Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Les sept formes de l’orgueil (par Nagarjuna)

    Partagez
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Les sept formes de l’orgueil (par Nagarjuna)

    Message par Kaïkan le Lun 4 Juil 2016 - 16:51


    Les sept formes de l’orgueil



    Sept stances extraites du "Conseils au roi" concernant l’orgueil

    Par Nagarjuna


    406. La suffisance est présomption,
    L’inattention éloigne de la vertu,
    L’orgueil prend sept aspects
    Que je vais expliquer séparément.

    407. Prétendre être inférieur à l’inférieur,
    Égal à l’égal,
    Supérieur ou égal à l’inférieur,
    Cela est dit orgueil [d’égoïsme].

    408. L’orgueil extrême, c’est se flatter d’être égal
    À ceux qui, par quelque [qualité], nous sont supérieurs ;
    Penser que l’on est plus éminent
    Que les plus éminents

    409. Qui se prétendent supérieurs,
    Est l’orgueil surpassant l’orgueil.
    Il est très pervers,
    Telle une tumeur infectée.

    410. Par ignorance, penser « je »
    Au regard des cinq [agrégats] vides
    Dits « appropriation »,
    Cela est [l’orgueil de] la pensée « je ».

    411. Imaginer avoir atteint des fruits qui n’ont
    pas été atteints,
    Cela constitue l’orgueil de supériorité ;
    Se louer de la perpétration de méfaits
    Est connu par les sages comme l’orgueil erroné.

    412. Se mépriser en disant :
    « Je suis inutile »,
    Cela est l’orgueil d’infériorité.
    Tels sont, brièvement exposés, les sept [orgueils].

    Ce texte est extrait du « Conseil au roi » de Nagarjuna
    Tiré d’un ouvrage paru en 2000 aux Editions Point Sagesses au Seuil



    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3321
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Les sept formes de l’orgueil (par Nagarjuna)

    Message par Fred le Lun 4 Juil 2016 - 17:03

    Kaïkan a écrit:407. Prétendre être inférieur à l’inférieur,
    Égal à l’égal,
    Supérieur ou égal à l’inférieur,
    Cela est dit orgueil [d’égoïsme].

    Ha c'est de là que vient l'expression :
    -Et Machin, qu'est-ce qu'il devient ?
    -Oh toujours égal à lui même.

    clown
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Les sept formes de l’orgueil (par Nagarjuna)

    Message par Kaïkan le Mar 19 Juil 2016 - 17:19


    Tu soulèves effectivement un aspect qui est très répandu : (prétendre) être égal, et l'arrogance qui en découle (par exemple se croire égal aux plus forts dans n'importe quelle discipline).
    Cela provient, je crois de cette habitude d'apprendre par imitation. On finit par penser qu'en se mettant en quelque sorte "dans la peau" de l'autre on va devenir pareil, et donc comprendre les mêmes choses, avoir la même attitude etc.
    C'est aussi une forme d'admiration et bien sûr un manque de personnalité. On est ce que l'on est et personne n'est comme une autre personne, chacun est unique et se comparer est une aberration très répandue.  Smile
    Elle cesse quand on s'accepte tel qu'on est. étoile


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2924
    Age : 69
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Les sept formes de l’orgueil (par Nagarjuna)

    Message par Yudo, maître zen le Mar 19 Juil 2016 - 20:41

    Kaïkan a écrit:
    Tu soulèves effectivement un aspect qui est très répandu : (prétendre) être égal, et l'arrogance qui en découle (par exemple se croire égal aux plus forts dans n'importe quelle discipline).
    Cela provient, je crois de cette habitude d'apprendre par imitation. On finit par penser qu'en se mettant en quelque sorte "dans la peau" de l'autre on va devenir pareil, et donc comprendre les mêmes choses, avoir la même attitude etc.
    C'est aussi une forme d'admiration et bien sûr un manque de personnalité. On est ce que l'on est et personne n'est comme une autre personne, chacun est unique et se comparer est une aberration très répandue.  Smile
    Elle cesse quand on s'accepte tel qu'on est.  étoile

    Ce qui est une démonstration de plus qu'il faut de la personnalité pour renoncer à l'imposer...
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2923
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Les sept formes de l’orgueil (par Nagarjuna)

    Message par tangolinos le Mar 19 Juil 2016 - 21:13

    Yudo, maître zen a écrit:
    Ce qui est une démonstration de plus qu'il faut de la personnalité pour renoncer à l'imposer...
    pouce levé

    On pourrait dire aussi que la compassion ne se soucie pas de l' orgueil que certains lui reprocheraient.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Les sept formes de l’orgueil (par Nagarjuna)

    Message par Kaïkan le Jeu 21 Juil 2016 - 9:35

    Nagarjuna a écrit:Se mépriser en disant :
    « Je suis inutile »,
    Cela est l’orgueil d’infériorité.

    Plus difficile à comprendre parfois, mais le fait de se voir comme un nul est aussi une forme d'orgueil en se plaçant "en dehors du jeu", ce qui permet d' être dans une position confortable, et de là critiquer vertement tout un chacun.


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Lumpinee
    petit fleuron
    petit fleuron

    Nombre de messages : 588
    Date d'inscription : 03/10/2010

    Re: Les sept formes de l’orgueil (par Nagarjuna)

    Message par Lumpinee le Jeu 21 Juil 2016 - 11:02

    Oui,  et dans  tous les cas, ça montre un égo faché.

    Est ce  que dire "je suis très fort" est de l'orgueil, si effectivement on est très fort dans un domaine?

    Des fois, on voit des gens dotés  d'une ame très développée parlant d'eux meme comme de petites gens. Ils sont vraiment sincères, et parfois je me dis que ces personnes se sous estiment, ou ne se rendent pas compte qu'ils sont plus évoluées que la plupart des gens. Pour moi, il est évident que l'abbé Pierre ou  Gandhi sont la crème de la crème du genre humain. Mais eux, je suis sur qu'ils ne se voyaient pas comme ça.

    Si vous me demandez ce que je pense de moi meme, je vous donnerai beaucoup de qualités bien développées, avec bien sur quelques défauts, comme tout un chacun. Mais je me trouve bien plus évolué que la moyenne des hommes.

    Je ne sais pas si c'est de l'orgueil, ou au contraire de la lucidité.

    A coté de ça, je considère tout le monde comme mon égal, ainsi que les animaux et les plantes. Je ne sais pas si c'est ma foi ou ma raison qui pense ça, mais on est tous d'accord, dans ma tete. Very Happy


    Dernière édition par Lumpinee le Jeu 21 Juil 2016 - 11:46, édité 2 fois
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2923
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Les sept formes de l’orgueil (par Nagarjuna)

    Message par tangolinos le Jeu 21 Juil 2016 - 11:39


    La source n’ est pas l’ eau, et, l’ eau n’est pas la source…
    Et pourtant, sans source pas d’eau, et sans eau pas de source.

    Je dirais qu’on peut se prendre pour l’ eau, et se flatter de ses attributs, au risque de se voir imbibé d’orgueil.
    Or, nous ne sommes pas cette eau, nous sommes plutôt la source…et que dire de cette source ?…aucun attribut ne pourrait être évoqué, seule l’eau nous est tangible.

    On peut dire que l’ abbé Pierre et Gandhi, ont bien compris qu’il ne fallait pas se prendre pour l’eau, et simplement la laisser s’écouler, en toute ignorance de ce qu’est la source.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Les sept formes de l’orgueil (par Nagarjuna)

    Message par Kaïkan le Jeu 21 Juil 2016 - 12:32

    tangolinos a écrit:On peut dire que l’ abbé Pierre et Gandhi, ont bien compris qu’il ne fallait pas se prendre pour l’eau, et simplement la laisser s’écouler, en toute ignorance de ce qu’est la source.

    Je ne suis pas sûr qu'ils ignorassent la source. Wink


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2923
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Les sept formes de l’orgueil (par Nagarjuna)

    Message par tangolinos le Jeu 21 Juil 2016 - 13:49

    ah Kaïkan, nous voilà partis pour un périlleux débat.

    Je ne doute pas qu’ils étaient en communion avec cette source, tant qu’à la décrire c’est carrément une autre histoire…

    Il y a toujours eu cette confusion pour choisir entre l’ immanence et la transcendance…

    Même le Christ, n’ a pas su vraiment choisir, puisqu’ alternativement tantôt il invoquait son Père et tantôt il se prenait pour lui.

    Bouddha s’est abstenu de causer de l’Absolu, et il me semble que ce soit bien pour cette raison… celle de ne pas pouvoir vraiment choisir.

    En effet,
    choisir l’ immanence est la porte ouverte à ce que l’orgueil prenne le dessus…
    et choisir la transcendance est la porte ouverte à la déresponsabilisation…

    Si je devais choisir, j’aurais plutôt tendance à choisir la voie du milieu, celle de se délester de toute illusion, et d’ accepter d’être ignorant de ce qu’est vraiment cette source.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Les sept formes de l’orgueil (par Nagarjuna)

    Message par Kaïkan le Jeu 21 Juil 2016 - 14:12


    En fait tu voulais dire qu'ils agissaient sans se préoccuper d'expliquer la source de leurs agissements. Je relève seulement qu'ils étaient quand même au courant, tant l'abbé Pierre que Gandhi, d'être inspirés par ce qu'ils ne se sont jamais gênés de nommer : "la divine compassion".
    En un mot c'étaient des croyants (pas des athées).   Exclamation


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2923
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Les sept formes de l’orgueil (par Nagarjuna)

    Message par tangolinos le Jeu 21 Juil 2016 - 14:23

    Sais-tu que les athées n'échappent pas à leur croyance en la non-existence de Dieu ?

    à tout choisir, le mieux est de rester agnostique.

    ''La divine compassion'' ?...c'est une élégante façon d'évoquer la nature de cette source.

      La date/heure actuelle est Lun 20 Nov 2017 - 6:57