Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Différence entre mental, ego et "être"?

    Partagez
    avatar
    Zenoob
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1093
    Date d'inscription : 08/09/2011

    Re: Différence entre mental, ego et "être"?

    Message par Zenoob le Lun 3 Juin 2013 - 14:23

    Leela a écrit:
    je ne pensais pas être "dans l'erreur", j'ai juste taquiné un peu.
    Aprés zazen tu vis ta journée en étant simplement attentive à chaque moment comme en zazen et en accomplissant chaque tâche de ton mieux.
    c"est ce que j'essaie de faire, depuis bien longtemps, à vrai dire, je trouve que c'est l'objectif, que c'est encore plus important que de faire zazen. C'est un peu ce que je voulais dire... Wink

    Mais faire zazen est aussi très utile, sinon je ne le ferais pas. C'est la loupe, qui permet de mieux voir le mécanisme de tout ce qui se passe dans la caboche japonais

    Ouais là encore, je sais pas si c'est vraiment ça l'important. Zazen ne sert pas à se regarder à la loupe, à s'observer, à régler ses problèmes ou à décortiquer notre fonctionnement mental ; ce serait plutôt comme une incessante et régulière actualisation de (ou un retour à) qui/ce que nous sommes, au delà de ce que nous en pensons, afin qu'on puisse vivre sans effort, en exprimant toujours ce qu'on est dans chaque action que nous entreprenons. Ca veut dire ne rien rajouter de superflu à ce que nous faisons, par exemple ; mais je crois que même se dire "aujourd'hui je m'applique à tout faire bien", c'est déjà en trop. On fait ce qu'on fait, et c'est tout. C'est vraiment ça qu'apprend la pratique, je trouve : on est assis, et tout ce qu'on fait, c'est d'être assis. On apprend à simplement être à ce qu'on est, quelque part. Idéalement, pas besoin de réfléchir, de se demander comment faire ceci ou cela, ni si c'est bien ou mal. Evidemment c'est bien difficile et jamais aussi simple que ça, mais plus on pratique, plus on "tend" vers ça, enfin j'ose l'espérer, parce que là je me culpabilise à mort parce que j'ai oublié de pendre mon linge, c'est une horreur, ahahah.

    Je crois que ce que zazen amène à découvrir, c'est que si je me fais confiance et que je pratique de façon régulière, et que je vis comme je pratique, ce que je fais sera bien fait et toujours "juste". Il n'y a pas vraiment d'objectif ou de questionnement à avoir là dessus : ça se fait comme ça se fait.
    avatar
    zanshin
    Modérateur
    Modérateur

    Féminin Nombre de messages : 787
    Age : 68
    Localisation : Suisse
    Emploi/loisirs : retraitée du corps médical (ordonnée nonne zen en 1984)
    Humeur : attentive
    Date d'inscription : 01/06/2013

    Re: Différence entre mental, ego et "être"?

    Message par zanshin le Lun 3 Juin 2013 - 15:32

    Bonjour,

    C'est peut-être bien dangereux de se dire que tout ce qu'on fait sera toujours juste.
    Maintenant ça dépend ce qu'on veut dire par juste et à quoi on se réfère exactement à ce sujet.
    Il peut y avoir confusion pour le lecteur, une petite précision serait bienvenue

    artiste
    avatar
    Zenoob
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1093
    Date d'inscription : 08/09/2011

    Re: Différence entre mental, ego et "être"?

    Message par Zenoob le Lun 3 Juin 2013 - 15:36

    Oui tu as raison ; pardon. Ce que je veux dire par juste, c'est "en accord avec ce qu'on est", en gros, ce qui veut dire que ça n'exclue pas la morale, notre éducation, ce qu'on est aussi dans notre vie "relative aux autres".

    Je ne veux pas dire que parce qu'on fait zazen on peut tout se permettre ou un truc du genre, bien au contraire ; ce n'est pas parce qu'on fait zazen qu'on est libéré de la morale ou des contraintes sociales à mon avis, ni de l'interrogation qu'on peut porter sur ses propres actions, au contraire, zazen, pour moi, intègre tout ça et permet donc une action qui tienne compte de tous les paramètres qui nous constituent, dont cette morale indispensable à la vie en société. Morale qui peut être mise en perspective ou comprise plus profondément.

    Pour prendre un exemple un peu caricatural, si je (le "je" philosophique, hein, pas moi ! malheureusement je n'arrive pas à vivre une vie parfaite où je ne blesse personne) ne fais pas de mal aux autres, ce n'est plus parce que "on m'a dit que c'était mal" ou parce que c'est écrit quelque part que c'est mal, c'est parce que je comprends au plus profond de moi que faire du mal aux autres, c'est faire du mal à tout le reste, à moi y compris. Ca devient quasiment quelque chose que je ne peux plus faire.

    Est-ce que ça va mieux dit comme ça ou j'ai toujours l'air d'un anarchiste fou ? Ahah !


    PS : enfin, je me plante peut être complètement, hein. Il me semble que c'est une question qui revient à poser celle des préceptes bouddhistes. Je me suis toujours demandé si c'était la pratique de zazen qui permettait de suivre naturellement les préceptes (ce que je vis au quotidien : depuis que je pratique, il m'est vraiment difficile de tuer une bête, par exemple, ou même de picoler, parce que pour le premier, une mouche qui vole pendant zazen, je trouve ça trop magnifique pour avoir envie de la buter, donc je ne le fais pas, et pour le second, je sens que ça ne me fait pas de bien du tout), ou si les préceptes étaient eux mêmes une pratique et juste des instructions à suivre (ce que je vis aussi ; parfois je m'apprête à faire un truc et je me demande si ça correspond aux préceptes ou pas, et des fois ça influence mon choix). C'est sûrement les deux ?
    avatar
    zanshin
    Modérateur
    Modérateur

    Féminin Nombre de messages : 787
    Age : 68
    Localisation : Suisse
    Emploi/loisirs : retraitée du corps médical (ordonnée nonne zen en 1984)
    Humeur : attentive
    Date d'inscription : 01/06/2013

    Re: Différence entre mental, ego et "être"?

    Message par zanshin le Lun 3 Juin 2013 - 19:20

    Merci pour ta réponse Zenoob. japonais

    C'est maintenant beaucoup plus clair mais en même temps ça ouvre sur d'autres matières à réflexion ou à méditation.
    J'ai le sentiment que tu ne dois pas t'ennuyer pendant zazen.
    En tout cas je crois comprendre que par ta pratique tu flirte avec une conscience cosmique qui t’amène à une morale "cosmique"sous-jacente dans tes actions lorsque tu sors du dojo (ou de ton zazen). Ça ne ressemble pas aux formes habituelles de l'anarchisme ahahah! Mais il y a un sentiment de liberté dans cette morale qui est pour le moins non-conformiste... Laughing
    Suivre les préceptes sans y penser par une attitude naturelle et détendue, ça ressemble à la pratique de quelqu'un plutôt bien avancé sur la Voie du zen.
    Ce ne sont que des déductions et des appréciations personnelles bien sûr. rigolo
    avatar
    Zenoob
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1093
    Date d'inscription : 08/09/2011

    Re: Différence entre mental, ego et "être"?

    Message par Zenoob le Lun 3 Juin 2013 - 23:39

    Ouais, enfin ce que je décrivais là, c'est plutôt un genre d'"idéal", pour moi ; je suis bien loin de réussir à vivre parfaitement en accord avec les préceptes, je fais encore beaucoup de conneries, je ressens plein de souffrances inutiles, etc. C'était juste pour décrire un peu l'état d'esprit dans lequel je crois qu'il faut aborder la pratique et notre comportement dans la vie de tous les jours, malheureusement ce n'est pas toujours aussi facile que d'écrire tout ça sur un forum...
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 66
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Re: Différence entre mental, ego et "être"?

    Message par Leela le Mar 4 Juin 2013 - 6:33

    c'est très intéressant, je trouve que tu t'exprimes bien sur ce sujet difficile. Merci .
    avatar
    zanshin
    Modérateur
    Modérateur

    Féminin Nombre de messages : 787
    Age : 68
    Localisation : Suisse
    Emploi/loisirs : retraitée du corps médical (ordonnée nonne zen en 1984)
    Humeur : attentive
    Date d'inscription : 01/06/2013

    Re: Différence entre mental, ego et "être"?

    Message par zanshin le Mar 4 Juin 2013 - 9:56

    Zenoob a écrit:Ouais, enfin ce que je décrivais là, c'est plutôt un genre d'"idéal", pour moi ; je suis bien loin de réussir à vivre parfaitement en accord avec les préceptes, je fais encore beaucoup de conneries, je ressens plein de souffrances inutiles, etc. C'était juste pour décrire un peu l'état d'esprit dans lequel je crois qu'il faut aborder la pratique et notre comportement dans la vie de tous les jours, malheureusement ce n'est pas toujours aussi facile que d'écrire tout ça sur un forum...
    Je comprends très bien l'importance d'un idéal car on a aussi dans les arts martiaux un idéal très élevé quasiment inaccessible. C'est en visant le plus haut possible qu'on espère faire quelques pas vers une meilleure attitude dans la vie.
    Pour simplifier on essaie d'être quelqu'un de bien.

      La date/heure actuelle est Jeu 24 Aoû 2017 - 6:40