Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    vivre l'ermitage

    Partagez
    avatar
    esprit du débutant
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 191
    Age : 43
    Localisation : BdR 13
    Emploi/loisirs : educateur guitariste
    Date d'inscription : 12/02/2013

    vivre l'ermitage

    Message par esprit du débutant le Jeu 12 Déc 2013 - 21:14

    Bonjour,
    Cela arrive t-il à certain d'entre vous d'avoir une envie de retraite, d'isolement?
    Je ne pense pas qu'il faille se soustraire au tumulte de la vie bien au contraire, cependant, non pas parce que je suis las ou parce que je souhaite fuir le monde, j'ai quand même cet envie qui me vient de me retirer seul...
    et à vrai dire je ne sais pas trop quoi penser de çà ?

    Si le soi se découvre à chaque instant aux grès des conditions, vivre l' ermitage ou la retraite solitaire n'est ce pas se présenter à des conditions de vie différentes.

    Se dépouiller, le lâché prise, je le vie cependant j'ai toujours une activité, quelques biens, je n'ai réellement jamais fait l’expérience de tout lâcher (point de vue matériel) et du coup je m'interroge;
    est-ce que je passe à côté de quelque chose? Question
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2924
    Age : 69
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: vivre l'ermitage

    Message par Yudo, maître zen le Jeu 12 Déc 2013 - 21:53

    J'y ai parfois songé. Le problème est que cela demande des moyens. En effet, après l'ermitage, il faut revenir à la vie normale. Si, par exemple, je connaissais une cabane avec une source et que le propriétaire me permettait d'aller y faire des séjours, cela pourrait se faire. Mais sinon, cela représente une difficulté matérielle considérable.

    Donc, autant se faire l'ermitage à la maison.
    avatar
    lausm
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1472
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: vivre l'ermitage

    Message par lausm le Jeu 12 Déc 2013 - 22:28

    Effectivement.
    Comme me disait un copain : pendant zazen, en fait je me fous la paix!
    On peut entrer dans l'ermitage immédiatement : suffit de couper la télé, la radio, d'écouter le silence, d'éteindre l'ordinateur.....et voilà, chez toi est devenu un mini temple!
    Tu peux même allumer une bougie, un encens, t'asseoir sur le coussin....te mettre en état d'attention vigilante et détendue, de façon délibérée, pendant un temps donné.
    On peut consacrer son chez soi comme lieu de pratique.
    Suffit juste de le décider.
    et puis, parfois, prendre un week end, une semaine, ça peut être bon aussi. Mais vécu comme un désir d'entrer dans le silence, pas de fuir le monde.
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2923
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: vivre l'ermitage

    Message par tangolinos le Jeu 12 Déc 2013 - 23:43

    Yudo, maître zen a écrit:J'y ai parfois songé. Le problème est que cela demande des moyens. En effet, après l'ermitage, il faut revenir à la vie normale. Si, par exemple, je connaissais une cabane avec une source et que le propriétaire me permettait d'aller y faire des séjours, cela pourrait se faire. Mais sinon, cela représente une difficulté matérielle considérable.

    Donc, autant se faire l'ermitage à la maison.

    Perso j'habite dans le Sud-Ouest...
    Jadis j'habitais à Rians, dans le SE, et là sur un coup de tête, j'y ai construit une maison enterrée que j'ai gardée malgré les diverses propositions que j'ai eues.
    Ce serait un coin ressemblant à la perfection pour aller faire une tentative de solitude.
    Si vous êtes intéressés, le coût de la location ne sera que de laisser l'endroit un peu mieux que vous l'avez trouvé.
    Néanmoins, je n'y ai pas mis les pieds depuis quatre ans et je ne peux donc garantir la qualité de son état.

    Pour tous autres renseignements, je reste à votre écoute.
    avatar
    esprit du débutant
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 191
    Age : 43
    Localisation : BdR 13
    Emploi/loisirs : educateur guitariste
    Date d'inscription : 12/02/2013

    Re: vivre l'ermitage

    Message par esprit du débutant le Ven 13 Déc 2013 - 12:15

    merci pour vos retours,

    je comprend bien ce que vous me dites mais comme dis Yudo y a un retour! mais alors que je croyais avoir balayer mes plus grandes peurs je me retrouve face à cette angoisse de tout lâcher sans filet!

    Sinon pour ce qui est de faire son ermitage à la maison comprenez que cela n'a rien avoir!
    J'ai cette habitude de ne pas sous estimer l’expérience; et être juste assis chez moi conscient de cette peur, n'est pas la même chose que d'être juste assis sans filet. étoile 

    normalement les choses sont beaucoup plus claires, mais là j'ai l'impression que le voile couvre à nouveau ma réalité

    avatar
    lausm
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1472
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: vivre l'ermitage

    Message par lausm le Ven 13 Déc 2013 - 19:06

    etre juste assis chez toi conscient de cette peur, c'est ne plus avoir le filet de l'ignorance pour te protèger de la possibilité d'être conscient de toi-même sans masque.
    Etre conscient de la peur, c'est t'asseoir sans filet.
    Mais si tu penses que la vérité est ailleurs, le jour où tu arriveras dans l'ermitage, après une jolie lune de miel, tu voudras aller dans un endroit encore plus perdu, ou un grand temple. Ou trouver un maître authentique.

    On ne peut pas tricher avec zazen, encore moins échapper à qui l'on est.
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2923
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: vivre l'ermitage

    Message par tangolinos le Ven 13 Déc 2013 - 22:06

    esprit du débutant a écrit:merci pour vos retours,

    je comprend bien ce que vous me dites mais comme dis Yudo y a un retour! mais alors que je croyais avoir balayer mes plus grandes peurs je me retrouve face à cette angoisse de tout lâcher sans filet!
    C'est justement cette angoisse qu'il faut anéantir.

    Le fameux "lâcher prise" permettant d'accéder à l'expérience d'atteindre l' ultime compréhension dénuée de toute représentation, se situe à ce niveau.

    Pour le retour, oui il y a un retour, mais ce n'est pas du tout celui que tu appréhendes.

    Perso, ce retour a duré 20 ans, avant que je me permette d' en causer...mais néanmoins instantanément ma vie s'est transformée...disons qu'après cet instant il n'y a plus d'angoisses...certes persistent des contradictions et multiples interrogations, mais elles sont soutenues par la certitude de trouver un jour la réponse.

    En fait, "tout est lié, et, rien ne renie rien"...voilà ce qui m'imprègne.
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3322
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: vivre l'ermitage

    Message par Fred le Ven 13 Déc 2013 - 23:27

    Zazen est à la fois le sans et l'avec filet.
    Il est la porte de notre ermitage.
    Partout, à tout moment, nous pouvons ouvrir cette porte, même le temps d'un simple inspire.
    Nul ne peut dire combien de temps dure cet inspire qui a évacué le passé le présent et le futur.


    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: vivre l'ermitage

    Message par Kaïkan le Ven 13 Déc 2013 - 23:57


    Bonsoir,

    Le véritable ermitage c'est, de mon point de vue, notre propre indépendance intérieure.




    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3322
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: vivre l'ermitage

    Message par Fred le Sam 14 Déc 2013 - 0:37

    OK Salut-zen
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 66
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Re: vivre l'ermitage

    Message par Leela le Sam 14 Déc 2013 - 9:25

    Je pense aussi que le but est de trouver son équilibre sans devoir s'isoler, mais parfois il est bon de se retrouver physiquement seul, cela peut aider à prendre du recul.  Je pense qu'il faut commencer par de courtes périodes, et être "surveillé" par une personne compétente, comme c'est le cas pour les moines dans les monastères trappistes.  Les cas que j'ai connus, et qui ont été bien guidés, n'ont présenté aucun problème de réinsertion dans la vie.

    Chez les bouddhistes tibétains, il y a la retraite de 3 ans 3 mois 3 jour qui fait partie de la formation des lamas, où on est seul dans une cellule, à méditer sous la direction d'un maître, on y mange, on y dort et fais du yoga.  Il faut être très équilibré et bien préparé pour tenir le coup.

    J'ai lu un article sur les ermites: on les cite souvent en exemple, mais la pluspart seraient des personnes a-sociales, perturbées, qui fuient les difficultés de la vie et ont un sérieux problème mental.


    Tango, je suis plus que très intéressée par ta proposition, je la retiens.
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3322
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: vivre l'ermitage

    Message par Fred le Sam 14 Déc 2013 - 12:58

    En tous les cas, à vouloir chercher le sans filet...et à se donner le filet de le dire sans le faire, on risque d'être pris dans le filet de la facilité.
    Il devient alors beaucoup plus ardue de reconnaître l'opportunité qui nous est donnée à chaque instant, de pratiquer la Voie. Cela s'appelle la procrastination : Demain, demain et encore demain, quand les conditions seront idéales.  Cool 
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 66
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Re: vivre l'ermitage

    Message par Leela le Sam 14 Déc 2013 - 13:29

    Très juste, Fred: ce dont on a besoin se trouve déjà dans notre main.
    Mais parfois, on a besoin de se retrouver au calme pour s'en rendre compte Wink

    Il y a un proverbe tibétain (?) qui dit "petit moine, dans le monastère, grand moine, à la ville".
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3322
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: vivre l'ermitage

    Message par Fred le Lun 16 Déc 2013 - 13:59

    Leela a écrit:Très juste, Fred: ce dont on a besoin se trouve déjà dans notre main.
    Mais parfois, on a besoin de se retrouver au calme pour s'en rendre compte Wink

    Il y a un proverbe tibétain (?) qui dit "petit moine, dans le monastère, grand moine, à la ville".

    Oui, la main vide qui peut tout recevoir.
    Ouvrir sa main et recevoir le calme.
    Mais parfois, on a besoin de se retrouver au calme pour s'en rendre compte.
    Ouvrir sa main dans une grotte et voir que la grotte ne la remplie pas.
    avatar
    donnya
    Débutant
    Débutant

    Féminin Nombre de messages : 46
    Localisation : Saumur (49)
    Humeur : stable...j'essaie!
    Date d'inscription : 07/12/2013

    Re: vivre l'ermitage

    Message par donnya le Mer 18 Déc 2013 - 0:16

    Si l'ermitage est le moyen de prendre conscience que nous le transportons en nous et qu'à chaque fois que nous nous asseyons, nous contemplons son vaste champ, alors oui bingo!!
    sinon, il ne sera qu'une étape de plus à gravir vers un autre plus isolé ou plus entouré de si beaux et grands arbres ou que sais-je encore...
    C'est joli Fred ce que tu dis au sujet de la main qui ne se remplit pas, c'est la même conception

      La date/heure actuelle est Lun 20 Nov 2017 - 14:46