Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Paroles du maître japonais Kukaï

    Partagez
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2864
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Paroles du maître japonais Kukaï

    Message par Yudo, maître zen le Sam 3 Oct 2015 - 22:14

    Kûkaï (空海, soit "océan de vacuité"), aussi connu sous le nom de Kôbô Daishi (弘法大師, soit "le grand maître qui répand les enseignements bouddhiques), 31 juillet 774 - 22 avril 835, donc contemporain de Charlemagne, est le saint fondateur de l'école bouddhique Shingon (Bouddhisme tantrique japonais). Il est aussi une figure marquante de l'histoire du Japon : son esprit universel a fortement influencé la culture et la civilisation japonaises. Il était non seulement un grand religieux, mais aussi un éminent homme de lettres, un philosophe, poète et calligraphe. Toute sa vie il manifesta une grande bienveillance pour tous les êtres, et c'est pour cette raison qu'il est encore, de nos jours, si populaire au Japon.

    Lorsque j'étais à Kyôto, en mai, j'ai récupéré un texte dans un temple, et j'ai pensé aujourd'hui vous le communiquer.

    Il dit:
    Kôbô Daishi a écrit:La difficulté réside tout simplement dans votre esprit obstiné. Il ne devrait pas y avoir un paradis et un enfer établis.

    Le problème est que l'on ne peut pas retourner aisément une feuille nouvelle. Dès le départ, il n'y a aucun endroit spécifique qu'on appellerait paradis ou enfer. Tout est décidé par la façon dont on pense.
    Si on peut joindre les mains avec n'importe qui autour de soi -- dépassant les préférences et les dégoûts, et dépassant ses sentiments d'amour et de haine, notre monde va éventuellement changer et d'un enfer, devenir une "Terre Pure" (paradis). C'est là un pas important en direction de la paix dans le monde.
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Paroles du maître japonais Kukaï

    Message par fonzie le Dim 4 Oct 2015 - 11:18

    Paradis/enfer, esprit/matière, dedans/dehors, homme/femme, froid/chaud... etc.
    On arrive à distinguer l'unité de la dualité ou 1 et 2, ou encore 0 et 1 pour les ordinateurs, mais la pensée ne peut pas trouver l'unité, de l'unité et de la dualité, parce que 1 n'égale pas 2 (ou 0 n'égale pas 1).

    "Un feuille nouvelle" est en quelque sorte une feuille vierge et peut-être l'ascèse consisterait en l'équilibre (comme a dit Fred avec le funambule, mais les "mains jointes", c'est plus simple) entre la "vacuité" de la feuille et le mouvement du crayon.

    "C'est là un pas important en direction de la paix dans le monde.": dans ma "façon de penser" maintenant, c'est tout ce qu'il y aurait à entendre dans la chasteté des religions et la "Terre Pure" serait égale à l'"Immaculée Conception".

    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5467
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Paroles du maître japonais Kukaï

    Message par Kaïkan le Dim 4 Oct 2015 - 14:45

    fonzie a écrit:entre la "vacuité" de la feuille et le mouvement du crayon.
    OK
    Cette image me parle. Il y a l'expression des objets inanimés (comme s'ils avaient une âme) et puis le temps suspend son vol dans l' éternel présent.
    On sent qu'il va se passer quelque chose...
    Very Happy


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "

      La date/heure actuelle est Dim 24 Sep 2017 - 3:23