Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Le chant de zazen de Hakuin

    Partagez
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5408
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Le chant de zazen de Hakuin

    Message par Kaïkan le Sam 2 Avr 2016 - 18:04



    Le chant de zazen


    (de Hakuin)


    All beings by nature are Buddha,
    As ice by nature is water.
    Apart from water there is no ice;
    Apart from beings, no Buddha.
    How sad that people ignore the near
    and search for truth afar:

     
     
    Like someone in the midst of water
    Crying out in thirst,
    Like a child of a wealthy home
    Wandering among the poor.

     
     
    Lost on dark paths of ignorance,
    We wander through the Six Worlds,
    From dark path to dark path--
    When shall we be freed from birth and death?

     
     
    Oh, the zazen of the Mahayana!
    To this the highest praise!
    Devotion, repentance, training,
    The many paramitas--
    All have their source in zazen.

     
    Thus one true samadhi extinguishes evils;
    it purifies karma, dissolving obstructions.
    Then where are the dark paths
    to lead us astray?
    The pure lotus land is not far away.
    Hearing this truth, heart humble and grateful,
    to praise and embrace it, to practice its wisdom,
    brings unending blessings,
    brings mountains of merit.

     
    And when we turn inward
    and prove our True-nature
    that True-self is no-self,
    our own Self is no-self
    we go beyond ego and past clever words.

     
    Then the gate to the oneness
    of cause and effect is thrown open.
    Not two and not three,
    straight ahead runs the Way.

     
    Our form now being no-form,
    in going and returning we never leave home.
    Our thought now being no-thought,
    our dancing and songs are the
    voice of the Dharma.

     
    How vast is the heaven
    of boundless samadhi!
    How bright and transparent
    the moonlight of wisdom!

     
    What is there outside us,
    what is there we lack?
    Nirvana is openly shown to our eyes.
    This earth where we stand
    is the pure lotus land,
    and this very body the body of Buddha.

    Tous les êtres sont par nature Bouddha,
    Comme la glace par la nature est l'eau.
    En dehors de l'eau il n'y a pas de glace;
    En dehors des êtres, pas de Bouddha.
    Comme il est triste que les gens ignorent la proximité
    Et recherchent la vérité au loin:



    Comme quelqu'un au milieu de l'eau
    Pleurant car il a soif,
    Comme un enfant d'une riche maison
    Errant parmi les pauvres.


    Perdus sur les chemins sombres de l'ignorance,
    Nous errons à travers les six mondes,
    De chemin sombre en chemin sombre--
    Quand serons nous libérés de la naissance et de la mort?


    Oh, le zazen du Mahayana!
    Pour lui le plus grand éloge!
    Dévotion, repentance, pratique,
    ainsi que les nombreux paramitas,
    Ont tous leur source dans zazen.


    Par conséquent, un vrai samadhi éteint tous les maux;
    il purifie le karma, dissolvant toutes obstructions.
    Alors où sont les chemins sombres
    Qui pourraient nous égarer?
    La terre du
    pur lotus  n’est pas loin.
    En entendant cette vérité, le cœur humble et reconnaissant,
    pour le louer et l'embrasser, et pratiquer sa sagesse,
    apporte des bénédictions sans fin,
    apporte des montagnes de mérites.


    Et quand nous nous tournons vers l'intérieur
    et révélons notre Vrai-nature,
    Ce Vrai-soi est non soi,
    notre propre Soi est non soi
    nous allons au-delà de l'ego et des mots astucieux du passé.

    Puis la porte vers l'unité
    des causes et effets est largement ouverte.
    Pas deux et non trois,
    droit devant est la Voie.

    Notre forme étant désormais non-forme,
    en allant et revenant, nous n’avons jamais quitté la maison.
    Notre pensée étant maintenant non-pensée,
    nos danses et chansons sont les
    voix du Dharma.


    Combien vaste est le ciel
    du samadhi  illimité!
    Combien lumineux et transparent
    est le clair de lune de la sagesse!

    Qu'y a-t-il en dehors de nous,
    Qu'y a-t-il qui nous manque?
    Le Nirvana est ouvertement montré à nos yeux.
    Cette terre où nous sommes
    est la terre pure de lotus,
    et ce corps même le corps du Bouddha.



    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    bulleOcéan
    petit fleuron
    petit fleuron

    Masculin Nombre de messages : 654
    Localisation : Demeurer nulle part
    Emploi/loisirs : zazen
    Humeur : Amour
    Date d'inscription : 15/12/2012

    Re: Le chant de zazen de Hakuin

    Message par bulleOcéan le Sam 2 Avr 2016 - 20:01

    Beau texte Merci
    Smile

      La date/heure actuelle est Ven 23 Juin 2017 - 5:33