Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    A propos du film "Samsara"

    Partagez
    avatar
    Frédérique
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 280
    Humeur : Ecervelée
    Date d'inscription : 21/05/2012

    A propos du film "Samsara"

    Message par Frédérique le Mer 5 Sep 2018 - 14:06

    Bonjour tout le monde,

    Pour ceux qui auraient vu le film, et les autres aussi, que vous inspire "Peut-être seras-tu alors assez éclairé pour me dire ce qui importe le plus : satisfaire un millier de désirs ou en dominer un seul".

    Pour ceux qui auraient vu le film, que pensez-vous, justement de la fin, lettre adressée au personnage "principal" et discours de sa femme notamment concernant Yashodara.
    avatar
    chifoumi
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 126
    Humeur : Fluctuante ...
    Date d'inscription : 01/05/2018

    Re: A propos du film "Samsara"

    Message par chifoumi le Mer 5 Sep 2018 - 22:50

    Frédérique a écrit:Bonjour tout le monde,

    Pour ceux qui auraient vu le film, et les autres aussi, que vous inspire "Peut-être seras-tu alors assez éclairé pour me dire ce qui importe le plus : satisfaire un millier de désirs ou en dominer un seul".

    Bonsoir,
    Il me semble que cela signifie : "Aura-t-on suffisamment de sagesse pour savoir qu'il est préférable d'être maître de soi."
    Soit:  a-t-on conscience qu'il est plus important de dominer un désir que de le satisfaire ou de le rejeter aussi.
    Parce que le fait de savoir qu'on a un désir, c'est mieux que de vivre et donc de subir ce désir; une fois la souffrance et sa cause identifiée, il est plus facile de la dominer. Cette partie de solution devient ou deviendra la solution en elle-même et permettra la cessation de la souffrance.
    J'y vois finalement une invitation vers l'octuple sentier.


    Pour ceux qui auraient vu le film, que pensez-vous, justement de la fin, lettre adressée au personnage "principal" et discours de sa femme notamment concernant Yashodara.
    Je regarderai le film demain.  Wink
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3633
    Localisation : Paris
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: A propos du film "Samsara"

    Message par Fred le Jeu 6 Sep 2018 - 1:10

    Cette phrase semble suggérer qu’il y-aurait un désir primordial à l’origine de tous ces désirs que nous cherchons à assouvir et qui prennent une multitude de formes. Donc ce qui importerait le plus, toujours d’après ce qui me semble être dit ici, ce serait de remonter à cette source et d’en maîtriser le flux.

    Quelle est cette source, quelle est cette soif primordiale ? Peut-être est-ce celle d'exister ; d'exister au travers de ce qui nous semble confirmer cette existence, à savoir les sensations, les perceptions, etc. (skandha) qui seraient comme autant de reflets de nous-mêmes ; des reflets d’un soi ne trouvant positivement satisfaction que dans l’intensité des événements sensitifs, perceptifs etc. ; un soi ne connaissant pas le moyen de s’émanciper précisément dans la mesure ou dans la sobriété, autrement dit et de manière imagée, dans ce qui ne saute pas aux yeux.

    Voici comment j'aimerais définir la sobriété ? Peut-être serait-elle l’état d’esprit de celui qui ne court pas après disons ces sortes d’écarts ou de ruptures qui segmentent le fil de la vie en multiples aventures sensitives pour la rendre plus évidente, plus existante précisément, répondant par là à un désir individuel de se trouver intensément en son centre en tant que protagoniste :
    avec ses yeux on voudrait voir d’intenses couleurs, avec sa langue ont voudrait goûter de puissantes saveurs, avec ses oreilles, on souhaiterait entendre de belles mélodies ; là dedans se reflèterait notre âme qui s’avérerait être une héroïne colorée, savoureuse et mélodieuse, satisfaisant alors notre soif d'exister au sein de l’intensité de ces sensations.
    avatar
    chifoumi
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 126
    Humeur : Fluctuante ...
    Date d'inscription : 01/05/2018

    Re: A propos du film "Samsara"

    Message par chifoumi le Jeu 6 Sep 2018 - 1:40

    Je trouve que tu as très bien décrit la cause qu'est ce désir primordial et ta définition de la sobriété explique le mécanisme que l'on met en oeuvre pour assouvir ce sentiment d'existence et donne également le moyen de le faire cesser.
    Chinois-salut
    avatar
    zanshin
    Modératrice
    Modératrice

    Féminin Nombre de messages : 931
    Age : 69
    Localisation : Suisse
    Emploi/loisirs : retraitée du corps médical (ordonnée nonne zen en 1984)
    Humeur : attentive
    Date d'inscription : 01/06/2013

    Re: A propos du film "Samsara"

    Message par zanshin le Jeu 6 Sep 2018 - 5:24

    Peut-être que le "désir" est un mécanisme global, ce serait alors la même démarche au sujet d'un seul que pour des milliers.
    Chacun peut voir en lui-même comment cela fonctionne, en tout cas c'est une bonne idée de s'y intéresser.
    Smile


    _________________
    «Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire...»
    avatar
    chifoumi
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 126
    Humeur : Fluctuante ...
    Date d'inscription : 01/05/2018

    Re: A propos du film "Samsara"

    Message par chifoumi le Jeu 6 Sep 2018 - 7:47

    "Peut-être seras-tu alors assez éclairé pour me dire ce qui importe le plus : satisfaire un millier de désirs ou en dominer un seul".

    Je me suis d'ailleurs fait cette réflexion hier en lisant le sujet de me dire que si je remplaçais "un millier de désirs" par "un seul désir", la question aurait plus de sens et qu'il serait plus compliqué car plus réaliste d'imaginer ne pas satisfaire "un seul désir" que des milliers parce que ce désir là serait important et donc plus difficile à dominer :
    avatar
    AncestraL
    petit fleuron
    petit fleuron

    Masculin Nombre de messages : 637
    Localisation : Lille
    Emploi/loisirs : éducateur/agent de probation
    Humeur : Sat Chit Ananda
    Date d'inscription : 01/10/2012

    Re: A propos du film "Samsara"

    Message par AncestraL le Jeu 6 Sep 2018 - 15:23

    Hello !

    Je crois que cette phrase fait référence à celle du Bouddha, disant que quelqu'un qui se maîtrise est plus fort qu'un autre ayant battu 1000 hommes.
    avatar
    chifoumi
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 126
    Humeur : Fluctuante ...
    Date d'inscription : 01/05/2018

    Re: A propos du film "Samsara"

    Message par chifoumi le Jeu 6 Sep 2018 - 17:37

    AncestraL a écrit:Hello !

    Je crois que cette phrase fait référence à celle du Bouddha, disant que quelqu'un qui se maîtrise est plus fort qu'un autre ayant battu 1000 hommes.

    De celui qui dans la bataille a vaincu mille milliers d'hommes et de celui qui s'est vaincu lui-même, c'est ce dernier qui est le plus grand vainqueur.

    Very Happy
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5875
    Age : 71
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: A propos du film "Samsara"

    Message par Kaïkan le Jeu 6 Sep 2018 - 20:55


    Les désirs se présentent un à un, l'un après l'autre à chaque instant.
    Si nous arrivons à les laisser passer comme des vagues, laissant tomber celui qui se présente et en recommençant d'instant en instant, finalement ce sont des milliers qui sont abandonnés...     japonais


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    esprit du débutant
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 224
    Age : 44
    Localisation : BdR 13
    Emploi/loisirs : educateur guitariste
    Date d'inscription : 12/02/2013

    Re: A propos du film "Samsara"

    Message par esprit du débutant le Ven 7 Sep 2018 - 0:34

    Bonsoir Smile
    Les désirs me forgent dans le sens où ils donnent forme à une idée du soi, genre je suis comme ci je suis cela j'aime ceci je n'aime pas cela. Mais ce n'est pas tout ils entretiennent cette fameuse insatisfaction car la satisfaction qu'ils procurent est impermanente, et de plus cela renforce l'attachement à ce soi tel qu'on croit qu'il est ou que l'on voudrait qu'il soit.
    Alors l'attitude qui consiste à laisser passer comme des vagues (je reprends les mots de Kaikan) est juste et me parait essentielle, c'est ce à quoi on s'attelle pendant l'assise. Mais je ne pense pas qu'il faille prendre la voie de l'homme sans désir ou l'homme sans pensées (illusoire), et c'est encore ce mot "libre" qui me vient à l'esprit car le désir et l'aversion se présentent et se présentent encore, mais c'est libre de tout attachement que j'agis. Je peux librement choisir de satisfaire un désir ou pas et continuer à manger des cornichons parce que je les aime, ou le contraire. C'est ainsi qu'on peut se montrer plus équanime il me semble. L'important c'est de ne pas agir comme un minable (dixit Brad Warner).
    avatar
    Frédérique
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 280
    Humeur : Ecervelée
    Date d'inscription : 21/05/2012

    Re: A propos du film "Samsara"

    Message par Frédérique le Ven 7 Sep 2018 - 12:31

    Je prends tout, merci pour vos réponses !


    Contenu sponsorisé

    Re: A propos du film "Samsara"

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 16 Nov 2018 - 12:57