aimé...disons que je n'ai pas ressenti son désir de suprématie, et qu'une véritable connivence s'est instituée entre-nous, au-delà de notre bon vouloir...
    Arrivé au bistrot, il a relaté ma vision aux autres participants probablement pour lancer un débat, mais rien ne s'est véritablement débattu...

    Fin du premier épisode...

    Histoire à suivre...

    PS=si Georges pouvait me joindre, qu'il n'hésite pas à le faire...impossible de le retrouver...
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3247
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Quels sont les pièges de la voie?

    Message par Fred le Jeu 10 Sep 2015 - 13:43

    Tango a écrit:Ma réponse a été de lui dire que les rituels n'étaient finalement que de la décoration,

    En fait, les rituels exigent une attention particulière. C'est l'attention et la foi qu'on leur accorde qui fait leur force.
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2830
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Quels sont les pièges de la voie?

    Message par tangolinos le Jeu 10 Sep 2015 - 20:06

    fred a écrit:En fait, les rituels exigent une attention particulière. C'est l'attention et la foi qu'on leur accorde qui fait leur force.
    Bonsoir fred
    en fait, j'ai relaté mon expérience à la juste mesure de ce qu'elle était au moment même que je l' ai vécue...(c' était ya environ 10 ans )
    Autrement dit, si je vivais aujourd'hui la même expérience, je n'aurais certainement pas dit les mêmes choses...
    Aujourd'hui, j'accorde une extrême valeur aux rituels, dans le sens qu'ils sont le "lien relatif manifesté" permettant d'évoquer le "lien Absolu non-manifesté".
    avatar
    Daisen
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 27
    Age : 46
    Localisation : Divodurum
    Emploi/loisirs : Profession libérale
    Date d'inscription : 17/07/2015

    Re: Quels sont les pièges de la voie?

    Message par Daisen le Jeu 29 Oct 2015 - 20:28

    Pourquoi, des pièges dans la voie ? Il y a des piégeurs qui vont en piéger d'autres mais la voie ?

      La date/heure actuelle est Jeu 17 Aoû 2017 - 17:31