Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


  • Répondre au sujet

Décès de Leonard Cohen

Partagez
avatar
bulleOcéan
petit fleuron
petit fleuron

Masculin Nombre de messages : 657
Localisation : Demeurer nulle part
Emploi/loisirs : zazen
Humeur : Amour
Date d'inscription : 15/12/2012

Décès de Leonard Cohen

Message par bulleOcéan le Ven 11 Nov 2016 - 20:27

Décès du chanteur Leonard Cohen

Ici je ne sais pas en quelle année mais je crois avant son ordination de  moine zen





Texte glané sur FB

"Leonard Cohen ordained as a Rinzai Zen Buddhist monk on August 9, 1996 at the Mount Baldy Zen Center. He received the Dharma name Jikan (Silent One, or Ordinary Silence in some sources).

Leonard Cohen a été ordonné en temps que moine bouddhiste zen rinzai le 9 août 1996 au centre zen de "La montagne Baldy". Il a reçu le nom de Jikan (le silencieux ou silence ordinaire selon sources).
Le petit poème qui suit est facile à comprendre sans traduction.
Il lui manque absolument tout (sauf un peigne  Laughing )
La modération (Kaïkan). (ne pas oublier de traduire les posts en english merci!!!)




I shaved my head
I put on robes
I sleep in the corner of a cabin
sixty-five hundred feet up a mountain
It's dismal here
The only thing I don't need
is a comb

The lovesick monk
Mt. Baldy, 1997
"
avatar
Kaïkan
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 5567
Age : 70
Localisation : Jura-alsacien
Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
Humeur : insaisissable
Date d'inscription : 19/11/2009

Re: Décès de Leonard Cohen

Message par Kaïkan le Ven 11 Nov 2016 - 22:47


      "Story Of Isaac"



    LEONARD COHEN LYRICS

    The door it opened slowly,
    my father he came in,
    I was nine years old.
    And he stood so tall above me,
    and his blue eyes they were shining
    and his voice was very cold.
    He said, "I've had a vision
    and you know I'm strong and holy,
    I must do what I've been told."
    So he started up the mountain,
    I was running, he was walking,
    and his axe was made of gold.
    Well, the trees they got much smaller,
    the lake a lady's mirror,
    we stopped to drink some wine.
    Then he threw the bottle over.
    Broke a minute later
    and he put his hand on mine.
    Thought I saw an eagle
    but it might have been a vulture,
    I never could decide.
    Then my father built an altar,
    he looked once behind his shoulder,
    he knew I would not hide.

    You who build these altars now
    to sacrifice these children,
    you must not do it anymore.
    A scheme is not a vision
    and you never have been tempted
    by a demon or a god.
    You who stand above them now,
    your hatchets blunt and bloody,
    you were not there before,
    when I lay upon a mountain
    and my father's hand was trembling
    with the beauty of the world.

    And if you call me brother now,
    forgive me if I inquire,
    "Just according to whose plan?"
    When it all comes down to dust
    I will kill you if I must,
    I will help you if I can.
    When it all comes down to dust
    I will help you if I must,
    I will kill you if I can.
    And mercy on our uniform,
    man of peace or man of war,
    the peacock spreads his fan.



_________________
- - Kaïkan - -
- étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

" L 'univers entier est l'éternel présent "
avatar
zanshin
Modérateur
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 820
Age : 68
Localisation : Suisse
Emploi/loisirs : retraitée du corps médical (ordonnée nonne zen en 1984)
Humeur : attentive
Date d'inscription : 01/06/2013

Re: Décès de Leonard Cohen

Message par zanshin le Dim 13 Nov 2016 - 6:37

Il n'y a pas beaucoup de réactions, je crois que c'est une génération entière qui disparaît.
Les gens préfèrent la musique électronique et puis Leonard Cohen c'est vieux et triste comme style.
Moi j'aimais bien. (à petites doses) Smile


_________________
«Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire...»
avatar
bulleOcéan
petit fleuron
petit fleuron

Masculin Nombre de messages : 657
Localisation : Demeurer nulle part
Emploi/loisirs : zazen
Humeur : Amour
Date d'inscription : 15/12/2012

Re: Décès de Leonard Cohen

Message par bulleOcéan le Dim 13 Nov 2016 - 12:36


Ce texte sera traduit par BulleOcéan ou bien finalement par Kaïkan et Yudo....
Qu'ils en soient remerciés...  Laughing  
Merci de votre compréhension (ce site est en langue française).



LEONARD COHEN : ZEN PRACTICE, A TASTE OF HONEY



Jikan Leonard Cohen – Excerpts from video interview on being a Zen monk with Joshu Roshi Sasaki (video link posted below)
Extraits de l'interview sur être un moine zen avec Joshu Roshi Sasaki (video ci-dessous)

“Maybe this whole activity (Zen practice) is a response to the sense of despair that I’ve always had.”
"Peut-être que cette totale activité (la pratique du zen) est une réponse au sentiment de désespoir que j'ai toujours eu"

“The quality of a relationship with Roshi (Joshu Roshi Sasaki) is very instructive. He is both the friend and the enemy. He is just what he is. He is going to be the enemy to your self-indulgence. . . . . He is going to be all that he has to be to turn you away from depending upon him. And finally you just say to yourself—this guy is absolutely true.”
"La qualité d'une relation avec le roshi (le maître Jashu Sasaki) est très instructove, Il est à la fois ami et ennemi. Il est juste ce qu'il est. Il va être l'ennemi de votre laisser-aller... Il sera tout ce qu'il doit être pour vous détourner de toute dépendance envers lui. Et finalement vous vous dites- ce type est absolument vrai."

“His love is a kind of liberating love, and his company is a kind of liberating company. He is only interested in you making an effort to be your (real, true) self. That’s a very, very helpful kind of friend. That’s the kind of friend we should be to each other.”
"Son amour est une sorte de libération de l'amour, et sa compagnie une libération de la compagnie. Il est seulement intéressé dans votre effort d'être votre (réel, vrai) vous-même. C'est une sorte d'ami très, très utile.C'est le genre d'ami que nous devrions être les uns envers les autres."

(talking about the angst of writing poems, songs, etc.) " . . . it’s just the same way in zazen—things arise that are very, very disturbing. And there’s no way around it; there’s no way over it; there’s no way to the side of it; there’s no way under it; there’s no forgetting it, you know. You have to sit in the very bonfire of that distress, and you have to sit there until you’re burnt away, and it’s ashes and it’s gone.
( Parlant de l'angoisse d'écrire des poésies, des chansons, etc)"... c'est la même chose en zazen-des choses surgissent qui sont très,très dérangeantes. Et c'est l'impasse autour de ça; au-dessus de ça; à côté de ça; en-dessous de ça; il n'y a pas de possibilités d'oublier tout ça, vous savez. Vous devez être assis dans le même feu de joie de cette détresse et vous devez être assis là jusqu'à ce que vous soyez brûlés et que ça devienne des cendres et que c'est parti."

(speaking of true experience in Zen practice) "When you get out of the way of your own love, it becomes true and it doesn’t have any—when it’s not fixed, when it’s not solidified and when it’s not focused rigidly on another object—it broadcasts in front of you, to the back of you, to the right of you, to the left of you, above you and beneath you, and you’re in the center of a force field that includes everything, that has no inside or no outside, that doesn’t look at anything, nor does it need to be looked at.
It’s like the taste of honey or chocolate when you’re very young, when you eat something sweet. Every cell in your body says, “Thank you.” That’s what it’s like.”
(Parlant de la véritable expérience de la pratique du zen) "Quand on s'enlève des pattes de son propre amour, il devient sincère et il n'a plus aucun... -- quand il n'est pas fixé, quand il n'est pas solidifié et quand il n'est pas rigidement concentré sur un autre objet -- il diffuse devant vous, derrière vous, à votre droite, à votre gauche, au-dessus de vous et en-dessous de vus, et vous êtes le centre d'un champ de force qui comprend tout, qui n'a ni intérieur ni extérieur, qui ne regarde rien et qui n'a nul besoin qu'on le regarde.
C'est comme le goût du miel ou du chocolat quand on est très jeune, quand on mange un truc sucré. Chaque cellule de votre corps vous dit "Merci". C'est comme ça que c'est."



Source  du texte  inconnue







Dernière édition par bulleOcéan le Dim 13 Nov 2016 - 22:56, édité 1 fois
avatar
Kaïkan
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 5567
Age : 70
Localisation : Jura-alsacien
Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
Humeur : insaisissable
Date d'inscription : 19/11/2009

Re: Décès de Leonard Cohen

Message par Kaïkan le Dim 13 Nov 2016 - 20:33


    Vous êtes prié :

    1. D'indiquer la source par un lien.
    2. Traduire pour ceux qui ne causent pas english.
      Merci
Smile



_________________
- - Kaïkan - -
- étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

" L 'univers entier est l'éternel présent "
avatar
bulleOcéan
petit fleuron
petit fleuron

Masculin Nombre de messages : 657
Localisation : Demeurer nulle part
Emploi/loisirs : zazen
Humeur : Amour
Date d'inscription : 15/12/2012

Re: Décès de Leonard Cohen

Message par bulleOcéan le Dim 13 Nov 2016 - 21:53

Kaïkan a écrit:
    Vous êtes prié :

    1. D'indiquer la source par un lien.
    2. Traduire pour ceux qui ne causent pas english.
      Merci
 Smile


Pour l'anglais. Oui vieille habitude de Québécois immergé dans un continent anglophone Smile
Mais il n'y a pas de traduction disponible.

Pour le second point cela va de soi mais impossible d'en donner un lien dans ce cas ci car cela provient d'un groupe fermé sur Facebook et invisible alors ... Smile

avatar
Kaïkan
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 5567
Age : 70
Localisation : Jura-alsacien
Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
Humeur : insaisissable
Date d'inscription : 19/11/2009

Re: Décès de Leonard Cohen

Message par Kaïkan le Dim 13 Nov 2016 - 22:00

Pour le second point cela va de soi mais impossible d'en donner un lien dans ce cas ci car cela provient d'un groupe fermé sur Facebook et invisible alors ... Smile

Il ne s'agit pas des paroles d'une chanson. Alors tu te prends par la main et tu traduis. (please)
C'est dit clairement j'espère.  Shocked

En cas de difficulté,  m'envoyer la traduction par MP je ferais l'insertion avec le texte anglais.
Merci de ta "généreuse" compréhension.
Je peux laisser les deux versions ce qui permettra  aux francophones de se familiariser avec l'anglais.
D'une pierre deux coups...  Smile



_________________
- - Kaïkan - -
- étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

" L 'univers entier est l'éternel présent "
avatar
bulleOcéan
petit fleuron
petit fleuron

Masculin Nombre de messages : 657
Localisation : Demeurer nulle part
Emploi/loisirs : zazen
Humeur : Amour
Date d'inscription : 15/12/2012

Re: Décès de Leonard Cohen

Message par bulleOcéan le Dim 13 Nov 2016 - 22:55

Ok Smile
avatar
Kaïkan
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 5567
Age : 70
Localisation : Jura-alsacien
Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
Humeur : insaisissable
Date d'inscription : 19/11/2009

Re: Décès de Leonard Cohen

Message par Kaïkan le Mar 15 Nov 2016 - 18:08


Ok mais rien du tout, c'est moi qui me suis collé au travail et j'ai fait les traductions en italique.
Je n'ai pas fini le dernier passage : (Parlant de la véritable expérience de la pratique du zen) "
Peut-être que tu vas le faire dans un sursaut d'énergie ?   casque à cornes


_________________
- - Kaïkan - -
- étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

" L 'univers entier est l'éternel présent "
avatar
bulleOcéan
petit fleuron
petit fleuron

Masculin Nombre de messages : 657
Localisation : Demeurer nulle part
Emploi/loisirs : zazen
Humeur : Amour
Date d'inscription : 15/12/2012

Re: Décès de Leonard Cohen

Message par bulleOcéan le Mer 16 Nov 2016 - 12:44

Paramita de la patience Smile  hihihi _/|\_ Salut-zen
Je suis retombé à 16H/j de travail.

Mais j'ai compris qu'à l'avenir je devrai publier  au préalable avec traduction
Merci pour la traduction entamée Wink
Bonne journée  Wink
avatar
Kaïkan
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 5567
Age : 70
Localisation : Jura-alsacien
Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
Humeur : insaisissable
Date d'inscription : 19/11/2009

Re: Décès de Leonard Cohen

Message par Kaïkan le Mer 16 Nov 2016 - 15:39


Pour finir la traduction il me faut une précision indispensable.
Dans la phrase : "When you get out of the way of your own love, it becomes true and it doesn’t have any...
Il manque un mot après "any". Je préfère ne rien inventer, alors quel est ce mot ? Merci...
Smile


_________________
- - Kaïkan - -
- étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

" L 'univers entier est l'éternel présent "
avatar
Yudo, maître zen
grand fleuron
grand fleuron

Masculin Nombre de messages : 2924
Age : 69
Localisation : Montpellier
Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
Date d'inscription : 13/04/2008

Re: Décès de Leonard Cohen

Message par Yudo, maître zen le Mer 16 Nov 2016 - 20:48

(Parlant de la véritable expérience dans la pratique du zen) "Quand on s'enlève des pattes de son propre amour, il devient sincère et il n'a plus aucun... -- quand il n'est pas fixé, quand il n'est pas solidifié et quand il n'est pas rigidement concentré sur un autre objet -- il diffuse devant vous, derrière vous, à votre droite, à votre gauche, au-dessus de vous et en-dessous de vus, et vous êtes le centre d'un champ de force qui comprend tout, qui n'a ni intérieur ni extérieur, qui ne regarde rien et qui n'a nul besoin qu'on le regarde.
C'est comme le goût du miel ou du chocolat quand on est très jeune, quand on mange un truc sucré. Chaque cellule de votre corps vous dit "Merci". C'est comme ça que c'est."
avatar
Kaïkan
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 5567
Age : 70
Localisation : Jura-alsacien
Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
Humeur : insaisissable
Date d'inscription : 19/11/2009

Re: Décès de Leonard Cohen

Message par Kaïkan le Mer 16 Nov 2016 - 22:26


Merci Yudo Very Happy


_________________
- - Kaïkan - -
- étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

" L 'univers entier est l'éternel présent "
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 20 Nov 2017 - 18:20