Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    le recueil des koans de maître Dôgen

    Partagez
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2793
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: le recueil des koans de maître Dôgen

    Message par tangolinos le Sam 2 Juin 2012 - 21:00

    Bonsoir Tara
    ton absence apparente ne démontre pas que tu sois vraiment absente.
    La preuve c'est que tu te manifestes dès lors qu'une flêche t'atteint.

    Effectivement il serait bien illusoire de prétendre pouvoir poser un troisième point sur une droite.

    Merci pour ton illustration. albino
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2823
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: le recueil des koans de maître Dôgen

    Message par Yudo, maître zen le Sam 9 Juin 2012 - 21:49

    VINGT-ET-UN

    Citation:
    Un jour, dans le passé, maître Banzan Hôshaku du district de Yu se rendit à une boutique en ville et observa un client qui achetait du porc.

    Le client dit au boucher: Veuillez me couper un morceau qui soit frais.

    Le boucher posa son couteau et, tenant ses mains en shashu, il dit: Monsieur, où voyez-vous du porc pas frais ici?

    Le maître réalisa la vérité en entendant ces mots.

    __________________________________________________
    Commentaire de maître Nishijima

    En Chine, on méprisait les bouchers parce qu'ils gagnaient leur vie en violant le précepte bouddhiste qui dit de ne pas tuer. Shashu est un geste dans lequel les deux mains sont placées devant la poitrine, la droite agrippant le poing que forme la gauche; cela indique une attitude de respect et de révérence. C'est là une partie ordinaire de la vie d'un moine dans un temple.
    Dans l'attitude complète et sincère du boucher envers son travail, maître Banzan ressentit la sincérité de toutes choses et phénomènes. Le boucher avait fait de son travail une pratique bouddhiste. Il se tenait dans sa position dharmique (place dans l'Univers) aussi naturellement qu'un rocher ou qu'une rivière. Telle est l'attitude bouddhiste envers le travail et envers la vie quotidienne en général. Le Bouddhisme ne prend pas fin lorsque nous sortons du zendo.
    Les maîtres bouddhistes parlent parfois du miracle qu'est couper du bois et puiser de l'eau. Tel est le miracle de la vie quotidienne. C'est la découverte du Bouddhisme, de la vie elle-même, à chaque instant.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5411
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: le recueil des koans de maître Dôgen

    Message par Kaïkan le Dim 10 Juin 2012 - 20:55


    Monsieur, où voyez-vous du porc pas frais ici?






    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "

    early
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 107
    Date d'inscription : 27/05/2012

    Re: le recueil des koans de maître Dôgen

    Message par early le Dim 10 Juin 2012 - 21:24

    Faut-il en vouloir à maître Banzan ?
    Bouddha lui-même serait mort pour avoir mangé du porc...

    Gya-te-gya-te-ha-ra-gya-te-ha-ra-so-gya-te-bo-ji-so-wa-kaaa !

    (ni vu ni connu)


    Dernière édition par early le Dim 10 Juin 2012 - 21:46, édité 1 fois
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2793
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: le recueil des koans de maître Dôgen

    Message par tangolinos le Dim 10 Juin 2012 - 21:30

    Même qu'il y a des porcs qui ne sont pas comme les autres porcs.

    [googlevideo]http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=video%20porc&source=web&cd=3&ved=0CF0QtwIwAg&url=http%3A%2F%2Fwww.wat.tv%2Fvideo%2Fporc-wc-1pfrz_2ey61_.html&ei=uvLUT9GzGYit8QPOjumwAw&usg=AFQjCNGZ-QKpxeopI-2TJ_j9SAbjRnP5CA[/googlevideo]

    lol!
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2823
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: le recueil des koans de maître Dôgen

    Message par Yudo, maître zen le Dim 10 Juin 2012 - 21:57

    early a écrit:Faut-il en vouloir à maître Banzan ?
    Bouddha lui-même serait mort pour avoir mangé du porc...

    Gya-te-gya-te-ha-ra-gya-te-ha-ra-so-gya-te-bo-ji-so-wa-kaaa !

    (ni vu ni connu)

    Les dernières études sur le sujet semblent montrer que, non seulement il n'en est pas mort, mais qu'en fait, il avait une maladie interne qui avait déjà montré ses symptômes précédemment, et que, comme aucun de ses compagnons ayant mangé le même repas n'en a été affecté, le plus probable est que ce repas a tout simplement été l'occasion du déclenchement de l'attaque qui l'a emporté. Les symptômes pointent tous vers un infarctus mésentérique, qui est une condition que l'on retrouve souvent chez les vieillards. Pour mémoire, il avait quatre-vingts-ans.

      La date/heure actuelle est Dim 25 Juin 2017 - 7:12