Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Le Kesa ( son importance, sa pratique, sa signification)

    Partagez
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Le Kesa ( son importance, sa pratique, sa signification)

    Message par Kaïkan le Lun 2 Juin 2014 - 16:36


    Bonjour,

    Les personnes qui ont reçu l’ordination de bodhisattva ou de nonne ou de moine, avant de revêtir leur kesa ou leur rakusu (kesa en miniature), récitent le sutra du kesa.
    C'est à la fin du premier zazen de la journée que ce sutra est récité. Le kesa est mis sur la tête et on récite trois fois les quatre phrases. C'est à la seconde répétition qu'on prend le kesa qui est sur la tête (en continuant à chanter) pour le déplier et envelopper le corps de façon traditionnelle.

    • Dai sai geda pu ku  -  Oh vêtement de la grande libération

    • Muso fukuden e  -  Vêtement illimité, champ du bonheur

    • Hi bu nyorai kyo  -  Maintenant nous recevons l’enseignement de Bouddha

    • Ko do shoshu jo  -  Pour venir en aide à tous les êtres, shujo : tous les êtres sensibles.



    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Le Kesa ( son importance, sa pratique, sa signification)

    Message par Kaïkan le Jeu 5 Juin 2014 - 12:55


    (suite)

    Kodo Sawaki a toujours dit : « Mon école – c’est-à-dire l’école zen Sôtô – est l’école du kesa. » Pour lui il a toujours s’agit de la manifestation du Bouddhisme : Bouddha, Dharma, Sangha.

    On dit que le kesa de Bouddha transmis jusqu’à Eno était de couleur noir mélangé de bleu/vert sombre. Le bleu est la couleur du fond des océans, couleur qui unifie toutes les couleurs et en même temps que l’on ne peut pas vraiment définir, saisir, qui est muso, au-delà de tout aspect saisissable.
    C’est comme l’esprit en zazen qui, du fait qu’il ne s’identifie à rien, n’a pas de forme fixe.
    Muso peut être traduit par illimité, mais il signifie également sans forme : mu: sans et so: forme ou aspect.

    Le kesa symbolise cette grande libération réalisée lorsque l’on s’harmonise avec cette dimension insaisissable, au-delà de toutes notions et de toutes formes d’existences. C’est ce que Bouddha réalisa le matin où il s’éveilla sous l’arbre de la Bodhi lorsqu’il dit : « Ici même et avec tous les êtres j'ai réalisé l'éveil parfait »




    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3321
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Le Kesa ( son importance, sa pratique, sa signification)

    Message par Fred le Ven 6 Juin 2014 - 17:05

    Kaïkan a écrit:
    .../...

    Le kesa symbolise cette grande libération réalisée lorsque l’on s’harmonise avec cette dimension insaisissable, au-delà de toutes notions et de toutes formes d’existences. C’est ce que Bouddha réalisa le matin où il s’éveilla sous l’arbre de la Bodhi lorsqu’il dit : « Ici même et avec tous les êtres j'ai réalisé l'éveil parfait »



    Bonjour,
    Tous les êtres portent le kesa sur la tête.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Le Kesa ( son importance, sa pratique, sa signification)

    Message par Kaïkan le Ven 6 Juin 2014 - 18:28


      Bonsoir,

    Si le kesa symbolise l'univers, alors chaque petit point de couture est une étoile ou une galaxie.
    Les êtres humains sont évidemment inclus dans ce kesa cosmique même si leur taille est tellement minuscule qu'on ne peut les apercevoir.

    Le Bodhisattva Avalokiteshvara entend leurs appels et comprend leurs souffrances car le kesa est le tissu de compassion de tout l'univers ce qui permet au dharma de secourir tous les êtres sensibles.



    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    zanshin
    Modérateur
    Modérateur

    Féminin Nombre de messages : 819
    Age : 68
    Localisation : Suisse
    Emploi/loisirs : retraitée du corps médical (ordonnée nonne zen en 1984)
    Humeur : attentive
    Date d'inscription : 01/06/2013

    Re: Le Kesa ( son importance, sa pratique, sa signification)

    Message par zanshin le Sam 7 Juin 2014 - 8:32

    Fred a écrit:
    Bonjour,
    Tous les êtres portent le kesa sur la tête.
    Tous les êtres sont enveloppés dans le grand kesa universel selon la vision de Kaïkan. Donc ils portent  le kesa sur le corps tout entier.  Smile (si j'ai bien compris)


    _________________
    «Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire...»
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3321
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Le Kesa ( son importance, sa pratique, sa signification)

    Message par Fred le Sam 7 Juin 2014 - 11:03

    Wink cat 
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Le Kesa ( son importance, sa pratique, sa signification)

    Message par Kaïkan le Dim 8 Juin 2014 - 22:51


    Il faut aussi bien comprendre que le kesa est avant tout un vêtement. Il est confectionné à partir de pièces de tissu qui ont été mises au rebut. Elles sont récupérées, lavées et cousues ensemble avant d'être teintées très souvent de couleur ocre dans le théravada, rouge foncé dans le vajrayana. Dans le zen les kesas sont souvent noirs ou de couleur foncée.


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    zanshin
    Modérateur
    Modérateur

    Féminin Nombre de messages : 819
    Age : 68
    Localisation : Suisse
    Emploi/loisirs : retraitée du corps médical (ordonnée nonne zen en 1984)
    Humeur : attentive
    Date d'inscription : 01/06/2013

    Re: Le Kesa ( son importance, sa pratique, sa signification)

    Message par zanshin le Mar 17 Juin 2014 - 17:44

    tao 

    Le kesa est remis par le maître au pratiquant lors de la cérémonie d'ordination: celui qui le reçoit s'engage à pratiquer zazen régulièrement et à inscrire cette pratique au cœur de sa vie. Il s'engage de même à respecter et à porter le kesa. Il s'agit là d'un engagement purement personnel et intime.
    Le moine a trois kesa : le kesa à 5 bandes (rakusu), le kesa à 7 bandes et le kesa à 9 bandes. On porte le rakusu dans la vie courante et le kesa pendant zazen et les cérémonies.


    _________________
    «Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire...»
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Le Kesa ( son importance, sa pratique, sa signification)

    Message par Kaïkan le Jeu 26 Juin 2014 - 19:14


    Ce que symbolise le kesa.



    Dai sai geda puku :  vêtement de la grande libération.

    Quelle est cette libération ?
    La pratique de zazen ce n'est pas s'échapper de la réalité quotidienne mais c'est permettre à notre esprit de la regarder autrement, du point de vue de Bouddha, du point de vue de la conscience hishiryõ, du point de vue de la plus haute dimension.
    C'est la conscience qui ne s’identifie à rien car elle perçoit la vacuité inhérente à tous les phénomènes. Elle ne s'identifie pas aux objets qui passent devant l’œil de la conscience mais les considère comme des nuages dans le ciel.

    C'est en pratiquant ainsi que l'on dépasse ses propres soucis personnels et qu'on réalise que zazen peut aider tous ceux qui souffrent de l'insatisfaction inhérente à l'existence en ce monde.

    C’est d'ailleurs la conclusion du sutra du kesa : Ko do shoshu jo : Venir en aide à tous les êtres sensibles

    Zazen lui-même est l'éveil . Il n’y a pas quelque chose à attendre au-delà du zazen car zazen est lui-même la réalisation de la dimension absolue de l’existence, sans aucunes limites.
    C'est dans cette dimension que se réalise inconsciemment les vœux de tous les Bodhisattvas d'aider les êtres qui souffrent.

    C'est exactement cela que symbolise le kesa.


       étoile animée 


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2924
    Age : 69
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Le Kesa ( son importance, sa pratique, sa signification)

    Message par Yudo, maître zen le Jeu 26 Juin 2014 - 22:33

    Je rappelle au passage que le kesa à cinq bandes est au départ un kesa plus petit, appelé "antarvâsa" ou "robe de dessous (antar => under).

    Il sert de jupe attachée à la taille, et on le porte sous les autres robes. A l'époque de Dôgen, il semble que le kolomo n'existait pas, et qu'on portait une veste séparée de la jupe.

    C'est ce kesa qu'on voit porté en bandoulière dans certaines sectes bouddhiques, et dont la réduction a donné le rakusu.
    avatar
    zanshin
    Modérateur
    Modérateur

    Féminin Nombre de messages : 819
    Age : 68
    Localisation : Suisse
    Emploi/loisirs : retraitée du corps médical (ordonnée nonne zen en 1984)
    Humeur : attentive
    Date d'inscription : 01/06/2013

    Re: Le Kesa ( son importance, sa pratique, sa signification)

    Message par zanshin le Ven 27 Juin 2014 - 7:12

    tao 

    La robe à cinq bandes est peut-être le kesa le plus ancien même s'il n'est plus porté et s'est transformé en rakusu. Il parait que certains asiatiques le portent encore.

    Sandrine Colombo (sagesses bouddhistes) : À quand remonte cette tradition de porter le kesa ?

    Eric Rommeluère : L’origine remonte aux premiers temps du bouddhisme. Les Écritures bouddhistes rapportent que les premiers disciples du Bouddha portaient des vêtements de différentes couleurs qui ne les différenciaient pas des autres religieux et ascètes errants. Un jour, l’un des grands protecteurs du Bouddha, le roi Bimbisâra, vit au loin un homme qui ressemblait à l’un de ses disciples. Il s'apprêta à lui rendre hommage, mais en s'approchant de lui, il vit qu’il s’agissait d’un brahmane. C'est à cette occasion qu'il demanda au Bouddha Shâkyamuni que soit confectionné un vêtement particulier pour les moines afin de les distinguer des autres religieux.

    Le Bouddha devait alors se rendre dans le Sud pour enseigner avec Ananda, son cousin et l’un de ses plus proches disciples. En chemin, il remarqua une rizière divisée en secteurs par des levées de terre. Il demanda alors à Ananda, d'en relever le plan afin d'en faire un patron pour le nouveau vêtement des moines. Ananda revint seul à Râjagrha, la capitale du royaume de Magadha. Il ramassa des tissus, les teignit d'une couleur unie et les cousit suivant le modèle qu'il avait établi. À son retour, le Bouddha Shâkyamuni admira ce vêtement et demanda à tous ses disciples de s'habiller de la sorte. C’est de cette manière que le kesa est né.

    Le kesa devint l'unique vêtement du moine bouddhiste et l’un des rares objets qu'il pouvait posséder en propre avec son bol. Chaque moine doit posséder trois kesa qui ont un nombre de bandes verticales différentes : une robe à cinq bandes qui est portée comme un pagne, une robe à sept bandes qui est portée sur l’épaule gauche et une robe à neuf bandes portée soit sur l’épaule gauche soit sur les deux épaules. Les moniales ont des vêtement supplémentaires notamment pour couvrir la poitrine. Dans les traditions du Sud-Est asiatique, ces vêtements sont toujours portés directement sur le corps comme à l'époque du Bouddha. On les porte superposés les uns sur les autres. Dans les pays au climat plus froid, des vêtements ont été rajoutés. En Chine et au Japon, on le porte sur une robe à longues manches.
    sourcehttp://zen.viabloga.com/news/le-kesa


    _________________
    «Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire...»
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Le Kesa ( son importance, sa pratique, sa signification)

    Message par Kaïkan le Sam 28 Juin 2014 - 16:10



    Si vous voulez comprendre le bouddhisme, il vous faut oublier toutes vos idées préconçues. Pour commencer, vous devez renoncer à l’idée de substance ou d’existence. La conception habituelle de la vie s’enracine fermement dans l’idée d’existence. Pour la plupart des gens, tout existe ; ils pensent que tout ce qu’ils voient  et que tout ce qu’ils entendent existe. Évidemment, l’oiseau que nous voyons et que nous entendons existe. Il existe, mais ce que j’entends par là n’est peut-être pas exactement ce que vous entendez. La conception bouddhiste de la vie comprend simultanément l’existence et la non-existence . L’oiseau existe et en même temps n’existe pas. Nous disons qu’une conception de la vie fondée sur l’existence seule n’est pas l’existence véritable. Si vous prenez les choses trop au sérieux, comme si elles existaient de façon substantielle ou permanente, vous n’êtes pas dans la véritable existence. La plupart des gens ne sont pas, sans doute, dans l’existence véritable.

    Shunryu Suzuki

     
    purple
    “C’est le tissu qui devient Bouddha.“

    Kôdô Sawaki / propos sur le Kesa.


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "

      La date/heure actuelle est Sam 18 Nov 2017 - 11:21