Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    L'attachement... à la respiration !

    Partagez
    avatar
    Zenoob
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1093
    Date d'inscription : 08/09/2011

    Re: L'attachement... à la respiration !

    Message par Zenoob le Mer 27 Nov 2013 - 18:12

    Je comprends ça tout à fait comme lausm. On ne peut pas penser hors du présent ; on ne peut pas "ne pas faire ce qu'on est en train de faire" ! Même si je pense au futur, je pense au futur ici et maintenant. L'instant présent serait comme un espace englobant, fondamental, qui est toujours là, qu'on en ait conscience ou pas, qu'on pense, qu'on se lave les mains, ou qu'on fasse les courses, c'est la même chose !

    Peut être faut il distinguer le fait ou l'action de penser du contenu de la pensée ? On peut penser à quelque chose et placer ce quelque chose dans le passé ou le futur, on peut même s'identifier au contenu d'une pensée ; par contre on ne peut faire l'action de penser, comme toute autre action, qu'au moment où on l'effectue.

    Enfin bon c'est vrai qu'à lire tout ça on se dit qu'on pense beaucoup trop pour pas grand chose, ahahah !
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3252
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: L'attachement... à la respiration !

    Message par Fred le Mer 27 Nov 2013 - 18:24

    Quoi de neuf docteur !
    Ben là, chuis fatigué, j'ai eu une mémé, elle avait les fesses cramoisies.
    Elle voulait que je la soigne de ses piqures d'orties, mais je lui ai simplement dit qu'outre lui donner une petite crème apaisante, je ne pouvais pas faire grand chose de plus. Qu'est-ce qu'elle m'a engueulé !
    Comme je voyais qu'elle souffrait, je suis resté avec elle en attendant que ça passe. Je lui demandais régulièrement si la crème faisait son effet, si ça marchait...Non, me répondait-elle, vous êtes vraiment incompétent, ou d'autres paroles agréables du même acabit. Mais bon, j'ai continué à rester avec elle, en l'interrogeant sur son état : "Alors, ça marche ?" puis deux minutes après, "alors ça marche ?" et toujours la même réponse désagréable.
    Et puis, à un moment, je lui ai demandé une fois encore si ça marchait, et elle m'a répondu : "quoi donc ?"
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5446
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: L'attachement... à la respiration !

    Message par Kaïkan le Mer 27 Nov 2013 - 19:45

    Zenoob a écrit:Même si je pense au futur, je pense au futur ici et maintenant. L'instant présent serait comme un espace englobant, fondamental, qui est toujours là, qu'on en ait conscience ou pas, qu'on pense, qu'on se lave les mains, ou qu'on fasse les courses, c'est la même chose !
    C'est marrant T.Deshimaru disait exactement ça : "quand je pense au passé ou au futur et que je vous en parle, j'y pense ici et maintenant. L'instant présent englobe tout le passé et tout le futur."
    En ce moment Zenoob, tu es dans une phase de transition que je ressens plutôt franchement décoiffante...Very Happy 






    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Zenoob
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1093
    Date d'inscription : 08/09/2011

    Re: L'attachement... à la respiration !

    Message par Zenoob le Mer 27 Nov 2013 - 22:13

    Je ne sais pas, mais c'est une période très étrange en effet, dans laquelle j'ai l'impression de me rendre compte de choses qui tour à tour m'emplissent d'une grande joie de vivre et d'une grande sérénité, puis de terreur et d'angoisse ; le tout parfois en même temps !

    Dans le bouquin de Fenner, dont Lausm a parlé il y a peu, il décrit différentes phases "de vie" (il parle surtout du point de vue spirituel, si ça veut dire quelque chose), dont une, qu'il nomme "paradoxale", dans laquelle je me retrouve complètement. Tout est un peu flou, tout et son contraire se vivent en même temps, plus rien n'est sûr et c'est à la fois magnifique et complètement flippant. Et en même temps il y a cette impression indescriptible de quelque chose que je suis et qui me dépasse complètement, qui est complètement en moi mais aussi complètement à l'extérieur, qui ne peut pas être touché par quoi que ce soit y compris ma propre disparition, qui est à la fois moi et complètement indépendant de moi, ou plutôt qui se fout complètement de moi mais que je suis en même temps, bref, c'est le bordel quoi. Mais un bordel bizarrement simple. Phase paradoxale, disais-je ?
    avatar
    lausm
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1465
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: L'attachement... à la respiration !

    Message par lausm le Jeu 28 Nov 2013 - 14:15

    Ah ah!........ça doit faire à peu près vingt ans que je zone là dedans (depuis que j'ai commencé zazen!)!
    Mais depuis que je me dis que zazen ne va rien règler concernant cela, je commence à me sentir mieux!
    Nuit obscure de l'âme, folie divine, heyoka (clown guérisseur qui fait tout à l'envers chez les indiens), la sagesse n'a pas toujours l'air très sage a priori!
    Mais il y a des phases comme ça, d'intégration désintégration : shiki soku ze ku, et hop, on repart du vide vers les phénomènes....mort, renaissance, etc etc......
    je pense même que ce qu'on appelle le grand éveil, c'est la capacité à rester avec toute cette contradiction sans même plus y résister, vouloir la résoudre, juste avoir la capacité de vivre avec, au milieu, d'être cela, sans plus y résister ni fuir, ni la nourrir, mais vivre complètement avec.
    avatar
    Zenoob
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1093
    Date d'inscription : 08/09/2011

    Re: L'attachement... à la respiration !

    Message par Zenoob le Jeu 28 Nov 2013 - 14:49

    Oui, j'ai lu chez Eric Rommeluère : "s'asseoir et être complètement une contradiction". C'est tout à fait ça pour moi aussi, l'idée de l'éveil "stable" (qui n'est malheureusement pour l'instant qu'une idée).

    Le truc marrant c'est que parfois on a l'impression que tout s'éclaire, on lâche un peu tout (pour ma part, parfois par découragement ou ras le bol) et d'un coup on a accès à cette chose (vacuité ? présent ? conscience inconditionnée ? peu importe le nom) de façon très agréable et libératrice ; et alors on essaie de la saisir, on essaie de reproduire "ce qui a fait qu'on a atteint ça", et ça ne peut pas marcher parce que justement on ne l'a atteint que parce qu'on n'a RIEN fait, qu'on a laissé les contradictions être ce qu'elles sont... Et on rentre alors dans un cycle un peu bête, durant lequel on essaie de revenir à quelque chose que le fait même d'essayer rend inaccessible ; alors on essaie d'arrêter d'essayer ; et on se rend compte que c'est la même chose que d'essayer ; et puis au bout d'un moment, un peu lassé par toutes ces conneries, on laisse tout tomber à nouveau, on se laisse simplement faire ce que l'on fait, et paf, revoilà ce qu'on ne cherchait plus... C'est assez marrant finalement !
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3252
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: L'attachement... à la respiration !

    Message par Fred le Jeu 28 Nov 2013 - 17:26

    Tant qu'à essayer d'atteindre quelque chose, autant essayer d'atteindre le manque.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5446
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: L'attachement... à la respiration !

    Message par Kaïkan le Jeu 28 Nov 2013 - 21:08


    Ou bien on peut essayer quelque chose de complètement inutile par exemple de respirer...étoile 
    Je dis complètement inutile par ce qu'essayer de respirer ou pas on respire de toute façon. Laughing 
    Bien sûr si on essaie, on essaie de le faire bien tant qu'à faire.
    Et donc bien respirer ne peut provenir que d'une bonne posture.
    Bonne posture et bonne respiration engendrent un bien-être susceptible d'amener un lâcher-prise.
    Et voilà ! Le pratiquant retombe involontairement dans l'état qu'il cherchait à saisir et qui lui échappait comme une savonnette bien mouillée...Laughing 


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: L'attachement... à la respiration !

    Message par fonzie le Sam 30 Nov 2013 - 10:43

    Bonjour,

    Zenoob a écrit:(...) Et on rentre alors dans un cycle un peu bête, durant lequel on essaie de revenir à quelque chose que le fait même d'essayer rend inaccessible ; alors on essaie d'arrêter d'essayer ; et on se rend compte que c'est la même chose que d'essayer ; et puis au bout d'un moment, un peu lassé par toutes ces conneries, on laisse tout tomber à nouveau, on se laisse simplement faire ce que l'on fait, et paf, revoilà ce qu'on ne cherchait plus... C'est assez marrant finalement !
    il y a des couples, c'est comme ça ! l'un s'en va, l'autre essaie de retenir, voit que ça marche pas, alors il fait comme si l'était détaché, voit que ça marche pas non plus et quand il a fait le deuil de son couple, tout lâché en se disant que c'est finit, qu'il n'y a plus qu'à tourner la page, l'autre revient et c'est reparti pour un tour !
    "marrant", sûrement, en tout cas, c'est comme ça que nous savons que "le savon ne laisse pas passer la lumière"... Wink 

    avatar
    lausm
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1465
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: L'attachement... à la respiration !

    Message par lausm le Sam 30 Nov 2013 - 12:56

    Pas tout à fait vrai : quand tu le fais bien mousser avec des belles grosses bulles, il s'y reflète des lumières aux chatoiements délicats avec toutes les couleurs qui existent!

    On ne tient jamais aussi bien le savon que quand on s'en sert pour se laver les mains, c'est à dire sans serrer trop fort, et sans vouloir le garder dans les mains.
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: L'attachement... à la respiration !

    Message par fonzie le Sam 30 Nov 2013 - 13:22

    lausm a écrit:Pas tout à fait vrai : quand tu le fais bien mousser avec des belles grosses bulles, il s'y reflète des lumières aux chatoiements délicats avec toutes les couleurs qui existent!

    On ne tient jamais aussi bien le savon que quand on s'en sert pour se laver les mains, c'est à dire sans serrer trop fort, et sans vouloir le garder dans les mains.
    ha! c'est vrai ! les "bulles" !  qui en plans différents ont la même forme que le zéro Smile 

      La date/heure actuelle est Jeu 24 Aoû 2017 - 1:20