Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    La Question du Mal

    Partagez
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5428
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Annonce Re: La Question du Mal

    Message par Kaïkan le Mar 11 Juil 2017 - 22:31


    Même à la crapette il y a un adversaire. Smile
    (La crapette c'est un vieux jeu de carte français, on joue chacun son tour comme pour une réussite.)


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Fred
    suprême fleuron
    suprême fleuron

    Nombre de messages : 3207
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Annonce Re: La Question du Mal

    Message par Fred le Mer 12 Juil 2017 - 0:12

    Ha oui c'est vrai. Moi ma préférée c'est la crapette rapide.
    avatar
    zanshin
    Modérateur
    Modérateur

    Féminin Nombre de messages : 785
    Age : 68
    Localisation : Suisse
    Emploi/loisirs : retraitée du corps médical (ordonnée nonne zen en 1984)
    Humeur : attentive
    Date d'inscription : 01/06/2013

    Annonce Re: La Question du Mal

    Message par zanshin le Mer 12 Juil 2017 - 5:33

    En Suisse c'est le Jass (prononcer : yasse). La crapette connait pas. Smile
    https://jass.bluewin.ch/fr/Apprendre-le-Jass/Principes-de-base-du-jass/Principes-de-base-du-jass/Chapitre-1-les-cartes-de-jeu


    _________________
    «Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire...»
    avatar
    AncestraL
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 489
    Localisation : Lille
    Emploi/loisirs : éducateur/agent de probation
    Humeur : Sat Chit Ananda
    Date d'inscription : 01/10/2012

    Annonce Re: La Question du Mal

    Message par AncestraL le Mer 12 Juil 2017 - 22:29

    J'ai trouvé quelque chose qui me semble intéressant, mais je ne le lirais que demain :
    http://www.discernement.com/PhilosophieMorale/LeMal.htm#bibliographie-26
    avatar
    Fred
    suprême fleuron
    suprême fleuron

    Nombre de messages : 3207
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Annonce Re: La Question du Mal

    Message par Fred le Mar 18 Juil 2017 - 14:51

    En fait, je crois que le mal, c'est chercher à se faire du bien au dépend des autres.
    Il y-a la personne qui ayant comme but un profit personnel ne cherchera cependant pas directement à produire de la souffrance chez les autres mais qui disons réussira plus ou moins, parfois même très bien, à s'en accommoder.
    Et puis, il y-a la personne dont le profit personnel réside précisément dans le fait de produire de la souffrance chez ses victimes parce que c'est cette souffrance qui lui donne du plaisir. C'est dans cette catégorie qu'on trouve les pervers narcissiques, les psychopathes, les tortionnaires, etc. sans doute.
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2842
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Annonce Re: La Question du Mal

    Message par Yudo, maître zen le Mar 18 Juil 2017 - 22:56

    Le Bouddha a dit:
    "Il y a quatre types de personnes: les pires étant celles qui ne s'occupent ni d'elles mêmes ni des autres; suivent celles qui s'occupent des autres mais pas d'elles-mêmes; après quoi il y a celles qui s'occupent d'elles mêmes et pas des autres; enfin, les meilleures sont celles qui s'occupent et d'elles-mêmes, et des autres."
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2806
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Annonce Re: La Question du Mal

    Message par tangolinos le Mer 19 Juil 2017 - 19:22

    Salut Yudo
    ta citation de Bouddha est splendide… elle incite bien à méditer sur ce sujet…
    Cependant, je dirais que nous manifestons aléatoirement ces quatre personnages, tant dans l’ intention de nos actes, tant dans les contradictoires critiques qu’on pourrait récolter.
    Comme diraient les psy: les malades sont ceux qui se fixent sur un seul personnage.
    Pour exemple, ta citation dit : ‘’les pires étant celles qui ne s'occupent ni d'elles mêmes ni des autres’’… or il me semble que cette attitude est celle qui est proposée pour atteindre l’ état méditatif le plus fructueux… il s’agit alors non pas de refuser cette attitude, mais de la considérer comme un appui indispensable, tout comme le font les ‘’sauteurs en hauteur’’ en appuyant leur dernier pied sur la terre ferme.

    Salut Fred
    dans tes narrations tu évoques le sort du pervers sadique, mais tu oublies de parler du pervers masochiste.
    Il me semble bien que l’ un, tout comme l’ autre, soient restés bloqués dans le rôle d’un seul personnage.
    Vois-tu, il n’ est pas impossible de penser que le sadique attende une reconnaissance… oui, il est possible de penser qu’il ait besoin de se prouver que son libre-arbitre puisse avoir une consistance… de même le masochiste semblerait lui aussi chercher une reconnaissance…
    Disons qu’il est possible de penser que nous sommes tous sur un chemin qui tendrait vers l’ Absolu… Aussi, il n’ est pas impossible de penser que tout un chacun soit imprégné de cette détermination.
    Oui quelque part nous sommes vraiment ignorants de la chute que nous avons subie… Nous sommes issus de l’ Absolu, et notre destin est de le retrouver…

      La date/heure actuelle est Ven 21 Juil 2017 - 6:46