Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Le tabac

    Partagez
    avatar
    Frédérique
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 280
    Humeur : Ecervelée
    Date d'inscription : 21/05/2012

    Le tabac

    Message par Frédérique le Sam 22 Sep 2018 - 20:48

    Bonsoir à tout le cosmos !

    Je viens de lire quelque part que les fumeurs (-euses) rejoindront les mondes inférieurs immanquablement, et que le tabac était un obstacle à l'Eveil, pour faire court.

    C'est clair qu'inhaler du poison n'est pas en soi une cure...

    Cependant qu'en pensez-vous ? Quelles sont vos expériences en ce domaine ?

    Merci à vous et excellente soirée, si tel est votre projet.

    avatar
    zanshin
    Modératrice
    Modératrice

    Féminin Nombre de messages : 940
    Age : 69
    Localisation : Suisse
    Emploi/loisirs : retraitée du corps médical (ordonnée nonne zen en 1984)
    Humeur : attentive
    Date d'inscription : 01/06/2013

    Re: Le tabac

    Message par zanshin le Dim 23 Sep 2018 - 5:24

    tao
    Je crois que ceux qui sont dépendants du tabac sont dans une souffrance.
    Il n'est pas possible de dépasser cette addiction sans de multiples efforts et parfois c'est sans succès.
    Je ne vois pas l'utilité de les menacer de représailles dans l'au-delà car c'est dans leur vie de maintenant qu'ils sont victimes de cette dépendance.
    C'est une drogue dont il est très difficile de rompre l'emprise. Twisted Evil
    Le mieux c'est de ne pas commencer. Smile


    _________________
    «Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire...»
    avatar
    Zenoob
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1187
    Date d'inscription : 08/09/2011

    Re: Le tabac

    Message par Zenoob le Dim 23 Sep 2018 - 11:43

    J'en pense qu'il vaut mieux laisser tomber cette histoire de mondes inférieurs, et arrêter de fumer pour vivre mieux - et pas par peur. La motivation est importante.
    avatar
    chifoumi
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 134
    Humeur : Fluctuante ...
    Date d'inscription : 01/05/2018

    Re: Le tabac

    Message par chifoumi le Dim 23 Sep 2018 - 11:59

    Je pense que de dire "que les fumeurs (-euses) rejoindront les mondes inférieurs immanquablement, et que le tabac était un obstacle à l'Eveil" est une menace, qui fait, au mieux, agir les gens par peur;

    Je crois qu'il est préférable qu'on cesse de fumer lorsqu'on prend conscience que ça ne nous est pas favorable. Si on le fait par peur, on risque fort de trouver une nouvelle béquille.

    Je suis d'accord avec Zenoob, la motivation est importante, mais le mieux serait même de comprendre en quoi il est si important de fumer pour ces personnes-là et en quoi cette addiction est-elle nécessaire? Le mieux est de trouver la cause...

    La prévention c'est bien, mais ça ne résoudra pas le fond du problème, ça n'empêchera pas de trouver un autre palliatif si la cause est plus profonde, car il existe d'autres formes d'addiction que le tabac ou l'alcool, addictions d'intensités différentes.
    A chacun peut-être de se questionner à ce sujet sur son comportement et en quoi ces formes de dépendance ne lui sont pas favorables...
    avatar
    Frédérique
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 280
    Humeur : Ecervelée
    Date d'inscription : 21/05/2012

    Re: Le tabac

    Message par Frédérique le Dim 23 Sep 2018 - 12:28

    Bonjour et merci pour vos réponses.

    Mais le tabagisme n'est-il pas un frein à la "bonne" évolution dans la pratique de zazen, par exemple ?

    D'anciens fumeurs, peut-être, auraient-ils noté des différences dans ce domaine ?
    avatar
    chifoumi
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 134
    Humeur : Fluctuante ...
    Date d'inscription : 01/05/2018

    Re: Le tabac

    Message par chifoumi le Dim 23 Sep 2018 - 13:21

    Personnellement, je ne fume pas, je ne peux pas te répondre, même si j'aurai tendance à dire que je ne vois pas en quoi le fait de fumer, empêcherait de pratiquer, si ce n'est d'un point de vue physiologique relatif à la capacité respiratoire;

    Mais je verrais peut-être davantage le chemin inverse, et me poserais la question suivante de savoir si le fait de méditer ne faciliterait pas l'arrêt de la dépendance à la cigarette
    avatar
    Frédérique
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 280
    Humeur : Ecervelée
    Date d'inscription : 21/05/2012

    Re: Le tabac

    Message par Frédérique le Dim 23 Sep 2018 - 13:53

    Oui Chifoumi,  mais pas d'une façon purement physique.

    Si l'on considère le lien corps et esprit, et le fait que le tabac est une "souillure" pour le corps, par voie de conséquence, le tabac devient une souillure pour l'esprit et donc un frein à une certain éclaircissement spirituel, et  à un certain éclaircissement sur la vie quotidienne.

    Evidemment, on pourrait aussi parler d'autres "drogues", et ce de façon très large, cependant c'est la question du tabac que je mets ici en avant.
    D'une part car souvent considéré comme "drogues douces"...n'altérant pas vraiment la vie au quotidien (sur le court et moyen terme), dans le sens où chacun peut vaquer à ses occupations en étant fumeur, faire partie du système social (écrire, travailler, s'occuper de sa famille etc)...
    D'autre part, car pour dissuader (?) les gens de fumer, on parle des méfaits sur la santé physique uniquement, par contre, à ma connaissance rien ne fait référence à des méfaits psychiques...

    Tout le monde s'accorde à voir les altérations de conscience lorsqu'il est question d'alcool, par exemple, mais pour la cigarette, rien.

    Au final, je me pose cette question, entre autre, n' y a-t-il pas aussi modification de la conscience chez le fumeur ?


    Dernière édition par Frédérique le Dim 23 Sep 2018 - 14:09, édité 1 fois
    avatar
    Zenoob
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1187
    Date d'inscription : 08/09/2011

    Re: Le tabac

    Message par Zenoob le Dim 23 Sep 2018 - 14:05

    Dans zazen il n'y a pas de souillure ni de souillé ! Il n'y a rien à éclaircir, pas d'esprit à éveiller, pas de corps non plus, pas de conscience, donc pas d'inquiétude à avoir.

    Seulement les choses telles qu'elles sont. Si tu fais zazen en tant que fumeur, tu auras un zazen de fumeur. Voilà tout.

    Un des préceptes bouddhistes est de ne pas s'intoxiquer. Le suivre autant qu'on le peut me paraît être une bonne idée.


    Je rejoins assez chifoumi sur ce qui influence quoi. Si tu fais zazen avec la gueule de bois, ce qui m'arrive de temps en temps après une soirée un peu trop arrosée, tu te rends vite compte que c'est mieux sans. C'est s'éveiller en faisant zazen qui conduit à arrêter de fumer, et pas s'arrêter de fumer qui pourrait conduire à l'éveil.
    avatar
    Frédérique
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 280
    Humeur : Ecervelée
    Date d'inscription : 21/05/2012

    Re: Le tabac

    Message par Frédérique le Dim 23 Sep 2018 - 14:28

    Zennob a écrit:Je rejoins assez chifoumi sur ce qui influence quoi. Si tu fais zazen avec la gueule de bois, ce qui m'arrive de temps en temps après une soirée un peu trop arrosée, tu te rends vite compte que c'est mieux sans. C'est s'éveiller en faisant zazen qui conduit à arrêter de fumer, et pas s'arrêter de fumer qui pourrait conduire à l'éveil.

    D'une façon général, c'est évident, mais pas tant que ça en fait.
    Il y a interaction.
    avatar
    chifoumi
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 134
    Humeur : Fluctuante ...
    Date d'inscription : 01/05/2018

    Re: Le tabac

    Message par chifoumi le Dim 23 Sep 2018 - 15:21

    Frédérique a écrit:
    Zennob a écrit:Je rejoins assez chifoumi sur ce qui influence quoi. Si tu fais zazen avec la gueule de bois, ce qui m'arrive de temps en temps après une soirée un peu trop arrosée, tu te rends vite compte que c'est mieux sans. C'est s'éveiller en faisant zazen qui conduit à arrêter de fumer, et pas s'arrêter de fumer qui pourrait conduire à l'éveil.

    D'une façon général, c'est évident, mais pas tant que ça en fait.
    Il y a interaction.

    Il semble que cette interaction au niveau du corps et de l'esprit permettrait d'entériner le fait que fumer est défavorable (lorsqu'il s'agit d'une situation de dépendance), mais ce n'est qu'un constat, en mon sens.

    De ce fait, une prise de conscience est bien sur nécessaire pour accepter que c'est défavorable et prendre la décision de s'en défaire.

    Je trouve que ton exemple du tabac illustrerait la démarche des 4 nobles vérités qui consiste à prendre tout d'abord conscience de l'insatisfaction relative au fait de fumer et des conséquences que cela entraine dans notre vie, puis en chercher les causes d'origine pour les faire cesser.

    Ce qui correspond à la motivation dont parle Zenoob et qui permet de se mettre en chemin (parcourir l'octuple sentier) pour faire de notre mieux cesser cette dépendance.

    Cela demande alors de faire les efforts justes, à savoir :

       Éviter les mauvaises dispositions n’ayant pas encore pris racine en nous (c'est la prévention dont parlait Zanshin)
       Surmonter celles qui sont déjà installées (c'est ce qui vient être décrit)
    Auxquels on pourrait rajouter les deux suivantes qui participent au "veiller à..."
       Développer les bonnes dispositions qui n’ont pas encore pris racine en nous
       Maintenir celles qui sont déjà installées


    Et encore une fois,  zazen est le chemin, en permettant de comprendre par l'observation que le fait de fumer est défavorable et en participant de lui-même à tous le processus de sa cessation.



    Après, c'est la direction à prendre, mais c'est difficile de se libérer des dépendances...
    Et, concrètement, on fait de son mieux...
    avatar
    Yudo, maître zen
    Maître zen
    Maître zen

    Masculin Nombre de messages : 3134
    Age : 70
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Le tabac

    Message par Yudo, maître zen le Lun 24 Sep 2018 - 11:53

    Moi, j'ai mis fin à ma dépendance au tabac en 1979, soit bien longtemps avant d'avoir commencé la pratique (mais après avoir découvert le Bouddhisme zen, quand même).
    J'ai réussi grâce à l'application de "mushotoku", à l'observation des comportements (conscient que l'environnement était déterminant) et à une certaine forme d'indolence et d'ironie bien orientées.

    Je suis bien heureux du résultat. (en 3 mois)
    avatar
    Frédérique
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 280
    Humeur : Ecervelée
    Date d'inscription : 21/05/2012

    Re: Le tabac

    Message par Frédérique le Mar 25 Sep 2018 - 21:16

    Bonsoir Yudo et merci pour la réponse.

    Je l'aime bien cette réponse, sans but, ni profit, mais au fond ça vous aura bien profité quand même !

    Et puis au final ça paraît si simple, faire, ou ne pas faire, sans but, ni profit, c'est aller à l'essentiel.


    Chifoumi a écrit:Cela demande alors de faire les efforts justes, à savoir :

    Éviter les mauvaises dispositions n’ayant pas encore pris racine en nous (c'est la prévention dont parlait Zanshin)
    Surmonter celles qui sont déjà installées (c'est ce qui vient être décrit)
    Auxquels on pourrait rajouter les deux suivantes qui participent au "veiller à..."
    Développer les bonnes dispositions qui n’ont pas encore pris racine en nous
    Maintenir celles qui sont déjà installées

    Et encore une fois, zazen est le chemin, en permettant de comprendre par l'observation que le fait de fumer est défavorable et en participant de lui-même à tous le processus de sa cessation.

    Les 4 efforts justes, merci Chifoumi.

    Contenu sponsorisé

    Re: Le tabac

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 17 Déc 2018 - 3:21