Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Critiquer ses semblables

    Partagez
    avatar
    gigi
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 440
    Localisation : Quebec
    Humeur : metta
    Date d'inscription : 26/06/2010

    Critiquer ses semblables

    Message par gigi le Lun 28 Aoû 2017 - 3:07

    Critiquer ses semblables

       « Autant le mot est léger pour celui qui le prononce
       autant il est lourd pour celui qui le reçoit. »

    Plusieurs se plaisent à parler des fautes et des faiblesses des gens autour d’eux. En agissant ainsi, ils creusent un fossé entre eux et leurs semblables. Les gens heureux s’occupent plutôt de ce qui est positif chez les autres. Même s’ils voient des comportements déplorables, ils portent volontairement leur attention sur ce qu’il y a de meilleur chez l’être humain.

    Voici un texte de Socrate qui présente trois conditions pour déterminer si l’on doit communiquer ou pas une information au sujet d’une personne de notre entourage :

    LE TEST DES TROIS PASSOIRES DE SOCRATE
    Socrate avait, dans la Grèce antique, une haute réputation de sagesse.
    Quelqu’un vint un jour trouver le grand philosophe et lui dit :
    Sais-tu ce que je viens d’apprendre sur ton ami ?
    Un instant, répondit Socrate.
    Avant que tu me racontes, j’aimerais te faire passer un test, celui des trois passoires.
    Les trois passoires ?
    Mais oui, reprit Socrate. Avant de raconter toutes sortes de choses sur les autres,
    il est bon de prendre le temps de filtrer ce que l’on aimerait dire.
    C’est ce que j’appelle le test des trois passoires :
    La première passoire est celle de la vérité.
    As-tu vérifié si ce que tu veux me dire est vrai ?
    Non. J’en ai seulement entendu parler.
    Très bien. Tu ne sais donc pas si c’est la vérité.
    Essayons de filtrer autrement, en utilisant une deuxième passoire, celle de la bonté.
    Ce que tu veux m’apprendre sur mon ami, est-ce quelque chose de bien ?
    Ah non ! Au contraire !
    Donc, continua Socrate, tu veux me raconter de mauvaises choses sur lui et tu n’es même pas certain si elles sont vraies. Tu peux peut-être encore passer le test, car il reste une passoire, celle de l’utilité.
    Est-il utile que tu m’apprennes ce que mon ami aurait fait ?
    Non, pas vraiment.
    Alors, conclut Socrate, si ce que tu as à me raconter n’est ni vrai ni bien ni utile, pourquoi vouloir me le dire ?

    D’une façon générale, évitez de critiquer et cherchez plutôt à découvrir les qualités des gens. Celles-ci sont quelquefois cachées et parfois la personne elle-même ne les connaît même pas. Il est facile et peu noble de parler des défauts des autres. Mais pour parler abondamment de leurs qualités, il faut une grandeur d’âme. Développez l’habitude de mentionner ce qu’il y a de bon chez chaque individu. Avec le temps, vous percevez ceux-ci plus positivement. Et vous en serez heureux.

       « Plus une personne possède de grandes vertus,
       moins elle remarque les défauts des autres. Car au contraire,
       elles voient les autres à travers de ses propres qualités. »

    http://www.evolution-101.com/critiquer-ses-semblables/
    avec metta
    gigi
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3322
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Critiquer ses semblables

    Message par Fred le Lun 28 Aoû 2017 - 11:56

    C'est un très bon enseignement...

    Cependant...

    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Critiquer ses semblables

    Message par Kaïkan le Lun 28 Aoû 2017 - 18:48


    Dans le bouddhisme, déjà le bouddha historique Shakyamuni critiquait occasionnellement les brahmanes.

    On peut voir Ici → § : Vie du Bouddha  https://fr.wikipedia.org/wiki/Siddhartha_Gautama

    Le bouddhisme originel partage le terrain spirituel avec d'autres écoles ; différents maîtres contemporains de Gautama développent leur vision du nirvāņa et présentent un moyen de l'atteindre. On peut en avoir un aperçu dans le Brahmājālasūtta qui énumère et critique soixante-deux vues contemporaines du bouddhisme originel.

    Par la suite les différentes branches bouddhiques se sont vertement critiquées et le zen ne fait pas exception. Dôgen n'a pas hésité à faire de nombreuses critiques, notamment dans le Shobogenzo, cela fait partie de ses explications à ceux qui ont des vues erronées.

    Il faut quand même signaler que les critiques peuvent être très constructives et avoir une place dans l'enseignement, surtout lorsqu'elles sont habilement posées. Il ne faut pas non plus oublier que les compliments sont aussi une forme de critique.

    La critique purement négative dont le seul but est de dénigrer est à laisser...aux personnages politiques (par exemple).  clown


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Tenza
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 30
    Age : 35
    Date d'inscription : 16/10/2015

    Re: Critiquer ses semblables

    Message par Tenza le Jeu 31 Aoû 2017 - 22:31

    On peut peut-être aussi utiliser d'autres "filtres" en plus de ceux de Socrate pour savoir si notre "critique" est bien fondée.

    C'est-à-dire:
    - "Est-ce que ma critique dissimule un des 3 poisons (haine, désir, indifférence) ? "
    - "Est-ce que j'attache mon ego à la critique que je formule ?"
    - "Est-elle en accord avec les 4 nobles vérités, l'octuple sentier et l'absence de soi des phénomènes ? "


    Par exemple..
    avatar
    zanshin
    Modérateur
    Modérateur

    Féminin Nombre de messages : 820
    Age : 68
    Localisation : Suisse
    Emploi/loisirs : retraitée du corps médical (ordonnée nonne zen en 1984)
    Humeur : attentive
    Date d'inscription : 01/06/2013

    Re: Critiquer ses semblables

    Message par zanshin le Ven 1 Sep 2017 - 5:34

    c'est vrai il y a pas mal de filtres possibles pour éclairer le débat.
    Tout dépend de l'intention de la critique, et, dans le bouddhisme, l'intention c'est très important. Smile


    _________________
    «Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire...»

      La date/heure actuelle est Lun 20 Nov 2017 - 18:01