Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    RANCUNE & RANCŒURS

    Partagez
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: RANCUNE & RANCŒURS

    Message par fonzie le Lun 13 Jan 2014 - 18:04

    Bonjour,
    esprit du débutant a écrit:c'est bien vrai çà que le naturel revient toujours au galop!
    pour ma part je considère que mon corps est le dojo et je continue à pratiquer zazen, alors effectivement la position du lotus n'est plus là mais je m'applique à maintenir la concentration, l'attention en position correcte, c'est cela aussi pour moi zazen.
    je ne sais pas si il y a un mot précis pour çà?  
    je ne sais pas trop non plus, mais à défaut que ce soit une forme d'assise, c'est une forme d'ascèse  Cool
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2949
    Age : 69
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: RANCUNE & RANCŒURS

    Message par Yudo, maître zen le Lun 13 Jan 2014 - 19:33

    D'ailleurs, à cet égard, je suis toujours étonné de l'extrême équanimité dont fait preuve Brad Warner sur son blog. Souvent des inconnus, bien à l'abri derrière un pseudo, l'injurient de la pire manière, mais jamais, au grand jamais, il n'a consenti à censurer, alors même que certains de ses lecteurs le pressaient de le faire. Lorsqu'il a touché le sujet, à chaque fois, il a été inébranlable dans sa détermination, à l'effet que tout le monde pouvait dire ce qu'il pensait sur son blog.

    J'avoue que, souvent, je n'y arriverais pas. Sur son avant-dernier post, un type qui s'est bousillé les rotules parce qu'un autre enseignant débile lui a dit de "s'asseoir dans la douleur", l'a attaqué de façon extrêmement virulente, le traitant de tous les noms (c'est facile quand c'est permis!) et injuriant aussi au passage tous ses lecteurs. Nous avons vu, ici et sur Nangpa, des excités de ce genre, dont la "mission" semble être de discréditer le Zen ou plus généralement, le Bouddhisme, mais jamais à ce point.

    A cet égard, je dois avouer que je me trouve encore bien du chemin à parcourir pour arriver à un tel détachement!
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5594
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: RANCUNE & RANCŒURS

    Message par Kaïkan le Lun 13 Jan 2014 - 20:44



    C'est toute la philosophie du Aïkido :

    Quoique cela puisse surprendre, en Aïkido, le plus important n'est pas de "gagner" un combat (cela ne ferait que susciter l'envie de se venger chez l'agresseur), mais d'éviter que l'un et l'autre ne perdent.
    Il s'agit donc en quelque sorte de faire prendre conscience à son agresseur potentiel qu'il est inutile d'engager le combat, car ce dernier serait vain.

    Et puis il faut comprendre : un combat évité est un combat gagné.





    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: RANCUNE & RANCŒURS

    Message par fonzie le Lun 13 Jan 2014 - 21:55

    Kaïkan a écrit:un combat évité est un combat gagné.
    J'ai un ami qui dit que c'est à se demander de quel côté sont les barreaux et j'ai été étonnée que ce soit la directrice d'une prison de New Delhi, qui fasse la traduction, elle disait que nous sommes tous des criminels potentiels et que si l'on se retrouve dedans ou dehors de la prison, ce n'est qu'une question de situation.
    J'ai trouvé honorable de sa part de ne pas profiter de sa situation professionnelle pour se sentir supérieure et de profiter de sa situation professionnelle pour introduire vipassana dans la prison et donc de faire passer son humanité en même temps que sa fonction.
    C'était une prison avec des conditions très dures car l'administration pensait que dans de telles conditions, quand les prisonniers sortaient, ils feraient en sorte de ne pas revenir dans cet enfer, mais il n'en était rien parce que les prisonniers sortaient encore plus endurcis et revenaient dans la prison avec des peines plus fortes encore.
    Ensuite,
    " Grace à la détermination de Kiran Bedi, inspectrice générale de la prison de New Delhi, des sessions de méditation vipassana ont été organisées à une grande échelle à la prison de Tihar.".
    Et le résultat est surprenant parce que:
    "(...) Dans ce pays, le contact physique entre personnes de couches sociales si différentes est impensable, mais en ce jour, les barrières tombent".
    à 47:27
    http://youtu.be/lb7zGtrDgo4
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5594
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: RANCUNE & RANCŒURS

    Message par Kaïkan le Sam 25 Jan 2014 - 18:20


    Les dérives engendrées par rancunes et rancœurs.



    La sensation d'avoir été maltraité, méprisé ou négligé peut entraîner vers de nombreuses dérives qu'il est bon d'examiner soigneusement. Tout d'abord il faut bien se rendre compte que l'attitude bouddhiste préconisée est de ne prendre en aucun cas en considération les mouvements de l’ego particulièrement quand il s'agit finalement d'une fierté froissée. Le moine bouddhiste et celui qui veut le devenir, comme celui qui n'a jamais réussi à l'être même avec l'ordination, se doit de comprendre qu'il est de la plus haute importance de laisser toute sorte de fierté et d'honneur personnel au placard. C'est difficile parfois pour certains pratiquants d'arts-martiaux, mais aussi pour les artistes et tous ceux qui ont développé une image idéalisée d'eux-mêmes qu'ils chérissent et entretiennent depuis très longtemps.

    La dérive qu'il faudrait examiner en priorité est l'attitude paranoïde ("devenir parano").


     L’attitude paranoïde consiste à prendre tous les événements comme des indices ou des confirmations de ce que des soupçons fallacieux sont bien fondés (nous pouvons tous être objets d’attaques paranoïdes — nous imaginons brusquement que les autres personnes sont liguées contre nous, ou qu’une personne particulière nous en veut et nous menace; mais en temps normal nous cherchons dans le monde qui nous entoure des confirmations de ce que nous nous trompons).
    Pour la personne paranoïde, tout le monde est une menace, tout devient confirmation d’un danger, d’un complot, d’humiliations nouvelles. Mais le changement est parfaitement possible et peut s’opérer assez rapidement. Il consiste à accepter l’imperfection du monde qui apporte nécessairement de la souffrance — il n’y a rien d’anormal à cela. Il consiste ainsi à accepter qu'on peut être spolié, humilié, volé, trahi, cocufié, dénoncé pour des actes qu'on n'a jamais commis, accusé de mille propos médisants etc.. C’est en l’acceptant complètement, sans condition, qu’on s’aperçoit qu’on y survit, que les situations changent, et que rien n’est jamais définitif .
    Celui qui dérive vers l'attitude paranoïde va s'obstiner à nourrir des rancunes et à entretenir des pensées obsédantes au sujet de tel ou tel événement qui lui est advenu. Il se sent par exemple humilié et va se poser en victime de la malveillance de ceux qui l'ont maltraité (selon son point de vue) et il va dénoncer le martyr qu'il a enduré et continué à subir depuis ces évènements.
    Qu'il ait vraiment subi un préjudice, qu'il ait raison ou tort, peu importe, car l'erreur consiste à ne pas laisser-passer l'évènement désagréable. Si on évacue les mauvais souvenirs en rebondissant complètement au-delà et en pardonnant aux "imbéciles" qui se sont trompés et sont la cause de cette souffrance on fait vraiment l'actualisation de la sagesse bouddhiste. Enjamber les difficultés est souvent plus confortable que de patauger dedans.
    Personne ne prétendra que c'est facile, mais le Bouddhisme n'est pas une Voie facile de toute façon, et il est préférable pour celui qui souffre d'émerger de ses problèmes plutôt que d'y stagner. Lorsqu'on a la vocation de pratiquer la Voie du zen on peut recourir aux conseils pour l'attitude juste, l'action juste, la pensée juste etc. C'est dans la volonté d'actualiser  l'octuple sentier qu'on trouve les solutions qui apportent un soulagement pour les souffrances de la vie quotidienne, solutions pour les autres comme pour nous-mêmes puisque tout est interdépendant.




    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    zanshin
    Modérateur
    Modérateur

    Féminin Nombre de messages : 827
    Age : 68
    Localisation : Suisse
    Emploi/loisirs : retraitée du corps médical (ordonnée nonne zen en 1984)
    Humeur : attentive
    Date d'inscription : 01/06/2013

    Re: RANCUNE & RANCŒURS

    Message par zanshin le Ven 21 Mar 2014 - 11:32

    tao 
    Bonjour,

    Il y a la possibilité que sans se rendre compte, l'esprit soit envahi et dominé par la haine à cause des rancunes et des rancœurs. C'est d'autant plus grave que celui qui entreprend une croisade qu'il croit justifiée contre les "méchants", se laisse prendre au piège et devient encore plus horrible que ses ennemis.
    La violence entraîne la violence. Il y a chez certains, par moment, une grande violence verbale sous prétexte d’une souffrance mal vécue.
    C'est complètement contraire à l'attitude du moine qui suit les préceptes :

    • S'efforcer de ne pas nuire aux êtres vivants, ni retirer la vie,
    • S'efforcer de ne pas prendre ce qui n'est pas donné,
    • S'efforcer de ne pas avoir une conduite sexuelle incorrecte ─ plus généralement garder la maîtrise des sens,
    • S'efforcer de ne pas user de paroles fausses ou mensongères,
    • S'efforcer de ne pas user de paroles dures ou blessantes,
    • S'efforcer de ne pas user de paroles inutiles,
    • S'efforcer de ne pas user de paroles calomnieuses,
    • S'efforcer de ne pas avoir de convoitise,
    • S'efforcer de ne pas user d'animosité,
    • S'efforcer de ne pas avoir de vues fausses.

    Ou bien :

      1. Respecter la vie. Ne pas tuer.
      2. Ne pas prendre ce qui n'est pas donné.
      3. Ne pas avoir une vie sexuelle qui ne respecte pas les autres.
      4. Dire la vérité.
      5. Éviter boissons ou aliments intoxicants.
      6. Garder le silence sur les erreurs des autres.
      7. Être assez humble pour reconnaître et dire les mérites des autres.
      8. Combattre l'avidité, qu'elle concerne les biens matériels ou spirituels.
      9. Ne pas donner prise à la colère.
      10. Ne pas médire des Trois Trésors. ( Bouddha, Dharma et SANGHA )


    Il est tout à fait conseillé d'étudier l'ahimsa : voir ce lien Ahiṃsā


    _________________
    «Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire...»
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5594
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: RANCUNE & RANCŒURS

    Message par Kaïkan le Sam 20 Fév 2016 - 12:14



    On peut, en toute logique, penser qu'à long terme, les effets «secondaires» de la rancune pourraient nuire gravement à la santé et ceux du pardon l'améliorer.

    Pardonner ??? Plus facile à dire qu’à faire. Le pardon est pourtant indispensable pour évacuer la rancune. Cette attitude exige  un abandon de tout ressentiment et de tout désir de vengeance. Méditer sur les raisons de cette colère, sur le mal que ce sentiment cause à soi-même et aux proches. Pour être efficace il faut que ce soit un pardon sincère.

    Nous ne pouvons changer notre passé mais nous pouvons toujours changer notre présent et répondre aux besoins qui nous habitent actuellement, pourvu que nous acceptions de repenser notre façon de voir et de choisir les moyens d’y parvenir.

    La satisfaction de nos besoins les plus importants n’est pas un droit mais le résultat que nous obtenons en faisant des choix éclairés et en les appliquant habilement dans des actions concrètes. L’expérience qui vient avec l’âge peut servir à mieux faire ces choix. Et il faut avoir en tête que nous sommes capables de beaucoup plus que nous ne le croyons.

    NB : En tout cas éviter de sombrer dans les dérives : http://zen-et-nous.1fr1.net/t1564p15-rancune-rancours#27238


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2931
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: RANCUNE & RANCŒURS

    Message par tangolinos le Sam 20 Fév 2016 - 23:26

    @Kaïkan
    il y a souvent une étrange confusion entre l'agresseur et l'agressé...
    La victime officielle est celui qui le premier se plaint...
    Or dans de nombreux cas de figures, c'est la victime qui a poussé à bout l' agresseur.
    Qui donc des deux est le véritable responsable des faits ?
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5594
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: RANCUNE & RANCŒURS

    Message par Kaïkan le Sam 20 Fév 2016 - 23:46


    Bonsoir,

    Il y a aussi des cas de personnes qui sont bouleversées par des circonstances particulières et qui font ce qu'on appelle une "projection": ils rendent responsable un quidam n'ayant rien à voir avec leurs affaires et sont persuadées avoir raison de les victimiser.
    On voit beaucoup de cas dans les écoles et les collèges car souvent des jeunes sont concernés, mais ça se passe aussi avec des adultes.
    On peut aussi jeter l'opprobre sur certains groupes de gens et les désigner à la vindicte publique.
    Souvent on n'en désigne qu'un seul c'est plus facile et on le fait voir à tous en mouton noir.

    La confusion entre le bourreau et sa (ou ses) victimes a toujours été l'arme utilisée par ceux qui justifient leurs crimes ou délits. L'autre m'a poussé à bout donc cela justifie l'agression ? Non ça ne fonctionne pas comme ça et celui qui pousse à bout c'est l'agresseur qui s'acharne et se plaint que la victime oppose une éventuelle résistance.


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "

    Contenu sponsorisé

    Re: RANCUNE & RANCŒURS

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 13 Déc 2017 - 17:56