Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Pourquoi je trouve Zazen trop dur?

    Partagez
    avatar
    Zenoob
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1135
    Date d'inscription : 08/09/2011

    Re: Pourquoi je trouve Zazen trop dur?

    Message par Zenoob le Mar 30 Avr 2013 - 12:34

    Je trouve que ton approche est saine. Zazen n'est pas là pour faire souffrir. Je crois que c'est Thich Nhat Hanh qui disait dans une conférence : "la méditation doit être une expérience joyeuse et agréable ; la vie est assez pleine de souffrance comme ça pour qu'en plus on en rajoute". C'est à chacun de trouver la façon de pratiquer qui lui correspond le mieux...
    avatar
    lausm
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1477
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: Pourquoi je trouve Zazen trop dur?

    Message par lausm le Mar 30 Avr 2013 - 19:47

    Je plussoie ce que dit Zenoob : j'ai fait comme beaucoup, vivre zazen comme une façon de se mater soi-même....heureusement que quelque part la pratique est par nature libre de ça, et aussi je pense que me renvoyant à mes limites, la vivre parfois durement m'a renvoyé à comment me faire du bien sans que ce soit de la complaisance.
    Le zazen est trop souvent enseigné de manière ascétique, comme une mise à l'épreuve de soi même.
    On devrait toujours l'enseigner avec des phrases affirmatives et positives : montrer ce vers quoi aller, et pas seulement ce qu'on ne doit pas être ni faire, sinon on est toujours en train de se construire dans l'opposition, la lutte, la dualité, et effectivement, là on peut avoir ce trop de pratique qui rend neu neu, rigide, dogmatique, et bousillé du rachis et des genoux-sans parler que ça remonte généralement jusqu'au cerveau.
    Il peut y avoir trop de pratique, oui, quand on pratique mal, en force, en lutte.

    Quand on pratique appuyé sur l'énergie yin, avec de la réceptivité, de la douceur, de la tendresse avec soi et tout ce qui est, ce qui n'empèche pas de connaître la rectitude, alors on peut rester assis longtemps sans souffrir physiquement ni mentalement.
    Mais j'ai mis de nombreuses années à m'en rendre compte, et pour cela j'ai aussi accepté de remettre en cause tout ce que j'ai appris....ce qui ne veut pas dire rejeter en bloc tout ce que j'ai appris, mais l'examiner et voir ce qu'il fallait garder, et ce qui pouvait être source de dérive.
    Je suis tombé sur un livre d'un américain appelé Bruce Frantzis, qui parle du Qi gong....il est très intéressant, car très précis, il va dans beaucoup de détails, avec un langage anatomique occidental, pas caché derrière un ésotérisme flou...il dit très clairement que pour pouvoir évoluer heureusement, il faut pratiquer toujours en deça de ses capacités, ne jamais dépasser 70 pour cent.
    Cela peut paraître idiot, source de limitation, mais maintenant je pense réellement que c'est vrai : peu, mais constamment, doucement, sûrement....comme disait Lao Tseu, la goutte d'eau qui tombe sur la pierre au même endroit, finit par la trouer.

    Certains enseignent ce qu'ils appellent un zen "strong"....c'est complètement idiot....la vraie force repose sur la douceur et la souplesse.
    Donc si ce rythme te convient, ok.......peut-être qu 'un jour tu auras envie de faire plus, peut -être que pour cela il te faudra du temps, peut -être cela ne viendra pas....peu importe, le tout est surtout que ce que tu pratiques t'amène à sentir plus de libération, de bonheur dans tous les aspects de la vie, à te sentir mieux, avec toi, et ce qui t'entoure.
    Si la pratique te procure cela, alors c'est déjà l'éveil qui se manifeste.....combien de gens rèvent de moins souffrir???? Si on y arrive avec un moyen aussi peu couteux et simple, c'est franchement super, surtout si ce bonheur peut être partagé.
    L'intensité ce n'est pas forcément qu'un nombre d'heure, ou une capacité à ne pas bouger ni faire de bruit.
    C'est surtout comment ça nous permet de vivre mieux et d'évoluer vers une vie plus consciente.
    avatar
    Zenoob
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1135
    Date d'inscription : 08/09/2011

    Re: Pourquoi je trouve Zazen trop dur?

    Message par Zenoob le Mar 30 Avr 2013 - 22:51

    Ouaip, moi aussi j'ai fait cette expérience, de vouloir pratiquer à tout prix, tant de temps, trop vite, trop tôt ; ça m'a fait galérer pendant un moment. Alors j'ai simplement réduit, et ça s'est remis à être bien. Puis j'ai réaugmenté petit à petit. Il faut faire comme on sent, selon les périodes ça peut être différent... Puis la pratique se stabilise peu à peu. Il y a des moments où on sent qu'on a envie d'aller un peu plus loin, un peu plus longtemps, alors on essaie ; et puis des moments où on sent bien que ce n'est pas le moment de forcer le truc. Par contre je crois qu'il est important de pratiquer de façon régulière, tous les jours aux mêmes périodes, même si c'est peu de temps. A force de pratiquer de façon régulière, on trouve son rythme de croisière et on devient un peu plus souple avec soi même.


    Contenu sponsorisé

    Re: Pourquoi je trouve Zazen trop dur?

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 12 Déc 2017 - 16:45