Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    "A Rome, tu fais comme les romains" Airaintintin

    Partagez
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    "A Rome, tu fais comme les romains" Airaintintin

    Message par fonzie le Ven 5 Fév 2016 - 10:56

    Bonjour,

    Il y a cette expression "à Rome, tu fais comme les romains" qui pourrait se décliner en autant de villes qu'il en existe,
    par exemple "à Katmandou, tu fais comme les Katmandais".
    Pour leur centre religieux respectif ça donnerait "au Vatican, tu fais comme les vaticans" ou encore " à Bodnath, tu fais comme les Bodnathais" (je sais pas si ça se dit, mais vous comprendrez...).

    En d'autres termes, il s'agit dans un lieu où l'on est étranger de suivre la TRADITION du lieu.
    Après il y a plusieurs façons d'être étranger, si on est un touriste, ce n'est pas comme un étranger qui décide de s'installer pour x raisons, familiales ou autres, ou comme pour un réfugié politique etc.
    Si la TRADITION d'un lieu ne lui convient pas, le touriste ne voyage pas pour les mêmes raisons que le réfugié.

    C'est comme la TRADITION du Dojo, qui était d'attacher un chat dehors pendant zazen, une personne n'est pas obligée de rester dans ce dojo si justement cette personne ne peut pas faire zazen parce qu'il y a un chat attaché dehors. Le responsable du lieu a créé cette règle et ceux du lieu s'y conforment.
    Je parle de chat, parce que j'aime bien les chats, mais ça pourrait être sous une autre forme, par exemple la règle d'un dojo pourrait être qu'on a le droit de se mettre à plusieurs contre un, mais ce serait strictement interdit de se mettre à un contre tous (ce qui est "logique" et courant), ça deviendrait une TRADITION et quiconque la dérogerait serait éjecté du dojo.

    Qu'en pensez-vous ?
    avatar
    zanshin
    Modérateur
    Modérateur

    Féminin Nombre de messages : 820
    Age : 68
    Localisation : Suisse
    Emploi/loisirs : retraitée du corps médical (ordonnée nonne zen en 1984)
    Humeur : attentive
    Date d'inscription : 01/06/2013

    Re: "A Rome, tu fais comme les romains" Airaintintin

    Message par zanshin le Ven 5 Fév 2016 - 11:15

    Bonjour,

    En général on essaie de s'adapter au lieu dans lequel on vient et pour lequel on est un étranger. Autrefois c'était comme ça tout le temps. De nos jours il apparait de plus en plus que les gens fassent le contraire. Ils viennent pour la première fois et veulent tout changer.
    Si ma mémoire est bonne c'est exactement le comportement des chrétiens il y a des siècles quand ils ont au cours des conquêtes imposé aux autres civilisation leur façon de vivre, de penser, de s'habiller, de prier etc.
    Est-ce que la loi du plus fort est toujours la meilleure ?
    Les réformateurs ont toujours eu de la peine à se faire entendre. Laughing
    Il m'est arrivé de faire zazen avec un chat et il restait assis à côté sans bouger. cat


    _________________
    «Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire...»
    avatar
    Lumpinee
    petit fleuron
    petit fleuron

    Nombre de messages : 588
    Date d'inscription : 03/10/2010

    Re: "A Rome, tu fais comme les romains" Airaintintin

    Message par Lumpinee le Ven 5 Fév 2016 - 11:41

    On peut toujours remettre en cause une tradition, non?
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3321
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: "A Rome, tu fais comme les romains" Airaintintin

    Message par Fred le Ven 5 Fév 2016 - 18:46

    Bonsoir,

    Lumpinee a écrit:On peut toujours remettre en cause une tradition, non?

    Faut pas demander l'autorisation dans ce cas... Laughing (joke)

    Sinon, cette expression "à Rome, tu fais comme les romains" est bien choisie, parce qu'une tradition ça peut être comparé à une ville. En effet, une ville est l'addition d'un certain nombre d'individus qui la peuplent et la font vivre. La tradition quant à elle se fonde sur la transmission d'un contenu culturel véhiculé par la mémoire et les pratiques d'un ensemble d'individus qui à leur tour également sont donc pour chacun et en groupe ce qui fait vivre cette tradition.

    Donc une ville c'est un peu pareil qu'une tradition, elles sont comme le moyeu d'une roue. quant aux individus il serait semblables aux rayons de la roue :

    Nous joignons des rayons pour en faire une roue,
    mais c’est le vide du moyeu
    qui permet au chariot d’avancer.
    (Tao te king 11)

    (J'ai un peu en tête l'idée d'un égrégore)

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Tradition

    PS : Et bien sûr, il n'y a pas de ville qui n'ait pas ses traditions.
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: "A Rome, tu fais comme les romains" Airaintintin

    Message par fonzie le Dim 7 Fév 2016 - 11:49

    Lumpinee a écrit:On peut toujours remettre en cause une tradition, non?
    C'est bien ce qui me semblait Smile
    Le moine Xiang'yan dit :
    « Imaginez un homme sur un arbre. Il est accroché par les dents à une branche. Ses mains ne peuvent saisir la branche, et ses pieds n'atteignent pas le tronc de l'arbre. Sous l'arbre, quelqu'un lui demande, “Pourquoi Bodhidharma est-il venu de l'Ouest ?” Si l'homme ne répond pas du tout, il fait défaut au questionneur. Mais s'il répond, il tombe et se tue. Dans une telle situation, que doit-on faire ? » L'homme perché sur l'arbre extrait du Wumen guan (La passe sans porte)

    Donc il a qu'à lui répondre que c'est une question de point de vue, parce que dans le VRAI vide, on ne peut pas tomber de haut.

    C'est comme Brice de Nice et Bodhi
    ps: "Tout est dans "Point Break", un mec quand il voit le film, il devient bilingue en surf."

      La date/heure actuelle est Lun 20 Nov 2017 - 6:56