Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    La marche, pratique de l'éveil?

    Partagez
    avatar
    Celui qu
    Invité

    La marche, pratique de l'éveil?

    Message par Celui qu le Ven 1 Mai 2009 - 13:40

    Si la méditation assise est un retour à la réalité de l'être, ne peut-on considérer la marche (je ne parle pas de kinhin) comme une pratique de l'éveil?
    La marche nous ramène à notre corps, à notre souffle, à une expérience directe, à ce que nous sommes hors de la pensée, à notre réalité en fait; elle nous permet d'exprimer notre véritable nature, puisqu'elle est le mouvement le plus naturel qui soit, le plus humain en fait!
    N'est elle pas par conséquent, une voie de sagesse et d'éveil au même titre que la pratique de la méditation assise?
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1452
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: La marche, pratique de l'éveil?

    Message par Fa le Lun 4 Mai 2009 - 9:26

    Tout dépend de l'état d'esprit.
    En effet la marche en tant qu'agir, peut favoriser la méditation,de plus elle a des effet bénéfiques sur l'énergie, comme Zazen.
    avatar
    Celui qu
    Invité

    Re: La marche, pratique de l'éveil?

    Message par Celui qu le Lun 4 Mai 2009 - 15:56

    Bonjour et merci d'avoir pris le temps de me lire.
    Je ne pratique plus zazen.
    Pour moi, la marche est devenue progressivement et très naturellement la méditation.
    Je le dis pour ceux qui cherchent encore ou qui ont des difficultés avec l'assise.
    Ma pratique de la marche, c'est une allure naturelle dans un cadre naturel, suivi d'une courte pause avant de retourner à mes autres activités.
    Zen veut dire méditation...Chacun doit pouvoir trouver la forme de cette pratique, ne croyez-vous pas?
    avatar
    moumoun
    Débutant
    Débutant

    Nombre de messages : 5
    Date d'inscription : 03/05/2009

    réponse

    Message par moumoun le Lun 4 Mai 2009 - 16:58

    la marche peut en effet etre considerée comme une méditation mais il me semble néanmoins plus difficile de rester concentrer sur ses idées et de les voir défiler car, pour ma part, mon mental est toujours sollicité lorsque je suis dehors.
    mais il n'y a certainement pas qu'une seule forme d'éveil et le principal, c'est que tu es vraiment trouver la tienne?
    Alors, je te souhaite te bien t'épanouir sur cette voie
    avatar
    Celui qu
    Invité

    Re: La marche, pratique de l'éveil?

    Message par Celui qu le Mar 5 Mai 2009 - 8:41

    Un chemin ouvre plusieurs dimensions.
    Vous êtes alerte et disponible pour ce qui se passe à l'extérieur mais en réalité vous l'êtes également pour ce que vous ressentez à l'intérieur.
    Vous êtes vous déjà promené la nuit? "Dans le silence nu et infini de la nuit..."
    Merci pour votre message très sympathique Moumoun! Smile
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3321
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: La marche, pratique de l'éveil?

    Message par Fred le Mar 5 Mai 2009 - 14:57

    La marche c'est comme zazen, ce n'est rien de particulier...
    Qu'est-ce que c'est la marche???
    Il y'a le souffle, il y' a le mouvement des muscles, il'ya des pensées, il y'a le paysage, il y'a les cheveux au vent, il y'a il y'a il y'a...
    Comment pourrait-on dire, la marche c'est ceci ou c'est cela...

    Amitiés
    avatar
    Celui qu
    Invité

    Re: La marche, pratique de l'éveil?

    Message par Celui qu le Mer 6 Mai 2009 - 11:19

    Rien de particulier en effet!
    Un mouvement simple et naturel...en somme très humain!
    Fred, jetez un oeil sur de David Le Breton, vous y trouverez ce que l'on peut dire sur le sujet! Smile
    avatar
    Marcheur
    Débutant
    Débutant

    Nombre de messages : 10
    Date d'inscription : 07/05/2009

    Re: La marche, pratique de l'éveil?

    Message par Marcheur le Jeu 7 Mai 2009 - 19:32

    Je me suis inscrit pour pouvoir vous laisser le lien (ça ne marche pas pour les invités Laughing )
    Donc Fred, voici Eloge de la marche de David Le Breton, qui a beaucoup de choses à dire sur le sujet! Smile
    avatar
    Moi
    Invité

    Re: La marche, pratique de l'éveil?

    Message par Moi le Ven 8 Mai 2009 - 2:00

    Arthur Rimbaud:

    Par les soirs bleus d'été, j'irai dans les sentiers,
    Picoté par les blés, fouler l'herbe menue,
    Rêveur, j'en sentirai la fraîcheur à mes pieds.
    Je laisserai le vent baigner ma tête nue.
    Je ne parlerai pas, je ne penserai rien :
    Mais l'amour infini me montera dans l'âme,
    Et j'irai loin, bien loin, comme un bohémien,
    Par la nature, heureux comme avec une femme.
    avatar
    Marcheur
    Débutant
    Débutant

    Nombre de messages : 10
    Date d'inscription : 07/05/2009

    Re: La marche, pratique de l'éveil?

    Message par Marcheur le Sam 9 Mai 2009 - 20:32

    Merci pour ce joli poème. Smile
    avatar
    Moi
    Invité

    Re: La marche, pratique de l'éveil?

    Message par Moi le Sam 9 Mai 2009 - 23:29

    De rien, je suis heureux que vous appréciez Rimbaud.

    Il a écrit le poème « Sensation » à l’age de 15ans, incroyable, hein ? C’était un marcheur infatigable et son compère Verlaine le surnommait « l’homme aux semelles de vent ».

    Il y en a fait d’autres dans ce genre : L’éternité, Aube,…

    Et celui-ci :

    C'est le repos éclairé, ni fièvre ni langueur, sur le lit ou sur le pré.
    C'est l'ami ni ardent ni faible. L'ami.
    C'est l'aimée ni tourmentante ni tourmentée. L'aimée.
    L'air et le monde point cherchés. La vie.
    - Etait-ce donc ceci ?
    - Et le rêve fraîchit.


    Si vous aimez les poètes qui ont su rendre avec talent cette communion si particulière avec la nature vous avez aussi Fernando Pessoa : « Le gardeur de troupeau » et le sage indien Krishnamurti dans « Carnets ». A l’instar de la marche, il arrive aussi que la lecture fasse aussi son effet…
    avatar
    Marcheur
    Débutant
    Débutant

    Nombre de messages : 10
    Date d'inscription : 07/05/2009

    Re: La marche, pratique de l'éveil?

    Message par Marcheur le Dim 10 Mai 2009 - 18:35

    C'est amusant de voir sous quelles formes, la philosophie du zen peut émerger...inopinément;
    Après chacun en fait ce qu'il veut!
    Une école, une religion, une pratique...
    Ne croyez-vous pas que n'importe quelle activité, quel qu'elle soit, puisse être une possibilité, une pratique d'éveil;
    La lecture, pourquoi pas!
    C'est comme cela que je le comprends: cet esprit est partout, dans l'air et ailleurs, tout autour de nous!

    Merci pour les poèmes et les conseils de lecture! Wink
    avatar
    Moi
    Invité

    Re: La marche, pratique de l'éveil?

    Message par Moi le Dim 10 Mai 2009 - 19:40

    Oui, Thich Nhat Han (Maître zen Vietnamien) insiste sur la respiration mais c’est très reçurent chez lui, il parle de laver la vaisselle en pleine conscience. On peut imaginer que c’est une activité qui le recadre plus facilement sur l’instant, sur l’essentiel. De mon point de vue, chacun à des prédispositions et des préférences pour certaines choses. Pour ce qui me concerne, la pratique formelle avec un groupe de « zenistes » ne me convient pas, trop de rituels, un jargon pas facile à comprendre, c’est un problème lié à la distance culturelle. Mais cela ne m’empêche pas de lire des ouvrages divers sur le sujet.
    avatar
    Marcheur
    Débutant
    Débutant

    Nombre de messages : 10
    Date d'inscription : 07/05/2009

    Re: La marche, pratique de l'éveil?

    Message par Marcheur le Dim 10 Mai 2009 - 20:36

    J'ai "un peu pratiqué" dans un zendo, mais je n'ai jamais ressenti lors de l'assise face au mur, un retour au "soi";
    Au contraire, c'était toujours une lutte physique et morale, pour garder une position, dans un état d'esprit que je ne comprenais pas...
    J'ai longuement réfléchi sur ce qui m'a été dit (par rapport à ce que je ressentais); j'ai compris que je devais arrêter.
    Je suis loin d'être quelqu'un de sage mais je sais que le zen n'est pas cela pour moi.
    Ce n'est pas une épreuve d'endurance, c'est un moment de calme, de solitude et de liberté, où l'on se retrouve tel que l'on est, sans avoir à changer son comportement, à garder une posture, sans avoir à s'infliger une quelconque contrainte.
    avatar
    Moi
    Invité

    Re: La marche, pratique de l'éveil?

    Message par Moi le Mar 12 Mai 2009 - 1:31

    Ce n'est pas une épreuve d'endurance, c'est un moment de calme, de solitude et de liberté, où l'on se retrouve tel que l'on est, sans avoir à changer son comportement, à garder une posture, sans avoir à s'infliger une quelconque contrainte.
    Ce que vous écrivez me parle beaucoup, sauf ce sentiment de sollitude . Mais peut-être que ce que vous appelez sollitude "vient de la perception de la nature insulaire de chaque conscience. Chacun, qu’il l’accepte ou non, qu’il l’assume bien ou mal, est seul vis-à-vis de lui-même. Je ne peux pas en inviter un autre dans ma tête, je suis le seul à éprouver ce que j’éprouve. Je ne peux pas aller habiter la conscience d’un autre. Personne ne peut vivre, penser, ni décider à ma place. Chaque homme, en tant que conscience, est une île et cela même quand nous sommes en relation avec les autres. On ne peut pas mettre fin à la solitude sur ce plan métaphysique. C’est une illusion de croire que l’on pourrait supprimer la solitude. Ce que l’on peut ôter, c’est la séparation avec autrui qui donne naissance au sentiment d’isolement. De ce fait, l’univers des autres me reste interdit, comme ma subjectivité propre reste interdite aux autres. Cela explique qu’il est tout à fait possible d’éprouver un sentiment de solitude, même au milieu d’une foule."
    avatar
    Marcheur
    Débutant
    Débutant

    Nombre de messages : 10
    Date d'inscription : 07/05/2009

    Re: La marche, pratique de l'éveil?

    Message par Marcheur le Mar 12 Mai 2009 - 19:05

    Je ne parlais pas vraiment de "sentiment de solitude";
    Je voulais simplement dire que lorsque je marche, je choisis la solitude!
    Ceci dit, ce que vous écrivez est très juste et très beau!
    Pour revenir à la pratique de la méditation, peut-être que finalement la marche n'est même pas une "pratique", au sens littéral du terme:
    "Activité qui vise à appliquer une théorie ou qui recherche des résultats concrets, positifs."
    Pour moi, c'est un rendez-vous qui n'a pas d'heure, ni même de lieu fixe, c'est une activité d'accord, et mon seul objectif est "de me retrouver".
    Comme je l'ai déjà dit, c'est un état naturel, totalement libre, et c'est pour moi, la définition même de la méditation.
    avatar
    Moi
    Invité

    Re: La marche, pratique de l'éveil?

    Message par Moi le Mar 12 Mai 2009 - 23:49

    Merci pour ces précisions. Au sujet du sentiment solitude, vous n’avez pas remarqué les guillemets aussi je vous précise qu’il s’agissait d’une citation d’un texte sur « les formes de la relation » de Serge Car que j’ai repris sur son site « Philosophie et spiritualité ».
    J’aime beaucoup votre conception de « se retrouver » qui plus est en pleine nature… moi et le monde…tout un programme ! Very Happy

      La date/heure actuelle est Sam 18 Nov 2017 - 11:23