Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    L'Ego, c'est comme la prostate!

    Partagez
    avatar
    Yudo, maître zen
    Maître zen
    Maître zen

    Masculin Nombre de messages : 3137
    Age : 70
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    L'Ego, c'est comme la prostate!

    Message par Yudo, maître zen le Mer 26 Fév 2014 - 10:47

    L'hypertrophie bénigne de la prostate rend la miction difficile. L'hypertrophie tout court de la prostate empêche carrément de pisser.

    L'hypertrophie de l'ego empêche d'aimer, d'être bienveillant.

    On traduit souvent à tort le terme maitri par "compassion", ce qui est une traduction malheureuse et un peu fausse. cum (avec) patire (pâtir, souffrir) laisse entendre qu'on participe de la souffrance de l'autre. Ce qui est le plus souvent faux et sert juste à se donner bonne conscience.

    Ce dont il est question dans le Bouddhisme, c'est de se laisser gagner par l'amour universel (ce genre de phrase fait malgré tout un peu trop sirupeux... bleeh!), je dirais plus simplement par l'esprit de bienveillance. Vouloir l'harmonie autour de soi, que les gens et les choses soient bien, c'est aussi se souhaiter à soi-même un environnement agréable. C'est comme faire la cuisine. Il y a la recette (l'intellect, l'idéal), les ingrédients (la matière), mais tout ça reste inerte tant qu'il n'y a pas l'action de mettre la main à la pâte. Et le résultat n'est pas que la somme de toutes ces choses. Si on aime ce qu'on fait, qu'on veut que les personnes qui mangeront le résultat de nos efforts soient réjouis de ce qu'ils mangeront, qu'on fait les choses avec plaisir et non pas lassitude, de mauvais gré, parce qu'on est payé pour ça, mais que etc, etc., le résultat sera extrêmement différent avec les mêmes ingrédients, la même recette et les mêmes gestes de préparation.

    Et lorsqu'on a réussi à réjouir tous les convives, c'est aussi nous mêmes qui nous réjouissons.

    Cette bienveillance demande de l'ouverture. Et l'hypertrophie de l'ego l'empêche. Et j'ai de plus en plus l'impression que cette hypertrophie se manifeste d'autant que la personne est disposée à rabrouer les autres sur le leur.
    avatar
    tangolinos
    無為 - mui -

    Masculin Nombre de messages : 3054
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: L'Ego, c'est comme la prostate!

    Message par tangolinos le Mer 26 Fév 2014 - 22:44

    Le pro se tâte...et sa prostate n'est pas innocente...Hihi

    Disons que l'ego est tâté par le pro..Hihi

    Jolie analogie de ce que peuvent être l'égo et la prostate, comme questionnement à ce que peut-être celui qui se détache de ces deux attributs.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5884
    Age : 71
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: L'Ego, c'est comme la prostate!

    Message par Kaïkan le Mer 26 Fév 2014 - 23:18


    L'adénome de la prostate, appelé également "hypertrophie bénigne de la prostate" ou "hyperplasie bénigne de la prostate" (HBP) correspond à l'augmentation de volume de la glande. Ce n'est pas un cancer.

    Le poids de la prostate augmente de la naissance à l'âge adulte pour se stabiliser entre 15 et 20 grammes. À partir de 40 ans, cette glande augmente progressivement de volume. Au-delà d'un certain volume, cette hypertrophie va comprimer l'urètre et gêner la vidange de la vessie. La maladie se manifeste alors par de nombreux signes urinaires permettant de suspecter un adénome de la prostate.

    Il y a une opération bénigne : Un cathéter est introduit dans le conduit urinaire et des instruments chirurgicaux minuscules sont introduits avec une caméra jusqu'à la prostate. Le chirurgien bidouille l'organe en découpant des petits morceaux afin de libérer le canal urinaire et que la miction puisse redevenir normale. Si tout se passe bien, l'opéré est sur pieds rapidement et peut uriner sous trois jours après retrait du cathéter.
    La fonction érectile est souvent conservée mais la semence est détournée dans la vessie.
    Voilà, vous savez tout... Laughing 


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Yudo, maître zen
    Maître zen
    Maître zen

    Masculin Nombre de messages : 3137
    Age : 70
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: L'Ego, c'est comme la prostate!

    Message par Yudo, maître zen le Jeu 27 Fév 2014 - 9:01

    L'opération de l'Ego est largement plus délicate et moins pratiquée...
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: L'Ego, c'est comme la prostate!

    Message par fonzie le Jeu 27 Fév 2014 - 9:36

    Bonjour,

    "cum-patire" rapproché à "mettre la main à la pâte" me parlait plus, car je crois connaître mieux la cuisine que la prostate et aussi parce que les agapes se font entre cum-pains.
    Mais aller toujours à ce qui nous parle, c'est comme mettre une frontière dans la tête ou ne pas s'autoriser des voyages à l'étranger, à ce qui nous est inconnu, non que ça empêche de "pisser", mais ce n'est pas s'ouvrir à un territoire qui dépasse celui qu'on connait, d'ailleurs certains animaux s'en servent pour marquer leur territoire et donc le jour où ils ont un problème de prostate, ils ont forcément un problème de propriété (balises du territoire), ce qui doit être dramatique pour l'animal attaché à son territoire.
    Donc ne pas être concernée par la prostate n'empêche pas d'essayer de cum-prendre, d'ailleurs en tant qu'Homme (grand H), les femmes sont concernées, puisque j'apprends que chez l'homme (petit h) et chez la femme, dans les premières semaines de la vie, les appareils urinaire et génital sont indifférenciés chez le foetus, tout comme les appareils auditif et vocal et la différenciation se ferait vers la cinquième semaine. Il est peut-être osé de rapprocher la partie inférieure du visage que forment les oreilles et la bouche avec l'appareil génital féminin et la partie supérieure du visage que forment les yeux et le nez avec l'appareil génital masculin, mais il parait que l’acupuncture japonaise fait correspondre les pieds et le corps sur le même principe que l'auriculothérapie; les pieds ayant fonction de filtre (comme les reins) entre la terre et le corps, alors pourquoi pas ?
    Ainsi les oreilles (filtre de l'air ou souffle) en tant que filtres seraient à rapprocher des pieds et des reins de par leur fonction; et comme wikipedia dit que la prostate "est une large glande de l'appareil génital masculin. Sa fonction principale est de sécréter une partie du liquide séminal, l'un des constituants du sperme, et de le stocker.", ça donne une idée de la fonction de la prostate dans la procréation, sûrement à rapprocher de la création au niveau de la bouche par le verbe, car on ne peut donner que ce que l'on a comme on ne peut parler que ce que l'on entend. Annick de Souzenelle dit dans son livre sur le symbolisme du corps que d'après les expériences du docteur Tomatis: "des oeufs d'oiseaux chanteurs couvés par des oiseaux non chanteurs donnent naissance à des oiseaux non chanteurs". Et dans le traité d'auriculothérapie du docteur Paul Nogier, des schémas de l'oreille, du foetus et de la plante du pieds sont rapprochés de par leur forme respective mais vaguement similaire.
    Yudo, maître zen a écrit:Ce dont il est question dans le Bouddhisme, c'est de se laisser gagner par l'amour universel (ce genre de phrase fait malgré tout un peu trop sirupeux... bleeh!), je dirais plus simplement par l'esprit de bienveillance.
    Tout ça pour dire que l'hypertrophie de la prostate, qu'a décrit Kaïkan, ça se soigne !
    comme "le coeur n'est entendu que par celui qui y place son oreille".

    Contenu sponsorisé

    Re: L'Ego, c'est comme la prostate!

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 18 Déc 2018 - 20:21