Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Hommage au Bouddha

    Partagez
    avatar
    Fred
    suprême fleuron
    suprême fleuron

    Nombre de messages : 3207
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Hommage au Bouddha

    Message par Fred le Mer 14 Déc 2016 - 20:23

    Bonsoir,

    Je ne savais pas vraiment où mettre ce sujet, je l'ai donc placé dans ce sous forum car après tout, on pourrait considérer que rendre hommage au Bouddha soit d'une certaine façon une pratique, pratique de la reconnaissance en quelque sorte pour le don du Dharma.

    Mon hommage tient en ces lignes :

    Je veux juste dire que plus j'avance dans la pratique, plus je peux éprouver à quel point les enseignements du Bouddha sont justes, utiles et bons.

    Le Bouddha parle d'éprouver par soi-même la valeur de ses enseignements et en effet, quelque part, c'est comme s'il advenait que le carrefour où adviendrait la connaissance de soi, avait été le lieu de rendez-vous entre le chemin qu'aurait emprunté le Bouddha pour venir à notre rencontre et par celui que nous aurions suivit de notre côté pour aller à la sienne. D'une certaine façon c'est à ce carrefour qu'on pourrait entendre une parfaite résonance entre les enseignements et notre propre expérience.  

    Ainsi, cette reconnaissance que j'éprouve me stimule quant à approfondir ma connaissance du Dharma, car à présent, j'ai l'inébranlable conviction de son bien fondé, ce qui me conforte dans la volonté de les partager avec quiconque aurait le désir de tendre l'oreille à ce sujet.

    ----

    Dans le cadre de ce thème, il est bien entendu possible à chacun de rendre son propre hommage s'il le souhaite, mais peut-être que certains maîtres célèbres se sont également à leur manière adonnés à cette pratique, et il serait intéressant de les entendre je pense. Je n'en n'ai pas encore trouvé sur le net, mais je vais encore chercher. Peut-être que certains d'entre nous ont déja connaissance d'un tel fait ?

    Pour finir, peut-être finalement que la pratique de zazen par les milliers de pratiquants pourrait déjà en quelque sorte être considérée comme une forme d'hommage...Qui sait ?
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2842
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Hommage au Bouddha

    Message par Yudo, maître zen le Mer 14 Déc 2016 - 20:48

    C'est pourquoi il me paraît qu'une pratique dévotionnelle pour ceux qui n'arrivent pas à se mettre à zazen est un pis aller acceptable.

    Pour ma part, je pratique assidûment les prosternations précisément à cause de cette valeur des enseignements.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5428
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Hommage au Bouddha

    Message par Kaïkan le Dim 1 Jan 2017 - 17:44


    Bonjour,

    Rendre hommage à Bouddha c'est rendre hommage à son maître et rendre hommage à son maître c'est rendre hommage à Bouddha.
    Comment rend-on hommage ?
    En pratiquant zazen comme nous le propose Éric Rommeluère (M° Jiun) :

    "Dans la méditation zen, on est d'emblée introduit dans une dimension de l'être qui ne repose ni sur un désir personnel ni sur une norme sociale. Si je cherche un bienfait ou une reconnaissance par la méditation, je m'interdis d'aborder cette dimension. La méditation doit s'offrir à nous comme une rupture radicale avec toutes les stratégies ordinaires, toutes les stratégies d'évitement et de désir. Et pour cela, on recommande de ne rien faire de spécial et de s'ouvrir à la pure présence. Il n'existe qu'une seule façon de faire : lâcher prise. On le fait tout d'abord grossièrement, l'acte de s'asseoir est déjà en lui-même un formidable lâcher-prise. Puis on apprend à reconnaître toutes les stratégies de l'ego, le travail s'affine peu à peu. Par exemple on semble être pris dans des dilemmes constants, la méditation consiste-t-elle à se ménager ou à se battre contre soi-même ? Ni l'un ni l'autre. Le pari du Zen est là, si l'on peut toucher ce point fondamental de l'être où tout n'est que pure présence, ouverture inconditionnelle, une conversion intérieure peut avoir lieu. Nous éprouverons toujours nos limites, mais ces limites ne se donneront plus à nous sous la forme d'obstacles ou de problèmes."


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Fred
    suprême fleuron
    suprême fleuron

    Nombre de messages : 3207
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Hommage au Bouddha

    Message par Fred le Lun 2 Jan 2017 - 15:02

    Il y’a quelque temps, un ami m’a demandé pourquoi je faisais zazen. Comme je ne savais pas vraiment quoi lui répondre, j’ai simplement dit que je ne le savais pas mais que je pratiquais quand-même. Comme on s’en doute, cette réponse ne lui a pas convenu et il m’a dit qu’il y’avait nécessairement une raison pour pratiquer. Je me suis rendu alors compte de l’effort immense que me demandait le fait de devoir satisfaire sa question, ce que je me suis permis d’ailleurs aussitôt de lui confier. Bien que je ne sache pas ce qui a motivé sa réaction, il s’avère qu’il a cru bon de ne pas insister et notre discussion en est restée là.

      La date/heure actuelle est Ven 21 Juil 2017 - 6:43