Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    I came from beyond Zen: le nouveau livre de Brad Warner

    Partagez
    avatar
    Yudo, maître zen
    Maître zen
    Maître zen

    Masculin Nombre de messages : 3065
    Age : 69
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    I came from beyond Zen: le nouveau livre de Brad Warner

    Message par Yudo, maître zen le Mar 10 Oct 2017 - 10:14

    Je vous mets ici quelques extraits de la préface du dernier livre de Brad Warner.
    Brad Warner a écrit:
    Nous sommes passés très près de perdre Dôgen. (...) J'ai longtemps cru que ses enseignements avaient fait partie, depuis huit cents ans, des bases philosophiques de la société japonaise, et que nous, Occidentaux, commencions tout juste à en entendre parler.

    Ce n'est pas le cas. Pendant les premiers sept siècles, presque personne ne connaissait ses écrits (...). Ce n'est qu'au XVIII° siècle qu'on commença de s'y intéresser un peu. Mais il fallut la Restauration Meiji, dans la seconde moitié du XVIII° siècle pour que l'intérêt se développe.

    Jusque là, il restait si peu d'exemplaires de ses écrits qu'ils auraient pu être perdus à jamais.
    (...)
    Les oeuvres de Dôgen étaient inconnues à l'exception de ses étudiants, de son vivant. Est-ce que vingt personnes auront lu le Shôbôgenzô du vivant de Dôgen? Cinquante? Peut-être. Peuuuuuuuut-être. Davantage? On peut en douter.

    Je ne prétends pas avoir le dernier mot sur Dôgen. Loin de là. Tout au long, (...) je vous encourage à aller voir plus loin que ce que je vous donne ici. (...) L'oeuvre de Dôgen est d'une beauté et d'une profondeur auquelles ce livre ne fait qu'allusion.
    Avec ce livre et quelques autres, j'espère apporter les idées de Dôgen à un plus large public que ce qu'ils ont eu jusqu'ici. Sa philosophie ne devrait pas être un domaine que quelques universitaires et religieux délirants se réservent. Les commentaires sur son oeuvre ne devraient pas être ensevelis sous tellement de mots-clef hyper-savants qu'il vous faille vous arrêter à tous les trois mots pour consulter un dictionnaire. La matière en est bien trop importante. Il faut qu'elle soit exposée.

    Dôgen nous montre une nouvelle et meilleure façon de nous comprendre nous mêmes ainsi que le monde dans lequel nous vivons. Il nous montre, en fait, que la façon dont nous envisageons les choses depuis plusieurs siècles confine à la démence. Il nous permet de devenir sains d'esprit.
    avatar
    tangolinos
    無為 - mui -

    Masculin Nombre de messages : 3054
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: I came from beyond Zen: le nouveau livre de Brad Warner

    Message par tangolinos le Mar 10 Oct 2017 - 12:54

    Brad Warner a écrit:
    Dôgen nous montre une nouvelle et meilleure façon de nous comprendre nous mêmes ainsi que le monde dans lequel nous vivons. Il nous montre, en fait, que la façon dont nous envisageons les choses depuis plusieurs siècles confine à la démence. Il nous permet de devenir sains d'esprit.
    Tiens ça me fait penser à une réflexion que j' ai écrite hier à un ami :

    Les anciens pensaient que la Terre était plate...
    Les nouveaux pensent encore que le temps, tout comme l' horizon, est une droite.
    Les prochains sauront peut-être un jour, que le concept de la droite n' est qu' utopie.
    Le temps pourrait bien n' être qu'une grande roue , dont le moyeu serait l' immobile éternité.
    ça expliquerait bien en quoi le temps nous apparait impermanent, alors que l' éternité est forcément permanente.
    avatar
    Zenoob
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1176
    Date d'inscription : 08/09/2011

    Re: I came from beyond Zen: le nouveau livre de Brad Warner

    Message par Zenoob le Mar 10 Oct 2017 - 21:42

    Je suis en train de le lire ! C'est pas mal du tout, dans la veine du premier...
    avatar
    Yudo, maître zen
    Maître zen
    Maître zen

    Masculin Nombre de messages : 3065
    Age : 69
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: I came from beyond Zen: le nouveau livre de Brad Warner

    Message par Yudo, maître zen le Mer 11 Oct 2017 - 14:26

    Autre passage du livre:
    Brad Warner a écrit:"Lorsque la sagesse apparaît comme étant sans sagesse, tout est inconnu, tout est doute et émerveillement." (Shôbôgenzô Inmo)

    (...) dans la traduction Nishijima-Cross, il y a une note de bas de page indiquant qu'ici, Dôgen cite un passage du Sûtra du Lotus en changeant un caractère. La citation dit "doute et chagrin" (擬梅, prononcé GIKE) et il la modifie en "doute et émerveillement" (擬怪, prononcé pareil. J'aime particulièrement ce second caractère, car c'est celui de 怪獣, KAIJU, qui signifie "monstre", du genre Godzilla (...))
    La sagesse apparaissant comme étant sans sagesse, cela peut signifier bien des choses. pour moi, cela signifie la sagesse qui ne s'annonce pas fièrement comme telle. Il y a plein de gens, de nos jours, qui se font un tas de fric en laissant le monde savoir à quel point ils sont sages. Souvent, ces personnes investissent beaucoup d'efforts dans le fait se paraître sage, bien plus que dans celui d'être sages.
    Pour ce genre de personnes, la sagesse signifie habituellement avoir des idées très arrêtées sur ce que sont les choses et pouvoir les expliquer et défendre ces idées avec beaucoup d'habileté. Mais Dôgen le rejette en disant que le doute et l'émerveillement font partie de la vraie sagesse
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3597
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: I came from beyond Zen: le nouveau livre de Brad Warner

    Message par Fred le Mer 18 Oct 2017 - 11:33

    B.W a écrit:« La sagesse apparaissant comme étant sans sagesse, cela peut signifier bien des choses. »

    Cette expression m’évoque quant à moi la chose suivante :
    La sagesse est sans sagesse, ou la sagesse n’est pas sage. Quand on fait une connerie, on en fait rapidement les frais , en revanche quand on agit selon l’ordre naturel des choses, cela ne laisse pas de trace. Je dirais donc que la sagesse ne laisse pas de trace, mais que par contre, le manque de sagesse peut provoquer des catastrophes. Par exemple, il est très sage de demander pardon à quelqu’un qu’on vient de bousculer. Bien qu'on ne fasse pas toute une affaire de ces excuses qu'on vient de prononcer, en y réfléchissant, on comprend bien qu'il y-a une grande différence entre l'avoir fait et ne pas l'avoir fait.
    Comme il est naturel de s'excuser, on ne réfléchit pas vraiment aux conséquences avantageuses que cela implique. On ne réfléchit en fait véritablement à ces conséquences avantageuses que lorsqu'on a pas eu la présence d'esprit, ou qu'on ne s'est pas sentis d'humeur à demander pardon, parce que ne l'ayant pas fait, ca peut vraiment mettre le boxon.

    Contenu sponsorisé

    Re: I came from beyond Zen: le nouveau livre de Brad Warner

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 20 Juil 2018 - 19:59