Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Samain ou Samhain

    Partagez
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Samain ou Samhain

    Message par fonzie le Jeu 6 Nov 2014 - 9:41

    Dans la mythologie celtique, Samain est la fête religieuse qui célèbre le début de la saison "sombre" de l’année celtique (pour les Celtes, l’année était composée de deux saisons : une saison sombre et une saison claire).  Ancienne fête druidique, appelée Samon par les Gaulois.

    À Samain, on célébrait la mort de l'année écoulée et par extension on célébrait les morts de la famille et du clan. Symboliquement, tous les feux étaient éteints durant Samhain. On mettait juste une veilleuse pour retrouver sa porte de maison la nuit (bon, on n'avait pas de wc à l'intérieur !) et pour indiquer aux morts comment retrouver leurs familles. À cette période de l'année en ce mois de novembre, le miz Du en breton, nos ancêtres croyaient la rencontre des deux mondes possibles.
    La tradition de la bougie, que l'on met alors dans une citrouille, une tradition qui aurait survécu aussi en Bretagne avec des betteraves, a survécu aux États-Unis sous le nom d'Halloween, importée par les immigrants écossais (et peut-être même Bretons). D'après qu'en Irlande, le feu sacré était rallumé sur la montagne de Tara, et des porteurs de torches repartaient dans toutes les directions rallumer le feu des foyers de tout le pays, dès la fin des festivités.
    (...)
    Ces cérémonies calendaires druidiques comme Samain se faisaient en extérieur, en forêt, dans de vastes clairières ou près de certaines sources et il faut bien admettre que ce calendrier celtique était judicieusement calqué sur le déroulement des saisons. Novembre est le moment où la graine se sépare de la mère-plante pour tomber sur le sol. Il y a la fois mort et re-naissance. Ce moment particulier est donc symboliquement la véritable naissance du nouveau cycle annuel même si tout sera en sommeil, en gestation, jusqu'au printemps. Samhain, qui était célébrée 40 jours après l'équinoxe d'automne, est bien le véritable instant du début du cycle végétal et par extension de la nouvelle année.
    http://www.agencebretagnepresse.com/id=23714



    Dernière édition par fonzie le Jeu 6 Nov 2014 - 14:01, édité 1 fois
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2924
    Age : 69
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Samain ou Samhain

    Message par Yudo, maître zen le Jeu 6 Nov 2014 - 13:19

    Samhain, pas samain. À prononcer savainne ou sawainne.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Samain ou Samhain

    Message par Kaïkan le Jeu 6 Nov 2014 - 13:55


    Samain je crois que c'est en France qu'on l'écrit comme ça.
    Ce serait un autre nom pour la folie d'Halloween que ça ne m'étonnerait pas...Laughing
    (le mot s'écrit Samhain en Irlande, Samhuinn en Écosse et Sauin sur l'île de Man)


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Samain ou Samhain

    Message par fonzie le Jeu 6 Nov 2014 - 15:31

    le titre est rectifié avec les deux écritures Smile


    Gardien des portes de l'autre monde (Annwn). Il semble que son nom soit plus une épithète que son nom véritable.
    Cernunnos porte des bois de cerf et un torque. Il est souvent accompagné d'un serpent à tête de bélier et d'un cerf. En tant que dieu de la régénération de la vie, il connaît une nature cyclique: il apparaît au solstice d'hiver, se marie à Beltane (commencement de l'été) et meurt au solstice d'été.
    Puis à Samhain il sort des Enfers pour se lancer dans sa "Chasse Sauvage".


    - See more at: http://mythologica.fr/celte/cernunnos.htm#sthash.rc1fcEkS.dpuf
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2924
    Age : 69
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Samain ou Samhain

    Message par Yudo, maître zen le Jeu 6 Nov 2014 - 18:25

    Il semblerait que le sam de samhain soit apparenté au sam de sangha et au sem d'assemblée...
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Samain ou Samhain

    Message par fonzie le Jeu 6 Nov 2014 - 22:46

    oui, le mot semble signifier "novembre", donc neuf (3x3), mais aussi effectivement "réunion".

    Je trouve que c'est un peu comme le moment ni réveillée, ni endormie de la Nature.

    Samain  est appelée tri nox samoni, les trois nuits de samonios (le nom du mois de novembre en langue gauloise), dans le calendrier de Coligny, qui est un vestige gallo-romain, où figure la division de l'année en deux saisons. C'est par cette fête que commence l'année celtique.
    C'était une période très spéciale : elle était hors du temps. Elle ne faisait partie ni de la saison claire, ni de la saison sombre. C'était une transition, un passage entre les deux saisons, un couloir dans l'intemporel.  Et aussi un couloir entre les mondes. On recommençait à zéro un temps cyclique, on entrait dans une sorte de chaos primordial et la frontière entre ici et l'au-delà était provisoirement rompue.


    Samhain signifie “réunion”, ainsi, la famille et la notion de société en tant que groupe étaient mise au premier plan. Banquets, courses de chevaux, foires et grands marchés étaient organisés dans tout le pays pour l’occasion, et bien sûr, les rites druidiques des Feux Sacrés, ces grands feux de joie, étaient organisés.
    C’était une période où on disait du temps qu’il n’existait plus, et qu’ainsi les fées et autres êtres surnaturels entraient sur la terre des hommes.


    http://www.dumieletdusel.com/archives/2008/11/03/11204426.html

      La date/heure actuelle est Lun 20 Nov 2017 - 7:07