Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Satori ?

    Partagez
    avatar
    Ode
    Débutant
    Débutant

    Féminin Nombre de messages : 4
    Age : 37
    Localisation : Alpes-Maritimes
    Date d'inscription : 15/04/2017

    Satori ?

    Message par Ode le Lun 24 Avr 2017 - 15:08

    La  Connaissance ou Gnose ? Est-ce le but d'un Zazen authentique traditionnel ?Est-ce le fruit recherché, le but par l'expérience intérieure à atteindre ? Est-ce bien cela le Satori  ?
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5493
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Satori ?

    Message par Kaïkan le Lun 24 Avr 2017 - 16:51


    Il y a un fil qui pourrait peut-être donner un début de réponse : "Le concept de l'Eveil ou Satori."
    C'est un sujet créé par Yudo.
    Le lien est : → http://zen-et-nous.1fr1.net/t1797-le-concept-de-l-eveil-ou-satori#30887

    Bonne lecture.  study


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    AncestraL
    petit fleuron
    petit fleuron

    Masculin Nombre de messages : 510
    Localisation : Lille
    Emploi/loisirs : éducateur/agent de probation
    Humeur : Sat Chit Ananda
    Date d'inscription : 01/10/2012

    Re: Satori ?

    Message par AncestraL le Lun 24 Avr 2017 - 21:20

    Ode a écrit:La  Connaissance ou Gnose ? Est-ce le but d'un Zazen authentique traditionnel ?Est-ce le fruit recherché, le but par l'expérience intérieure à atteindre ? Est-ce bien cela le Satori  ?

    Non.
    (Ah ces éternelles questions sur le Satori ! :-) )

    Satori est un présent - c'est une délivrance en quelque sorte, quand tout est abandonné, il est obtenu, sans qu'on l'ait cherché.
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3292
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Satori ?

    Message par Fred le Mar 25 Avr 2017 - 20:04

    Je ne pense pas que le Satori soit une connaissance spéciale. Quand on lit que "l'enseignement, la pratique et le satori sont un" il faut je pense comprendre en quelque sorte que lorsque l'enseignement est pratiqué, alors, c'est le satori, c'est à dire peut-être une manière de vivre en conformité avec la Voie enseignée par le Bouddha, Voie considérée dans son accomplissement comme le plus haut degré de sagesse en quelque sorte. Par exemple lorsqu'on s'adonne à la méditation, au samu, qu'on s'efforce de faire le bien et d'éviter de faire le mal etc. cela est satori. Cela dit, il y'a plein de manière d'aborder ce concept.
    avatar
    lausm
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1472
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: Satori ?

    Message par lausm le Mer 26 Avr 2017 - 1:27

    Satoru est un verbe qui signifie comprendre.
    Dire que c'est un concept risque d'en remettre une couche, puisqu'il s'agit de comprendre directement, et pas par saisie mentale donc conceptuelle.

    Pour moi c'est plus quelque chose qui est de l'ordre d'un ressenti global, qui inclut le corps.
    Mais le vouloir excessivement, va empècher l'expérience, car on va se crisper sur un but, alors qu'au contraire il faut relâcher toute volonté d'emprise sur la réalité, car elle est déjà là.
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3292
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Satori ?

    Message par Fred le Jeu 27 Avr 2017 - 18:17

    Lausm a écrit:Mais le vouloir excessivement, va empècher l'expérience, car on va se crisper sur un but, alors qu'au contraire il faut relâcher toute volonté d'emprise sur la réalité, car elle est déjà là.

    On pourrait dire que le satori prend de l'importance lorsqu'on se crispe, c'est par là qu'on crée des illusions. Le satori apparaît alors comme une sorte d'issue susceptible de nous faire sortir de ce monde insatisfaisant. Nous cherchons par tous les moyens de trouver cette issue et notre esprit finit par tourner en boucle. Quand on se décrispe au contraire, que l'esprit est calme, que cesse l'agitation, le satori n'est pas un problème, on ne ressent plus ce besoin compulsif de fuir la réalité, de trouver cet état imaginaire où comme dans "Matrix" on serait capable de se tenir dans un "au delà" dans une sorte d'extatisme. Il est très difficile pour certains de lâcher cette illusion qui peut véritablement être très tenace, je sais de quoi je parle puisqu'il m'arrive encore à mon insu parfois de tomber dans cette fantasmagorie, cela peut être vraiment douloureux.
    J'ajouterai d'ailleurs qu'entre ceux qui s'expriment maladroitement à ce sujet, ceux qui nous font miroiter la caverne d'Alibaba, et notre propension à vouloir croire au père Noël, tous les ingrédients sont réunis pour nous faire fantasmer un max.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5493
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Satori ?

    Message par Kaïkan le Jeu 27 Avr 2017 - 20:25


    Quelques citations en relation avec la question de Ode :

    La nature de Bouddha, nous devons la trouver par nous-mêmes seulement. Les autres ne peuvent le faire à notre place. Inutile de chercher à imiter les autres, ou Bouddha. Nous devons trouver l’esprit du Bouddha et créer la Voie. C’est très important. Rejeter les ornements, les imitations et trouver l’esprit authentique en nous-mêmes, trouver la vie cosmique en nous-mêmes et par nous-mêmes. Vous n’êtes pas les autres, vous êtes vous. Chacun est différent, chaque vie est différente. Chacun doit trouver sa propre vie.
    Nul besoin de faire étalage devant les autres de ses qualités et caractères. La religion n’est pas un ornement. La vraie religion se trouve à l’intérieur de nous, profondément, et il est difficile d’en parler à autrui. Voilà le trésor que nous devons découvrir dans notre poche et par nous-mêmes.


    L’homme qui a cessé d’étudier (et ne cherche plus rien), l’homme qui ne veut ni stopper ses illusions ni poursuivre la vérité, cet homme est le vrai Bouddha, le vrai Bodhisattva, le vrai Maître, celui qui a obtenu la vie cosmique : l’homme véritable, en harmonie avec la vérité des choses. Il a abandonné son  propre ego et suit de façon absolue le véritable système cosmique.
    Il a obtenu le vrai satori inconsciemment.
    Ceux qui ont le satori ne le savent pas consciemment.
    Si quelqu’un pense : « Je suis un homme bon », il n’est pas si bon que cela. S’il pense : « je suis un peu fou », en fait il n’est pas si fou, et inversement. Pour le satori, il en est de même.

    Mokudo Taisen Deshimaru.


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3292
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Satori ?

    Message par Fred le Ven 28 Avr 2017 - 10:08

    Nul besoin de produire l'obscurité, il suffit d'éteindre la lumière.
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3292
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Satori ?

    Message par Fred le Sam 24 Juin 2017 - 19:09

    "Ne faites pas de séparation entre le spirituel et le matériel. Vous devez embrasser les contradictions."
    Mokudo Taisen Deshimaru.

    https://zen-nice.org/lexique/deshimaru.htm
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3292
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Satori ?

    Message par Fred le Ven 7 Juil 2017 - 11:59

    -Le satori, c'est autre chose.-

      La date/heure actuelle est Mer 18 Oct 2017 - 4:00