Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Apprends....

    Partagez
    avatar
    gigi
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 448
    Localisation : Quebec
    Humeur : metta
    Date d'inscription : 26/06/2010

    Apprends....

    Message par gigi le Dim 30 Juil 2017 - 20:51

    Apprends à écrire tes blessures dans le sable
    et à graver tes joies dans la pierre.
    Lao Tseu
    tao


    avec metta
    gigi
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3339
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Apprends....

    Message par Fred le Jeu 3 Aoû 2017 - 20:22

    ...à vouloir ce que tu as.
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3339
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Apprends....

    Message par Fred le Mar 15 Aoû 2017 - 16:35

    ...à rester apprenti.
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2931
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Apprends....

    Message par tangolinos le Mar 15 Aoû 2017 - 21:52

    Lao Tseu évoque bien l’ idée qu’il s’ agit de distinguer ce qui correspond à notre véritable nature de ce qu’elle n’ est pas.
    Quelque part, nos souffrances ne sont que des balises à éviter, puisque ce n’ est pas la nature de notre véritable nature.
    Disons que, puisque notre véritable nature nous est insaisissable, et bien qu’elle ne me semble n' être que bonheur, le mieux est d’ éviter tous les aspects qui contrediraient ce bonheur.
    Cependant la voie devient de plus en plus hard pour le cheminant extrémiste.
    Joies et blessures sont bien les deux ingrédients indispensables pour que la joie soit manifestée….manifestation dualiste oblige.
    Si l’ Absolu est UN, il ne peut se manifester que dans le multiple relatif, décrivant autant ce qu’il est, que ce qu’il n’ est pas.
    Sans creux, une montagne n’ aurait pas de relief, et ne serait donc plus une montagne.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5594
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Apprends....

    Message par Kaïkan le Mar 15 Aoû 2017 - 22:47

    Fred a écrit:...à rester apprenti.
    ... et à comprendre ceci :




    (extrait de : Pratique du zen vivant
    Par Jacques Brosse)


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2931
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Apprends....

    Message par tangolinos le Mer 16 Aoû 2017 - 20:58

    Salut Kaïkan
    tu as trouvé un très joli texte qui pourrait décrire l’ absolu qu’on pourrait caresser en état méditatif…
    Je suis bien d’accord avec cette idée que notre véritable nature est bien au delà de sa manifestation.
    Or ce que je constate, c’est qu’il nous est impossible de nous identifier en permanence à notre véritable nature, et que nous soyons obligés de souffrir de cette incapacité.
    Ton texte est un précieux témoignage de quelqu’un qui a accédé quelques temps avec cet absolu, mais je crains fort qu’il nous soit impossible de manifester cet état de manière permanente, puisque je me rends bien compte que plus je prétends me rapprocher de l’ asymptote qu’est cet Absolu, et plus je reçois des signes qui m’inciteraient à m’ en éloigner.
    Ahlala, je reste surpris chaque matin de me retrouver à avoir encore à manifester quelque chose… Je vois bien que chaque matin je me retrouve dans ce rôle imposé qu’est celui de se contenter d’ être ''Bodysattva'' et/ou ’’Boddy-ça-te-va !’’.. Very Happy
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5594
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Apprends....

    Message par Kaïkan le Jeu 17 Aoû 2017 - 9:56


    Salut tangolinos,
    Ce texte est dans le livre de Jacques Brosse mais c’est une citation attribuée au Bouddha Shâkyamuni.
    Autrement, lorsqu’on cherche à atteindre l’objet, il s’éloigne comme une savonnette qui glisse entre les doigts.
    Il n’y a que lorsqu’on est sans intention et au-delà du corps et de l’esprit qu’on est en phase avec sa propre nature originelle.
    Par conséquent comme c’est extrêmement simple, il n’y a rien à atteindre ou à conserver.
    Ce qui est non-né, non-devenu, non-fait, non-composé, ne risque pas de s’échapper en un lieu lointain, imaginaire et inaccessible.
    Le problème existe uniquement lorsqu’on regrette un passé ou espère un futur (dans lesquels il y a un obtention).



    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3339
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Apprends....

    Message par Fred le Jeu 17 Aoû 2017 - 12:47

    Au sujet d'un état pouvant ou non être atteint de manière permanente, j'ai eu une discussion avec une amie hier soir. Il faut que je précise que dans l'après-midi nous étions allés faire les courses dans un super-marcher. Lorsqu'elle essaya de montrer qu'en l'occurrence, l'état méditatif était pour elle un état spécial duquel on pouvait entrer et sortir, je me suis vu lui dire que tel que je le vivais, il n'y avait pas d'entrée et de sortie, pas d'intérieur ou d'extérieur à l'état méditatif. Finalement nous sommes tombés d'accords sur une formulation lorsqu'elle a dit que tout de même, les énergies étaient différentes selon que nous étions en méditation ou bien qu'on se trouvait à devoir faire les courses dans un super-marcher.
    Disons donc peut-être que chaque contexte possède sa propre énergie ou dit autrement et à mon avis de manière plus exacte, que l'énergie disons vitale, s'exprime selon une dynamique hétérogène. Pouvoir ainsi considérer la dynamique de cette énergie est autre que d'en considérer son caractère multiple, puisque cette multitude stipule qu'on cède à l'idée d'une segmentation de cette énergie en différentes natures. En somme, le zazen, c'est en quelque sorte l'incarnation de cette énergie dans la dynamique imprimée par l'acte de s'asseoir tranquillement sur un zafu. Cette dynamique est particulière à cette action, comme elle est particulière à toutes nos actions et je pense que c'est par là qu'on peut comprendre que le zazen ne se distingue pas d'avantage du fait d'aller faire les courses, que le fait de regarder la télé ne se distingue du fait de lire un livre ou que le fait de manger ne se distingue du fait de dormir, chacune de ces actions possédant sa propre dynamique particulière.
    J’ajouterai enfin une chose : Même si par nature la pratique de zazen met l’accent sur la faculté introspective propre à notre nature, cette même faculté est aussi présente lorsque nous incarnons d’autres dynamiques, on pourrait en tous les cas dire qu’au minimum, elle n'est jamais tout à fait absente d'aucune dynamique. Sans doute qu’on pourrait parler alors de niveaux d’introspections ou mieux, d’intensité d’introspection, étant dit que le zazen est idéalement conçu pour en produire le degré d'intensité le plus élevé possible.
    (Zazen est un type particulier d'introspection durant laquelle on ne s'interroge pas)
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5594
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Apprends....

    Message par Kaïkan le Jeu 17 Aoû 2017 - 17:04

     
    OK


    *Excellent*


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3339
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Apprends....

    Message par Fred le Jeu 17 Aoû 2017 - 18:19

    Smile Tiens Kaïkan, pour illustrer une partie de mes propos, m'est revenu ce concept de "position dharmique" et en cherchant ces termes sur la toile, je suis tombé sur ton site où il est proposé un texte de Dogen bien connu dont je me permets de copier un extrait ici :

    Un feu de bois en se consumant devient cendres ; les cendres ne retournent jamais à l`état de feu de bois. Tout de même, nous ne devrions pas regarder le feu de bois comme un avant et la cendre comme un après. Nous devons réaliser que le feu de bois est dans la position du feu de bois avec ou sans avant ou après. La cendre est dans la position de cendre avec ou sans avant et après.

    http://www.portedumoinezen.com/

    Ainsi, je dirais que chaque activité, le zazen comme toutes les autres, est dans la position dharmique de son accomplissement. "Position dharmique" pouvant signifier qu'il n'y a pas d'autre vérité hors de cet accomplissement.
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2931
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Apprends....

    Message par tangolinos le Ven 18 Aoû 2017 - 19:01

    Salut Fred
    par souci d’ animer un peu ce forum, et provocateur comme il me semble paraitre, me vient l’ envie de te chatouiller…

    Comme tu le sais déjà, je suis un fervent militant de l’ idée qui dit que ‘’rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.’’
    Aussi, les cendres du bois ne me semblent pas distinctes du feu qu’ a produit le bois pour se transformer, elles sont la résultante de la lumière/chaleur qui a été propagée, par l’ extinction de l’ apparence du bois…ou plutôt, elles sont les ultimes fondations matérielles qui ont permis au bois de se manifester en tant que matière constituant l’ arbre.
    Quelque part, ces cendres sont les seuls ingrédients matériels, qui subsistent et qui ont permis à l’ arbre de se manifester.
    Il est donc possible de penser que la crémation soit vraiment l’ extinction de la vie…un peu comme si c’ était la vie du bois qui fournissait toute la chaleur du feu, et que la cendre persistait (tout comme un véhicule qu’on jetterai à la ‘’casse’’)…
    Ceci dit, pour les amateurs de jardinage, il est important de ne pas oublier de mettre de la cendre dans la terre, pour avoir de belles récoltes.

    PS: je te remercie d’ avance de ne pas voir que l’ aspect provocateur qui te semblerait négatif.
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3339
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Apprends....

    Message par Fred le Sam 19 Aoû 2017 - 3:48

    Tango a écrit:par souci d’ animer un peu ce forum, et provocateur comme il me semble paraitre, me vient l’ envie de te chatouiller…

    Bah, avec de la cendre, du bois et du feux, on peut dire plein de choses.
    Dogen se sert de ces trois éléments comme d'un outils pour exprimer une idée.
    Tu t'en sers à ton tour pour exprimer une autre idée.
    Il s'agirait donc bien en l'occurrence de comprendre ce qui cherche à être exprimé de différent avec ce même outil et ne pas vouloir s'accaparer ce dernier au seul profit de la chose qu'on voudrait exprimer. Smile
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2931
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Apprends....

    Message par tangolinos le Ven 25 Aoû 2017 - 21:09

    Salut Fred
    me voilà de retour après une retraite dénuée d’internet…
    Suite à ton message, je dirais qu’il y plusieurs plans pour observer ce que tu dis….
    Disons que j'ai choisi le plan le plus tac au tac, et donc je dirais:

    Effectivement, tout comme Dogen, je me retrouve dans l’impossibilité d’ exprimer la chose directement… (je veux dire par là, qu’il est impossible de décrire cette chose là, à celui qui n’ en aurait pas déjà vécu une véritable communion)…
    Aussi tout comme Dogen, je me retrouve à utiliser des métaphores pour inviter les auditeurs à se préoccuper de cette inexprimable chose là, tout en espérant que ces métaphores puissent permettre d’ orienter le chemin de certains.

    Alors vois-tu, quand tu dis qu’il y aurait quelque chose de différent à exprimer, je lève les bras au ciel !… il n’ y a qu’ une seule chose à dire !…et cette chose est inexprimable, et, chacun d’entre nous la manifeste à sa mesure… haha… je ris puisque cette mesure est à l’ envers de ce qu’on croirait…
    ça évoque bien la fameuse idée:
    ’’les premiers seront les derniers et les derniers seront les premiers’’

    à propos d’ accaparation, il m’ est souvent arrivé de privilégier l’ idée de transcendance plutôt que celle d’ immanence…
    comme tu dis, il est fort possible que l’ un ou l’ autre se cramponne  sur l’ idée d’ avoir à encore authentifier quelque chose qui ne serait pas universel, animé par un souci masqué qui serait du style: ‘’je refuse l’ idée d’ être un non-être, aussi je me manifeste pour authentifier mon être qui me semble vraiment la seule chose à prouver’’…

    Ce qui est marrant, c’ est que dès lors :
    1/ qu'on s' attache à prouver la valeur de notre être, on ne récolte que des chutes...
    2/ qu’ on ne s’attache plus à sa propre personne, d’ étranges reconnaissances se manifestent.

    Ce qui expliquerait bien l’ idée  qu’il puisse y avoir une seule est même chose qui se manifeste au travers de tout un chacun d’ entre nous… un peu comme si cette même chose avait choisi de se manifester sous l’ apparence de milliers de milliards de choses qui sont dénuées de la connaissance de ce qu’elles sont… c’ est pourquoi il m’ arrive souvent d’ évoquer le précieux fardeau de notre ignorance qui nous permet de manifester notre aspect singulier…
    Ahlala, on pourrait encore longuement causer de cette articulation entre l’ être non-manifesté, et sa manifestation…
    On peut dire que notre erreur est de s’ identifier à l’ apparence de notre manifestation, mais que la véritable motivation qui anime tous nos cheminements spirituels est, de peu à peu, pouvoir s’ identifier à notre être ( notre insaisissable véritable nature ).

    En effet, suite à un long partage par mail avec un souffiste, aujourd'hui disparu, qui m' a remercié de lui avoir dit que le grand problème est de choisir notre véritable identification.... et je peux dire que notre véritable identification est insaisissable, aussi la seule ultime alternative possible est de se laisser saisir par cette seule chose et même chose.
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3339
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Apprends....

    Message par Fred le Sam 26 Aoû 2017 - 4:49

    Apprends...

    à écouter Salut-zen
    avatar
    zanshin
    Modérateur
    Modérateur

    Féminin Nombre de messages : 826
    Age : 68
    Localisation : Suisse
    Emploi/loisirs : retraitée du corps médical (ordonnée nonne zen en 1984)
    Humeur : attentive
    Date d'inscription : 01/06/2013

    Re: Apprends....

    Message par zanshin le Sam 26 Aoû 2017 - 5:52

    tao

    C'est vrai que pour apprendre il faut d'abord écouter... bravo

    Je me souviens que T. Deshimaru comparait cela à une personne qui a soif et veut s'abreuver à une fontaine. D'abord il faut qu'il comprenne ce qu'est une fontaine. Après il faut qu'il pompe avec le levier (la pratique). Enfin il peut boire l'eau. japonais



    _________________
    «Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire...»
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3339
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Apprends....

    Message par Fred le Sam 26 Aoû 2017 - 11:09

    "Parler est un besoin, écouter est un art."

    Johann Wolfgang von Goethe




    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2931
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Apprends....

    Message par tangolinos le Sam 26 Aoû 2017 - 19:46

    Bonsoir Fred
    il me serait facile de te rétorquer la même chose que tu dis.
    Tout comme toi, je pourrais me laisser aller à la sensation que tu n’ écoutes pas ce que je dis.
    Il me semblait que tu pourrais écouter et comprendre l’ idée que j’ ai évoquée dans ce dernier message N°13 disant: ‘’il n’ y a qu’une seule chose à dire’’.
    En effet cette idée, montre bien que j’ ai écouté ton message N°12, ( qui évoque l’ idée qu’on aurait plein de choses différentes à dire ) et que j’ y ajoute un complément qui mérite notre attention.

    Disons qu’il me semble de plus en plus probable que nous soyons, tout un chacun, qu’une seule et même chose (on pourrait dire que cette seule chose nous est insaisissable par nos sens physiques dans toute sa plénitude)… C’est donc toujours cette même chose absolue qui se reflète au travers de chacun d’entre nous pour se manifester dans le relatif… cette même chose, tout comme la lumière invisible du soleil que nous pouvons constater la nuit, ne se manifeste que lorsqu’un obstacle est présent.

    Pour conclure, je dirais que c’est ‘’miraculeux’’ que nous soyons un obstacle l’ un pour l’ autre, pour que la lumière puisse se manifester.

    PS: à propos d’ écouter, il me semble qu’on ne peut entendre que ce qui est mûr en soi-même et qui attend l’ instant de se manifester, tout comme un fruit tombe de l’ arbre quand le moment est venu… Vois-tu, suite à diverses expériences de synchronicités, il me semble bien que la théorie de Darwin disant que la cause précède l’ effet, soit tronquée… Je soupçonne de plus en plus que l’ effet soit prédéterminant à ses causes… un peu comme si c’ était toujours la même pièce qui en apparence montrait une face, mais qui dans le fond masquait l’ autre face.

    @zanshin
    j’ aime beaucoup cette évocation de Deshimaru, mais tout comme elle le dit, encore faut-il avoir soif…
    Je crains en effet que faute de soif, toute écoute s’ effondre, avant même de se manifester… c’est pourquoi la métaphore du fruit qui tombe de l’ arbre quand il est mûr est tout à fait évoquante pour illustrer la réalité…
    Tiens ça me rappelle l’ idée zen qui dit que le maître apparait quand l’ élève est prêt à le recevoir… curieuse synchronicité !, tout comme évoquée plus haut dans ce message !

    Alors disons que nous sommes tous dans l’ idée d’ exprimer cette seule ultime chose, et que de multiples obstacles soient propices à renvoyer cette lumière, mais le principal obstacle à résoudre est celui qui se trouve au fin fond de nous-même (c’est bien celui-là qui reçoit la lumière éternelle de façon absolue et qui la restitue de façon relative).
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5594
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Apprends....

    Message par Kaïkan le Sam 26 Aoû 2017 - 22:15


    En pensant à Fred et à ce qu'il va répondre ...  rigolo

    tangolinos a écrit: ‘’il n’ y a qu’une seule chose à dire’’.
    Tout le monde n'est pas de cet avis et il semble bien que tu sois le seul sur ce forum à penser ainsi.
    Les autres ont le droit de penser différemment (j'espère).

    tangolinos a écrit:Disons qu’il me semble de plus en plus probable que nous soyons, tout un chacun, qu’une seule et même chose
    Il ne faut pas confondre l'interdépendance avec le Tao. (je dis Tao pour simplifier).

    tangolinos a écrit:à propos d’ écouter, il me semble qu’on ne peut entendre que ce qui est mûr en soi-même et qui attend l’ instant de se manifester,
    Opinion purement tangolinienne. Laughing

    tangolinos a écrit:Je crains en effet que faute de soif, toute écoute s’ effondre, avant même de se manifester…
    Pourquoi faudrait-il alors écouter les délires tangoliniens ? Puisque lui n'écoute plus personne, n'ayant plus soif.
    C'est bien triste la condition tangolinienne. Bien que ce dernier ne s'en aperçoive nullement, se délectant dans son sentiment personnel d'autosuffisance.

    tangolinos a écrit:Alors disons que nous sommes tous dans l’ idée d’ exprimer cette seule ultime chose, et que de multiples obstacles soient propices à renvoyer cette lumière, mais le principal obstacle à résoudre est celui qui se trouve au fin fond de nous-même (c’est bien celui-là qui reçoit la lumière éternelle de façon absolue et qui la restitue de façon relative).
    Tu parles pour toi. Je ne me sens pas le moins du monde concerné.   Evil or Very Mad
    artiste
    Je sais que tout ce que je peux écrire ne sera pas "écouté" par tangolinos qui est au-delà de toute possibilité d'entendement (dans le sens : Aptitude de quelqu'un à comprendre).

    En fait j’écris pour le reste du monde qui, heureusement, n'est pas encore converti au tangolinisme.  Laughing
    C'est aussi une façon de voir avec une certaine forme d'humour...  clown


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    lausm
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1477
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: Apprends....

    Message par lausm le Dim 27 Aoû 2017 - 1:13

    "Voilà, je vais chercher à t'expliquer les choses par une divagation,
    sache toi aussi divaguer en m'écoutant si tu veux pénétrer le sens profond de mes paroles.
    Côtoie le soleil et la lune, étreins le temps et l'espace, fusionne dans leur totalité, dissous-toi dans leur obscurité fluctuante,
    et tu ne feras plus la distinction entre les esclaves et les nobles !"

    Tchouang Tseu in Les oeuvres de maître Tchouang
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3339
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Apprends....

    Message par Fred le Dim 27 Aoû 2017 - 1:28

    Salut Tango,

    Tango a écrit:Bonsoir Fred
    il me serait facile de te rétorquer la même chose que tu dis.
    Tout comme toi, je pourrais me laisser aller à la sensation que tu n’ écoutes pas ce que je dis.

    Tu peux me le rétorquer si c'est véritablement ton sentiment, auquel cas j'essaierai de faire attention. Donc, merci de me le dire le cas échéant.

    Quant à moi, je t'indique clairement mon sentiment relatif à ce qui m'apparaît être chez toi un manque flagrant d'écoute assez généralisé. Je t'avais déjà parlé de ce problème si tu te rappelles bien, en évoquant ton autisme, terme exagéré s'il en est, mais dont le rappel vise à te signifier que ce problème que je perçois ne date pas d'aujourd'hui. Parce que j'ai ce sentiment un peu frustrant, je vois l'utilité de t'en faire part amicalement. Donc mon propos est de te dire sincèrement ce que je pense, ceci avec une sorte d'espoir que je n'espère pas vain, que cela puisse améliorer la qualité de nos échanges et maintenir la vigueur du plaisir de converser.   Salut-zen
    avatar
    zanshin
    Modérateur
    Modérateur

    Féminin Nombre de messages : 826
    Age : 68
    Localisation : Suisse
    Emploi/loisirs : retraitée du corps médical (ordonnée nonne zen en 1984)
    Humeur : attentive
    Date d'inscription : 01/06/2013

    Re: Apprends....

    Message par zanshin le Dim 27 Aoû 2017 - 5:49

    tao
    L'écoute, dans le zen est fondamentale.
    Un jour, dans un monastère japonais, je crois, un novice demande au maître :
    _ Commet est-ce que je fais pour entrer en zen ( pour entrer en dhyâna) ?

    _ Tu entends le son de la rivière au loin ?

    _ Oui Maître.

    _ Alors entre par cette porte là.

    C'est une histoire très simple qui nous montre aussi l'importance de Maitrī (mettā en pāli) signifiant bienveillance, ou encore amour, ou plus précisément amour bienveillant, le sens premier étant amitié, fraternité. japonais


    _________________
    «Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire...»
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3339
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Apprends....

    Message par Fred le Dim 27 Aoû 2017 - 15:38

    En fait j’entends quand tu dis qu’il n’y-a qu’une seule chose à dire. Pour faire simple, cette seule chose à dire est proprement celle que personne ne peut dire, c’est par là que la seule chose qu’on puisse dire à son sujet, c’est qu’elle ne peut être dite. Il est possible d’exprimer cette inaptitude sans jamais avoir épuisé les manières de la dire et c’est bien à mon avis ce que tu fais message après message.

    Le bouddhisme a aussi exprimé cette inaptitude, il n’y-a qu’à lire le sutra du coeur pour s’en rendre compte. Mais ceci ne représente qu’un aspect de son enseignement.
    Il me semblerait donc que ce qui fait preuve de ta surdité, c’est précisément la mono-orientation de ton discours et de ton approche spirituelle, qui n’est pas fausse, et qui sans doute suffit à ton bonheur, mais qui peut néanmoins être complétée par d’autres approches tout aussi riches, et surtout, dont la variété s’accorderait disons, avec la réalité propre à l'existence d'une multitude d'auditeurs aux aptitudes, attentes et tempéraments différents.
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2931
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Apprends....

    Message par tangolinos le Dim 27 Aoû 2017 - 20:11

    Salut Fred

    Au sujet de l’ écoute, je pense que chacun entend les sons à sa façon, tout comme chacun a un timbre de voix bien singulier.
    Cependant, je doute fort que tu puisses écouter mon écoute, et pouvoir en porter un jugement.
    Ce n’ est pas parce que je reste silencieux suite à l’un ou l’ autre de tes messages, que je n’ ai pas entendu… d’autre part, il s’agit de bien se rendre compte que notre façon d’ exprimer une idée par des mots est forcément maladroite… puisque chacun se fait sa propre interprétation de ce qu’est la réalité.

    Quand je dis qu’il n’ y a qu’une seule chose à dire, c’est pour évoquer la force qui nous anime, qui telle une lumière permanente est constante… Le fond de cette lumière est permanent, mais dans le monde macroscopique saisissable par nos sens physiques, ses effets et/ou ses reflets sont aléatoirement impermanents, puisqu’ assujettis de manière plus ou moins sensible, à une interdépendance avec d’une part le monde microscopique extrêmement vivace, et d’autre part le monde astronomique extrêmement lent.
    Comme l’ évoque zanshin, ce bruit de la rivière au loin, est une belle métaphore de la constance de cette lumière qui nous traverse.

    Alors vois-tu il est compréhensible que tu puisses te lasser du son de ma voie en plaidant qu’il s’agit d’une mono-orientation… mais penses-tu vraiment que le bouddhisme, et/ou toi, soient exemptés de formuler des redondances ?

    à propos d’ ‘’autres approches tout aussi riches’’ , penses-tu vraiment que je persisterais à venir sur ce forum, si je n’ y voyais que pauvreté ?
    Vois-tu, pour ma part, je trouve d’ étranges similitudes en tous cheminements spirituels… cependant, il me semble bien que la voie ne peut être que solitaire, et que les enseignements ne sont que des balises.

    Tiens, ça me rappelle une intervention de Yudo qui évoquait cette difficulté du rôle du maître qui consiste à maintenir une certaine distance d’ avec l’ élève… j’ ai bien aimé cette intervention qui s’oppose à l’ idée de prendre refuge… mais bon, il est possible de penser que certains aient besoin de se réfugier… Le rôle du maître est alors de nourrir l’ oisillon, et de lui donner un bon coup de pied au postérieur quand le moment sera venu pour qu’il s’envole.

    Alors vois-tu, puisqu’il me semble que tu attendes un véritable partage entre nous (avec de véritables coups de poings de boxeurs d’ amour) je dirais qu’il me semble bien que tu sois encore un oisillon réfugié dans le nid du bouddhisme, et que tu attendes un bon coup de pied au postérieur pour t’en libérer…

    Comme tu pourras le constater, il te sera possible de te laisser emporter par une première réaction à mes propos, et une seconde qui quelque part cherche à s’ imposer… Je t’ invite à ne te préoccuper que de celle qui se pérennise, tout comme le propose le zen qu’ a élégamment évoqué zanshin en disant:
    ‘’Tu entends le son de la rivière au loin ?’’

    Alors vois-tu, ça ne me dérange pas tant que ça, que tu penses que nous soyons éloignés l’ un de l’ autre.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5594
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Apprends....

    Message par Kaïkan le Dim 27 Aoû 2017 - 20:57


    A propos de Dôgen, si certains trouvent nécessaire de se comparer à lui en pensant lui ressembler beaucoup, il serait important pour eux de comprendre deux ponts clés de son enseignement :

    1. Il n'y a pas d'obtention :
      (Je suis revenu de Chine les mains vides)
    2. Il faut toujours se voir à mi-chemin :
      (Et non-pas comme une personne qui n'a plus besoin d'apprendre quoi que ce soit, d'écouter qui que ce soit, ni de faire zazen)

    Cela vaut pour tout le monde, même pour les plus grands maîtres.
    Cependant certaines personnes omettent de mettre ces injonctions en pratique, et de ce fait ne sont plus dans l'esprit de Dôgen,  car finalement ces personnes ne le citent que pour s'en servir afin de glorifier leur égo.

    poisson


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2931
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Apprends....

    Message par tangolinos le Dim 27 Aoû 2017 - 21:35

    Salut Kaïkan

    même s’il te semble que mes interventions soient animées par l’ intention de glorifier mon ego, je dirais que je ne suis plus sur ce plan là.

    Quand Dogen dit:

    1/ ‘’je suis revenu les mains vides’’ …
    j’ entends par là qu’ il lui était impossible d’ exprimer combien son coeur avait été rempli.

    2/ ‘’Il faut toujours se voir à mi-chemin ‘’
    je suis bien d’ accord avec cette idée que le chemin est infini pour s’ approcher peu à peu de l’ insaisissable asymptote qu’est l’ immuable vérité absolue, même si parfois on peut penser l’ avoir fugacement touchée.

    à propos de plans, je dirais que je ne sais pas qui je suis, et que je soupçonne fortement qu’il me soit impossible de résoudre cette question… de plus je suis plutôt de nature méfiante en ce qui concerne ce que diront les autres de moi… puisque quelque part ils ne causeront que des effets, or c’est bien le mystère de la source qui m’importe.

    Contenu sponsorisé

    Re: Apprends....

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 12 Déc 2017 - 11:03