Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Shikantaza dans le Sôtô zen (par Jacques Brosse)

    Partagez
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2923
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Shikantaza dans le Sôtô zen (par Jacques Brosse)

    Message par tangolinos le Jeu 29 Sep 2016 - 22:31

    Zenoob a écrit:
    J'aime bien ce que dit Tango aussi, ça me rappelle ce qu'on dit parfois sur zazen : ne pas faire zazen, mais laisser zazen te faire, l'étape suivante étant : laisser zazen faire zazen... C'est à dire laisser tomber toutes ces histoires de sens, de compréhension, et laisser les choses être comme elles sont. Facile à dire...

    t ' as pas parlé de l'ultime étape qui serait celle de laisser tomber zazen...Hihi
    Je ris tant, il est important de faire zazen en soi, et tant la forme qui conviendrait n' appartient qu' à tout un chacun.
    En toutes matières on a vu des prouesses dans la forme qui n' avaient rien dans le fond.
    Aussi j'insiste à dire que peu importe la forme, pourvu que le fond soit là.
    avatar
    Zenoob
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1127
    Date d'inscription : 08/09/2011

    Re: Shikantaza dans le Sôtô zen (par Jacques Brosse)

    Message par Zenoob le Jeu 29 Sep 2016 - 22:50

    Sauf que l'un et l'autre ne sont jamais dissociés.
    avatar
    lausm
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1472
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: Shikantaza dans le Sôtô zen (par Jacques Brosse)

    Message par lausm le Jeu 29 Sep 2016 - 23:02

    Faut laisser tomber le fond aussi...
    alors une nouvelle forme surgit.
    Puis on replonge au fond.

    Je pense que c'est ce que voulait dire Shiki soku ze ku, ku soku ze shiki : les phénomènes deviennent vacuité, la vacuité devient phénomène.

    Comme des vagues qui fluent et refluent.
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2923
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Shikantaza dans le Sôtô zen (par Jacques Brosse)

    Message par tangolinos le Jeu 29 Sep 2016 - 23:20

    Hihi...
    le fond est une anguille insaisissable...on est bien d'accord...or c'est cette anguille qui est l' ultime réalité.
    Ce qui veut dire  que si on se laisse ensorceler par toutes les circonvulations de formes qu'elle adoptera pour s' échapper, on se laissera duper au sujet de son existence.
    Le mieux est de l' apprivoiser, et de la laisser se rapprocher de nous sans aucune intention de la saisir.
    Malheur à l' escroc qui utiliserait cette tactique avec la moindre intention de la saisir....elle disparaitrait aussitôt.
    Comme vous le comprendrez, mon évocation montre bien la fugacité de la rencontre, et donc tantôt l' anguille pourra être là pour vous faire dire ce qu'il y a à dire, et tantôt elle vous fera dire que des conneries.Hihi

    Se pose alors la question= qu'ai-je dit ? des conneries, ou est-ce l' anguille qui a parlé ?
    avatar
    esprit du débutant
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 191
    Age : 43
    Localisation : BdR 13
    Emploi/loisirs : educateur guitariste
    Date d'inscription : 12/02/2013

    Re: Shikantaza dans le Sôtô zen (par Jacques Brosse)

    Message par esprit du débutant le Ven 30 Sep 2016 - 1:03

    Merci à tous et à toutes pour vos réponses. Salut-zen

    Zanshin je suis très touché par ton attention. queen

    Je connais déjà un dojo près de chez moi en Avignon.

      La date/heure actuelle est Dim 19 Nov 2017 - 22:24