Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    La branche "Tendai" du bouddhisme japonais

    Partagez
    avatar
    Zenoob
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1094
    Date d'inscription : 08/09/2011

    La branche "Tendai" du bouddhisme japonais

    Message par Zenoob le Mer 17 Aoû 2016 - 23:58

    Salut !

    Est-ce que quelqu'un peut me dire quelque chose de cette branche "Tendai" du bouddhisme japonais ? J'ai cherché sur le web mais je ne trouve rien de bien intéressant à part que c'est du Mahayana à la japonaise...

    Dans la ville où je déménage il y a un type qui fait zazen et qui en même temps a suivi les enseignements de cette tradition, j'aimerais en savoir plus !

    Merci d'avance !

    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2864
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: La branche "Tendai" du bouddhisme japonais

    Message par Yudo, maître zen le Jeu 18 Aoû 2016 - 9:11

    Tu as lu la page de WIkipedia qui lui est consacrée?

    Au plan philosophique, le Tendaï au Japon ne dévie pas de façon substantielle par rapport à l'école chinoise d'origine. Mais ce que Saïchô a rapporté de Chine n'était pas exclusivement Tiantai, mais incluait le Zen, avec des éléments tantriques et vinayiques. Cette tendance à inclure une large gamme d'enseignements a été encore plus marquée avec les successeurs de Saïchô, Ennin et Enchin. Cependant, ces extensions ont fini par former des sous-écoles au sein du Bouddhisme Tendaï.

    La première caractéristique de l'école Tendaï japonaise est sa proposition d'un Bouddhisme inclusif, c'est-à-dire l'idée que tous les enseignements du Bouddha sont en définitive sans contradiction et peuvent être unifiés en un seul système inclusif et parfait. Chih-i, fondateur de la philosophie et de la pratique T'ien-t'ai avait tenté cette synthèse sur la base de la doctrine de l'ekayāna doctrine qu'on trouve dans le Sûtra du Lotus.

    Il y a cette notion centrale où le monde phénomenal, celui de notre expérience, est fondamentalement une expression de la loi bouddhique (Dharma). Le Bouddhisme Tendaï soutient que tout un chacun des phénomènes sensoriels tel qu'il est n'est qu'une expression du Dharma. Et pour le Tendaï, l'expression ultime du Dharma est le Sûtra du Lotus. En conséquence, la nature fugace de toutes les expériences sensorielles constitue le prêche par le Bouddha de la doctrine du Sûtra du Lotus. L'existence et l'expérience de tous les êtres non-éveillés est fondamentalement équivalente et ne peut être distinguée des enseignements du SdL.

    Ce qui montre aussi à quel point l'enseignement de maître Dôgen est conditionné par cette doctrine.

    J'ai tiré bonne part de ces extraits de la page Wikipedia anglosaxophone. J'espère qu'il te seront utiles. Quoi qu'il en soit, il me semble que pratiquer avec quelqu'un qui ne sort pas de l'AZI (ou qui en est sorti, c'est selon Smile ) ne peut pas faire de mal.
    avatar
    AncestraL
    petit fleuron
    petit fleuron

    Masculin Nombre de messages : 507
    Localisation : Lille
    Emploi/loisirs : éducateur/agent de probation
    Humeur : Sat Chit Ananda
    Date d'inscription : 01/10/2012

    Re: La branche "Tendai" du bouddhisme japonais

    Message par AncestraL le Jeu 18 Aoû 2016 - 10:28

    Peut-être faudrait-il créer une fédération française du zen non-AZI ?
    avatar
    Zenoob
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1094
    Date d'inscription : 08/09/2011

    Re: La branche "Tendai" du bouddhisme japonais

    Message par Zenoob le Jeu 18 Aoû 2016 - 11:42

    Merci beaucoup Yudo ! J'irai voir, je vous raconterai.
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2864
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: La branche "Tendai" du bouddhisme japonais

    Message par Yudo, maître zen le Jeu 18 Aoû 2016 - 22:27

    AncestraL a écrit:Peut-être faudrait-il créer une fédération française du zen non-AZI ?

    Je me le demande parfois, effectivement!
    avatar
    Frantzus-Magnus
    Débutant
    Débutant

    Nombre de messages : 38
    Date d'inscription : 03/03/2010

    Re: La branche "Tendai" du bouddhisme japonais

    Message par Frantzus-Magnus le Ven 19 Aoû 2016 - 8:18

    Yudo, maître zen a écrit:
    AncestraL a écrit:Peut-être faudrait-il créer une fédération française du zen non-AZI ?

    Je me le demande parfois, effectivement!

    Tu aimerais être le président de cette fédération ? tongue
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2864
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: La branche "Tendai" du bouddhisme japonais

    Message par Yudo, maître zen le Ven 19 Aoû 2016 - 8:52

    Frantzus-Magnus a écrit:
    Yudo, maître zen a écrit:
    AncestraL a écrit:Peut-être faudrait-il créer une fédération française du zen non-AZI ?

    Je me le demande parfois, effectivement!

    Tu aimerais être le président de cette fédération ? tongue

    Tu plaisantes? Je suis la personne au monde la moins indiquée pour diriger quoi que ce soit!
    avatar
    Lumpinee
    petit fleuron
    petit fleuron

    Nombre de messages : 588
    Date d'inscription : 03/10/2010

    Re: La branche "Tendai" du bouddhisme japonais

    Message par Lumpinee le Ven 19 Aoû 2016 - 9:05

    Yudo, maître zen a écrit: Cependant, ces extensions ont fini par former des sous-écoles au sein du Bouddhisme Tendaï.

    Parfois, je me demande si les sous écoles sont une bonne chose, pour l'intéret général. Les sous écoles ont tendance à se détacher de l'enseignement général, et à se démarquer volontairement. Au point qu'on finit par se demander s'ils sont encore liée au reste.

    Dans la christianiasme, il y a les protestants, les sacristains, les pentecotistes, les jésuites, les orthodoxes, les apostoliques, les évangélistes... Bref, on s'y perd, et je trouve que ça perd en crédibilité ces divisions, alors l'union devrait etre la règle d'or de ces courants.

    On devrait faire une sorte de papier, avec plein de cases, et chaque fois qu'on a bien étudié une des branches, on nous met un tampon. Comme le trivial poursuite, et le but est d'avoir tous les camemberts. Very Happy
    avatar
    Frantzus-Magnus
    Débutant
    Débutant

    Nombre de messages : 38
    Date d'inscription : 03/03/2010

    Re: La branche "Tendai" du bouddhisme japonais

    Message par Frantzus-Magnus le Ven 19 Aoû 2016 - 9:12

    Yudo, maître zen a écrit:
    Frantzus-Magnus a écrit:
    Yudo, maître zen a écrit:
    AncestraL a écrit:Peut-être faudrait-il créer une fédération française du zen non-AZI ?

    Je me le demande parfois, effectivement!

    Tu aimerais être le président de cette fédération ? tongue

    Tu plaisantes? Je suis la personne au monde la moins indiquée pour diriger quoi que ce soit!

    C'était de l'humour lol!
    Tu estimes être "la personne au monde la moins indiquée pour diriger quoi que ce soit" mais je pense que tu as l'humilité pour te rendre disponible et fournir de bon conseil.
    Ça change des gars qui font carrière dans le zen
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2864
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: La branche "Tendai" du bouddhisme japonais

    Message par tangolinos le Ven 19 Aoû 2016 - 12:40

    Une fédération ?…
    Il me semble impossible de pouvoir instituer un groupe qui ne sombrerait pas dans les aberrations de l’ essaim d’ abeilles.

    D’autre part, nous avons bien vu que la révolution française n’ a pas détruit la féodalité… il semblerait même que la démocratie donne le pouvoir aux plus hypocrites opportunistes, qui ne font que servir les maitres, qui aujourd’hui ont trouvé la formule pour être insoupçonnables, puisqu’invisibles…

    Ah lala, comment pourrait-il y avoir un pouvoir dénué de prétentions ?

    @Yudo
    tu fais bien d’esquiver cette proposition de Frantzus-Magnus… il me semble en effet, que le pouvoir est une drogue qui rend fou.

    @Lumpinee
    le camembert ça pue !… tu fais bien d’évoquer les tampons avec ce parfum.
    Il me semble que la voie soit le dénuement de toute prétention, et que le moindre tampon serait un handicap qui dénaturerait le cheminement.

    @Frantzus-Magnus
    Je comprends bien que tu puisses être animé par l’ idée d’une fédération qui ressemblerait à la perfection…mais bon, je ne vois pas comment franchir les obstacles évoqués ci-dessus.
    Peut-être faudrait-il plutôt qu’une fédération, fonder une sorte de conseil de ‘’sages’’, qui ne rechercherait qu’à faire valoir les ressemblances entre toutes doctrines… un conseil qui ne privilégierait aucune forme, pour ne se soucier que du fond commun à tous les pèlerins.

    Il me semble en effet, que l’urgence soit de se préoccuper des événements des dérapages extrémistes dont nous sommes les témoins… dérapages qui nous montrent bien que le fond est perdu.
    avatar
    komyo
    Débutant
    Débutant

    Nombre de messages : 78
    Date d'inscription : 05/06/2012

    Re: La branche "Tendai" du bouddhisme japonais

    Message par komyo le Mar 13 Sep 2016 - 12:49

    Le tendai est une des grandes écoles du bouddhisme japonais, qui comme l indique l'article de wikipedia relayé par yudo a eu tendance au cours de l'histoire a etre inclusive, c'est a dire qu'on y retrouve des éléments de méditation zen, la pratique du nembutsu et le vajrayana sous sa forme japonaise.
    Sous kamakura, un mouvement inverse a eu lieu et des moines en sont sortis pour fonder leurs écoles particulières, lotus, nembutsu, zen.
    Une spécificité que l'on ne retrouve pas forcément ailleurs, est la rigueur des ascèses, 1000 jours de marche, 9 jours de méditation sans manger, boire et sans sommeil, goma de plusieurs dizaines d'heures. Les ajaris qui en sortent sont très réputés au japon.
    Quand aux différences d'écoles au sein de l'école, elles sont communes partout. Au bout d'un temps des conflits de personnes ou la distance induit des différences dans les lignées, comme des branches d'arbres qui se séparent d'un tronc principal.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Kaihogyo


      La date/heure actuelle est Lun 25 Sep 2017 - 18:51