Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Une vidéo de Brad Warner sur les kôans

    Partagez
    avatar
    Yudo, maître zen
    Maître zen
    Maître zen

    Masculin Nombre de messages : 3143
    Age : 70
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Une vidéo de Brad Warner sur les kôans

    Message par Yudo, maître zen le Dim 21 Oct 2018 - 22:08

    Je viens de sous-titrer une vidéo de Brad Warner sur les kôans, et je vous la mets ici :


    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5892
    Age : 71
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Une vidéo de Brad Warner sur les kôans

    Message par Kaïkan le Mar 23 Oct 2018 - 15:14


    Ce que je retiens c'est que BW nous dit : "Les koans et leur fascination peuvent vraiment éloigner complètement du zen."
    C'est aussi ce que j'ai remarqué, spécialement lorsque les koans sont utilisés pour obtenir des grades ou pour atteindre des états que certaines personnes prennent pour des sortes d'illuminations.

    Le zen sôtô c'est le zen de l'illumination silencieuse (mokusho), je le rappelle si c'était nécessaire.
    C'est une pratique sans obtention, sans profit personnel, et zazen en est la quintessence.
    Utiliser zazen pour essayer de résoudre des koans est déjà une grave erreur. Dans le sôtô il y a la connaissance des koans mais les comprendre vient naturellement sans hurler des MU ou des U comme si on jouait à se faire peur.

    Je crois que c'est l'Hokkyo Zanmai le sutra qui contient le plus de koans. Naturellement il fallait, autrefois, les comprendre tous si on voulait devenir un maître zen.


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Yudo, maître zen
    Maître zen
    Maître zen

    Masculin Nombre de messages : 3143
    Age : 70
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Une vidéo de Brad Warner sur les kôans

    Message par Yudo, maître zen le Mar 23 Oct 2018 - 19:32

    Kaïkan a écrit:
    Ce que je retiens c'est que BW nous dit : "Les koans et leur fascination peuvent vraiment éloigner complètement du zen."

    Ce qui est intéressant, ici, c'est que ce n'est pas tant lui qui le dit, qu'Ejo, le successeur de Dôgen, dans le Shôbôgenzô Zuimonki.

    Je vous mets la seconde, que j'ai fini de sous-titrer.
    avatar
    Blutack
    Débutant
    Débutant

    Nombre de messages : 77
    Humeur : haineux tendance nauséabond, voir foutage de geulle
    Date d'inscription : 12/11/2009

    Re: Une vidéo de Brad Warner sur les kôans

    Message par Blutack le Mer 24 Oct 2018 - 6:11

    Cette sorte de pratique du koan que critique BW, ne peux pas être celle de Dogen, on s'en doute sans avoir à essayer de deviner ce que Dogen a pu faire ou pas. Il suffit de s'en référer aux adeptes du Rinzaï qui la font remonter à Hakuin Ekaku (1686/1769) et pour autant que je sache, il s'agit d'une création originale d'Hakuin.
    avatar
    Yudo, maître zen
    Maître zen
    Maître zen

    Masculin Nombre de messages : 3143
    Age : 70
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Une vidéo de Brad Warner sur les kôans

    Message par Yudo, maître zen le Mer 24 Oct 2018 - 8:55

    Blutack a écrit:Cette sorte de pratique du koan que critique BW, ne peux pas être celle de Dogen, on s'en doute sans avoir à essayer de deviner ce que Dogen a pu faire ou pas. Il suffit de s'en référer aux adeptes du Rinzaï qui la font remonter à Hakuin Ekaku (1686/1769) et pour autant que je sache, il s'agit d'une création originale d'Hakuin.

    Non. Hakuin Ekaku n'a pas inventé la pratique du kôan.
    C'est une vieille habitude japonaise, que j'ai observée même chez Nishijima, de faire des affirmations excessives. Du genre, "Je suis le seul", "je suis le premier" etc., souvent mêlées à des passages qui disent de façon explicite que l'affirmation précédente est fausse. Par exemple Nishijima dit qu'il est le seul et le premier à avoir découvert la structure quadripartite de l'oeuvre de Dôgen, tout en donnant l'exemple de Bokuzan Nishi-ari qui utilisait la même structure. Deshimaru aussi, semble-t-il disait ce genre de trucs définitifs que ses sectateurs ont souvent pris au pied de la lettre, ce qui l'aurait probablement étonné.
    J'en déduit que c'est un travers culturel, dont les personnes n'ont pas réellement conscience, à la façon dont les Français tendent avec une constance particulière à privilégier une bonne théorie contre la réalité.

    Ce qui est la vérité, c'est que Hakuin a revitalisé une pratique qui s'était endormie et était tombée dans une routine décadente.  Mais elle existait déjà, et faisait partie du curriculum Rinzai, à des degrés divers, depuis son introduction au Japon. A ce titre, Muso, au XIV° siècle, en avait relativisé l'intérêt.

    Il se peut que cette attitude que je mentionne ait quelque chose à voir avec une nécessité, dirai-je de propagande. Si je dis que ce que j'enseigne vaut ce que ça vaut, que d'autres enseignent des choses différentes tout aussi valables, l'effet sur le public est que je n'y crois guère. Il est sûr que cela apportera à la personne une assurance plus forte dans son message. J'ai, pour ma part, des doutes là-dessus, mais bon, c'est ce que j'ai observé.
    avatar
    Blutack
    Débutant
    Débutant

    Nombre de messages : 77
    Humeur : haineux tendance nauséabond, voir foutage de geulle
    Date d'inscription : 12/11/2009

    Re: Une vidéo de Brad Warner sur les kôans

    Message par Blutack le Mer 24 Oct 2018 - 11:20

    Hé bien possible que tu ais raison, j'ignore trop de chose pour répondre. Je précise tout de fois que Hakuin est crédité d'être à l'origine de la manière actuelle de pratiquer le koan et pas de la pratique du koan en général.
    avatar
    gigi
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 479
    Localisation : Quebec
    Humeur : metta
    Date d'inscription : 26/06/2010

    Re: Une vidéo de Brad Warner sur les kôans

    Message par gigi le Ven 16 Nov 2018 - 21:07

    Kaikan dit:

    Je crois que c'est l'Hokkyo Zanmai le sutra qui contient le plus de koans. Naturellement il fallait, autrefois, les comprendre tous si on voulait devenir un maître zen.


    Gigi dit:
    l'Hokkyo Zanmai sutra ? J'aimerais bien le connaître  Smile  

    Avec metta
    Gigi
    avatar
    gigi
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 479
    Localisation : Quebec
    Humeur : metta
    Date d'inscription : 26/06/2010

    Re: Une vidéo de Brad Warner sur les kôans

    Message par gigi le Ven 16 Nov 2018 - 21:19

    Je l'ai trouver, je le connaissais déjà mais je n'avais pas retenu le titre, il est vraiment super ce sutra mais il ne faut surtout pas le lire avec l'intellect mais avec le cœur  I love you
    Avec metta
    Gigi


    HOKKYO ZANMAÏ -

    Le samadhi du miroir précieux

    Ainsi est le Dharma que le Bouddha et les Patriarches ont transmis intimement. Maintenant vous l’avez, alors protégez-le bien. Comme un bol rempli de neige, comme un héron caché dans le clair de lune, ils sont semblables mais non identiques ; rapprochés leurs différences apparaissent. Le sens ne réside pas dans les mots, mais le moment décisif le fait apparaître. Si vous les suivez vous êtes pris au piège, si vous les négligez vous tombez dans le doute. Rejeter les mots et s’y attacher sont des erreurs, car c’est comme un grand feu, qui est utile mais dangereux. Le décrire de façon littéraire c’est le tacher de souillures. Dans l’obscurité de la nuit cela est parfaitement clair ; à la lumière du jour cela est caché. C’est la Loi qui gouverne toutes choses ; utilisez-le pour déraciner toutes les souffrances. Bien que cela ne soit pas fabriqué, ce n’est pas au-delà des mots. C’est comme devant le miroir précieux ; la forme et le reflet se regardent. Vous n’êtes pas cela mais cela est vous. C’est comme un bébé nouveau-né, il est pourvu des cinq organes des sens. N’allant ni ne venant ; n’apparaissant ni ne demeurant ; "baba, wawa" est-ce que cela dit quelque chose ou pas ? À la fin, il ne dit rien, car ses mots ne sont pas encore justes. En doublant le trigramme du feu, les lignes intérieures et extérieures interagissent. Empilées elles deviennent trois, permutées elles deviennent cinq. Comme le goût de la plante aux cinq saveurs, ou comme les cinq branches du sceptre vajra. Harmonieusement réunis au centre, le tambour et le chant arrivent ensemble. Pénétrer la source et aller sur la voie, embrasser le paysage et apprécier le chemin. Respectez cela et ne le négligez pas. Naturel et subtil, ce n’est ni l’ignorance ni l’éveil. Parmi les causes et les conditions, le temps et les saisons, il est serein et illumine. Il est si pur qu’il pénètre là où il n’y a pas d’espace, il est si vaste qu’il est au-delà de toute dimension. Si vous vous en écartez de la distance d’un cheveu, vous n’êtes plus en harmonie. Maintenant il y a le soudain et le graduel, dans lesquels les enseignements et les approches apparaissent. Quand ils se différencient chacun possède ses normes. Mais que ces enseignements et ces approches soient maîtrisés ou non, la réalité s’écoule constamment. À l’extérieur le calme, à l’intérieur l’agitation, c’est comme le cheval entravé ou le rat caché. Les sages d’autrefois eurent pitié d’eux et leur offrirent le Dharma. Conduits par leurs vues erronées ils prirent le noir pour le blanc. Quand ces vues erronées cessent, ils réalisent l’esprit qui s’harmonise naturellement. Si vous voulez suivre la voie ancienne, je vous en prie, observez les sages d’autrefois. Celui qui est sur le point de réaliser la voie de Bouddha a contemplé l’arbre pendant dix kalpas. C’est comme la blessure du tigre ou le boitillement du cheval. Parce que certains ont un manque ils cherchent le siège précieux et les vêtements décorés. Parce que d’autres ont une vision large, ils réalisent qu’ils sont comme le bœuf brun et le bœuf blanc. Hïeï par sa grande habileté atteignit la cible à cent mètres. Mais quand les flèches se touchent en plein vol, comment cela peut-il être une question d’habileté ? L’homme de bois se met à chanter, la femme de pierre se lève et danse. Cela n’est pas atteint par les sensations ni la conscience, comment cela pourrait-il concerner les discriminations ? Les ministres servent le seigneur, les enfants obéissent à leurs parents. Ne pas obéir est contraire au devoir filial, ne pas suivre n’est pas être un véritable ministre. Cachez votre pratique, agissez discrètement, apparaissez comme un fou ou bien un idiot. Juste continuer ainsi est appelé être un maître parmi les maîtres.
    avatar
    chifoumi
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 137
    Humeur : Fluctuante ...
    Date d'inscription : 01/05/2018

    Re: Une vidéo de Brad Warner sur les kôans

    Message par chifoumi le Sam 17 Nov 2018 - 2:06

    Merci Gigi Smile
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5892
    Age : 71
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Une vidéo de Brad Warner sur les kôans

    Message par Kaïkan le Sam 17 Nov 2018 - 10:05


    Dans le forum : Section zen "Les textes et sutras"
    Ce lien pour  HOKYO ZANMAI →  http://zen-et-nous.1fr1.net/t503-hokyo-zanmai-le-samadhi-du-miroir-prcieux#8390

    Dans "Les textes et sutras" il y a diverses traductions des sûtras les plus importants pour le bouddhisme zen.
    N' hésitez pas à les consulter...   Very Happy

    PS : Il y a aussi des sûtras en kanjis qui sont traduits par Yudo.  Wink


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "

    Contenu sponsorisé

    Re: Une vidéo de Brad Warner sur les kôans

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 18 Jan 2019 - 10:57