Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    E=mc2

    Partagez
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2861
    Date d'inscription : 04/05/2010

    E=mc2

    Message par tangolinos le Mar 7 Juil 2015 - 10:39

    E= mc2
    cette formule est apparue intuitivement dans un cerveau qui n'a plus besoin d'authentification quant à sa capacité de joindre l'intuitif avec la raison.
    Suite à cette formule la bombe atomique a explosé...rappelons-nous que l'initiateur de cette formule a refusé de participer à la fabrication de cette bombe, tant l'énergie atomique pour lui ne pouvait être que bénéfique pour l'humanité.

    Ceci n'étant qu'une introduction pour remercier dans l'éternité ce que nous ont apporté nos ancêtres....

    Cette formule veut bien dire que la masse de la matière n'est pas ce qu'on croit depuis des siècles.

    Comment cette ultime substance après laquelle on court depuis toujours, peut changer d'apparence ?

    Qu'est donc la tangible masse de la matière, et qu'est donc l'intangible énergie évoquée dans cette formule ?

    Ne serait-ce pas une seule et même chose ?...chose qui tantôt se manifeste et tantôt nous échappe ?

    Comme quoi cette formule contiendrait l'explication de l'articulation entre l' impermanence du manifesté et la permanence de l' inmanifesté....

    Nous voyons bien que "c2" (la vitesse de la lumière au carré) contient de l'espace et du temps, qu'il faudrait attribuer à l'un, pour obtenir l'autre.

    Bonne méditation.
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3288
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: E=mc2

    Message par Fred le Ven 10 Juil 2015 - 18:02

    Bonjour,


    Une réponse pas scientifique du tout.Smile


    On pourrait dire au sujet du mystère, qu’il est sans cesse devant nos yeux, qu’il est audible, qu’il peut-être goûté, touché, senti, et qu’il faut la combinaison de notre curiosité et d’une Présence pour le rendre perceptible tel la source dont nous allons soustraire quantité d’informations. 

    Ce qui se donne, ce qui est là, et qui est connu de nous tel le théâtre de notre vie quotidienne relève peut-être bien déjà d’un niveau perceptible, d’une constatation directe de ce qu’est l’énergie ; l’énergie selon une certaine perspective est sans doute déjà pleinement révélée dans cet agencement propre à nous permettre de constater la présence d’une table, d’un oiseau, d'une pierre, d'un être humain, dans la force qu'exercent nos muscles, dans la lumière du soleil et dans la réflexion de la lune. etc

    On peut s’étonner déjà qu’une telle énergie puisse être en mesure de se stabiliser si puissamment dans un degré de cohésion tel que nous puissions en faire ainsi usage et qu'il nous soit possible de vivre de manière aussi stable dans cette dimension qui est la notre. On peut s’étonner aussi de sa malléabilité à en croire les autres dimensions dans lesquelles semble-t-il, il serait possible de lui trouver une cohérence et un usage basés sur de tout autres critères, c'est me semble-t-il ce que nous révèlent les travaux des scientifiques concernant les lois régissant l’infiniment grand et l’infiniment petit par exemple.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5465
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: E=mc2

    Message par Kaïkan le Ven 10 Juil 2015 - 20:52


    Bonsoir,

    A quoi ça sert E=mc2  (pour les nuls)



    E² = m²c⁴ + p²c² ? Laughing (particules en mouvement).


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2861
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: E=mc2

    Message par tangolinos le Sam 11 Juil 2015 - 20:22

    Bonsoir Kaïkan
    le nul que je suis a beaucoup aimé ta video....
    comme quoi ya des baratineurs qui sont persuasifs...(scusez-me les scienteux, mais ma vocation est de vous dénigrer, tant vous avez d'insolence qui m'insuporte...Hihi)

    wiki ontologie a écrit:Le premier concept remis en question est celui de propriété : alors que les objets macroscopiques qui nous environnent semblent pouvoir être caractérisés par des grandeurs physiques existant de manière absolue (position, vitesse, ...), la mécanique quantique est contextualiste, c'est-à-dire que l'existence des propriétés physiques n'est garantie que lorsque l'on précise un contexte expérimental permettant de les mesurer.
    Par exemple, en vertu des relations d'incertitude de Heisenberg, si le contexte expérimental permet une mesure précise de la position, il est tout à fait inapproprié de parler de sa vitesse ou de faire comme si le système en avait une. Cet aspect de la mécanique quantique est la source des débats entre Bohr et Einstein, la philosophie réaliste de ce dernier ne pouvant s’accommoder de la disparition de ce qu’il appelait des éléments de réalité
    .
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3288
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: E=mc2

    Message par Fred le Lun 13 Juil 2015 - 17:06


    wiki ontologie a écrit:Le premier concept remis en question est celui de propriété : alors que les objets macroscopiques qui nous environnent semblent pouvoir être caractérisés par des grandeurs physiques existant de manière absolue (position, vitesse, ...), la mécanique quantique est contextualiste, c'est-à-dire que l'existence des propriétés physiques n'est garantie que lorsque l'on précise un contexte expérimental permettant de les mesurer.
    Par exemple, en vertu des relations d'incertitude de Heisenberg, si le contexte expérimental permet une mesure précise de la position, il est tout à fait inapproprié de parler de sa vitesse ou de faire comme si le système en avait une. Cet aspect de la mécanique quantique est la source des débats entre Bohr et Einstein, la philosophie réaliste de ce dernier ne pouvant s’accommoder de la disparition de ce qu’il appelait des éléments de réalité
    .

    Si ça se trouve, les scientifiques vont tellement finir par douter en poussant le principe d'incertitude à l'extrême qu'il ne seront plus capable d'aligner trois équations à la suite ou alors ils rejoindront les mystiques et ils n'aligneront que des équations sur ce principe. geek  Laughing Smile
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2861
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: E=mc2

    Message par tangolinos le Sam 18 Juil 2015 - 22:49

    wiki a écrit:L'équation E = mc2 fait toutefois partie des apports que certains contestent à Einstein dans le cadre de la controverse sur la paternité de la relativité.

    Une formule équivalente à E = mc2 a été publiée en 1900 par le mathématicien français Henri Poincaré dans son mémoire La théorie de Lorentz et le principe de l’action et de la réaction5, et il a énoncé certaines notions liées à la relativité restreinte et à la relativité générale[réf. souhaitée], dans son ouvrage La Science et l'Hypothèse, publié en 1902.
    J'ai entendu dire je ne sais plus où, que les alchimistes sponsorisés par la royauté, travaillaient déjà "en top-secret" sur la relativité depuis le XVII eme siècle.

    Mais bon peu importe qui découvre, il ne s'agit que de dévoiler ce qui est depuis toujours...inutile donc de s'approprier ce qu'on découvre....
    C'est bien cette attitude qui m'insupporte, de s'approprier ce qui est là depuis toujours...C'est pourquoi je revendique mon appartenance au mouvement anti-scientiste, bien que je ne connaisse encore aucun autre membre....Hihi
    avatar
    esprit du débutant
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 185
    Age : 42
    Localisation : BdR 13
    Emploi/loisirs : educateur guitariste
    Date d'inscription : 12/02/2013

    Re: E=mc2

    Message par esprit du débutant le Lun 20 Juil 2015 - 2:19

    Bonjour

    E=mc2 E=hv

    Ce que je trouve magnifique c'est que grâce à l'argumentation mathématique on peut voir l'invisible. Prédire l'existence de phénomènes, de particules, de toucher des aspects de la réalité tout comme le fait l'odorat ou la vision.
    Et si ce n'est pas évident au niveau individuel (on n'apprécie pas tous le formalisme mathématique, on n'a pas tous la bosse des maths ), au niveau collectif nous jouissons tous de cette"vue".
    J'aimerais dire a quel point, lorsqu'elle est pratiquée, la mathématique est un voyage intérieur loin du discursif et du raisonnement! ! Un vrai plongeon dans l'intuition le silence la page blanche. Oui c'est plutôt contradictoire.

    Après, que des hommes désirent laisser leur nom dans l'histoire, rien de nouveau. ..et puisque on met un nom à tout. Au-delà des querelles égoïstes c'est un don pour tous.

    Ces 2 belles formules me font penser à "la forme est vide et le vide est forme"
    Ici on a "la masse est énergie et l'énergie est masse" ou encore le photon est énergie et l'énergie est photon" ou mieux le photon est énergie et l'énergie est masse etc...

      La date/heure actuelle est Ven 22 Sep 2017 - 15:38