Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    La Relativité

    Partagez
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2795
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: La Relativité

    Message par tangolinos le Lun 4 Juil 2016 - 12:11

    Jabba the dégonflé ! a écrit:
    tangolinos a écrit:
    Mais bon, comme  dirait l' autre, la perfection n'est pas de ce monde... au mieux pourra-t-on sans cesse l' approcher, sans jamais vraiment pouvoir l' atteindre.
    notre probleme n'est pas de savoir que la perfection n'est pas de ce monde, notre probleme serait plutôt de se débarrasser de l'illusion d'être sûr de le savoir

    Que veux-tu ?...c'est ma croyance !...Hihi

    En effet, à force de se libérer de toute illusion, y'a toujours un pti bout de l'iceberg qui émerge...

    Un peu comme si le ''savoir'' était ce qui restait après avoir tout oublié. drunken
    avatar
    Jabba the dégonflé !
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 253
    Emploi/loisirs : brasseur d'air
    Date d'inscription : 03/02/2009

    Re: La Relativité

    Message par Jabba the dégonflé ! le Lun 4 Juil 2016 - 13:37

    tangolinos a écrit:y'a toujours un pti bout de l'iceberg qui émerge...
    pouvoir penser s'attaquer à cet iceberg , la physique , avec des additions, des soustractions et un tableur c'est comme pouvoir penser s'attaquer à la crédibilité de milarepa avec ses derniers souvenirs de vacances en thalasso Razz

    ce que je veux dire par là, c'est qu'on peut pas être bon partout et con nulle part , l'essentiel étant de connaitre la fonction pour laquelle nous sommes né et de savoir collaborer sans avidité de pouvoir drunken

    moi je suis bon pour brasser de l'air , et loin d'être con dans ce domaine pig
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1450
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: La Relativité

    Message par Fa le Lun 4 Juil 2016 - 16:25

    tangolinos a écrit:
    Ben voilà, t'as répondu à ta propre question.
    La variation du champ gravitationnel serait donc la cause de la variation de la fréquence de l'horloge.
    Ce qui est intéressant c'est de voir qu'une infime variation d'altitude perturbe énormément la fidélité de l'horloge.
    Bravo quand même aux scientifiques d'avoir pondu un appareil de mesure du temps aussi précis....

    Bonjour,

    Les scientifiques n'ont aucun mérite d'avoir fait cette découverte.
    Pourquoi ?
    Parce-ce que ce phénomène est une prédiction de la théorie de la relativité d'Einstein.
    C'est à sa théorie que revient tout le mérite de la découverte de ce phénomène, qui est beaucoup plus qu'une perturbation des horloges.
    C'est une modification de l'écoulement du temps qui est démontrée de manière irréfutable.

    Tout d'abord saches que ce n'est pas une variation de la fréquence de l'horloge, mais un décalage statique à apporter en fonction de la différence d'altitude.
    Cerise sur le gâteau la théorie de la relativité d'Einstein permet en outre d'évaluer très précisément le décalage de l'horloge atomique : Gh/C²
    Ou G est la valeur moyenne du champ gravitationnel, h la différence d'altitude en mètre, et C la vitesse de la lumière.
    Ainsi si on a une horloge au niveau du sol, et une au sommet de l'Everest (je prends comme valeur 8848 m: La correction temporelle à apporter est de 9,64432E-13.
    La précision des meilleures horloges atomiques actuelle étant de 2,11399E-18 sec.

    Sans cette correction nos GPS de voiture ne pourraient fonctionner correctement.

    Voilà si cela ne te convainque pas du triomphe de la théorie d'Einstein,  et bien je ne peux pas grand chose pour toi mon ami, et je n'irai pas plus loin de la démarche de convaincre,
    quelqu'un qui refuse de comprendre.
    Mon temps précieux, et il ne convient pas de le gaspiller, à combattre des moulins à vent.

    FA


    Dernière édition par Fa le Lun 4 Juil 2016 - 17:12, édité 1 fois
    avatar
    esprit du débutant
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 182
    Age : 42
    Localisation : BdR 13
    Emploi/loisirs : educateur guitariste
    Date d'inscription : 12/02/2013

    Re: La Relativité

    Message par esprit du débutant le Lun 4 Juil 2016 - 16:36

    bonjour
    Kaïkan à écrit;
    "Il faudra aussi nous expliquer comment il se fait que lors de l'explosion d'une supernovæ, on reçoive des particules (je ne me souviens plus lesquelles) avant les photons qui vont donc moins vite. "

    Et bien ce sont justement les neutrinos(le petit du neutron en italien) qui arrivent sur Terre avant les photons. La raison tien au fait que les neutrinos ont une très très très faible interaction avec la matière, ce qui fait que au moment de l'explosion (la supernovae) ils traversent sans mal le chaos immense de l'explosion. au contraire les photons qui interagissent avec la matière vont être "ralentis" (émission/absorbsion/émission...).
    De la même manière, les photons produits au coeur du soleil vont mettre 100 000 ans pour traverser le soleil et arriver sur Terre. Les neutrinos produit au coeur du soleil eux, arrivent sur Terre en huit minutes, car ils n'ont aucun soucis à traverser le soleil.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5413
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: La Relativité

    Message par Kaïkan le Lun 4 Juil 2016 - 17:04


    Exactement.  bravo
    Ce que je voulais insinuer (maladroitement je l'avoue) c'est que certaines particules vont plus vite que la lumière et que la vitesse de la lumière peut très bien être ralentie, donc elle n'est constante que dans certaines conditions bien définies. Ouf !!!



    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Jabba the dégonflé !
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 253
    Emploi/loisirs : brasseur d'air
    Date d'inscription : 03/02/2009

    Re: La Relativité

    Message par Jabba the dégonflé ! le Lun 4 Juil 2016 - 17:07

    quand je vois la ferveur de fa à propos du dogme de "la relativité d'Einstein" , je me dis que l'on est pas loin de la religiosité , qui elle pour le coup est bien loin de l'esprit scientifique . L’idolâtrie qui s'est créé autour de ce personnage m'a toujours paru artificielle à l'heure où l'on abat toutes les idoles ... Et je comprends peut être les pièges dont parlait tango Rolling Eyes
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1450
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: La Relativité

    Message par Fa le Lun 4 Juil 2016 - 17:29

    - Les photons sont ralentis par leur interaction avec leur milieu de propagation. Ce qui ne change par grand chose aux fondements de la théorie Einsteinienne.

    - Par ailleurs les neutrinos ayant une masse non-nulle ne peuvent atteindre la vitesse de la lumière
    dont la valeur ne peut-être C que pour un photon (de masse nulle) se propageant dans le vide.

    Quelqu'un qui a un minimum de compréhension de la théorie de la relativité, sait qu'un neutrinos ne peut se propager dans le vide plus rapidement que la lumière. (dans les mêmes conditions de propagation !)

    Pourquoi ? Parce qu'il a une masse non-nulle.

    On sait depuis bien avant Einstein, que la vitesse de propagation de la lumière dépend du milieu de propagation, dans l'eau par exemple cette vitesse est inférieure.

    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1450
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: La Relativité

    Message par Fa le Lun 4 Juil 2016 - 17:36

    Jabba the dégonflé ! a écrit:quand je vois la ferveur de fa à propos du dogme de "la relativité d'Einstein" , je me dis que l'on est pas loin de la religiosité , qui elle pour le coup est bien loin de l'esprit scientifique . L’idolâtrie qui s'est créé autour de ce personnage m'a toujours paru artificielle à l'heure où l'on abat toutes les idoles ... Et je comprends peut être les pièges dont parlait tango Rolling Eyes

    Jabba est regonflé on dirait :-)

    Je n'entretiens aucune idolâtrie vis à vis d'Einstein qui n'aurait pu accomplir son travail sans l'aide d'autres chercheurs remarquables tels que le mathématicien Henry Poincaré et bien d'autres.
    Et avant de critiquer leur travail, je préfère exercer mon travail critique vis à vis de mes propres mécanismes de pensé,
    Cela m'évite de ressembler à un monstre bouffis d'orgueil qui ne sait pas, qu'il ne sait pas....

    Rond à l'extérieur, carré à l'intérieur.

    FA
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5413
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: La Relativité

    Message par Kaïkan le Lun 4 Juil 2016 - 18:19

    Fa a écrit:- Les photons sont ralentis par leur interaction avec leur milieu de propagation. Ce qui ne change par grand chose aux fondements de la théorie Einsteinienne.

    - Par ailleurs les neutrinos ayant une masse non-nulle ne peuvent atteindre la vitesse de la lumière
    dont la valeur ne peut-être C que pour un photon (de masse nulle) se propageant dans le vide.

    Quelqu'un qui a un minimum de compréhension de la théorie de la relativité, sait qu'un neutrinos ne peut se propager dans le vide plus rapidement que la lumière. (dans les mêmes conditions de propagation !)

    Pourquoi ? Parce qu'il a une masse non-nulle.

    On sait depuis bien avant Einstein, que la vitesse de propagation de la lumière dépend du milieu de propagation, dans l'eau par exemple cette vitesse est inférieure.

    Cependant mon propos n'était pas de contester la sacro-sainte réalité du dogme de "la relativité d'Einstein" , comme le souligne Jabba au sujet de la quasi-religiosité de ceux qui la défendent alors qu'elle n'est souvent même pas attaquée, mais seulement mise à l'épreuve d'un doute raisonnable comme c'est admis dans tout démarche scientifique.
    Non ! Mon propos était, et est toujours, de constater que même s'ils ne peuvent atteindre la vitesse de la lumière, les neutrinos peuvent aller très vite quand même car ils ne rencontrent pas de facteurs de ralentissement comme les photons. Cela est connu mais je me permets de le souligner. Non pas pour mettre en doute les "dogmes relativistes Einsteinien" mais pour constater que les photons qui parcourent à travers l'univers des trajectoires pleines d'obstacles ralentisseurs seront, nonobstant leur vitesse supérieure dans des conditions très spéciales, beaucoup moins rapides que des neutrinos empruntant le même circuit.
    Donc que la vitesse redoutable des photons est tout relative, puisqu'elle est dépassée par des particules insignifiantes qui sont supposées être moins rapides. Je trouve amusant que sur un circuit, une Ferrari puisse être battue par une simple Talbot-Lago.
    Ce doit être mon esprit de gosse attardé qui avait le besoin de se manifester. J'espère que l' intelligentsia pro-einsteinienne aura l’obligeance de tolérer cette irruption d'hilarité dans cette conversation très sérieuse au demeurant.  Very Happy  


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2795
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: La Relativité

    Message par tangolinos le Lun 4 Juil 2016 - 19:15

    Salut Fa
    j’ ai ouvert ton 2eme lien au sujet des muons
    je me rends compte que je suis devenu nul en algèbre…
    en effet, dans mes études, j’ étais excellent en géométrie et plutôt allergique à l’ algèbre.
    Aussi je vais probablement être obligé de te demander un coup de main, pour décrypter les formules que j’ ai retenu dans l’ article…
    Dans un premier temps je ne remets pas en question tout le dispositif qu’il ont choisi pour faire leurs expériences…(ptêtre bien que je reviendrais pour comprendre comment ils ont fait pour calculer la 2eme épaisseur de fer… en effet s’il étaient malhonnêtement intentionnés, ils auraient pu modifier cette épaisseur pour atteindre les résultats escomptés)…mais bon pour l’instant c’est pas l’urgence.

    Ce qui importe est de relever leurs mesures et ensuite de les interpréter, pour voir lesquelles il s’agit de relativiser, et lesquelles sont à retenir comme des informations absolues.

    Ce qui me semble crucial à élucider dans l’ article c’est dans la page N°13 =

    Dans le référentiel du muon, la durée de vie vaut 2,2 μs et la durée du parcours 0,63 μs.

    Selon ma théorie , depuis le référentiel du muon en déplacement la durée qu'il observera et que tous ses instruments mesureront avec exactitude au sujet de ce qui se passe sur la Terre est quasiment nulle…si les deux référentiels se rapprochent à la vitesse C, la durée de vie apparente est strictement égale à Zéro…or comme ils ont choisi de baser leurs calculs sur la vitesse absolue de 0,9952C, cette vitesse devient en apparence 207,33C…( ne lèves pas les bras au ciel svp…Hihi…c’est la vitesse que vont pouvoir mesurer autant le terrien que le muon, sans artifice théoriques.)

    Comme tu as pu déjà t'en rendre compte, mon seul souci est de mettre à jour les valeurs absolues...
    Aussi ma théorie peut retenir comme valide l’ affirmation suivante=

    Le calcul du nombre de muons atteignant le niveau de la mer donne donc:
    NC = NW .e−0,63/2,2 avecNW = 563 ⇒ NC = 563×0,75= 423

    en effet,
    1/la mesure de durée de vie de 2,2 qu’ils ont choisie est la mesure absolue, et non pas, comme ils le sous-entendent, appartenant aux muons en déplacement.
    2/la mesure de la durée du parcours qu’ils ont choisie est la mesure absolue, et là je suis d’accord (tout en acceptant l’ idée que la vitesse de la lumière absolue soit C, et non pas égale à la vitesse apparente)

    Voili-Voilà…


    Dernière édition par tangolinos le Lun 4 Juil 2016 - 20:06, édité 1 fois
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1450
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: La Relativité

    Message par Fa le Lun 4 Juil 2016 - 19:33

    Kaïkan a écrit:
    Fa a écrit:- Les photons sont ralentis par leur interaction avec leur milieu de propagation. Ce qui ne change par grand chose aux fondements de la théorie Einsteinienne.

    - Par ailleurs les neutrinos ayant une masse non-nulle ne peuvent atteindre la vitesse de la lumière
    dont la valeur ne peut-être C que pour un photon (de masse nulle) se propageant dans le vide.

    Quelqu'un qui a un minimum de compréhension de la théorie de la relativité, sait qu'un neutrinos ne peut se propager dans le vide plus rapidement que la lumière. (dans les mêmes conditions de propagation !)

    Pourquoi ? Parce qu'il a une masse non-nulle.

    On sait depuis bien avant Einstein, que la vitesse de propagation de la lumière dépend du milieu de propagation, dans l'eau par exemple cette vitesse est inférieure.

    Cependant mon propos n'était pas de contester la sacro-sainte réalité du dogme de "la relativité d'Einstein" , comme le souligne Jabba au sujet de la quasi-religiosité de ceux qui la défendent alors qu'elle n'est souvent même pas attaquée, mais seulement mise à l'épreuve d'un doute raisonnable comme c'est admis dans tout démarche scientifique.
    Non ! Mon propos était, et est toujours, de constater que même s'ils ne peuvent atteindre la vitesse de la lumière, les neutrinos peuvent aller très vite quand même car ils ne rencontrent pas de facteurs de ralentissement comme les photons. Cela est connu mais je me permets de le souligner. Non pas pour mettre en doute les "dogmes relativistes Einsteinien" mais pour constater que les photons qui parcourent à travers l'univers des trajectoires pleines d'obstacles ralentisseurs seront, nonobstant leur vitesse supérieure dans des conditions très spéciales, beaucoup moins rapides que des neutrinos empruntant le même circuit.
    Donc que la vitesse redoutable des photons est tout relative, puisqu'elle est dépassée par des particules insignifiantes qui sont supposées être moins rapides. Je trouve amusant que sur un circuit, une Ferrari puisse être battue par une simple Talbot-Lago.
    Ce doit être mon esprit de gosse attardé qui avait le besoin de se manifester. J'espère que l' intelligentsia pro-einsteinienne aura l’obligeance de tolérer cette irruption d'hilarité dans cette conversation très sérieuse au demeurant.  Very Happy  
    Je suis d'accord avec toi, moi cela me rappelle la fable de La Fontaine : "Le lièvre et la tortue".
    Very Happy
    Fa
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1450
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: La Relativité

    Message par Fa le Lun 4 Juil 2016 - 19:37

    tangolinos a écrit:Salut Fa
    j’ ai ouvert ton 2eme lien au sujet des muons
    je me rends compte que je suis devenu nul en algèbre…
    en effet, dans mes études, j’ étais excellent en géométrie et plutôt allergique à l’ algèbre.
    Aussi je vais probablement être obligé de te demander un coup de main, pour décrypter les formules que j’ ai retenu dans l’ article…
    Dans un premier temps je ne remets pas en question tout le dispositif qu’il ont choisi pour faire leurs expériences…(ptêtre bien que je reviendrais pour comprendre comment ils ont fait pour calculer la 2eme épaisseur de fer… en effet s’il étaient malhonnêtement intentionnés, ils auraient pu modifier cette épaisseur pour atteindre les résultats escomptés)…mais bon pour l’instant c’est pas l’urgence.

    Ce qui importe est de relever leurs mesures et ensuite de les interpréter, pour voir lesquelles il s’agit de relativiser, et lesquelles sont à retenir comme des informations absolues.

    Ce qui me semble crucial à élucider dans l’ article c’est dans la page N°13 =

    Dans le référentiel du muon, la durée de vie vaut 2,2 μs et la durée du parcours 0,63 μs.

    Selon ma théorie , dans le référentiel du muon en déplacement la durée de vie observée sur la Terre est quasiment nulle…si les deux référentiels se rapprochent à la vitesse C, la durée de vie apparente est strictement égale à Zéro…or comme ils ont choisi de baser leurs calculs sur la vitesse absolue de 0,9952C, qui devient en apparence 207,33C…( ne lèves pas les bras au ciel svp…Hihi…c’est la vitesse que vont pouvoir mesurer autant le terrien que le muon, sans artifice théoriques.)

    Comme tu as pu déjà t'en rendre compte, mon seul souci est de mettre à jour les valeurs absolues...
    Aussi ma théorie peut retenir comme valide l’ affirmation suivante=

    Le calcul du nombre de muons atteignant le niveau de la mer donne donc:
    NC = NW .e−0,63/2,2 avecNW = 563 ⇒ NC = 563×0,75= 423
    en effet,
    1/la mesure de durée de vie de 2,2 qu’ils ont choisie est la mesure absolue, et non pas, comme ils le sous-entendent, appartenant aux muons en déplacement.
    2/la mesure de la durée du parcours qu’ils ont choisie est la mesure absolue, et là je suis d’accord (tout en acceptant l’ idée que la vitesse de la lumière absolue soit C, et non pas égale à la vitesse apparente)

    Voili-Voilà…

    Ca me fait penser au paradoxe de Zénon.
    Very Happy
    Fa
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2795
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: La Relativité

    Message par tangolinos le Lun 4 Juil 2016 - 21:59

    Fa a écrit:

    Ca me fait penser au paradoxe de Zénon.
    Very Happy
    Fa
    Comme dirait "Jabba le Grand Ventilateur", faut laisser passer l' air un certain temps, pour humer l' essence de toutes choses.

    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1450
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: La Relativité

    Message par Fa le Mar 5 Juil 2016 - 4:34

    Selon ma théorie , dans le référentiel du muon en déplacement la durée de vie observée sur la Terre est quasiment nulle…si les deux référentiels se rapprochent à la vitesse C, la durée de vie apparente est strictement égale à Zéro…or comme ils ont choisi de baser leurs calculs sur la vitesse absolue de 0,9952C, qui devient en apparence 207,33C…( ne lèves pas les bras au ciel svp…Hihi…c’est la vitesse que vont pouvoir mesurer autant le terrien que le muon, sans artifice théoriques.)

    Le minimum qu'on puisse attendre d'une théorie scientifique est quelle respecte les apparences, les expériences, les mesures. C'est pourquoi ta théorie ne tient pas la route.
    Tu parles d'apparences 207,33 C , ce qui contredit les expériences de Morley-Michelson sur l'invariance de la vitesse de la lumière.
    En relativité, il n'y a pas de vitesse absolue, il y a différents référentiels qui dépendent de la situation des observateurs.
    Tu ne peux pas observer d'objets allant à des vitesses qui seraient des multiples de C.
    Ta théorie ne prend pas en compte la principale découverte d'Einstein, qui est que l'écoulement du temps dépend de la vitesse du référentiel.
    Reprends le schéma de l'horloge à photon, il n'y a pas d'autre conclusion possible.
    Enfin ta théorie ne découvre pas de nouveaux phénomènes et donc n'apporte rien de nouveau, si ce n'est justifier les croyances en un monde newtonien auquel tu sembles ne pas pouvoir renoncer.

    Fa
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2795
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: La Relativité

    Message par tangolinos le Mar 5 Juil 2016 - 9:00

    Bonjour Fa

    je suis bien conscient de ne pas respecter les habitudes protocolaires de la science…

    Or comme tu as pu le remarquer j’ ai trouvé la faille de raisonnement des scientifiques au sujet des muons.


    Fa a écrit:Ta théorie ne prend pas en compte la principale découverte d'Einstein, qui est que l'écoulement du temps dépend de la vitesse du référentiel.

    Ce n’est pas le temps qui se déforme, ce n’est que l’ apparence.

    D’ailleurs d’un référentiel à l’ autre, les deux observateurs ont les mêmes déformations en regardant l’ autre…les deux diront que le temps est plus lent dans l’autre référentiel…comprends que c’est impossible que les 2 temps ralentissent, alors même qu’ils sont en phase.

    ----------------------

    Ma théorie propose de relativiser les mesures, pour raisonner à partir des mesures absolument conformes à la réalité.

    --
    La théorie relativiste confond les mesures absolues et les mesures apparentes.
    Son erreur est de rejeter toute apparence qui sortirait du protocole…. alors du coup ils s’entremêlent les pinceaux entre des mesures relatives et des mesures absolues.

    L’expérience des muons montre bien leur confusion.

    Tangolinos
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2795
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: La Relativité

    Message par tangolinos le Mar 5 Juil 2016 - 10:18


    Tiens une petite énigme=

    2 photons s’éloignent de l’ observateur dans 2 sens opposés…
    l’ observateur dira l’ un va à la vitesse 1C et l’ autre va à la vitesse 1C

    Si on lui pose la question à quelle vitesse se séparent les photons ?

    Quelle sera sa réponse ?

    La protocole scientifique interdit que la vitesse 1C soit franchie autant en apparence qu’en raisonnement…

    Comment va-t-elle résoudre cette énigme ?
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1450
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: La Relativité

    Message par Fa le Mar 5 Juil 2016 - 12:35

    tangolinos a écrit:
    D’ailleurs d’un référentiel à l’ autre, les deux observateurs ont les mêmes déformations en regardant l’ autre…les deux diront que le temps est plus lent dans l’autre référentiel…comprends que c’est impossible que les 2 temps ralentissent, alors même qu’ils sont en phase.

    En effet il s observeront la même chose, mais il a une différence majeure : Le jumeau voyageur va subir une accélération au départ de son voyage, et à la fin de son voyage, pour retrouver son frères.
    Il aura subit 2 processus accélérations - décélération que son frère n'aura pas subit.

    C'est pourquoi la situation des 2 référentiels n'est pas la même. Et c'est ce qui a aboutit à la notion de repère inertiel dans la théorie d'Einstein.

    Fa
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2795
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: La Relativité

    Message par tangolinos le Mar 5 Juil 2016 - 12:58

    Fa a écrit:
    tangolinos a écrit:
    D’ailleurs d’un référentiel à l’ autre, les deux observateurs ont les mêmes déformations en regardant l’ autre…les deux diront que le temps est plus lent dans l’autre référentiel…comprends que c’est impossible que les 2 temps ralentissent, alors même qu’ils sont en phase.

    En effet il s observeront la même chose, mais il  a une différence majeure : Le jumeau voyageur va subir une accélération au départ de son voyage, et à la fin de son voyage, pour retrouver son frères.
    Il aura subit 2 processus accélérations - décélération que son frère n'aura pas subit.

    C'est pourquoi la situation des 2 référentiels n'est pas la même. Et c'est ce qui a aboutit à la notion de repère inertiel dans la théorie d'Einstein.

    Fa
    Désolé Fa , je ne peux pas retenir les effets d'accélération et décélération pour plusieurs raison=
    1/ les effets d'accélération compensent les effets de décélaration.... en fait il s'agit de référentiels qui s'espacent avec une vitesse variable...tant positive à l' accélération, tant négative à la décélaration...on peut découper ces moments en des fractions de secondes et considérer une vitesse stable entre chacun.
    2/ même s'il y avait un effet bizarre pendant ces deux phases du voyage, ça n' explique pas le comportement de la différence des mesures en phase de vitesse continue... en effet les deux vont dire que c'est l' autre qui a un temps ralenti...est-ce possible que les deux temps ralentissent à la fois ?

    PS: j'ai rédigé le brouillon de la réponse de l' énigme...mais avant de la publier, j'aimerais bien entendre ta version.
    avatar
    Jabba the dégonflé !
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 253
    Emploi/loisirs : brasseur d'air
    Date d'inscription : 03/02/2009

    Re: La Relativité

    Message par Jabba the dégonflé ! le Mar 5 Juil 2016 - 14:44

    tango ,poses toi une question : est-ce que tu penses sincèrement que cette énigme n'a pas traversé la tête des chercheurs au tout début de l'histoire de ce postulat de l'invariance de c ? Ce postulat remonte bien avant la relativité restreinte . Cherche plutôt du côté de l'étude des ondes électromagnétique pour trouver une théorie en accord avec ce postulat , et tu comprendras que dans la chronologie, la relativité restreinte n'a fait que donner un cadre théorique à ce postulat .
    Mais la relativité restreinte a ensuite été élargi à la relativité générale où on ne s'occupe plus de vitesse proche de la lumière mais de l'influence des masses et des accélérations sur la structure de l'espace-temps , et donc sur la dilatation du temps . Et là ma foi bon courage avec tes additions de vitesses ... mais bon t'as l'air motivé et surtout avoir une intuition inébranlable , alors go gump ! cyclops
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2795
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: La Relativité

    Message par tangolinos le Mar 5 Juil 2016 - 15:11

    @Jabba
    ... Mais la relativité restreinte a ensuite été élargi à la relativité générale où on ne s'occupe plus de vitesse proche de la lumière....
    Ben voilà, du coup on ne s'occupe que de ce qui peut entrer dans le protocole...on ne s'occupe plus des choses réelles qui échappent à notre spectre optique...
    Ben ma foi...c'est pour ça qu' on ne considère comme existant que ce qu'on voit...alors dit-moi, comment se fait-il qu'on puisse déduire qu'on ne perçoit que 5% de la masse de l' Univers, et qu'on se foute des 95 % autres ?

    --------------------

    voilà ma réponse à l' énigme=
    la vitesse absolue de séparation est bien 2C
    en effet si chacun d’eux percute une cible située chacune à une année lumière de l’ observateur, on pourra mesurer de toutes les manières qu’on veut, on ne pourra que constater qu’ils ont mis un an pour se séparer de 2 années lumières.

    mais rassure toi aucun des deux photons ne pourra voir l’autre, tout au long de son déplacement, puisque qu’ il s’éloigne de l’autre deux fois plus vite que la lumière.
    Aussi, vois-tu y'a des choses réelles qui échappent à toute observation.

    L’instant de l’impact sur les deux cibles, est celui où ils se retrouvent dans le même référentiel, alors seulement pourront-ils voir l’autre.
    Ils verront aussitôt le décollage de leur frère, et pendant 1 an ils vont voir tout le voyage.

    Mais bon, ça c’est encore une fois la réalité invisible…. en effet selon ma théorie y'a beaucoup de choses qui à cause de leur vitesse, échappent à notre spectre visuel.

    Doit-on déduire que ces choses invisibles sont inexistantes ?
    avatar
    Jabba the dégonflé !
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 253
    Emploi/loisirs : brasseur d'air
    Date d'inscription : 03/02/2009

    Re: La Relativité

    Message par Jabba the dégonflé ! le Mar 5 Juil 2016 - 17:08

    tangolinos a écrit:
    on ne s'occupe plus des choses réelles qui échappent à notre spectre optique...
    Ben ma foi...c'est pour ça qu' on ne considère comme existant que ce qu'on voit...alors dit-moi, comment se fait-il qu'on puisse déduire qu'on ne perçoit que 5% de la masse de l' Univers, et qu'on se foute des 95 % autres ?

    --------------------

    voilà ma réponse à l' énigme=
    la vitesse absolue de séparation est bien 2C
    ...
    on se sert du spectre optique comme tu dis pour montrer les effets des masses sur la déformation de l'espace-temps , par exemple , pour les lentilles gravitationnelles .
    pour les 5% , je suis d'accord que ça remet tout en perspective . Ne rien connaitre de la physique des 95% qui restent (sic!) et qui nous entoure sûrement très intimement , là j'avoue que ça me fait bander ... les yeux ...

    pour le résultat de ton énigme, tu retombes dans ton attachement galiléen . Du point de vue du photon et donc relativiste, il ne s'est jamais séparé de l'autre photon et le temps ne s'est pas écoulé non plus . Si tu veux des explications plus poussées , pourquoi ne pas tenter futura-science ? Là-bas, ils tiennent à leur 5% ! drunken
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2795
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: La Relativité

    Message par tangolinos le Mar 5 Juil 2016 - 17:29

    Jabba the dégonflé ! a écrit:

    pour le résultat de ton énigme, tu retombes dans ton attachement galiléen . Du point de vue du photon et donc relativiste, il ne s'est jamais séparé de l'autre photon et le temps ne s'est pas écoulé non plus . Si tu veux des explications plus poussées , pourquoi ne pas tenter futura-science ? Là-bas, ils tiennent à leur 5% ! drunken

    Oui, ma théorie explique les déformations des mesures d'un référentiel à l' autre, sans déformer les 4 coordonnées de l' espace temps.

    Les 2 photons pas séparés ?... comment expliques-tu alors que l'image de l'observateur immobile se propage de toutes parts à la vitesse de la lumière ?... y'a bien des photons qui partent en sens opposés.

    Le temps pas écoulé ?...les photons pendant tout leur voyage vont voir l'image de l'observateur immobile à l' instant de leur départ.

    Ils auront la preuve permanente que le temps s'est arrêté dans le référentiel de l' observateur...

    Penses-tu alors que le temps se soit arrêté quelque part ?
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1450
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: La Relativité

    Message par Fa le Mar 5 Juil 2016 - 17:41

    2 photons s’éloignent de l’ observateur dans 2 sens opposés…
    l’ observateur dira l’ un va à la vitesse 1C et l’ autre va à la vitesse 1C
    Si on lui pose la question à quelle vitesse se séparent les photons ?

    Les photons se séparent  à 2C, cela ne pose aucun problème. Ce n'est pas une particule qui se déplace à 2C !
    Je ne vois pas où est le problème ici, ou est l'énigme ? La causalité physique interdit l'échange d'information à une vitesse dépassant C.
    Ici on est pas dans ce cadre. Rien n'interdit à des particules dans l'univers de l'éloigner l'une de l'autre à une vitesse supérieure à C.
    Ce qui est par contre jugé impossible est qu'une particule se déplace à une vitesse supérieure à C par rapport à un repère inertiel.

    Par ailleurs au cas ou tu serais tenté de prendre un des photons comme référentiel  cyclops , sache que c'est impossible car cela signifierait qu'un photon a une vitesse nulle.
    Cela est impossible, car il n'y a plus de variation du champ électrique, ni du champ magnétique de l'onde lumineuse, donc plus de photon.
    Un photon ne peut exister que s'il se déplace à C (dans le vide...hein je précise pour ceux qui aiment pinailler  tongue )

    Rien n'interdit à des particules dans l'univers de l'éloigner l'une de l'autre à une vitesse supérieure à C
    C'est un fait admis par les cosmologistes que l'univers est en expansion, et du fait de l'expansion les galaxies lointaines s'éloignent les unes des autres, à des vitesses bien supérieures à la vitesse de la lumière.
    Et non cela ne change rien à la théorie de la relativité, car cela n'implique par un échange d'information, à un vitesse > C.

    FA


    Dernière édition par Fa le Mar 5 Juil 2016 - 17:47, édité 1 fois
    avatar
    Jabba the dégonflé !
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 253
    Emploi/loisirs : brasseur d'air
    Date d'inscription : 03/02/2009

    Re: La Relativité

    Message par Jabba the dégonflé ! le Mar 5 Juil 2016 - 17:45

    tangolinos a écrit:
    Penses-tu alors que le temps se soit arrêté quelque part ?
    j'en pense rien , je ne fais que te relater les conséquences de la théorie relativiste . Je t'avoue que moi aussi j'ai du mal à m'imaginer le tableau du point de vue du photon , mais il y a de très bonnes simulations graphiques sur le web si tu cherches bien .
    Mais sur un point de vue philosophique, ce qui nous intéresse sur ce forum, je trouve qu'au contraire de ce que tu disais, la relativité et la méca Q bouscule les apparences et nous fait réfléchir sur notre façon de voir la réalité qui pour le coup comme tu dis ,doit être relativiser
    avatar
    Jabba the dégonflé !
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 253
    Emploi/loisirs : brasseur d'air
    Date d'inscription : 03/02/2009

    Re: La Relativité

    Message par Jabba the dégonflé ! le Mar 5 Juil 2016 - 17:50

    Fa a écrit:Rien n'interdit à des particules dans l'univers de l'éloigner l'une de l'autre à une vitesse supérieure à C.
    tu n'as pas compris la théorie alors il me semble . Mais c'est compréhensible , on attrape vite une indigestion avec drunken

      La date/heure actuelle est Lun 26 Juin 2017 - 2:06