Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Zazen en (longue) randonnée : trucs et astuces

    Partagez
    avatar
    Zenoob
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1127
    Date d'inscription : 08/09/2011

    Zazen en (longue) randonnée : trucs et astuces

    Message par Zenoob le Lun 8 Aoû 2016 - 21:09

    Salut !

    Je reviens de près d'un mois de marche sac au dos, et j'ai donc dû / pu (selon l'humeur) pratiquer zazen dans des endroits improbables. Avant tout je dois dire que c'était globalement un plaisir. Pratiquer en pleine nature, souvent dehors, au pied d'un arbre, en voyant les fourmis nous grimper dessus, ça change du milieu urbain, et c'est sympa. Globalement, la marche favorise aussi un état méditatif qui fait que les zazen sont beaucoup plus calmes et moins riches en pensées. On est tellement crevé que la détente est facile et rapide. J'ai aussi remarqué que la marche longue et régulière favorise l'irruption de souvenirs, de rêveries, de tout un tas de trucs qui s'évacuent et qui du coup n'apparaissent plus autant en zazen. Voici quelques trucs qui m'ont posé souci, souvent à tort.

    1 - Le zafu. On ne peut pas le trimballer. De même, on ne peut pas trimballer de grosse couverture. J'ai utilisé mon duvet, rangé dans sa housse, et ça a parfaitement fait l'affaire malgré des petits déséquilibres par ci par là.
    2 - Questions sociales. J'ai parfois dormi dans des campings, et ma tente étant trop petite, il fallait que je fasse zazen dehors au vu et au su de tous. C'est vraiment un truc que j'ai beaucoup de mal à faire et sur lequel j'avais beaucoup d'a priori et de peur d'être jugé. Je me suis forcé à le faire quand même, ce qui fut intéressant. Je me suis rendu compte d'un truc : zazen vous rend invisible. Posez vous au milieu d'un carrefour de camping, assis sans bouger, et personne ne fait attention. En gros, mes appréhensions étaient non fondées : tout le monde s'en fout de voir un type assis bizarrement dans le camping. Ca pouvait même en devenir gênant parce que des gens qui ne me voyaient pas tenaient des conversations personnelles ! C'est valable aussi pour les animaux, d'ailleurs, j'ai pu être pote avec une bergeronnette et un petit mulot, ainsi que plusieurs lapins.
    3 - Choix du lieu : quand c'est possible, un lieu isolé, c'est chouette. Au pied d'un arbre, face au tronc, c'est assez génial.
    4 - Les moustiques : problème insoluble. Il faut soit attendre plus tard le soir, soit faire zazen plus tôt, mais les zazen au crépuscule fait qu'on se fait parfois bouffer par les moustiques. Une fois j'ai même dû interrompre le truc tellement c'était la galère.

    Somme toute, ça m'a vraiment aidé de faire zazen durant tout ce voyage, j'ai à la fois pu mieux gérer les douleurs physiques mais aussi les coups durs et les moments de fatigue psychologique. Le fait de vivre dehors tout le temps rend les choses assez différentes puisqu'on se sent vraiment être dans le même rythme que la nature, ce qu'on voit très vite quand on se pose. Le vent dans les feuilles me manque déjà alors que je retrouve le bruit des bagnoles. Mais bon, allez, ne discriminons pas ! Le bruit des voitures est, lui aussi, du vent dans les arbres.

    PS : à tout hasard, si vous avez des bonnes adresses de dojo zen sur Tours, ça m'intéresse, j'y déménage d'ici peu ! Merci.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Zazen en (longue) randonnée : trucs et astuces

    Message par Kaïkan le Lun 8 Aoû 2016 - 22:21


    Salut Zenoob,

    Je lis que tu as passé de bons moments et que tu as pu constater que tout le monde s'en fou complètement de toi quand tu fais zazen.  Laughing Tu peux faire zazen dans une gare au moment d'affluence, tout le monde te contourne comme si tu étais un pilier de l'édifice. Alors dans un camping, ils pensent que tu dors assis c'est tout.
    Pour les moustiques il y a la citronnelle. On peut aussi faire avec l’huile essentielle de lavande, géranium rosa, suivant l'humeur du moment.
    C'est pas facile de se réhabituer aux voitures mais il faut bien revenir dans le social.
    Bon courage.  Very Happy


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 66
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Re: Zazen en (longue) randonnée : trucs et astuces

    Message par Leela le Mar 9 Aoû 2016 - 5:41

    j'avais planté ma tente dans un terrain appartenant à un monastère bouddhiste en Dordogne (je ne me rappelle plus lequel). Personne en vue, j'étais seule avec les grillons. J'allais au monastère pour certaines méditations ou activités, c'était top ! J'avais fait pareil en Écosse, à Samye Dzong, c'était le rêve, avec plein de promenades à faire dans le coin sauf les "midges", des minuscules moustiques qui passent les moustiquaires et me "forçaient" à suivre les enseignements et les rituels pendant 3 ou 4 heures autour du lever et du coucher du soleil).

    Les monastères bouddhistes, c'est un bon tuyau, quitte à rayonner pour les promenades.
    avatar
    bulleOcéan
    petit fleuron
    petit fleuron

    Masculin Nombre de messages : 657
    Localisation : Demeurer nulle part
    Emploi/loisirs : zazen
    Humeur : Amour
    Date d'inscription : 15/12/2012

    Re: Zazen en (longue) randonnée : trucs et astuces

    Message par bulleOcéan le Mar 9 Aoû 2016 - 14:39

    Petit truc en passant.
    Je ne sais pas si c'est disponible en Europe mais au Québec on a le "OFF pour région sauvage". Un répulsif durant 8 heures et 100% efficace.  Personnellement j'ai fait beaucoup de nuits à dormir dehors  sans tente , sans moustiquaire, sans sac de couchage, sans couverture , que mon linge sur le dos lol  avec ce produit sans jamais avoir été incommodé par les milliers de nos amis moustiques piqueurs et  assoiffés de sang qui n'osaient se poser sur moi lol Wink




    Cela a peut être des effets sur la santé à la longue


    Dernière édition par bulleOcéan le Mar 9 Aoû 2016 - 14:46, édité 1 fois
    avatar
    Zenoob
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1127
    Date d'inscription : 08/09/2011

    Re: Zazen en (longue) randonnée : trucs et astuces

    Message par Zenoob le Mar 9 Aoû 2016 - 14:46

    Ahaha oui ça n'a pas l'air très "développement durable" !
    avatar
    bulleOcéan
    petit fleuron
    petit fleuron

    Masculin Nombre de messages : 657
    Localisation : Demeurer nulle part
    Emploi/loisirs : zazen
    Humeur : Amour
    Date d'inscription : 15/12/2012

    Re: Zazen en (longue) randonnée : trucs et astuces

    Message par bulleOcéan le Mar 9 Aoû 2016 - 14:47

    @Zenoob

    Oui mais nous au Québec dans certaines régions du nord , c'est une question de survie tant il y a de la mouches noires ,etc...  Smile
    Sinon il y a la tente Méditation
    Smile
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2924
    Age : 69
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Zazen en (longue) randonnée : trucs et astuces

    Message par Yudo, maître zen le Mar 9 Aoû 2016 - 15:59

    Les "mouches noires", c'est ce qu'on appelle "midges" en Grande-Bretagne.

    Dans la journée, il y a aussi les "frapabords" (les taons). En général quand je vais en sesshin dans un endroit où il y a des vaches et des chevaux, j'emporte mon chasse-mouches.
    avatar
    bulleOcéan
    petit fleuron
    petit fleuron

    Masculin Nombre de messages : 657
    Localisation : Demeurer nulle part
    Emploi/loisirs : zazen
    Humeur : Amour
    Date d'inscription : 15/12/2012

    Re: Zazen en (longue) randonnée : trucs et astuces

    Message par bulleOcéan le Mar 9 Aoû 2016 - 19:03

    Kaïkan a écrit:
    Je lis que tu as passé de bons moments et que tu as pu constater que tout le monde s'en fou complètement de toi quand tu fais zazen.  Laughing Tu peux faire zazen dans une gare au moment d'affluence, tout le monde te contourne comme si tu étais un pilier de l'édifice.

    ici il est à peine plus remarqué


    On le remarque plus quand c'est des groupes
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2924
    Age : 69
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Zazen en (longue) randonnée : trucs et astuces

    Message par Yudo, maître zen le Mer 10 Aoû 2016 - 11:16

    Encore un exhibisionniste!

    Tetsugen Serra a un jour envoyé un émissaire dans un de "ses" dojos, à Naples, pour virer les gens en disant que le dojo était à lui. Les gens lui ont dit: "Qui paye le loyer?" et l'ont envoyé paître.

    Les personnes qui me font venir en Italie du Nord pour les retraites ont eu avec lui une expérience similaire. Il faisait payer à ses dojos les frais de rénovation de son "temple" qui sert aussi de gîte rural, en plus de leur faire payer le loyer lorsqu'il y avait des sesshins.
    avatar
    bulleOcéan
    petit fleuron
    petit fleuron

    Masculin Nombre de messages : 657
    Localisation : Demeurer nulle part
    Emploi/loisirs : zazen
    Humeur : Amour
    Date d'inscription : 15/12/2012

    Re: Zazen en (longue) randonnée : trucs et astuces

    Message par bulleOcéan le Mer 10 Aoû 2016 - 12:10

    @yudo
    J'imagine que tu parles de celui qui est dans le vidéo
    Je le connais pas du tout . C'était juste pour accompagner les propos de zenoob et kaikan sur le fait qu'on soit visible ou non quand on pratique avec du monde autour.

    Sur ce genre de pratique à travers la foule avec vidéo, j'avais déjà partagé sur ce forum pour connaître vos commentaires. Ce que je n'ai pas réussi à susciter. Donc merci pour ton commentaire ici sur ce point .  

    À mon avis c'est de l'exhibitionnisme si la personne le fait consciemment par exhibitionnisme ou pour renforcer l'image qu'elle a d'elle même ... ou comme moyen marketing pour un dojo comme j'ai déjà vu ou x autres raisons moins louables. Mais autrement le zazen on peut le faire partout. S'il n'y a pas ce coté exhibitionnisme, ou renforcement de l'image de soi même etc, cela me semble ok.  Cela peut être aussi une façon de pointer, d'indiquer aux autres que cela existe, de partager, etc...  Mais indépendamment de tout cela , on peut le faire partout zazen.  Il n'y pas cette  gêne quand on voit chez les pratiquant de yoga dans les parcs etc...  par exemple. Euh... les pratiques de méditations collectives dans lieu public, c'est peut être un autre propos.

    Mais j'en conviens la frontière est mince parfois dans l'esprit de celui qui pratique.


    N.B: les "frapabords" (les taons).  oui je les avais pas oublié lol Wink
    avatar
    Zenoob
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1127
    Date d'inscription : 08/09/2011

    Re: Zazen en (longue) randonnée : trucs et astuces

    Message par Zenoob le Mer 10 Aoû 2016 - 17:34

    Et il y a une paire de maître japonais qui sont réputés pour avoir pratiqué dans des parcs. Muho, l'abbé d'antai ji, a lui même commencé en étant sdf dans un parc au japon, me semble-t-il... Quand on peut pas faire autrement, il faut bien pratiquer en public !
    avatar
    bulleOcéan
    petit fleuron
    petit fleuron

    Masculin Nombre de messages : 657
    Localisation : Demeurer nulle part
    Emploi/loisirs : zazen
    Humeur : Amour
    Date d'inscription : 15/12/2012

    Re: Zazen en (longue) randonnée : trucs et astuces

    Message par bulleOcéan le Mer 10 Aoû 2016 - 17:46

    @zenoob
    La première fois que j'ai vu cela, j'ai pensé comme Yudo
    Remarque que je ne présume pas que Yudo émet ce jugement pour tout le monde.
    A lui de le spécifier s'il le désire.
    Mais de toute façon je le connais pas ce monsieur du vidéo.

    Et je le pensais avant systématiquement pour tout le monde qui s'installait carrément dans le milieu d'une place publique. Je parle pas ici d'installer dans un parc dans un coin tranquille.

    Et puis le temps à passer , j'ai rajouté les nuances que j'ai écrit ci haut.
    En me disant , si on oublie ceux qui le font pour les raisons mentionnées ci haut,  pratiquer dans un lieu public est un moyen aussi de pointer l'existence de la pratique, de répandre le dharma. Et certaines personnes qui vont le voir , cela peut faire son chemin en eux selon leurs circonstances de vie. C'est semer aussi.

    Faut pas oublier aussi , en faisant référence à ta remarque sur 2 maîtres, qu'il y a certains sanghas qui pratiquent carrément dans la rue avec les itinérants. Entre autres ceux de Zen Peacemakers et certains de plusieurs lignées.


    Par ailleurs comme tu dis  je suis d'accord avec ta dernière phrase. Wink  _/|\_
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Zazen en (longue) randonnée : trucs et astuces

    Message par Kaïkan le Mer 10 Aoû 2016 - 21:06

    Yudo, maître zen a écrit:Encore un exhibisionniste!

    Tetsugen Serra a un jour envoyé un émissaire dans un de "ses" dojos, à Naples, pour virer les gens en disant que le dojo était à lui. Les gens lui ont dit: "Qui paye le loyer?" et l'ont envoyé paître.

    Les personnes qui me font venir en Italie du Nord pour les retraites ont eu avec lui une expérience similaire. Il faisait payer à ses dojos les frais de rénovation de son "temple" qui sert aussi de gîte rural, en plus de leur faire payer le loyer lorsqu'il y avait des sesshins.

    La vidéo parle d'elle-même. Il n'y a qu'à regarder.
    D'abord quand on faitt zazen la première chose qu'on apprend c'est de respecter le centre. Que ce soit le centre d'une pièce, d'un dojo, d'une salle, d'un lieu quelconque, car on situe toujours le Bouddha au centre. Comme dans la roue c'est le centre du moyeu qui lui permet de tourner. Donc le centre est réservé à ce qui est le plus élevé : Dieu ou Bouddha ou le Saint Esprit suivant vos préférences religieuses ou spirituelles. Donc on n'occupe pas le centre et on ne s’assoit pas en plein milieu si ce n'est pour se faire remarquer. Et puis le plus drôle est lorsqu'il s'en va et laisse tomber un objet (peut-être un mala ou juzu en japonais). Il est tellement décontenancé quand les gens le lui ramasse et lui rapporte qu'il part dans le sens opposé en faisant des pitreries avec le zafu sur la tête.
    Un personnage farfelu c'est évident.
    Un vrai moine ne laisserait pas tomber son juzu en partant quand il fait une démonstration de concentration. Et de plus il ne poserait pas ses sandales hors de vue, il les mettrais le plus souvent sur la poitrine sous le kimono, car si elles disparaissaient il faudrait marcher pieds nus. Et oui hihihi.




    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Zazen en (longue) randonnée : trucs et astuces

    Message par Kaïkan le Mer 10 Aoû 2016 - 21:15






    Road Zazen: Kotsusoon-ji 交通騒音寺

    C'est-à-dire une bonne bouffée de gaz d'échappements de véhicules à moteur.
    Je vous en prie, n'imitez en aucun cas cet aventurier de l'extrême...
    Laughing



    Dernière édition par Kaïkan le Mer 10 Aoû 2016 - 21:23, édité 1 fois


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    bulleOcéan
    petit fleuron
    petit fleuron

    Masculin Nombre de messages : 657
    Localisation : Demeurer nulle part
    Emploi/loisirs : zazen
    Humeur : Amour
    Date d'inscription : 15/12/2012

    Re: Zazen en (longue) randonnée : trucs et astuces

    Message par bulleOcéan le Mer 10 Aoû 2016 - 21:19

    @kaikan
    Par contre ce dernier dans le vidéo je le connais un peu , il est dans ma liste sur Facebook.
    Il fait cela souvent un peu partout dans son cas.

    Kaïkan a écrit:

    Un vrai moine ne laisserait pas tomber son juzu en partant quand il fait une démonstration de concentration. Et de plus il ne poserait pas ses sandales hors de vue, il les mettrais le plus souvent sur la poitrine sous le kimono, car si elles disparaissaient il faudrait marcher pieds nus. Et oui hihihi.


    Oui bon ben, un moine cela peut être déconcentré aussi là là lol ... Personne de parfait Wink hihi

    Par ailleurs je savais pas qu'il y avait une coutume de mettre des sandales sous le kimono sur la poitrine!
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Zazen en (longue) randonnée : trucs et astuces

    Message par Kaïkan le Mer 10 Aoû 2016 - 21:28


    Ce n'est pas une question d'être parfait ou pas. C'est simplement la preuve que c'est un spectacle et qu'il n'y a rien d'authentique là-dedans.
    Par contre je te trouve très convaincant en "avocat du diable", Ahahah !


    Par ailleurs je savais pas qu'il y avait une coutume de mettre des sandales sous le kimono sur la poitrine!
    C'est pour les garder au chaud et pour éviter qu'un autre les prenne "par erreur"...  Very Happy
    Logique sans plus.


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Lumpinee
    petit fleuron
    petit fleuron

    Nombre de messages : 588
    Date d'inscription : 03/10/2010

    Re: Zazen en (longue) randonnée : trucs et astuces

    Message par Lumpinee le Dim 14 Aoû 2016 - 15:27

    Oui, moi aussi, quand je médite dans la nature, je suis toujours confronté au probleme de la position. Il faut forcément quelquechose qui cale le dos, ou le bas du dos, et c'est souvent difficile à trouver. Meme à la plage, le sable ne fait pas l'affaire. Ou peut etre que je suis pas assez habitué au zafu, qui m'aurait renforcé les muscles du dos.

      La date/heure actuelle est Sam 18 Nov 2017 - 20:35