Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Juger de la qualité réelle de chaque chose

Partagez
avatar
Fred
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 3653
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/11/2008

Juger de la qualité réelle de chaque chose

Message par Fred le Ven 2 Nov 2018 - 16:35

Bonjour,

Voici une phrase de Démocrite, philosophe du VIII ème siècle av J-C, disant : « Pourra-t-on jamais juger des qualités réelles de chaque chose ? ». Pour bien établir le débat il convient me semble-t-il de transformer cette phrase. Ainsi la question serait : est-t-il oui ou non possible de juger de la qualité réelle de chaque chose ? Donc pour amorcer le débat ; pourquoi cette qualité réelle devrait-elle nous échapper ? Ne serions-nous donc pas par exemple capables de dire si une chose est bonne ou mauvaise, belle ou laide, juste ou injuste ? Cette question semble aller en quelque sorte à contre sens de tous nos efforts visant à catégoriser selon des valeurs morales, esthétiques etc. les expériences dont nous faisons l’épreuve. Mais force est de constater déjà une chose, c’est que ces efforts se heurtent à bien des difficultés ; pluralité des points de vue, transformation de la qualité des choses avec le temps etc.
Voilà qui me semble pouvoir constituer un intéressant sujet de débat. Smile
avatar
Yudo, maître zen
Maître zen
Maître zen

Masculin Nombre de messages : 3143
Age : 70
Localisation : Montpellier
Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
Date d'inscription : 13/04/2008

Re: Juger de la qualité réelle de chaque chose

Message par Yudo, maître zen le Ven 2 Nov 2018 - 18:32

C'est plus facile si l'on se sert de la logique quadripartite. Les principes sont de l'ordre du subjectif, les éléments physiques de la situation de l'ordre du subjectif, il reste l'action à entreprendre, et finalement le résultat qui est ineffable au sens où il est trop complexe pour qu'une quelconque évaluation soit définitive.
Qu'une chose soit bonne ou mauvaise, belle ou laide, juste ou injuste dépend réellement (n'en déplaise aux partisans de l'Absolu intellectuel) des circonstances. Gauguin disait "le laid peut être beau, le joli, jamais!"
Souvent les gens confondent l'éthique avec une représentation rigide, fixe et définitive des principes moraux. Depuis ma génération, il est désormais considéré comme scandaleux de punir les enfants. Tout ça parce que, avant on encourageait l'arbitraire et les punitions aveugles. Lorsqu'en '68 je disais que ce n'était pas l'autorité qui était pas un problème, mais l'autoritarisme, je me faisais brocarder par les autoritaires. C'est ce qui m'a permis de deviner longtemps à l'avance que les Finkielkraut et autres maos de '68 finiraient avec Sarkozy. (résumé outrageusement court).
Aujourd'hui, nous avons des générations d'enfants à qui tout est dû et qui n'ont pas la moindre idée de ce que sont les contraintes d'une vie en société où il ne s'agit pas d'écraser toute résistance ou opposition.
Les cas d'écoles sont trop nombreux pour tous les étaler ici, mais c'est en ce sens que l'on dit qu'une décision éthique se prend à l'instant présent, en accord avec l'Univers, et donc "à partir de Zazen". (désolé pour le cliché)
avatar
Kaïkan
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 5892
Age : 71
Localisation : Jura-alsacien
Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
Humeur : insaisissable
Date d'inscription : 19/11/2009

Re: Juger de la qualité réelle de chaque chose

Message par Kaïkan le Ven 2 Nov 2018 - 21:08


Bonjour,

Il est peut-être possible d'évaluer un non-jugement.
« Pourra-t-on jamais juger des qualités réelles de chaque chose ? » écrivit Démocrite, et il est envisageable que le non-jugement, ou le non-choix puissent le faire. La qualité d'une chose est subjective alors que les circonstances qui nous poussent à chercher si c'est le cas, sont objective. Finalement la décision de prendre telle ou telle qualité peut aussi se faire spontanément et au-delà de toute réflexion.
Il ya donc une sorte de non-choix qui laisse l'instinct choisir en ce qui concerne la "qualité". Le plus drôle c'est que l'instinct ne commet pas plus d'erreurs que la réflexion. Chacun a son domaine de prédilection.





_________________
- - Kaïkan - -
- étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

" L 'univers entier est l'éternel présent "
avatar
Fred
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 3653
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/11/2008

Re: Juger de la qualité réelle de chaque chose

Message par Fred le Sam 3 Nov 2018 - 13:50

La qualité circonstancielle des choses pourrait donc être comme reliée à l'usage que l'on fait de ces choses que sont les expériences objectives du point de vue des sens et subjectives relativement au fait qu'en dehors de cet usage précisément, elles soient sans qualités propres. On pourrait se demander s'il n'y-a pas une forme d'habileté à prendre en compte dans notre manière en quelque sorte de traiter ces informations objectives du point de vue des sens, habileté propre au fait de pouvoir en tirer un bénéfice, puisque quelque part, c'est ce penchant là qui quelque part nous gouverne.
Je pense par exemple à cette situation où nous serions amenés à contempler ce qu'on appelle une croute (tableau) ou plus exactement ce que notre individualité liée à notre culture de la peinture nous fera a priori définir comme tel ; la question serait de savoir qui a été le plus habile relativement aux bénéfices qu'il a été capable de tirer de cette situation ; celui chez qui le tableau produira une forme de répulsion, ou celui qui tombera en amour pour ce tableau ? Il pourrait y-avoir ce troisième individu aussi qui chercherait le beau en toutes choses, et ce quatrième qui au contraire chercherait le laid partout et qui pourrait trouver une sorte de bénéfice secondaire dans cette attitude.
avatar
Lumpinee
petit fleuron
petit fleuron

Nombre de messages : 614
Date d'inscription : 03/10/2010

Re: Juger de la qualité réelle de chaque chose

Message par Lumpinee le Dim 4 Nov 2018 - 19:45

Ces derniers temps, j'ai cherché des critiques négatives sur des super films. Pour chaque film, j'ai trouvé. Je me disais avant cela que tout le monde a une petite part de vérité.

Mais force est de constater que non. Y'a plein de gens qui disent plein de conneries sans une once de vérité. Le cinéma étant un art, et donc subjectif, mais aussi il y a de l'objectivité: de bons acteurs, un bon rythme ect...
avatar
Yudo, maître zen
Maître zen
Maître zen

Masculin Nombre de messages : 3143
Age : 70
Localisation : Montpellier
Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
Date d'inscription : 13/04/2008

Re: Juger de la qualité réelle de chaque chose

Message par Yudo, maître zen le Lun 5 Nov 2018 - 8:55

En fait, c'est très facile de dire plein de conneries sans une once de vérité. Il suffit d'un peu d'aplomb. Par exemple, la moindre émission de télé française en est un exemple assez atroce. Il y a plus de trente ans que je sais (parce que je suis en mesure de comparer) que le "journalisme" français est une pure arnaque. Certes, il y A de vrais journalistes en France, mais, à l'exemple de Denis Robert ou d'Elise Lucet, ils ont beaucoup de mal, et on ne se gêne pas pour leur mettre un maximum de bâtons dans les roues, voire de tout faire pour les faire taire.
avatar
Zenoob
vrai fleuron
vrai fleuron

Nombre de messages : 1187
Date d'inscription : 08/09/2011

Re: Juger de la qualité réelle de chaque chose

Message par Zenoob le Lun 5 Nov 2018 - 10:11

A ce sujet, ce petit ouvrage d'Eddy Zemach, passionnant, dans lequel il défend l'idée d'un réalisme esthétique :

Eddy M. Zemach (traduction et préface de Sébastien Réhault), La beauté réelle. Une défense du réalisme esthétique, PU Rennes, collection “Aesthetica”, 2005, 266 p.
avatar
Rémi
Débutant
Débutant

Masculin Nombre de messages : 85
Age : 30
Localisation : Nord Est de la France
Emploi/loisirs : musique, peinture, littérature ...
Humeur : changeante, évidemment.
Date d'inscription : 12/12/2017

Re: Juger de la qualité réelle de chaque chose

Message par Rémi le Lun 5 Nov 2018 - 14:57

Si on reformulait en s'amusant la formule de Démocrite, et par là même le titre de ce sujet, on obtiendrait :

"Juger de la qualité réelle de chaque chose" ==> "Juger de la réelle qualité de chaque chose"

En inversant, on propose l'inversion. La réalité vient d'abord. La qualification vient en second.

Ou alors, pas d'ordre ni même de simultanéité...

C'est l'aspect réel qui dans la pratique prime sur le jugement. Mais de toute façon le jugement arrive, part, fait ce qu'il veut. La chose, réelle ou non ? C'est déjà d'une qualité que l'on juge quand on cherche la réalité d'une chose. "Réel" est "qualité".

Donc rien ne prime ? Proposer l'inversion et inverser ensuite l'inversion, faire le va-et-vient sur son coussin, habiter l'ouverture de ce va-et-vient et se rendre compte, peut-être, qu'il n'y pas pas plus d'absolu dans le "va" que dans le "vient", que la qualité réelle est immanence, que la réelle qualité est immanence, et que c'est là que se fait la rencontre.

Que de mots ! J'espère toutefois que cette petite réflexion apporte de l'eau au moulin. Twisted Evil
avatar
Lumpinee
petit fleuron
petit fleuron

Nombre de messages : 614
Date d'inscription : 03/10/2010

Re: Juger de la qualité réelle de chaque chose

Message par Lumpinee le Lun 5 Nov 2018 - 16:56

Yudo, maître zen a écrit:Certes, il y A de vrais journalistes en France, mais, à l'exemple de Denis Robert ou d'Elise Lucet, ils ont beaucoup de mal, et on ne se gêne pas pour leur mettre un maximum de bâtons dans les roues, voire de tout faire pour les faire taire.

Dans le documentaire "les nouveaux chiens de garde", on t'explique que meme les "experts" invités dans les plateaux tv sont corrompus et disent ce qui arrange les puissants. Nous, comme des cons, vu qu'ils sont présentés comme experts, on les croit!
l
avatar
chifoumi
Amateur
Amateur

Féminin Nombre de messages : 137
Humeur : Fluctuante ...
Date d'inscription : 01/05/2018

Re: Juger de la qualité réelle de chaque chose

Message par chifoumi le Lun 5 Nov 2018 - 18:11

Merci Fred pour ce sujet qui fait "cogiter" Very Happy

Il est très subjectif de déterminer si une chose est bonne ou mauvaise, juste ou injuste car cela dépend de notre vécu et de notre culture et de ce qu'on en attend.

De même le beau et le laid n'existe pas vraiment puisqu'il est, me semble-t-il soumis à l'émotion ressentie, du moins est-ce ainsi que l'art n'a pas de critère de jugement et qu'on pourra tout autant être en extase devant le plafond de la chapelle Sixtine que devant le reflet de la lumière sur une toile de Pierre Soulages.

Alors pourquoi juger ? Tout d'abord, parce que l'être humain est ainsi et que du fait qu'il sépare les objets de lui, il en fait des morceaux choisis en terme d'aimer ou non ces objets ou ces concepts...

@Fred, tu sembles suggérer l'existence d'un bénéfice à en retirer en prenant pour exemple celui qui recherchera le laid dans l'art, et on pourrait en effet se demander si il ne chercherait pas l'émotion produite par l'oeuvre parce que c'est celle là qui le touche davantage.

@ Rémi , ta réflexion est intéressante aussi; si on inverse le nom et l'adjectif les deux se rejoignent, mais si on transforme l'adjectif en nom et inversement on pourrait obtenir: la qualité est elle réelle ou le réel est-il qualifiable...; mais les deux étant de nature subjective relativement à chaque individu, je ne sais pas trop si cela fait une différence,à moins qu'elle ne porte sur la nature de cette subjectivité ?!


@Zenoob; tu pourrais nous en dire un peu plus sur le livre que tu as lu ?
avatar
Kaïkan
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 5892
Age : 71
Localisation : Jura-alsacien
Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
Humeur : insaisissable
Date d'inscription : 19/11/2009

Re: Juger de la qualité réelle de chaque chose

Message par Kaïkan le Lun 5 Nov 2018 - 19:53

Chifoumi a écrit:@Zenoob; tu pourrais nous en dire un peu plus sur le livre que tu as lu ?

J'allais poser la même question !  Laughing


_________________
- - Kaïkan - -
- étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

" L 'univers entier est l'éternel présent "
avatar
Zenoob
vrai fleuron
vrai fleuron

Nombre de messages : 1187
Date d'inscription : 08/09/2011

Re: Juger de la qualité réelle de chaque chose

Message par Zenoob le Mer 7 Nov 2018 - 9:09

C'est un bouquin de philo qui défend l'idée selon laquelle le jugement esthétique et qualitatif n'est pas subjectif ou relatif mais bien réaliste.

La première démarche est de réfuter les thèses anti-réalistes en démontrant qu'elles ne tiennent pas la route. L'auteur démonte les arguments des thèses subjectivistes et relativistes.

Puis il propose une thèse qui lui semble plus raisonnable, qui est celle du réalisme : il est possible, dans des conditions standard d'observation, de tomber d'accord sur des qualités esthétiques objectives, de la même façon qu'il est possible, dans des conditions standards, de tomber d'accord sur le caractère rectangulaire ou rouge (par exemple) de n'importe quel objet.

C'est une lecture difficile mais intéressante - même si la thèse proposée pose des problèmes, ça change un peu la façon qu'on a de voir les choses habituellement (on considère généralement que "tout se vaut", et que l'esthétique n'est qu'une affaire de goût subjectif).
avatar
Fred
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 3653
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/11/2008

Re: Juger de la qualité réelle de chaque chose

Message par Fred le Lun 19 Nov 2018 - 17:51

Alors, par exemple le talent pourrait se détecter dans une oeuvre, de même pour son absence ? Il y-a le travail aussi qui compte dans l'appréciation d'une oeuvre, le travail de l'artiste qui s'y trouve présent, le travail de toute une vie.

Une petite citation de Picasso :

"C'est dans le travail d'une vie que réside la véritable séduction"
avatar
Lumpinee
petit fleuron
petit fleuron

Nombre de messages : 614
Date d'inscription : 03/10/2010

Re: Juger de la qualité réelle de chaque chose

Message par Lumpinee le Mar 20 Nov 2018 - 8:41

C'est quoi vraiment le talent?

avatar
Zenoob
vrai fleuron
vrai fleuron

Nombre de messages : 1187
Date d'inscription : 08/09/2011

Re: Juger de la qualité réelle de chaque chose

Message par Zenoob le Mar 20 Nov 2018 - 10:10

Salut,

Je ne crois pas que Zemach parle du talent ou du travail, simplement des qualités esthétiques d'une chose au moment de son observation par un spectateur.
avatar
Fred
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 3653
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/11/2008

Re: Juger de la qualité réelle de chaque chose

Message par Fred le Mer 21 Nov 2018 - 12:38

Pour approfondir, le mieux serait de lire ce livre.

Sinon le talent c’est quoi ? : Dans l’acception courante, je crois qu’on entend ce terme dans le sens de ce qui se rajoute au travail et qui serait lié à la personnalité de l’artiste par exemple ; ce serait ce qui transparaitrait de son oeuvre, produisant à l'instar de la beauté physique d’une personne, un charme particulier sur qui la contemplerait. Ce serait l’inné en quelque sorte, une chose qui ne pourrait s’acquérir ; le travail étant là pour permettre de le révéler. Mais c’est une vision très contestable. Beaucoup de grands artistes ne jurent que par le travail et considère comme peu de chose le talent. Je pense à Céline par exemple, qui affirmait détruire des pages et des pages de ses écrits, pour ne livrer au public que les meilleures qui, comparées à celles qu'il avait détruite, se réduisaient à peu de choses.
Mais le talent dans l’acception courante me semble plus facile à discerner dans d’autres domaines que celui de l'art, par exemple dans la capacité à s’enrichir (je parle de monnaie trébuchante). Beaucoup sont en effet les prétendants à devenir millionnaires, mais tous n’ont pas en l’occurrence le talent d’y parvenir (manque de vision, de capacité à prendre des risques, à les évaluer, à innover etc). L’avantage de parler de talent dans ces circonstances, c’est que celui-ci est concrètement quantifiable par un chiffre sur le relevé de banque.
avatar
esprit du débutant
Amateur
Amateur

Masculin Nombre de messages : 232
Age : 44
Localisation : BdR 13
Emploi/loisirs : educateur guitariste
Date d'inscription : 12/02/2013

Re: Juger de la qualité réelle de chaque chose

Message par esprit du débutant le Jeu 22 Nov 2018 - 0:40

Bonsoir Fred,
tu écris:"Beaucoup sont en effet les prétendants à devenir millionnaires, mais tous n’ont pas en l’occurrence le talent d’y parvenir (manque de vision, de capacité à prendre des risques, à les évaluer, à innover etc). L’avantage de parler de talent dans ces circonstances, c’est que celui-ci est concrètement quantifiable par un chiffre sur le relevé de banque."
D'ailleurs dans ces circonstances on peut voir dans l'actualité franco-japonaise que certains font preuve de talents cachés!

Sinon il faut dire que pour Démocrite c'est la raison, l'intellect qui est le seul à pouvoir acquérir une connaissance véritable. La connaissance par les sens est disons vulgaire. Mais puisqu'il doute de connaitre un jour les qualités réelles des choses, c'est un constat intéressant sur les limites de l'intellect, et donc sur le fait qu'il puisse y avoir peut-être un autre domaine de connaissance, un domaine disons plus actuel.
avatar
chifoumi
Amateur
Amateur

Féminin Nombre de messages : 137
Humeur : Fluctuante ...
Date d'inscription : 01/05/2018

Re: Juger de la qualité réelle de chaque chose

Message par chifoumi le Jeu 22 Nov 2018 - 10:45

Fred a écrit:Pour approfondir, le mieux serait de lire ce livre.

Sinon le talent c’est quoi ? : Dans l’acception courante, je crois qu’on entend ce terme dans le sens de ce qui se rajoute au travail et qui serait lié à la personnalité de l’artiste par exemple ; ce serait ce qui transparaitrait de son oeuvre, produisant à l'instar de la beauté physique d’une personne, un charme particulier sur qui la contemplerait.
Oui, il est question de charme, mais au delà du charme qui reste subjectif, il est quand même des artistes dont le talent est reconnu universellement; on pourrait penser qu'il est question de mode, d'évolution de la société que certains artistes perçoivent et actualisent dans leur art comme Marcel Duchamp par exemple, mais, il me semble aussi qu'il y a dans la reconnaissance du talent comme la possibilité qui est donnée de rendre un acte possible, de résoudre une problématique. En disant cela, je pense à Michel Ange et au plafond de la chapelle Sixtine. Je suis en admiration devant la grandeur architecturale et la position dans l'espace de l'oeuvre.


avatar
Fred
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 3653
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/11/2008

Re: Juger de la qualité réelle de chaque chose

Message par Fred le Jeu 22 Nov 2018 - 15:06

chifoumi a écrit:mais, il me semble aussi qu'il y a dans la reconnaissance du talent comme la possibilité qui est donnée de rendre un acte possible, de résoudre une problématique.

Veux-tu dire que certaines oeuvres sont comme inéluctables, du fait qu'elles parviendraient à capter quelque chose d'essentiel (historiquement ou humainement parlant par exemple), et que le talent serait cette capacité à saisir cette forme de quintessence ?

esprit du débutant a écrit:Sinon il faut dire que pour Démocrite c'est la raison, l'intellect qui est le seul à pouvoir acquérir une connaissance véritable. La connaissance par les sens est disons vulgaire. Mais puisqu'il doute de connaitre un jour les qualités réelles des choses, c'est un constat intéressant sur les limites de l'intellect, et donc sur le fait qu'il puisse y avoir peut-être un autre domaine de connaissance, un domaine disons plus actuel.

L'intuition peut-être...
avatar
Yudo, maître zen
Maître zen
Maître zen

Masculin Nombre de messages : 3143
Age : 70
Localisation : Montpellier
Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
Date d'inscription : 13/04/2008

Re: Juger de la qualité réelle de chaque chose

Message par Yudo, maître zen le Jeu 22 Nov 2018 - 19:00

Si on se place du point de vue d'un scientifique, c'est Démocrite qui a raison. Parce qu'alors, il ne suffit pas de "savoir" mais il faut pouvoir expliquer et démontrer. Cela représente des défis et des difficultés, mais c'est aussi la condition de pouvoir enseigner ce dont on a fait l'expérience.

Par conséquent, comme je le vois, le Bouddha, dans les sutras agamas (ou les suttas du Canon pâli) décrit son expérience comme il le peut, avec les moyens dont il dispose, afin de s'assurer d'être compris, mais il sait (et c'est la raison de son hésitation première à le faire) que l'intellect est insuffisant. La condition pour pouvoir enseigner ce qu'on pratique est le pas en arrière qui permet de l'observer de façon neutre, et de TENTER de le réduire en parties explicables.
Mais comme on le voit à chaque fois qu'on fait ce processus avec des trucs matériels (genre recette de cuisine, ou processus chimique ou artisanal), l'explication rationnelle ne rend jamais (et ne pourra jamais rendre) la totalité de l'expérience réelle.
avatar
Fred
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 3653
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/11/2008

Re: Juger de la qualité réelle de chaque chose

Message par Fred le Mar 27 Nov 2018 - 23:44

Yudo a écrit:Si on se place du point de vue d'un scientifique, c'est Démocrite qui a raison. Parce qu'alors, il ne suffit pas de "savoir" mais il faut pouvoir expliquer et démontrer. Cela représente des défis et des difficultés, mais c'est aussi la condition de pouvoir enseigner ce dont on a fait l'expérience.

En même temps, chaque chose conduit à une tentative de découverte de sa réalité en fonction de l’angle de vue par lequel on tentera de l’approcher. Cet angle de vue sera ou non apte à nous permettre de soutirer à cette chose des informations valables ; c’est l’intuition du chercheur qui mise sur une théorie et qui tente de trouver sa légitimité par une somme de réflexions ou de calculs susceptibles de la valider. Mais il n’y-a par ailleurs aucune interdiction à approcher la chose en question selon un angle de recherche tout autre que celui qui aurait été présentement adopté, ce qui va encore plus dans le sens de ce que dit Démocrite, à savoir que la somme d’approches ou de réflexions que la chose autorise sur elle-même est infinie, ce qui nous conduirait à conclure que la réalité de celle-ci est plurielle et ne peut donc pas se résumer à une seule explication qui définirait son unique et définitive réalité.
avatar
Kaïkan
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 5892
Age : 71
Localisation : Jura-alsacien
Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
Humeur : insaisissable
Date d'inscription : 19/11/2009

Re: Juger de la qualité réelle de chaque chose

Message par Kaïkan le Jeu 29 Nov 2018 - 19:06


Dans le message n°16 a écrit:Beaucoup de grands artistes ne jurent que par le travail et considère comme peu de chose le talent. Je pense à Céline par exemple, qui affirmait détruire des pages et des pages de ses écrits, pour ne livrer au public que les meilleures qui, comparées à celles qu'il avait détruite, se réduisaient à peu de choses.
Je crois aussi que le travail a plus d’importance que le talent. D’ailleurs on peut s’en rendre compte sur ce forum car ceux qui sont depuis pas mal d’années des membres actifs ont tous considérablement amélioré leur façon de rédiger leurs messages. Ce n’est pas seulement qu’ils soient plus concis, mais surtout le fait qu’ils soient plus clairs dans leurs explications ou la rédaction de leurs thèmes de réflexion. Le style, en s’améliorant, rend pour autrui la lecture plus facile et donc cela entraîne une meilleure compréhension de tous les sujets abordés. Very Happy



_________________
- - Kaïkan - -
- étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

" L 'univers entier est l'éternel présent "
avatar
Yudo, maître zen
Maître zen
Maître zen

Masculin Nombre de messages : 3143
Age : 70
Localisation : Montpellier
Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
Date d'inscription : 13/04/2008

Re: Juger de la qualité réelle de chaque chose

Message par Yudo, maître zen le Jeu 29 Nov 2018 - 22:02

Cela me rappelle l'anecdote de David Bowie dans un café new-yorkais, où chantait Nina Simone. Après son concert, celle-ci, découragée, était prête à tout arrêter. Bowie la chope après son concert, et l'oblige à s'asseoir à sa table et lui dit: "Tu vois, je n'ai aucun talent. Tout ce que j'ai accompli, ce n'est que grâce à mon travail. Toi tu as du talent, tu dois en faire quelque chose." Et ce fut ce qui la décida à partir pour Paris et démarrer sa carrière pour de bon.
avatar
esprit du débutant
Amateur
Amateur

Masculin Nombre de messages : 232
Age : 44
Localisation : BdR 13
Emploi/loisirs : educateur guitariste
Date d'inscription : 12/02/2013

Re: Juger de la qualité réelle de chaque chose

Message par esprit du débutant le Ven 30 Nov 2018 - 0:11

bonsoir
déjà merci Yudo de nous rappeler aux bons souvenirs de Nina Simone et de David Bowie I love you I love you
Pour aller dans ce sens, ton anecdote me rappelle une histoire que l'on m'avait racontée il y a longtemps au sujet de Picasso. Quelqu'un lui passe une commande pour une peinture de cheval, au bout d'un certain temps cette personne vient prendre des nouvelles à propos de l'avancée de l'oeuvre; toujours rien. Plus tard elle revient le voir, Pablo l'accueille chez lui, prend une toile et en quelques secondes l'oeuvre est réalisée. Le client surpris lui demande alors pourquoi cela avait pris autant de temps. Picasso l'amène derrière dans son atelier et là le bonhomme se rend compte que l'artiste avait dessiné des dizaines et des dizaines de chevaux dans toutes les situations et angles de vue possibles. C'était là tout son travail avant d’être capable de faire son oeuvre en quelques secondes, libéré de tout.
Fred; "... la somme d’approches ou de réflexions que la chose autorise sur elle-même est infinie, ce qui nous conduirait à conclure que la réalité de celle-ci est plurielle et ne peut donc pas se résumer à une seule explication qui définirait son unique et définitive réalité."
Ce qui explique que des grands lettrés comme Dogen, totalement conscient de cela, ont structuré leurs discours en tenant compte de cette pluralité, embrassant les points de vue et leurs paradoxes, évitant de réduire leur discours à une unique et définitive vérité.
avatar
Lumpinee
petit fleuron
petit fleuron

Nombre de messages : 614
Date d'inscription : 03/10/2010

Re: Juger de la qualité réelle de chaque chose

Message par Lumpinee le Ven 30 Nov 2018 - 14:01

Il parait qu'une fois, dans un restaurant, au moment de l'addition, un serveur demande a Picasso un dessin vite fait, sur une serviette en papier. Picasso lui aurai dit: "je veux payer l'addition, pas acheter le restaurant!"

Contenu sponsorisé

Re: Juger de la qualité réelle de chaque chose

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 18 Jan 2019 - 10:16