Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Le secret des rêves...

    Partagez
    avatar
    Lumpinee
    petit fleuron
    petit fleuron

    Nombre de messages : 587
    Date d'inscription : 03/10/2010

    Le secret des rêves...

    Message par Lumpinee le Mer 13 Aoû 2014 - 11:45

    Je vous propose un texte, obtenu par Mr Kardec, via un médium de son groupe de travail.

    A ce jour, je n'ai jamais trouvé meilleures explications. Je ne connais aucune objections qui puissent remettre en question ce texte.

    Les questions sont d'Allan Kardec, et les réponses d'un Esprit qui se manifeste souvent à lui.

    401. Pendant le sommeil, l’âme se repose-t-elle comme le corps ?

    « Non, l’Esprit n’est jamais inactif. Pendant le sommeil, les liens qui l’unissent au corps sont relâchés, et le corps n’ayant pas besoin de lui, il parcourt l’espace, et entre en relation plus directe avec les autres Esprits. »

    402. Comment pouvons-nous juger de la liberté de l’Esprit pendant le sommeil ?

    "Par les rêves. Crois bien que lorsque le corps repose, l’Esprit a plus de facultés que dans la veille ; il a le souvenir du passé et quelquefois prévision de l’avenir ; il acquiert plus de puissance et peut entrer en communication avec les autres Esprits, soit dans ce monde, soit dans un autre. Souvent, tu dis : J’ai fait un rêve bizarre, un rêve affreux, mais qui n’a aucune vraisemblance ; tu te trompes ; c’est souvent un souvenir des lieux et des choses que tu as vus ou que tu verras dans une autre existence ou à un autre moment. Le corps étant engourdi, l’Esprit tâche de briser sa chaîne en cherchant dans le passé ou dans l’avenir.
    Pauvres hommes, que vous connaissez peu les phénomènes les plus ordinaires de la vie ! Vous croyez être bien savants, et les choses les plus vulgaires vous embarrassent ; à cette question de tous les enfants : qu’est-ce que nous faisons quand nous dormons ? Qu’est-ce que c’est que les rêves ? Vous restez interdits.

    Le sommeil délivre en partie l’âme du corps. Quand on dort, on est momentanément dans l’état où l’on se trouve d’une manière fixe après la mort. Les Esprits qui sont tôt dégagés de la matière à leur mort ont eu des sommeils intelligents ; ceux-là, quand ils dorment, rejoignent la société des autres êtres supérieurs à eux : ils voyagent, causent et s’instruisent avec eux ; ils travaillent même à des ouvrages qu’ils trouvent tout faits en mourant. Ceci doit vous apprendre une fois de plus à ne pas craindre la mort, puisque vous mourez tous les jours selon la parole d’un saint.

    Voilà pour les Esprits élevés ; mais pour la masse des hommes qui, à la mort, doivent rester de longues heures dans ce trouble, dans cette incertitude dont ils vous ont parlé, ceux-là vont, soit dans des mondes inférieurs à la terre, où d’anciennes affections les rappellent, soit chercher des plaisirs peut-être encore plus bas que ceux qu’ils ont ici ; ils vont puiser des doctrines encore plus viles, plus ignobles, plus nuisibles que celles qu’ils professent au milieu de vous. Et ce qui engendre la sympathie sur la terre n’est pas autre chose que ce fait qu’on se sent, au réveil, rapproché par le cœur de ceux avec qui on vient de passer huit à neuf heures de bonheur ou de plaisir. Ce qui explique aussi ces antipathies invincibles, c’est qu’on sait au fond de son cœur que ces gens-là ont une autre conscience que la nôtre, parce qu’on les connaît sans les avoir jamais vus avec les yeux. C’est encore ce qui explique l’indifférence, puisqu’on ne tient pas à faire de nouveaux amis, lorsqu’on sait qu’on en a d’autres qui nous aiment et nous chérissent. En un mot, le sommeil influe plus que vous ne pensez sur votre vie.

    Par l’effet du sommeil, les Esprits incarnés sont toujours en rapport avec le monde des Esprits, c’est ce qui fait que les Esprits supérieurs consentent, sans trop de répulsion, à s’incarner parmi vous. Dieu a voulu que pendant leur contact avec le vice, ils pussent aller se retremper à la source du bien, pour ne pas faillir eux-mêmes, eux qui venaient instruire les autres. Le sommeil est la porte que Dieu leur a ouverte vers leurs amis du ciel ; c’est la récréation après le travail, en attendant la grande délivrance, la libération finale qui doit les rendre à leur vrai milieu.

    Le rêve est le souvenir de ce que votre Esprit a vu pendant le sommeil ; mais remarquez que vous ne rêvez pas toujours, parce que vous ne vous souvenez pas toujours de ce que vous avez vu, ou de tout ce que vous avez vu. Ce n’est pas votre âme dans tout son développement ; ce n’est souvent que le souvenir du trouble qui accompagne votre départ ou votre rentrée, auquel se joint celui de ce que vous avez fait ou de ce qui vous préoccupe dans l’état de veille ; sans cela, comment expliqueriez-vous ces rêves absurdes que font les plus savants comme les plus simples ? Les mauvais Esprits se servent aussi des rêves pour tourmenter les âmes faibles et pusillanimes.

    Au reste, vous verrez dans peu se développer une autre espèce de rêves ; elle est aussi ancienne que celle que vous connaissez, mais vous l’ignorez. Le rêve de Jeanne, le rêve de Jacob, le rêve des prophètes juifs et de quelques devins indiens : ce rêve-là est le souvenir de l’âme entièrement dégagée du corps, le souvenir de cette seconde vie dont je vous parlais tout à l’heure.
    Cherchez bien à distinguer ces deux sortes de rêves dans ceux dont vous vous souviendrez ; sans cela vous tomberiez dans des contradictions et dans des erreurs qui seraient funestes à votre foi. "


    403. Pourquoi ne se rappelle-t-on pas toujours les rêves ?

    " Dans ce que tu appelles le sommeil, ce n'est que le repos du corps, car l'Esprit est toujours en mouvement ; là, il recouvre un peu de sa liberté, et correspond avec ceux qui lui sont chers, soit dans ce monde, soit dans d'autres ; mais comme le corps est une matière lourde et grossière, il conserve difficilement les impressions qu'a reçues l'Esprit, parce que l'Esprit ne les a pas perçues par les organes du corps. "
    avatar
    Zenoob
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1084
    Date d'inscription : 08/09/2011

    Re: Le secret des rêves...

    Message par Zenoob le Mer 13 Aoû 2014 - 12:15

    C'est normal qu'il n'y ait aucune objection possible à ce texte, non ? Je veux dire, les rêves, c'est une expérience éminemment subjective et difficilement vérifiable ou quantifiable par quoi que ce soit (même si il y a pas mal de théories scientifiques et psychologiques qui sont à mon avis bien plus convaincantes que ce qui est proposé ici) ; du coup, je peux dire que les rêves viennent des particules indétectables de licornes en fusion qui tombent sur la Terre depuis Mars, et tu ne trouveras nulle part une objection à cela.  Laughing 
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Le secret des rêves...

    Message par fonzie le Mer 13 Aoû 2014 - 12:48

    Bonjour,

    mon interprétation du phénomène message de Lumpinee est sûrement subjective  Smile  mais je pense que cette phrase est importante:
    "Cherchez bien à distinguer ces deux sortes de rêves dans ceux dont vous vous souviendrez".

    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2823
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Le secret des rêves...

    Message par Yudo, maître zen le Mer 13 Aoû 2014 - 15:23

    Mourir, dormir, rien de plus ;… et dire que par ce sommeil nous mettons fin aux maux du cœur et aux mille tortures naturelles qui sont le legs de la chair : c’est là une terminaison qu’on doit souhaiter avec ferveur.
    Mourir,dormir, dormir! rêver peut-être! Oui, là est l’embarras.
    Car quels rêves peut-il nous venir dans ce sommeil de la mort, quand nous sommes débarrassés de l’étreinte de cette vie ?
    Voilà qui doit nous arrêter. C’est cette réflexion-là qui nous vaut la calamité d’une si longue existence.
    Qui, en effet, voudrait supporter les coups et les mépris du temps, les abus de l’oppresseur, l’humiliation de la pauvreté, les angoisses de l’amour méprisé, les lenteurs de la loi, l’insolence du pouvoir et les rebuffades que se prend le mérite résigné des misérables sans grade, si l'on pouvait en être quitte d'un simple coup de poiçon?
    Qui voudrait porter ces fardeaux, geindre et suer sous une vie accablante, si la crainte de quelque chose après la mort, de cette région inexplorée, d’où nul voyageur ne revient, ne troublait la volonté, et ne nous faisait supporter les maux que nous avons par peur de nous lancer dans ceux que nous ne connaissons pas ?

    (Je vous rassure, c'est une citation...)
    avatar
    bulleOcéan
    petit fleuron
    petit fleuron

    Masculin Nombre de messages : 654
    Localisation : Demeurer nulle part
    Emploi/loisirs : zazen
    Humeur : Amour
    Date d'inscription : 15/12/2012

    Re: Le secret des rêves...

    Message par bulleOcéan le Mer 13 Aoû 2014 - 15:52

    Yudo, maître zen a écrit:Mourir, dormir, rien de plus ;… et dire que par ce sommeil nous mettons fin aux maux du cœur et aux mille tortures naturelles qui sont le legs de la chair : c’est là une terminaison qu’on doit souhaiter avec ferveur.
    Mourir,dormir, dormir! rêver peut-être! Oui, là est l’embarras.
    Car quels rêves peut-il nous venir dans ce sommeil de la mort, quand nous sommes débarrassés de l’étreinte de cette vie ?
    Voilà qui doit nous arrêter. C’est cette réflexion-là qui nous vaut la calamité d’une si longue existence.
    Qui, en effet, voudrait supporter les coups et les mépris du temps, les abus de l’oppresseur, l’humiliation de la pauvreté, les angoisses de l’amour méprisé, les lenteurs de la loi, l’insolence du pouvoir et les rebuffades que se prend le mérite résigné des misérables sans grade, si l'on pouvait en être quitte d'un simple coup de poiçon?
    Qui voudrait porter ces fardeaux, geindre et suer sous une vie accablante, si la crainte de quelque chose après la mort, de cette région inexplorée, d’où nul voyageur ne revient, ne troublait la volonté, et ne nous faisait supporter les maux que nous avons par peur de nous lancer dans ceux que nous ne connaissons pas ?

    (Je vous rassure, c'est une citation...)

    ok OUf!  lol  Smile
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5413
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Le secret des rêves...

    Message par Kaïkan le Mer 13 Aoû 2014 - 18:16


    Dans la belle traduction en vers de Paul Meurice, si habilement disposée pour la scène française par Alexandre Dumas, le célèbre monologue d’Hamlet est ainsi rendu :

    … Être ou n’être pas, c’est là la question.
    Que faut-il admirer ? la résignation
    Subissant tes assauts, Fortune, et tes outrages ?
    Ou la force s’armant contre une mer d’orages
    Et les mettant à fin par la lutte ? — Mourir,
    Dormir, et rien de plus ! et puis ne plus souffrir !
    Fuir ces mille tourments pour lesquels il faut naître !
    Mourir, dormir ! Dormir ! qui sait ? rêver peut-être !
    Peut-être ?... ah ! tout est là ! quels rêves peupleront
    Le sommeil de la mort, lorsque sous notre front
    Ne s’agiteront plus la vie et la pensée ?
    Ce mystère nous rive à la terre glacée !
    Hé ! qui supporterait tant de honte et de deuil,
    L’injure du tyran, les mépris de l’orgueil,
    Les lenteurs de la loi, la cruelle souffrance
    Que creuse dans le cœur l’amour sans espérance,
    La lutte du génie et du vulgaire épais...
    Quand un fer aiguisé donne si bien la paix ?
    Qui ne rejetterait son lourd fardeau d’alarmes ?
    Qui mouillerait encor de sueurs et de larmes
    Son accablant chemin, — si l’on ne craignait pas
    Quelque chose dans l’ombre au delà du trépas ?
    Ce monde inexploré, ce pays qu’on ignore,
    D’où n’a pu revenir nul voyageur encore,
    Voilà ce qui d’horreur frappe la volonté !
    Et, devant cette nuit, l’esprit épouvanté
    S’en tient aux maux certains sous lesquels il succombe,
    Par la crainte des maux inconnus de la tombe !
    Et l’ardente couleur, la résolution,
    S’efface aux tons pâlis de la réflexion !
    Et, l’énigme d’effroi troublant toutes les tâches,
    Des plus déterminés le doute fait des lâches !


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5413
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Le secret des rêves...

    Message par Kaïkan le Mer 13 Aoû 2014 - 23:34


    En fait il y a les rêves ordinaires qui sont un rééquilibrage de diverses fonctions pendant le sommeil.
    Et puis il y a les rêves d'expériences qui sont tout à fait différents. Ce sont ces derniers qui peuvent nous marquer profondément et dont on peut garder le souvenir des années après ou même toute sa vie.
    Le rêve ordinaire est une fonction indispensable à l'équilibre psychique et tout le monde rêve même quand il n'en a aucun souvenir. Si on empêche un animal de rêver en le réveillant chaque fois qu'il entre dans le sommeil paradoxal il meurt au bout de quelques temps (expériences en laboratoires).


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    bulleOcéan
    petit fleuron
    petit fleuron

    Masculin Nombre de messages : 654
    Localisation : Demeurer nulle part
    Emploi/loisirs : zazen
    Humeur : Amour
    Date d'inscription : 15/12/2012

    Re: Le secret des rêves...

    Message par bulleOcéan le Jeu 14 Aoû 2014 - 4:52

    Kaïkan a écrit:
    En fait il y a les rêves ordinaires qui sont un rééquilibrage de diverses fonctions pendant le sommeil.
    Et puis il y a les rêves d'expériences qui sont tout à fait différents. Ce sont ces derniers qui peuvent nous marquer profondément et dont on peut garder le souvenir des années après ou même toute sa vie.
    Le rêve ordinaire est une fonction indispensable à l'équilibre psychique et tout le monde rêve même quand il n'en a aucun souvenir. Si on empêche un animal de rêver en le réveillant chaque fois qu'il entre dans le sommeil paradoxal il meurt au bout de quelques temps (expériences en laboratoires).

    Alors pour quelques cas rapportés de personnes faisant zazen au lieu de dormir , qu'arrive t il , peuvent elles en mourir?
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5413
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Le secret des rêves...

    Message par Kaïkan le Jeu 14 Aoû 2014 - 9:41


    bulleOcean a écrit:Alors pour quelques cas rapportés de personnes faisant zazen au lieu de dormir , qu'arrive t il , peuvent elles en mourir?

    Les pratiquants ne sont pas des rats de laboratoire.   clown 
    Pour les rats d'ailleurs, certains sont morts après une dizaine de jours mais à cause des perturbations physiologiques engendrées et non pas directement de la privation de rêves. Ils étaient réveillés dès qu'une phase de sommeil paradoxal se déclenchait ce qui naturellement n'est pas comme de ne pas dormir et implique du stress et une perturbation des processus endocriniens.
    En ce qui concerne les gens qui se privent de sommeil volontairement dans le zen, c'est pour obtenir des états spéciaux. Au bout d'un jour ou deux le cerveau se met à fabriquer une substance proche du LSD et il se produit des phénomènes plus ou moins hallucinatoires.
    Ces pratiques bien que courantes dans certaines écoles et à certaines périodes du calendrier ne m'ont jamais parues personnellement très orthodoxes ni représentatives de l'expérience de Shakyamuni qui avait justement abandonné les pratiques extrêmes pour aboutir à l'éveil sous l'arbre de la Bodhi.


    Figuier des pagodes


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    bulleOcéan
    petit fleuron
    petit fleuron

    Masculin Nombre de messages : 654
    Localisation : Demeurer nulle part
    Emploi/loisirs : zazen
    Humeur : Amour
    Date d'inscription : 15/12/2012

    Re: Le secret des rêves...

    Message par bulleOcéan le Jeu 14 Aoû 2014 - 13:32



    Inutile d'employer la fonction "citer" quand vous répondez directement au message précédent.
    La modération


    Si je rentre  zazen de nuit, il y a plein de dojos qui font cela Une nuit complète .
    https://www.google.ca/?gws_rd=ssl#q=zazen+de+nuit


    J'avais eu oui dire qu'effectivement qu'il y avait ce phénomène hallucinatoire possible mais  puisque cela semble courant dans certains dojos ( une nuit de zazen complète) ,  j'en déduis que cela ne doit pas se produire quand c'est une seule nuit n'est ce pas ?
    De toute façon je ne vois pas en quoi cela  apporterait des hallucinations si la personne ne se prive pas de sommeil  la journée d'après.

    Et ceci dit dans certains rushs de vie où même aucun sommeil  durant 3 jours,  je n'ai jamais vécu d'expériences hallucinatoires.  J'image que tu mentionnes qu'il y a ces expériences hallucinatoires avec combinaison avec du zazen?


    Par ailleurs , la raison pourquoi j'invoquais cela est qu'il y a une histoire dans le zen où un ministre japonais,   qui n'avait pas le temps de faire zazen le faisait durant la totalité de ses heures de sommeil.  Et donc qui ne dormait jamais je crois.  Il faudrait que je retrouve l'histoire.  

    Et je suis moi même pris dans ce dilemme où je travaille et étudie  16 à 18h par jour , et je me demande s'il serait sage de couper une partie de mon sommeil  déjà réduit pour faire zazen durant ces périodes intensives de rush. ?

    N.B: personnellement il m'arrive  même durant certains rush de ne dormir que maximum 3h/ soir durant 3 ou 4 jours. Dans ces rush il se produit que tu ne t'endors plus. Ton corps est plein d'adrénaline et la fin du rush tu serais capable d'aller faire un sprint tellement tu ne t'endors plus  du tout lol . Mais cela n'a aucun rapport au sujet je crois lol.
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Le secret des rêves...

    Message par fonzie le Ven 15 Aoû 2014 - 0:40

    Bonjour,

    Le capteur de rêves est utilisé pour aider à contrôler les rêves, dans la mesure où l'on peut contrôler ses pensées, sa vie. À l'origine, il était destiné aux enfants qui faisaient de mauvais rêves. Il s'agit d'un petit cerceau fait d'une branche d'arbre. Dans ce cerceau, est tissé un filet de la forme d'une toile d'araignée comportant un trou au centre. Pendant la nuit, les mauvais rêves resteront pris dans le filet, pour être brûlés par les premières lueurs du jour. Les beaux rêves passeront à travers le trou du centre pour être conservés dans les plumes installées autour du cerceau. Les plumes représentent l'amour, la douceur et la bonté.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Attrapeur_de_r%C3%AAves
    est-ce que dreamcatcher se traduit par générateur de bon karma ?  

    avatar
    Lumpinee
    petit fleuron
    petit fleuron

    Nombre de messages : 587
    Date d'inscription : 03/10/2010

    Re: Le secret des rêves...

    Message par Lumpinee le Ven 15 Aoû 2014 - 10:16

    Kaïkan a écrit:
    Le rêve ordinaire est une fonction indispensable à l'équilibre psychique et tout le monde rêve même quand il n'en a aucun souvenir. Si on empêche un animal de rêver en le réveillant chaque fois qu'il entre dans le sommeil paradoxal il meurt au bout de quelques temps (expériences en laboratoires).

    Depuis peu, scientifiquement,  on sait que que, pendant le sommeil, le corps cherche à tout prix l'état où il rêve. Cet état dont parle l'Esprit, celui où l'ame est plus libre.



    Zenoob a écrit:C'est normal qu'il n'y ait aucune objection possible à ce texte, non ? Je veux dire, les rêves, c'est une expérience éminemment subjective et difficilement vérifiable ou quantifiable par quoi que ce soit (même si il y a pas mal de théories scientifiques et psychologiques qui sont à mon avis bien plus convaincantes que ce qui est proposé ici) ; du coup, je peux dire que les rêves viennent des particules indétectables de licornes en fusion qui tombent sur la Terre depuis Mars, et tu ne trouveras nulle part une objection à cela.  Laughing 

    Un peu de logique, l'ami! De la vraissemblance avec la réalité! Si l'ame ne cherchait pas à se dégager du corps pendant le sommeil, en cherchant dans le passé ou le futur, pourquoi y'a t il tant de gens qui font des reves prémonitoires?

    Si pendant le sommeil, notre Esprit n'irait pas rencontré d'autres Esprits, pourquoi certaines personnes revent elles de personnes venus leur dire quelquechose? Il n'y a pas d'effets sans causes.

    Yudo cite un poème, qui parle du fait que pendant les reves, on reprend des forces. C'est cela même qu'explique l'Esprit.


    Du bon sens, et la logique, voila comment on trouve une partie de la vérité en toute chose! Very Happy


    fonzie a écrit:Bonjour,

    mon interprétation du phénomène message de Lumpinee est sûrement subjective  Smile  mais je pense que cette phrase est importante:
    "Cherchez bien à distinguer ces deux sortes de rêves dans ceux dont vous vous souviendrez".

    Oui, pour ma part, je cherche vraiment à faire le tri dans mes reves. Je fais partie des gens qui se rappellent tous leurs rêves (3 à 5 par nuit, parfois 6 ou 7), aussi ma vie la nuit est presque aussi importante que ma vie la journée. Je me rejouis chaque soir, quand je me couche! Very Happy

    Par deux fois, je crois que mon esprit a voyagé tellement loin qu'en me réveillant, pendant 1 seconde, je ne me rappelais pas qui j'étais ni où j'étais. Je me rappelle avoir juste pensé: "Dans quel monde suis je? Dans quelle incarnation?"
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5413
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Le secret des rêves...

    Message par Kaïkan le Sam 16 Aoû 2014 - 15:27

    bulleOcean a écrit:Et ceci dit dans certains rushs de vie où même aucun sommeil  durant 3 jours,  je n'ai jamais vécu d'expériences hallucinatoires.  J'image que tu mentionnes qu'il y a ces expériences hallucinatoires avec combinaison avec du zazen?
    Par ailleurs , la raison pourquoi j'invoquais cela est qu'il y a une histoire dans le zen où un ministre japonais,   qui n'avait pas le temps de faire zazen le faisait durant la totalité de ses heures de sommeil.  Et donc qui ne dormait jamais je crois.  Il faudrait que je retrouve l'histoire.  

    Lorsqu'une personne supprime le sommeil ou le réduit à deux ou trois heures par jours ce n'est pas très bon pour la santé. D'abord c'est à déconseiller pour les personnes jeunes qui n'ont pas atteint la maturité du développement cérébral (situé à trente années).
    Ensuite il se produit des compensations inconscientes pendant lesquelles la personne "déconnecte" pendant quelques secondes sans en avoir conscience (dangereux en conduite automobile).
    Par la suite on peut avoir des sortes de rêves éveillés, des transformations de la réalité qui sont hallucinatoires mais sans que ce soit détecté comme tel par le patient. Après plusieurs jours voir une semaine, il peut y avoir des délires et des visions comme avec le LSD.

    Dans le cas de ceux qui accompagnent le manque de sommeil de jeûne et de pratiques de méditations entrecoupées de prières avec répétitions de mantras incessantes, alors là on entre dans le domaine du "voyage" mystique avec transes et autres effets spéciaux qui parfois peuvent se terminer assez mal. Ce n'est pas à conseiller de s'aventurer dans ce genre de chemin qui était à la mode du temps de Carlos Castaneda et de son célèbre bouquin : L'Herbe du diable et la petite fumée.

    N'oublions pas que la Voie du zen c'est le retour à la condition normale. Les états de conscience "modifiés" sont des aléas sur le chemin et ne sont pas à rechercher. Les pratiques intenses de zazen favorisent déjà la possibilité d'entrer dans des états psychiques variés et étonnants, ce n'est donc pas nécessaire d'essayer d'en rajouter... étoile 


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2823
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Le secret des rêves...

    Message par Yudo, maître zen le Sam 16 Aoû 2014 - 19:56

    Comme l'écrivait Brad Warner, "monteriez-vous en voiture avec un conducteur en 'état de conscience modifié'?"  Mad  Mad  Mad  Mad 
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Le secret des rêves...

    Message par fonzie le Sam 16 Aoû 2014 - 23:14

    Déjà que quand ce n'est pas moi qui conduis, je dois prendre mes gouttes Rescue fleurs de Bach, mais bon ça dépend des modifications, lol

    ps: ceci dit tout à fait d'accord avec ce qu'a expliqué Kaïkan.


    Je me demande si "Métamorphose" vient aussi de là ?

    Morphée (en grec ancien Μορφεύς / Morpheús, de μορφή / morphế, « forme ») est, dans la mythologie grecque, une divinité des rêves prophétiques. Il est, selon certains théologiens antiques, le fils d'Hypnos (le Sommeil) et de Nyx (la Nuit), et selon d'autres, la principale divinité des mille Oneiroi engendrés par Nyx seule. Il a pour vocation d'endormir les mortels.
    Il est souvent représenté par un jeune homme tenant un miroir à la main et des pavots soporifiques de l’autre, avec des ailes de papillon battant rapidement et silencieusement, qui lui permettent de voler. Il donne le sommeil en touchant une personne avec ses pavots. Il lui donne également des rêves pour la nuit. Pour se présenter aux mortels, il se transforme en être cher (d'où son nom signifiant « forme »), permettant aux mortels l'espace d'un instant de sortir des machinations des dieux.
    (...)
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Morph%C3%A9e
    avatar
    Lumpinee
    petit fleuron
    petit fleuron

    Nombre de messages : 587
    Date d'inscription : 03/10/2010

    Re: Le secret des rêves...

    Message par Lumpinee le Dim 17 Aoû 2014 - 13:52

    Et sinon, parmi vous, n'y en a t il pas qui ont fait des reves vraiment mystiques? N'y avez vous pas vu un moyen d'accéder à certaines connaissances importantes pour votre vie, et pour vous meme?

    J'ai connu une fille qui disait maitriser ses reves à volonté. Elle choisissait, si elle le désirait, quels reves elle allait faire pendant la nuit.

    avatar
    bulleOcéan
    petit fleuron
    petit fleuron

    Masculin Nombre de messages : 654
    Localisation : Demeurer nulle part
    Emploi/loisirs : zazen
    Humeur : Amour
    Date d'inscription : 15/12/2012

    Re: Le secret des rêves...

    Message par bulleOcéan le Dim 17 Aoû 2014 - 21:53

    Oui Kaikan

    J'ai lu ta réponse sur une partie de mon interrogation . Merci

    Mais fondamentalement, que faire quand parfois les seuls moments pour faire zazen quotidien dans une vie chargée de rush , n'est qu'en empiétant sur les heures de sommeil déjà considérablement réduite ?

    Wink
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5413
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Le secret des rêves...

    Message par Kaïkan le Dim 17 Aoû 2014 - 22:59


    Bonsoir,

    C'est à chacun de gérer son emploi du temps. Une personne utilisait le temps perdu dans les embouteillages pour s'installer confortablement dans le siège de sa voiture et faire la respiration abdominale, les mains en  hokkai jo-in.
    On peut pratiquer partout et tout le temps → Voilà une occasion de développer des idées créatrices.  Wink 


    Hokkai jo in, le mudra des mains en zazen.


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Fred
    suprême fleuron
    suprême fleuron

    Nombre de messages : 3184
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Le secret des rêves...

    Message par Fred le Lun 18 Aoû 2014 - 14:00

    Lumpinee a écrit:Et sinon, parmi vous, n'y en a t il pas qui ont fait des reves vraiment mystiques? N'y avez vous pas vu un moyen d'accéder à certaines connaissances importantes pour votre vie, et pour vous meme?


    Bonjour,

    Oui certainement, j'ai fais personnellement de nombreux rêves significatifs.
    Il y'a un moment pendant lequel il m'arrive souvent des choses troublantes, c'est lorsque je suis sur le point de m'endormir ou que je me trouve au moment du réveil. Ce sont vraiment des états indescriptibles. Et pour ce qu'ils comportent de tellement différent de ma perception ordinaire, je crois que cela m'apporte un point de vue m'aidant à ne pas trop m'attacher à l'ensemble de mes opinions en général ; cela m'aide à trouver un certain détachement.  Smile

    J'ai connu une fille qui disait maitriser ses reves à volonté. Elle choisissait, si elle le désirait, quels reves elle allait faire pendant la nuit.

    Ma nièce possède également cette capacité.  Smile
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Le secret des rêves...

    Message par fonzie le Mar 19 Aoû 2014 - 7:28

    Être ou n’être pas, c’est là la question.
    Des biologistes ont réussi à stocker 154 sonnets de Shakespeare dans des brins d’ADN.
    Le langage binaire (0 et 1) utilisé par les ordinateurs a été traduit dans le code à 4 bases du matériel génétique : G, T, C et A. Le premier mot du vers "Thou art more lovely and more temperate" (tu es plus aimable et plus tempéré) devient ainsi TAGATGTGTACAGACTACGC.

    http://www.courrierinternational.com/chronique/2013/01/24/adn-tout-shakespeare-au-fond-d-une-eprouvette

    on croit rêver !  Wink 

    avatar
    zanshin
    Modérateur
    Modérateur

    Féminin Nombre de messages : 778
    Age : 68
    Localisation : Suisse
    Emploi/loisirs : retraitée du corps médical (ordonnée nonne zen en 1984)
    Humeur : attentive
    Date d'inscription : 01/06/2013

    Re: Le secret des rêves...

    Message par zanshin le Mar 19 Aoû 2014 - 8:09



    Alors vraiment il fallait le chercher : stocker des informations dans l' ADN. Alors que l'ADN est justement de l'information biologique condensée, on veut peut-être que les enfants naissent avec des versets de Shakespeare déjà insérés dans les neurones. C'est les bébés qui vont nous raconter des drôles de choses.  Laughing


    _________________
    «Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire...»
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Le secret des rêves...

    Message par fonzie le Mer 20 Aoû 2014 - 16:53

    Bonjour,

    zanshin a écrit:l'ADN est justement de l'information biologique condensée
    je ne l'avais jamais vu sous cet angle l'ADN et ça expliquerait peut-être pourquoi on peut être télépathisé en rêve pour une explication de choses, avec des mots et des mises en situation qui sont justes à notre portée, un peu comme si on était à l'école; des choses sur lesquelles on ne s'était pas réellement penché et que s'il n'y avait pas eu le guide explicatif en rêve, on serait passé à côté.









    avatar
    Lumpinee
    petit fleuron
    petit fleuron

    Nombre de messages : 587
    Date d'inscription : 03/10/2010

    Re: Le secret des rêves...

    Message par Lumpinee le Jeu 21 Aoû 2014 - 16:02

    Fred a écrit:
    Il y'a un moment pendant lequel il m'arrive souvent des choses troublantes, c'est lorsque je suis sur le point de m'endormir ou que je me trouve au moment du réveil. Ce sont vraiment des états indescriptibles. Et pour ce qu'ils comportent de tellement différent de ma perception ordinaire, je crois que cela m'apporte un point de vue m'aidant à ne pas trop m'attacher à l'ensemble de mes opinions en général ; cela m'aide à trouver un certain détachement.  Smile

    Oui, et le texte que j'ai rapporté explique très bien pourquoi. C'est ce que j'aime dans le livre des Esprits (le livre où Allan Kardec a publié le texte en question), les avis exprimés il expliquent tout les phénomènes d'un sujet précis. Une theorie ne peut etre admise comme juste que si elle explique tous les phénomènes d'un sujet précis.

    J'utilise aussi ces deux moments pour favoriser la voyance, quand je veux avoir des précisions sur une chose de ma connaissance qui va arriver.

    J'utilise aussi mes reves pour ces choses là, et pour obtenir certaines réponses de l'invisible. Des gens sont venus me voir en reve, et m'ont "dit" qu'ils étaient mes guides. Il y en a meme un qui m'a "dit" : je suis un des Esprits qui te protègent; et je le fais non par mission, mais parce que nous sommes amis, et je t'aime bien.

    ps: j'ai mis "dit" entre guillemets, car les Esprits ne parlent pas vraiment, ils communiquent par la pensée, et tu reçois tout d'un bloc. En une fraction de seconde, tu peux avoir des heures discours. C'est vraiment particulier. Et ce n'est pas des mots que tu entends, c'est presque comme une impression...

    Suis je le seul que des "gens" sont venus voir pour dire quelquechose, en reve? Je suis sur que non. Mais souvent, on se dit: "ah, ce n'est qu'un reve."

    C'est dommage que les reves soient si insignifiants dans notre société. Tous les grands hommes, de Gandhi à Mandela, ont parlé de leurs reves si particuliers, et se posaient vraiment des questions à ce sujet.
    avatar
    Fred
    suprême fleuron
    suprême fleuron

    Nombre de messages : 3184
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Le secret des rêves...

    Message par Fred le Jeu 21 Aoû 2014 - 17:39

    Lumpinee a écrit:Mais souvent, on se dit: "ah, ce n'est qu'un reve."


    C'est sûr que si au lieu de dire "Ce n'est qu'un rêve", on ouvrait déjà une petite porte en remplaçant cette remarque par "c'est un rêve", on serait déjà plus dans une démarche d'accueil.
    avatar
    Lumpinee
    petit fleuron
    petit fleuron

    Nombre de messages : 587
    Date d'inscription : 03/10/2010

    Re: Le secret des rêves...

    Message par Lumpinee le Jeu 28 Aoû 2014 - 10:25

    quand j'étais enfant, je me rappelle d'un reve qui m'avait marqué, meme du haut de mes 8 ans.

    Je revais qu'un voyou du village me tuait avec un tir de révolver. Mais au lieu de me réveiller, comme la plupart des gens, je me voyais sortir de mon corps. Je me retrouvais seul, sur un chemin lumineux, au milieu de l'univers. J'avais décidé de suivre ce chemin, puisque j'étais au milieu de nulle part. Et au bout d'un moment, le chemin finissait sur deux portes lumineuses. J'en choisis une, et au moment où je passe cette porte, je vois que quelqu'un apparaitre, une personne très lumineuse. Je ne vis pas son visage, mais la pensée qui m'était venue était: "cette personne me fait beaucoup penser à ma maman, mais ce n'est pas elle"-c'était un homme.)

    Je me suis réveillé à ce moment là.

    Plusieurs fois, j'ai revé que je mourais, mais que mon esprit était toujours vivant. Que je voyais un "après la mort."


    Quand nous sommes enfant, nous sommes encore connectés à plein de choses que nous ignorons.

    D'où vient cette connexion qu'ont les enfants? Pourquoi les enfants ont ils l'air si purs?

    Ce sera mon prochain sujet: "le secret des enfants." Smile

      La date/heure actuelle est Lun 26 Juin 2017 - 2:09