Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    la sentence de Dogen par Kengan

    Partagez
    avatar
    AncestraL
    petit fleuron
    petit fleuron

    Masculin Nombre de messages : 637
    Localisation : Lille
    Emploi/loisirs : éducateur/agent de probation
    Humeur : Sat Chit Ananda
    Date d'inscription : 01/10/2012

    la sentence de Dogen par Kengan

    Message par AncestraL le Lun 15 Jan 2018 - 16:51

    « Faire l'apprentissage de la réalisation spirituelle d'un bouddha se fait par l'apprentissage de soi-même.
    "Faire l'apprentissage de soi-même se fait dans l'oubli de soi-même.
    "Par l'oubli de soi-même on réalise intimement la vraie nature des myriades d'existants.
    "On réalise intimement la vraie nature des myriades d'existants parce qu’on s'est dépouillé entièrement de l'idée d'un corps-esprit de soi-même et d'un corps-esprit pour ce qui n’est pas soi-même.
    "C'est un état où toute trace même d'appréhension de la vérité est évanouie, et qui surpasse de loin cette appréhension de la vérité dont la trace s'est évanouie. »

    (Maître-zen Dôgen : Shôbôgenzô Genjôkôan)
    Traduction Kengan

    trouvé sur : http://www.denshinji.fr


    Que pensez-vous de cette traduction étonnante ?

    Gasshô !
    avatar
    Yudo, maître zen
    Maître zen
    Maître zen

    Masculin Nombre de messages : 3097
    Age : 69
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: la sentence de Dogen par Kengan

    Message par Yudo, maître zen le Lun 15 Jan 2018 - 18:57

    AncestraL a écrit:« Faire l'apprentissage de la réalisation spirituelle d'un bouddha se fait par l'apprentissage de soi-même.
    "Faire l'apprentissage de soi-même se fait dans l'oubli de soi-même.
    "Par l'oubli de soi-même on réalise intimement la vraie nature des myriades d'existants.
    "On réalise intimement la vraie nature des myriades d'existants parce qu’on s'est dépouillé entièrement de l'idée d'un corps-esprit de soi-même et d'un corps-esprit pour ce qui n’est pas soi-même.
    "C'est un état où toute trace même d'appréhension de la vérité est évanouie, et qui surpasse de loin cette appréhension de la vérité dont la trace s'est évanouie. »

    (Maître-zen Dôgen : Shôbôgenzô Genjôkôan)
    Traduction Kengan

    Perso, je préfère la version Nishijima:
    Apprendre le Bouddhisme, c'est nous apprendre nous-mêmes.
    Nous apprendre nous-mêmes, c'est nous oublier nous-mêmes.
    Nous oublier nous-mêmes, c'est être expérimentés par des myriades de choses et de phénomènes.
    Etre expérimentés par les myriades de choses et de phénomènes, c'est laisser tomber nos propres corps-et-esprit, ainsi que le corps-et-l'esprit du monde extérieur.
    Alors pouvons-nous oublier la trace mentale de la réalisation, et montrer les signes réels de la réalisation oubliée continuellement, un moment après l'autre .

    Ne fut-ce que par l'usage du passif: "être expérimentés" qui est une forme très importante pour Dôgen, qui ainsi nie que nous soyons toujours exclusivement l'acteur de notre destin.

    L'autre aspect, c'est l'idée d'oubli: la forme de Nishijima me paraît moins controuvée, et montre bien l'effet de ce dicton qui dit que, "la culture, c'est ce qui reste quand on a tout oublié."
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5854
    Age : 71
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: la sentence de Dogen par Kengan

    Message par Kaïkan le Lun 15 Jan 2018 - 19:16


    Je trouve que la traduction de Kengan est très alambiquée.
    Quand on compare avec la traduction de Nishijima qui est limpide, le style de Kengan D. Robert parait contourné.


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    gigi
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 467
    Localisation : Quebec
    Humeur : metta
    Date d'inscription : 26/06/2010

    Re: la sentence de Dogen par Kengan

    Message par gigi le Jeu 25 Jan 2018 - 23:48

    Ici et Maintenant
    A quoi bon le temps!
    Il ne manque rien

    Avec metta
    gigi
    avatar
    tangolinos
    無為 - mui -

    Masculin Nombre de messages : 3054
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: la sentence de Dogen par Kengan

    Message par tangolinos le Sam 27 Jan 2018 - 21:23

    Salut Yudo

    tu dis:
    Ne fut-ce que par l'usage du passif: "être expérimentés" qui est une forme très importante pour Dôgen, qui ainsi nie que nous soyons toujours exclusivement l'acteur de notre destin.

    Vois-tu, je serais plutôt en accord avec l’ attitude de Dogen, qui considère avoir reçu des choses au-delà de lui-même.
    Cependant persiste l’ inévitable hésitation de choisir entre l’ immanence et la transcendance.
    L’ attitude de Dogen de choisir la transcendance me convient bien mieux, puisque je ressens bien que je ne suis pas le véritable maître de mon destin, puisque pour moi j’ ai eu la preuve expérimentale que mon destin était déjà tout aussi bien écrit que mon passé.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5854
    Age : 71
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: la sentence de Dogen par Kengan

    Message par Kaïkan le Sam 27 Jan 2018 - 22:13

    Dõgen a écrit:Être expérimentés par les myriades de choses et de phénomènes, c'est laisser tomber nos propres corps-et-esprit, ainsi que le corps-et-l'esprit du monde extérieur.

    Et donc par la même occasion se libérer de son propre esprit et de l'esprit des autres...  Very Happy
    Je tiens à préciser pour ceux qui auraient les portugaises ensablées. Laughing


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    tangolinos
    無為 - mui -

    Masculin Nombre de messages : 3054
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: la sentence de Dogen par Kengan

    Message par tangolinos le Dim 28 Jan 2018 - 19:33

    @Kaïkan
    cette idée de libération est succulente…
    cependant persiste la présence de notre propre esprit , et la présence de l’ esprit des autres ( pour ne pas dire DES esprits des autres ).
    Autrement dit c’ est la libération qui importe, et non pas d’ en conclure qu’il n’ y a pas d’ esprit.
    Vois-tu pour aller plus loin dans cette réflexion, je dirais qu’il n’ y a qu’un seul esprit qui se manifeste sous des milliards d’ aspects.

    Contenu sponsorisé

    Re: la sentence de Dogen par Kengan

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 22 Sep 2018 - 10:47