Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Il existe en France une fraternelle de francs-maçons bouddhistes

Partagez
avatar
AncestraL
petit fleuron
petit fleuron

Masculin Nombre de messages : 637
Localisation : Lille
Emploi/loisirs : éducateur/agent de probation
Humeur : Sat Chit Ananda
Date d'inscription : 01/10/2012

Il existe en France une fraternelle de francs-maçons bouddhistes

Message par AncestraL le Lun 9 Oct 2017 - 13:14

http://www.medias-presse.info/insolite-il-existe-en-france-une-fraternelle-de-francs-macons-bouddhistes/81112/

INSOLITE - Il existe en France une fraternelle de francs-maçons bouddhistes

Un blog maçonnique signale que la fraternelle Les Compagnons du Dharma tiendra les 14 et 15 octobre son assemblée générale au Temple des Mille Bouddhas à La Boulaye. Le Temple des Mille Bouddhas, quel étrange nom pour une assemblée de francs-maçons. Mais l’explication est simple et insolite : il s’agit de francs-maçons bouddhistes !

Cette fraternelle maçonnique a été fondée en 2007 et se définit ainsi:

L’Association Fraternelle « Les Compagnons du Dharma » a pour objet de rassembler dans un cadre international les francs-maçons bouddhistes et sympathisants bouddhistes afin de leur permettre de témoigner de leur expérience, la partager, étudier, approfondir et conjuguer les convergences entre les deux spiritualités.
L’association se veut éthique ; pour cela elle est signataire de la charte de la Fédération du Cercle Européen des Fraternelles. Elle est partenaire du centre bouddhiste « Paldenshangpa La Boulaye ». La lignée shangpa est avant tout une lignée de pratique. Elle organise des stages et édite une lettre trimestrielle.

En dehors des aspects administratifs propres à une assemblée générale, cette fraternelle maçonnique a mis à son programme du weekend :

. Comment intégrer les 6 Paramitas dans notre vie quotidienne ? Les méditations seront conduites par Lama Eric du Temple des Mille Bouddhas et Jean-Marc Bazy, Maître Zen, membre de la fraternelle.

. Comment Franc-Maçonnerie et Bouddhisme peuvent-ils nous aider dans notre monde moderne ?

La vague New Age, très propice à attirer dans des sectes des personnes en recherche spirituelle, a largement contribué à développer une curiosité à l’égard du bouddhisme que la franc-maçonnerie n’a pas tardé à capter au gré de ses divers réseaux ésotériques.

Mais cette démarche est plus ancienne qu’il n’y paraît comme en témoigne la revue Le Symbolisme, « organe du mouvement universel de régénération initiatique de la Franc-Maçonnerie » qui, dans son numéro d’octobre 1933 publie un article faisant la passerelle entre bouddhisme et franc-maçonnerie

Notez le symbole qui illustre cette revue publiée par un mouvement précurseur d’une franc-maçonnerie de type new age, lié à la mouvance théosophique : une svastika au centre d’une étoile de David.

Un symbole utilisé aujourd’hui par la secte des raëliens en relation étroite avec les organisateurs de la révolution sexuelle.
avatar
Kaïkan
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 5884
Age : 71
Localisation : Jura-alsacien
Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
Humeur : insaisissable
Date d'inscription : 19/11/2009

Re: Il existe en France une fraternelle de francs-maçons bouddhistes

Message par Kaïkan le Lun 9 Oct 2017 - 18:04


Bonjour AncestraL,

Merci pour l'info parce que là MDR comme on dit de nos jours. Pourquoi ? Et bien parce que notre ami Jean-Marc Bazy, est un disciple de Nishijima. Par conséquent on va peut-être avoir des news par Yudo.  Very Happy


_________________
- - Kaïkan - -
- étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

" L 'univers entier est l'éternel présent "
avatar
Tenza
Débutant
Débutant

Masculin Nombre de messages : 51
Age : 36
Date d'inscription : 16/10/2015

Re: Il existe en France une fraternelle de francs-maçons bouddhistes

Message par Tenza le Mar 24 Oct 2017 - 16:55

Franc-Maçon bouddhiste, quand la culture du secret, des réseaux et de l'entre-soi rencontre le bouddhisme.. Y en a qui sont plus à une contradiction près....
avatar
AncestraL
petit fleuron
petit fleuron

Masculin Nombre de messages : 637
Localisation : Lille
Emploi/loisirs : éducateur/agent de probation
Humeur : Sat Chit Ananda
Date d'inscription : 01/10/2012

Re: Il existe en France une fraternelle de francs-maçons bouddhistes

Message par AncestraL le Mar 24 Oct 2017 - 17:09

J'allais revenir sur le sujet !
J'ai discuté avec un ami bouddhiste de la FM, qui l'avait approché à plusieurs reprises, alors que je lis actuellement un livre sur le sujet écrit par un franc-maçon.
La FM est très éclectique. Elle pioche ce qui lui plait dans des traditions occidentales ésotériques, et elle est en fait tout ce qu'elle ne prétend pas être !

Je ne comprends pas d'ailleurs, que l'on puisse se dire bouddhiste, chrétien, musulman même, et autres ET franc-maçon en même temps, qui a fait de la laïcité sa religion...
avatar
Yudo, maître zen
Maître zen
Maître zen

Masculin Nombre de messages : 3137
Age : 70
Localisation : Montpellier
Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
Date d'inscription : 13/04/2008

Re: Il existe en France une fraternelle de francs-maçons bouddhistes

Message par Yudo, maître zen le Mar 24 Oct 2017 - 18:14

Je suis, à titre personnel, un peu sceptique, moi z aussi...
avatar
tangolinos
無為 - mui -

Masculin Nombre de messages : 3054
Localisation : en bas à gauche
Humeur : quantique
Date d'inscription : 04/05/2010

Re: Il existe en France une fraternelle de francs-maçons bouddhistes

Message par tangolinos le Mar 24 Oct 2017 - 18:53

AncestraL a écrit:J'allais revenir sur le sujet !
J'ai discuté avec un ami bouddhiste de la FM, qui l'avait approché à plusieurs reprises, alors que je lis actuellement un livre sur le sujet écrit par un franc-maçon.
La FM est très éclectique. Elle pioche ce qui lui plait dans des traditions occidentales ésotériques, et elle est en fait tout ce qu'elle ne prétend pas être !

Je ne comprends pas d'ailleurs, que l'on puisse se dire bouddhiste, chrétien, musulman même, et autres ET franc-maçon en même temps, qui a fait de la laïcité sa religion...

Je dirais que tout cheminement spirituel est animé par l’ idée de retrouver notre véritable nature.

Les multiples doctrines proposent de multiples voies en apparence contradictoires pour cheminer vers ce but, or il me semble que chacune propose de partager les expériences de ceux qui seraient arrivés à quelque chose en empruntant cette voie.

En fait, je pense qu’il n’ y a qu’une seule chose à trouver et que toutes les voies peuvent nous y amener, alors même que chacun se retrouve contraint de suivre sa propre voie qui est exceptionnellement singulière.

Alors disons que je ne suis pas étonné par le cocktail proposé par la FM d’ intégrer le discours bouddhiste dans ses dires… puisque dans notre civilisation occidentale on comprend de plus en plus que nos repères s’ effondrent, et que d’ autres alternatives surgissent.

Vois-tu, pour aller encore plus loin dans ta citation, je ne saurais dire qui je suis, et curieusement certains me disent que je suis bouddhiste, chrétien, musulman, ou toute autre chose…et vois-tu ça ne me dérange pas vraiment, puisqu’il n’ y a qu’une seule chose indicible à dire.
avatar
villeurbanne
Invité

Il existe en France une fraternelle de francs-maçons bouddhistes

Message par villeurbanne le Mar 24 Oct 2017 - 19:15


voir le site dogensangha.fr
rubrique "LeZen" : "variation sur un itinéraire moine zen & franc-maçon."

avatar
AncestraL
petit fleuron
petit fleuron

Masculin Nombre de messages : 637
Localisation : Lille
Emploi/loisirs : éducateur/agent de probation
Humeur : Sat Chit Ananda
Date d'inscription : 01/10/2012

Re: Il existe en France une fraternelle de francs-maçons bouddhistes

Message par AncestraL le Mar 24 Oct 2017 - 20:35

Oh lala vive la pub...
Je vais lire ça, merci.


Je lis et c'est fou de penser qu'une chose bariolée comme la F.M., qui a fait son marché dans les traditions spirituelles et religieuses, puisse donner un sens à la vie, à l'existence, alors même que la vie et l'existence sont areligieuses et qu'elles ont en elles la réponse, si simple, aux questions que l'on se pose sur elles...


La FM ne propose absolument rien que ne proposent déjà religions et spiritualités. Hormis la laïcité !



Messages regroupés par la modération.

avatar
Kaïkan
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 5884
Age : 71
Localisation : Jura-alsacien
Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
Humeur : insaisissable
Date d'inscription : 19/11/2009

Re: Il existe en France une fraternelle de francs-maçons bouddhistes

Message par Kaïkan le Mar 24 Oct 2017 - 22:19


S.V.P prière de regrouper les messages quand ils se suivent le même jour sur le même sujet.
Utiliser l'onglet : MODIFIER.
Merci de votre compréhension.


_________________
- - Kaïkan - -
- étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

" L 'univers entier est l'éternel présent "
avatar
AncestraL
petit fleuron
petit fleuron

Masculin Nombre de messages : 637
Localisation : Lille
Emploi/loisirs : éducateur/agent de probation
Humeur : Sat Chit Ananda
Date d'inscription : 01/10/2012

Re: Il existe en France une fraternelle de francs-maçons bouddhistes

Message par AncestraL le Dim 5 Nov 2017 - 14:11

https://www.frequenceterre.com/2017/11/04/societe-pacifiee-possible/

Une société pacifiée est-elle encore possible ?


Pierre Guelff, journaliste, auteur et chroniqueur, a publié un essai aux Éditions Jourdan « Rencontres fraternelles avec Matthieu Ricard et le Dalaï-Lama ».

L’intérêt de cet ouvrage est de découvrir deux philosophies qui, à première vue, semblent aux antipodes, et, pourtant, elles se rejoignent pour proposer une société pacifiée et respectueuse de l’être et de l’environnement.

Tout d’abord, l’auteur présente les raisons qui l’ont poussé à écrire cet essai.

– J’ai la faiblesse de croire que dans la société actuelle où la peur et le rejet de l’autre dominent, où les conflits guerriers restent par trop nombreux, où la violence au quotidien s’érige dans les habitudes au point que les autorités, impuissantes à la juguler, nous demandent de vivre avec l’idée d’un potentiel acte terroriste ou une agression en rue, dans le métro, à la poste, à la terrasse d’un bistrot, au stade…, l’hypothèse d’une société basée sur les préceptes de la Franc-Maçonnerie et du Bouddhisme était à envisager en urgence, et de l’exposer, comme j’ai tenté de le faire dans mon ouvrage.

Rencontre du Dalaï-Lama et de Pierre Guelff.
– Pourquoi la Franc-Maçonnerie et le Bouddhisme ?

– Parce que ce sont deux philosophies non dogmatiques. C’est essentiel comme postulat et, en définitive, un double exemple concret de solution pour une humanité en péril. Ce qui me désole dans ce contexte, d’où certaines parties de mon ouvrage, c’est l’amalgame fait entre Franc-Maçonnerie et « complotisme », Bouddhisme et drames humains en Birmanie, par exemple.

Sans nier des dérives fâcheuses, comme dans toute société humaine, j’ai la conviction que les préceptes prônés par la Franc-Maçonnerie depuis des siècles continueront de traverser le temps et l’espace, comme l’explique l’auteur Philippe du Bouleau : « La Franc-Maçonnerie est un courant d’idées que l’on peut appeler « humaniste » parce qu’il prend l’homme et le bonheur de tous comme une fin en soi et la tolérance comme premier moyen de perfectionnement individuel ». Quant aux actions violentes de certains bouddhistes relevées ces derniers temps, elles vont à l’encontre de tout ce que j’ai entendu et lu du Dalaï-Lama et de Matthieu Ricard qui ne cessent de clamer la compassion et la non-violence.

[Interview de Matthieu Ricard, dont “Fréquence Terre” fit écho.]

– Comment expliquer ces actions ?

– Je relis les « Carnets » d’Albert Camus écrits de 1935 à sa mort, en 1960, et y ai trouvé une explication : « Le Bouddha prêcha une sagesse sans dieux et quelques siècles plus tard on le met sur un autel. » Mon livre n’a aucune vocation philosophique ou religieuse, mais il se veut le reflet de préceptes qui sont semblables, voire similaires, d’où la nécessité, pour moi, d’approfondir cette voie-là et de l’exposer. D’ailleurs, le Bouddhisme est de plus en plus analysé dans les loges et il y a mêmes des Sœurs ou des Frères y appartenant ou fréquentant, par exemple, une fraternelle les réunissant.

[Philippe Liénard, auteur et Haut Grade en Maçonnerie, interviewé par Pierre Guelff.
L’un des récents ouvrages de Philippe Liénard a défrayé la chronique et suscité maints dialogues.]

Philippe Liénard, Haut Grade en Maçonnerie, qui a écrit la remarquable préface de mon essai, précise : « Il me plaît de rappeler que ni l’une ni l’autre de ces mouvances ne sont des sectes, des religions ou des mouvements politiques. L’une et l’autre sont ouvertes, respectueuses, pacifiques et privilégient la liberté de pensée au « prêt-à-penser », dans un souci bienveillant d’épanouissement des êtres… »

– Pouvez-vous nous citer quelques similitudes que vous avez relevées entre ces deux philosophies non dogmatiques ?

– Une précision avant de vous proposer des similitudes entre Franc-Maçonnerie et Bouddhisme : le terme « fraternelles » du titre de mon essai est à comprendre dans le sens de contacts professionnels effectués avec un esprit d’ouverture et de quête, et pas du tout de relations privilégiées avec le Dalaï-Lama ou Matthieu Ricard, quand bien même je mesure l’importance de les avoir rencontrés.

J’en viens à trois ou quatre citations maçonniques comparées à quelques-unes que j’ai enregistrées lors de mes rencontres avec le Dalaï-Lama. Ceci me paraît assez explicite pour corroborer l’hypothèse qui fait l’objet de mon essai.

Préceptes maçonniques : « Ne fais point le mal, fais le bien. », « Réjouis-toi dans la justice ; courrouce-toi contre l’injustice… », « Pense que pour bien juger les hommes, il faut sonder les cœurs et scruter les intentions. » et « Obéis toujours à la raison. »

Paroles du Dalaï-Lama : « La compassion n’est pas de l’indifférence, c’est s’engager au bien de tous les êtres. », « Face à la souffrance (des violences, guerres, différences majeures entre les riches et les pauvres…), il faut un changement qui ait un effet sur la société grâce à une collaboration entre le pouvoir et la bienveillance. », « Il faut aller au fond de nous, reconnaître que nous sommes des êtres humains identiques aux autres, se dire que l’humanité est commune et que l’on peut agir dans le monde si on s’ouvre à tous. » enfin « Fonder son chemin spirituel sur la raison me paraît aussi un bon cheminement. »

Contenu sponsorisé

Re: Il existe en France une fraternelle de francs-maçons bouddhistes

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mar 18 Déc 2018 - 20:12