Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Le mental est-il un 6 ième sens ?

    Partagez
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1452
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Le mental est-il un 6 ième sens ?

    Message par Fa le Jeu 13 Mar 2014 - 21:34


    Bonjour,

    Comme l'a justement remarqué Yudo, le mental est considéré comme un 6 ième sens dans la classification Bouddhiste.

    Aussi je me pose la question :

    Faut-il considérer le mental comme un organe de la perception ? A la lumière des connaissances scientifiques d'aujourd'hui, cela me semble abusif. study 




    avatar
    zanshin
    Modérateur
    Modérateur

    Féminin Nombre de messages : 797
    Age : 68
    Localisation : Suisse
    Emploi/loisirs : retraitée du corps médical (ordonnée nonne zen en 1984)
    Humeur : attentive
    Date d'inscription : 01/06/2013

    Re: Le mental est-il un 6 ième sens ?

    Message par zanshin le Jeu 13 Mar 2014 - 22:36

    tao 
    Bonsoir,

    Je crois que le mental regroupe les cinq autres sens en les utilisant habilement pour engendrer le contact dont découlera la sensation qui entraîne le rejet ou la soif de s'approprier, puis de devenir, de naître et renaître de vieillir et mourir.
    C'est donc un sens spécial utilisant des fois deux ou trois sens physiques à la fois et qui est une sorte de chef d'orchestre.
    C'est comme ça que je le décrirais sans certitude que cela corresponde au dogme bouddhique.  artiste


    _________________
    «Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire...»
    avatar
    esprit du débutant
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 185
    Age : 42
    Localisation : BdR 13
    Emploi/loisirs : educateur guitariste
    Date d'inscription : 12/02/2013

    Re: Le mental est-il un 6 ième sens ?

    Message par esprit du débutant le Jeu 13 Mar 2014 - 22:59

    bonsoir,
    nos 5 sens sont tournés vers l'exterieur du corps, cependant quand j'ai soif n'ais-je pas un sens tourné vers l'interieur du corps? quand j'ais peur n'ais-je pas un sens tourné vers l'interieur?  Arrow  
    avatar
    gigi
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 428
    Localisation : Quebec
    Humeur : metta
    Date d'inscription : 26/06/2010

    Re: Le mental est-il un 6 ième sens ?

    Message par gigi le Ven 14 Mar 2014 - 5:44

    Voici une définition ayurvédique du mental, je la trouve assez près de la définition bouddhiste, à moin que je ne me trompe  Smile 


    La nature du mental



    En Ayurvéda notre mental ou conscience de base en général (et en Sankhya sur laquelle elle s’appuie), s’appelle ‘antahkarana’ ou ‘organe intérieur’. Il possède trois niveaux de base tels que la raison (buddhi), l’égo (ahankara) et les émotions (manas). C’est l’organe de base par lequel les organes sensoriel et moteur se développent. C’est une entité organique fonctionnant selon certaines lois et possédant de bons et mauvais usages, tout comme n’importe quel autre outil ou véhicule. Ses différents statuts ou niveaux de fonctionnement se développent graduellement et se différencient à travers le processus de la création et de l’évolution cosmique. Afin de comprendre l’approche philosophique du Yoga et de l’Ayurvéda, nous devons apprendre à connaître la nature et le fonctionnement du mental.

    Introduction

    Le mental (antahkarana) est considéré comme étant de nature atomique (anutva). En fait, il est l’atome de base ou l’élément premier de toute création. Toute création s’appuie sur lui et se manifeste par le mental en tant qu’instrument essentiel. Le mental est la matière principale ou le composant de l’univers. Tout dans la nature fonctionne grâce au mental qui est son premier résultat et la source de ses lois.

    Parce que le mental possède une nature atomique, nous pouvons seulement nous concentrer sur une pensée ou sur une perception à la fois. Notre conscience possède la nature d’un point. Cela nous permet de la diriger dans des directions spécifiques. En même temps, cela nous donne un esprit étroit et cela nous attache à certains points de vue.

    Bien que le mental soit de nature atomique, il peut quand même se répandre dans le corps entier, de même qu’une pointe d’huile de bois de santal peut répandre son parfum dans le corps entier. De cette manière, il peut non seulement se concentrer sur différentes parties du corps mais il peut également le motiver dans sa totalité. De même, il peut se répandre dans tout notre champ de perception.

    Le mental est également instable ou constamment changeant (chala), parce qu’il est non seulement un point dans l’espace mais également un point dans le temps. Notre monologue intérieur n’est rien d’autre qu’une série rapide de défilement de points d’activités mentales. En fait, le mental est le point principal sur lequel les concepts de temps et d’espace sont construits, comme la pointe du crayon de l’artiste.

    Ainsi, le mental n’est qu’une série de pensées ou d’actions mentales, qui ne sont jamais les mêmes un seul instant. Par un rapide changement de points de concentration, nous sommes à même de nous former une idée sur les objets que nous voyons ou contemplons.

    Le mental est également de nature subtile (sukshma), parce qu’il est la forme la plus subtile de la matière. Par conséquent, il est difficile de le voir et cela demande beaucoup d’attention pour pouvoir l’observer objectivement.

    De plus, le mental est très sensible. C’est l’organe de sensibilité à l’origine de tous les autres. Il est semblable à un relais entre l’extérieur et l’intérieur par lequel l’information arrive et l’action repart. Par conséquent, le mental peut être facilement perturbé et troublé, excité, déprimé ou distrait. Il réagit souvent de façon excessive aux impressions momentanées. Il transfert constamment des informations et de l’énergie.

    En tant qu’organe agissant comme médiateur entre l’extérieur et l’intérieur, le mental possède également une nature dualiste. Le mental se déplace entre les opposés et est de ce fait enclin à l’ambivalence. Il est capable de nombreux points de vue différents d’un côté ou de l’autre. Il peut facilement rester piégé dans des idées contraires, aller d’un extrême à l’autre ou devenir victime de sa propre tendance au retournement.

    Comme le mental est de nature volatile, il est difficile à saisir et difficile à contrôler. Il possède sa propre nature et son propre mouvement, qu’il a tendance à imprimer en nous et il a tendance à nous rendre vulnérable. En effet, il n’existe rien de plus difficile que le contrôle du mental. La vie humaine n’est rien d’autre qu’une lutte pour contrôler le mental. Si nous y réussissons, nous avons tout réussi et nous avons accompli la chose la plus difficile de tout l’univers.

    L’incapacité à contrôler le mental provoque de la douleur et est à l’origine du processus de maladie. Cependant, le contrôle du mental n’est pas l’imposition d’une idée ou de notre volonté sur lui, qui sont encore des produits de son domaine de perturbations. Cela est seulement possible par la paix de la conscience profonde. L’Ayurvéda a pour but d’harmoniser le corps et la force vitale pour faciliter le contrôle du mental.

    EXPÉRIENCE PRATIQUE AVEC LE MENTAL

    Nous pouvons examiner pour nous-mêmes, la nature et l’activité du mental. Prenez n’importe quel objet, un arbre, par exemple. Concentrez votre attention sur lui. Notez comment votre attention change d’instant en instant. Remarquez comment, avec une série de perceptions changeantes, vous vous représentez l’idée ou la forme totale de l’arbre. Essayez de soutenir votre attention sur un point de l’arbre. Remarquez comment celle-ci ne peut pas rester à un endroit précis.

    Comme expérience supplémentaire, examinez vos émotions. Remarquez également leur nature changeante. Voyez comment les sympathies et les antipathies, l’amour et la haine sont liés. Ensuite examinez vos pensées. Regardez comment une pensée en suit une autre dans une succession rapide, dans une coulée compulsive et irrégulière. Finalement, examinez l’égo ou la pensée ‘je’, examinez comment elle est la racine de toutes les autres pensées et comment le mental est fondamentalement enfermé dans sa fonction.

    Apprenez à utiliser votre mental comme un outil, développez diverses expériences et observations similaires, et de cette manière vous cesserez d’être victimes de cet instrument subtil.

    http://www.atreya.com/ayurveda/spip.php?page=imprimer-base&id_article=38

    avec metta
    gigi



     


    www.atreya.com
    avatar
    gigi
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 428
    Localisation : Quebec
    Humeur : metta
    Date d'inscription : 26/06/2010

    Re: Le mental est-il un 6 ième sens ?

    Message par gigi le Ven 14 Mar 2014 - 6:05

    Ici une définition plus Bouddhiste  Smile 


    Bouddha explique la nature du corps, et celle du mental. Nous voyons que notre corps est enveloppé d'une peau ; a l'intérieur, se trouvent chair, veines, artères, sang, os, etc., éléments tous matériels, ainsi que nous le savons bien. Après la mort, ces éléments se transforment en poussières. Nous savons tous que le corps est en réalité composé d'une masse d'éléments divers. A vrai dire, le corps est un agrégat d'éléments atomiques. Chacun de nous était un enfant ; autrement dit, le corps de chacun de nous était petit. Ce corps grandit petit à petit ; sa croissance, vous ne pouvez la constater que par l'expérience. Vous ne l'avez pas « vue » en train de se produire. Il est évident que tous les éléments apparaissent puis s'évanouissent. Ils sont d'ailleurs, inévitablement sujets au changement ; rien n'échappe au changement, ni n'est permanent. Des éléments atomiques se joignent pour former un corps ; celui-ci change suivant le kamma : un corps humain, un corps de chien, de chat... Bouddha dit que tout atome est divisible. Si l'on divise un atome, ce que l'on trouve est vibration, vague, énergie, courant, etc.. Le tout est changement et impermanent.Cela est appelé « rupa » dans l'Abhidhamma. Chaque « rupa » (forme) est sujette au changement. Supposons qu'une forme est perçue par notre par notre organe de la vue, la sensation de la vue (appelée « conscience de l'œil » dans l'Abhidhamma), prendra place. Si la forme était imperceptible par l'œil, ou si celui-ci était aveugle, la « conscience de l'œil » ne peut avoir lieu. Supposons qu'un son touche l'organe auditif, la sensation auditive se produit, (cela l'Abhidhamma le nomme la « conscience de l'oreille » . Si un objet ayant une odeur a contact avec la faculté olfactive, la sensation d'odorat a lieu ; (cela l'Abhidhamma le nomme la « conscience de l'odorat » ou « du nez »). Si quelque chose ayant un goût, a contact avec l'organe gustatif, la sensation du goût a lieu ; (cela est appelé « la conscience de la langue » ou « du goût » ,dans l'Abhidhamma). Si une matière dense touche le corps, la sensation tactile se produit ; (cela l'Abhidhamma le nomme la « conscience du toucher »). Si vous réfléchissez à une expérience passée..., vous avez la « conscience du mental » qui se met en action... A chaque instant, nous remarquons que différents types de conscience surgissent.

    Par moments, nous avons des sensations de bonheur, mélancoliques ou neutres. Voilà des symptômes de la conscience. Dans toutes ces différentes consciences, il y a des états ; il y a connaissance ou souvenir de choses et d'états mentaux multiples. Il y a tellement d'états qui nous submergent : peur, angoisse, plaisir, amour, compassion, jalousie...Si nous examinons scrupuleusement le mental, nous trouvons que nous sommes sujets à différentes attitudes mentales qui apparaissent et disparaissent. Nous pouvons voire en outre que le mental ou l'esprit n'est pas une chose en soi, mais un flux ou courant d'états de conscience différents. Dans ce flux mental, il y a des états qui surgissent et d'autres qui s'effacent ; mais ils sont tous sujets au changement. Ce que nous appelons esprit ou mental est un courant d'états mentaux subissant l'altération. Ce courant mental, lorsqu'il quitte le corps, passe dans un autre corps qu'il reçoit... ; ce processus se prolonge des millions d'années durant. Chaque pensée composant ce flux mental est munie d'une force vive qui pousse à vouloir vivre, et à s'attacher à l'existence. Ainsi, la vie flotte dans ce monde. L'Abhidhamma explique ces vérités. Bouddha dit que ce que l'on appelle « homme » est composé de deux courants, l'un matériel et l'autre immatériel (nama-rupa-santati) ou (nama-rupa-parampara). Nama signifie états mentaux ; rupa désigne les états matériels. Bouddha a précisé que l'homme est un agrégat des trois cas suivant : anicca (impermanence),dukkha (souffrance), anatta (sans substance). C'est le côté opposé de cette nature triple qui porte une réalité. Quand on accède à celle-ci, on atteint la parfaite sérénité, voire l'état qui n'est pas sujet au changement ; c'est nibbâna, le but de notre vie. Tant que nous ne savons pas ce que nous sommes, il y a persistance de l'attachement et entrave à l'état d'immuabilité. L'attachement aux choses est appelé « avidya » (ignorance). Il ne suffit pas de savoir cette vérité pour prétendre avoir éliminé son ignorance, car il ne s'agit jusque là que d'une connaissance acquise sans être expérimentée. Par votre expérience, vous devez voir grâce à l'œil de l'esprit ce que vous êtes. Voilà une connaissance qui n'est pas empruntée. Car, avec l'œil de l'esprit, vous expérimentez personnellement les choses. C'est par la pratique de la méditation Vipassana que l'on peut accéder à ce niveau. C'est cela le but de la méditation Vipassana, elle est faîte pour cela.

    lire le texte dans son entier suite:

    http://www.centrebouddhique.net/content/view/53/30/

    avec metta
    gigi
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Le mental est-il un 6 ième sens ?

    Message par fonzie le Ven 14 Mar 2014 - 10:29

    Bonjour,

    en occident, il me semble qu'il est coutume d'appeler le 6e sens, "perceptions extrasensorielles", laissant planer un air mystérieux et sous-entendant des dons de toutes sortes.
    Comme il y a le mot "perceptions", je suis tout à fait de l'avis de zanshin et c'est un peu ce à quoi je pensais en écrivant "5+1", tout en étant incapable de l'exprimer aussi bien:
    zanshin a écrit:Je crois que le mental regroupe les cinq autres sens en les utilisant habilement pour engendrer le contact dont découlera la sensation qui entraîne le rejet ou la soif de s'approprier, puis de devenir, de naître et renaître de vieillir et mourir.
    C'est donc un sens spécial utilisant des fois deux ou trois sens physiques à la fois et qui est une sorte de chef d'orchestre.
    Ensuite le côté ésotérique sous-entendu du "extrasensoriel" fait que je suis aussi tout à fait de l'avis de
    esprit de débutant a écrit:nos 5 sens sont tournés vers l'exterieur du corps, cependant quand j'ai soif n'ais-je pas un sens tourné vers l'interieur du corps? quand j'ais peur n'ais-je pas un sens tourné vers l'interieur?
    où les 5 sens habituels du corps seraient un aspect exotérique (extérieur et visible) et celui du "mental", un aspect ésotérique (intérieur et invisible si on peut dire) de la même question, celle de la condition humaine.
    Ce qu'a publié gigi est aussi très intéressant, je n'ai pas encore tout lu, car un point m'a arrêté:
    gigi a écrit:De plus, le mental est très sensible. C’est l’organe de sensibilité à l’origine de tous les autres. Il est semblable à un relais entre l’extérieur et l’intérieur par lequel l’information arrive et l’action repart.
    et ce point sur la "sensibilité" m'avait aussi fait méditer de la relation entre le coeur et la tête quand Yudo, maître zen a fait la remarque sur le "mental" en rappelant le Sûtra du Coeur.

    Par ailleurs, ce n'est pas de culture bouddhiste, enfin je crois pas, mais d'après Franz Bardon, le plan mental proviendrait de l'indivisible  akasha et mettrait les idées en mouvement et je crois que ça rejoint la description selon l'Ayurveda publiée par gigi, tout comme la relation aux éléments dans la "définition plus bouddhiste", qui même si je n'ai lu encore qu'en diagonal, fait le lien entre l'Elémentaire et les Elémentaux selon les descriptions de cet auteur.

    Et je crois que, par exemple pour un fumeur qui voudrait arrêter de fumer et qui n'y arrive pas, donne une vague idée des relations corps/mental/karma.
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1452
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: Le mental est-il un 6 ième sens ?

    Message par Fa le Ven 14 Mar 2014 - 11:55

    Bonjour,

       Il semble que ce que nous nommons les 5 sens, correspond aux informations extérieures que nous pouvons collecter dans notre environnement physique :

    - Le son(Audition)
    - La lumière, la forme, (Vue)
    - La composition chimique (Odeur, goût)
    - Le contact, la texture, la température (Toucher)

     Mais qu'à ces 5 sens tournés vers l'expérieurs, il y a aussi des capteurs internes qui nous informent sur notre corps physique et sur son état :

    - Equilibre/Mouvement du corps dans l'espace : Oreille Interne :équilibroception
    - la thermoception,la Nociception et la Proprioception, Somesthésie, etc...

    Peut-être s'agit-il de l'équivalent Bouddhiste du 6 ième sens qu'est le mental...
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2863
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Le mental est-il un 6 ième sens ?

    Message par Yudo, maître zen le Ven 14 Mar 2014 - 14:16

    Sans tomber dans la tétratrichotomie, le sixième sens permet de capter des choses qui ne sont pas matérielles, telles que l'amour, la haine, l'ennui, l'enthousiasme, la valeur etc.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5465
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Le mental est-il un 6 ième sens ?

    Message par Kaïkan le Sam 15 Mar 2014 - 15:54

    Yudo, maître zen a écrit:Sans tomber dans la tétratrichotomie, le sixième sens permet de capter des  choses qui ne sont pas matérielles, telles que l'amour, la haine, l'ennui, l'enthousiasme, la valeur etc.

    Il est peut-être possible de regrouper tout ça en un seul mot : l' intuition.  Idea 

    (Sans abuser dans la  tétrapilectomie)  Wink 


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2863
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Le mental est-il un 6 ième sens ?

    Message par Yudo, maître zen le Sam 15 Mar 2014 - 17:43

    Kaïkan a écrit:
    (Sans abuser dans la  tétrapilectomie)  Wink 


    Ah non! Pas pilo! Pilo vient du latin "pilus", poil, et en bonne construction de mots savants, on ne doit en principe pas mélanger le latin et le grec.
    avatar
    zanshin
    Modérateur
    Modérateur

    Féminin Nombre de messages : 797
    Age : 68
    Localisation : Suisse
    Emploi/loisirs : retraitée du corps médical (ordonnée nonne zen en 1984)
    Humeur : attentive
    Date d'inscription : 01/06/2013

    Re: Le mental est-il un 6 ième sens ?

    Message par zanshin le Dim 16 Mar 2014 - 11:50

    tao 

    C'est pas la peine de vous faire des cheveux, le sixième sens c'est plutôt au-delà de la tête.
    Style auréole si vous voyez.  Laughing 

    Hebergeur d'Images Gratuit


    _________________
    «Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire...»
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Le mental est-il un 6 ième sens ?

    Message par fonzie le Mar 18 Mar 2014 - 11:53

    Bonjour,

    rhooo, j'avais fait tout un grand message pour essayer de comprendre le 6e sens. Mais mon ordinateur était déchargé et il s'est éteint et j'ai perdu tout le grand message. Bref! le truc imparable pour mettre un terme au coupage en quatre de cheveux du mental et lui faire renoncer Shocked  
    avatar
    Zlatan
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 17
    Age : 58
    Localisation : Région parisienne
    Humeur : printanière
    Date d'inscription : 10/03/2014

    Re: Le mental est-il un 6 ième sens ?

    Message par Zlatan le Mar 18 Mar 2014 - 22:15

    fonzie a écrit:
    rhooo, j'avais fait tout un grand message pour essayer de comprendre le 6e sens. Mais mon ordinateur était déchargé et il s'est éteint et j'ai perdu tout le grand message. Bref! le truc imparable pour mettre un terme au coupage en quatre de cheveux du mental et lui faire renoncer  

    Chaque fois que ce genre de chose m'arrive, je pense au film "The Adjustment Bureau" alias "L'agence".
    Pas très Zen, sans doute ?
    Je me demande.
    En tous cas, j'ai parfois l'impression que, de temps en temps, des anges/agents/Bodhisttvas/ce_que_vous_voulez nous font signe de nous calmer...
    Dans ces cas là, si j'en crois ma modeste expérience, on est parfois bien inspiré de les écouter.
    Pas forcément de renoncer, hein? Mais au moins de prendre le temps de les écouter.
    Mais peut-être aussi que je délire!  jocolor
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Le mental est-il un 6 ième sens ?

    Message par fonzie le Mar 18 Mar 2014 - 23:13

    Bienvenue Zlatan,

    surprenante la fin du film "The Adjustment Bureau", en tout cas, moi, je ne m'y attendais pas.
    Je trouve que c'est un film "Zen", même si la façon de dire n'est pas la même.

    Et oui, j'écoute ce qui me dépasse Smile 


    extrait de la b.a: "souvenez-vous en, nous avons essayé de vous raisonner"...

      La date/heure actuelle est Mer 20 Sep 2017 - 22:10