Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    le dressage du taureau en 10 tableaux

    Partagez
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2810
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: le dressage du taureau en 10 tableaux

    Message par tangolinos le Mar 16 Juil 2013 - 11:33

    lausm a écrit:Yo, on entre dans le noyau dur du non duel!!!....Tout ce que j'aime!!
    Le non-duel n'est pas dur...il est l'essence intangible qui néanmoins soutien la mouvance des manifestations qui elles sont dures...il est d'ailleurs curieux de constater que la science s' aperçoit de plus en plus que la matière est insaisissable...

    Disons que ce qui est dur est l'effort et/ou l'attitude à maintenir pour que cette "essence non-duelle absolue" puisse se manifester au travers de quelques tentatives d'évocation...
    Un peu comme s'il s'agissait d'accepter de souffrir pour que notre être absolu puisse se révéler, à l'image d'une mère qui accouche de son enfant....

    Je ne doute pas que tu aimes...
    lausm a écrit:
    j'ai le sentiment que le terme du chemin, c'est cet autre qui fait qu'on existe en tant qu'être qui n'est pas l'autre, mais aussi cet autre qui nous fait nous voir en tant qu'être qui ne peut exister en soi sans lien avec son environnement.
    Sinon cheminer n'aurait en fait aucun sens.
    D'ailleurs, en ce moment je lis des trucs sur les pélerins de Compostelle, ils parlent souvent des rencontres avec les autres, plus que d'eux seuls.
    A chaque pas le chemin est achevé...à chaque pas il recommence à zéro.
    persiste néanmoins un élan...
    Le déploiement fractal me semble bien imager la réalité du chemin...
    Chaque pas serait un cheminement complet, et l'ensemble des pas formerait la marche qui se dirigerait graduellement vers l'asymptote inaccessible qui pourtant prendrait de plus en plus de consistance...
    avatar
    lausm
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1461
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: le dressage du taureau en 10 tableaux

    Message par lausm le Mar 16 Juil 2013 - 12:48

    D'accord avec toi, les mots sont de toutes façons relatifs : quand je parle de noyau dur, en fait il n'y a rien dedans, et le centre est à la fois partout!
    Et sans cet élan, comment rencontrer ce qui nous est autre, et donc devenir Un?
    Et vivre cette vacuité ou l'autre ne se dissout pas dans le vide, et où l'on n'est pas la négation de soi, mais soi et l'autre inclus dans ce qui est plus vaste que le petit moi et nous englobe et nous rend donc Uns?
    avatar
    Fred
    suprême fleuron
    suprême fleuron

    Nombre de messages : 3212
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: le dressage du taureau en 10 tableaux

    Message par Fred le Mar 16 Juil 2013 - 13:36

    Lausm a écrit:A chaque pas le chemin est achevé...à chaque pas il recommence à zéro.



    Une amie me disait que lorsque les américains sont allés sur la lune, certaines personnes de son entourage craignaient de voir le ciel perdre de son mystère.

    Tango a écrit:persiste néanmoins un élan...

    Il semblerait que les scientifiques ait eu tout d'abords dans l'idée de se servir de la lune comme tremplin pour les expéditions spatiales, cependant, à présent ils optent d'avantage pour l'idée des stations spatiales en orbite de la terre, placées dans des régions peu soumises aux pluies de météorites.

    Tango a écrit:Chaque pas serait un cheminement complet, et l'ensemble des pas formerait la marche qui se dirigerait graduellement vers l'asymptote inaccessible qui pourtant prendrait de plus en plus de consistance...

    On comprend que l'avantage des stations en orbite, c'est que les fusées ou engins qui partiraient depuis ce lieu pour aller explorer l'univers, n'auraient plus à subir la contrainte de devoir décoller depuis la terre tout en devant dépenser une quantité phénoménale d'énergie pour s'arracher à l'attraction de cette planète. On se dit alors qu'effectivement ces nouveaux moyens techniques donnent de plus en plus de consistance aux possibilités d'explorer l'univers.

    Constater qu'il est infiniment possible d'interroger l'univers, est vraiment le trésor, autrement dit, bien loin de regretter de ne pas trouver une réponse qui mette fin à nos questionnements, on se réjouira au contraire du spectacle qu'offre "cette Grande Réponse qui évite d'advenir".
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2810
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: le dressage du taureau en 10 tableaux

    Message par tangolinos le Mar 16 Juil 2013 - 14:04

    lausm a écrit:D'accord avec toi, les mots sont de toutes façons relatifs : quand je parle de noyau dur, en fait il n'y a rien dedans, et le centre est à la fois partout!
    Hihi...
    oui les mots sont forcément relatifs
    ce qui est dur c'est d' être obligés de s'en servir pour finalement ne faire qu' une tentative d'évocation de ce que peut être l' Absolu....

    ce que j'entends par noyau dur, c'est le coeur de ce que dont nous voudrions causer...ce "sublime indicible"...que tu évoques pas trop mal en disant que le centre est à la fois partout...Hihi

    lausm a écrit:
    Et sans cet élan, comment rencontrer ce qui nous est autre, et donc devenir Un?
    c 'est pourquoi j'aime bien dire que ce que nous cherchons est ce que nous avons perdu...un peu comme si le cheminement ne consistait qu'à se retrouver...
    L'élan serait en même temps provoqué par une poussée et une aspiration....
    "UN" nous étions, "UN" nous devenons...

    lausm a écrit:
    Et vivre cette vacuité ou l'autre ne se dissout pas dans le vide, et où l'on n'est pas la négation de soi, mais soi et l'autre inclus dans ce qui est plus vaste que le petit moi et nous englobe et nous rend donc Uns?
    Il s'en va de cheminer vers la compréhension de ce que peut être l' articulation entre =
    1/ notre "être absolu" qui par essence n'est pas manifesté qu'on peut nommer vacuité...
    2/ sa "manifestation relative"
    3/ la conscience qu'on peut en avoir...
    avatar
    zanshin
    Modérateur
    Modérateur

    Féminin Nombre de messages : 785
    Age : 68
    Localisation : Suisse
    Emploi/loisirs : retraitée du corps médical (ordonnée nonne zen en 1984)
    Humeur : attentive
    Date d'inscription : 01/06/2013

    Re: le dressage du taureau en 10 tableaux

    Message par zanshin le Lun 29 Juil 2013 - 9:45

    lausm a écrit:Et sans cet élan, comment rencontrer ce qui nous est autre, et donc devenir Un?
    Cet élan pourrait bien avoir à faire avec le souffle.
    Ce souffle c'est aussi dans certaines traditions : le Saint-Esprit.
    Dans les religions on dirait qu'il y a des idées et des concepts qui sont communs à tous.rigolo


    _________________
    «Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire...»
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2810
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: le dressage du taureau en 10 tableaux

    Message par tangolinos le Lun 29 Juil 2013 - 12:12

    zanshin a écrit:
    Dans les religions on dirait qu'il y a des idées et des concepts qui sont communs à tous.rigolo

    Tout comme toi, je constate des similitudes étranges entre les différentes écoles...je suis même émerveillé de voir qu'à l'autre bout de la terre il puisse y avoir autant de ressemblances dans les formes des métaphores pour suggérer le fond...

    Je dirais que la Vérité Une Absolue est ineffable... la dire ne peut que la faire chuter dans le relatif...

    Il devient alors compréhensible que ceux qui l' ont appréhendée utilisent, pour la suggérer, des moyens habiles mais toujours relatifs...

    Disons que la non-forme peut être suggérée par une multitude de formes, sans jamais pouvoir vraiment la désigner...
    avatar
    zanshin
    Modérateur
    Modérateur

    Féminin Nombre de messages : 785
    Age : 68
    Localisation : Suisse
    Emploi/loisirs : retraitée du corps médical (ordonnée nonne zen en 1984)
    Humeur : attentive
    Date d'inscription : 01/06/2013

    Re: le dressage du taureau en 10 tableaux

    Message par zanshin le Lun 29 Juil 2013 - 13:47

    japonais 
    Maintenant, il est aussi possible de ne pas s'exprimer uniquement par la parole mais aussi par le geste ou l'attitude, et ça sur un forum on ne peut qu'écrire.

    Il y a peut-être alors à lire entre les lignes en utilisant l'intuition.
    Mais je suis d'accord avec toi, on restera toujours en marge de la Vérité qu'on veut exprimer.
    Quelque chose veut sortir de la gorge mais ça reste bloqué...albino


    _________________
    «Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire...»
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: le dressage du taureau en 10 tableaux

    Message par fonzie le Dim 7 Fév 2016 - 15:22

    komyo a écrit:Kakuan était un maitre Rinzai qui s'inspirait d'un texte taoïste antérieur.
    très intéressant.

    zanshin a écrit:Quelque chose veut sortir de la gorge mais ça reste bloqué
    il y a ceux qui ont quelque chose en travers de la gorge et ceux qui ont un chat dans la gorge, c'est dans le second cas qu'on est aphone Smile

      La date/heure actuelle est Lun 24 Juil 2017 - 22:47