Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Somnolences...

    Partagez
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1452
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Somnolences...

    Message par Fa le Jeu 19 Nov 2009 - 18:25

    Bonsoir,

    Vous arrive t-il de somnoler pendant un Zazen, voir de devoir lutter contre cette irrépressible envie de vous endormir...
    comment faites-vous pour y remédier ?

    Fa
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Somnolences...

    Message par Invité le Jeu 19 Nov 2009 - 18:50

    Pour éviter la somnolence, il suffit de bien se concentrer dans le hara. La tête se refroidit et il n'est pas nécessaire qu'elle soit, de toute façon, très active durant zazen. C'est ce que je fais et qui marche bien. Cependant, il ne faut pas penser que dormir pendant zazen soit une tare. Au contraire, durant Rohatsu notamment, où les heures de sommeil sont comptées, dormir assis est un luxe que les maîtres apprécient (dont Jyoji qui n'y arrive pas). "Quand j'ai sommeil, je dors", dit Lin Tsi. Il ne faut pas faire zazen uniquement quand on a l'esprit lucide mais même durant le sommeil. Ce qui ne signifie pas que l'on fasse un sommeil lucide mais que "quelque chose" veille même quand la lucidité est absente. S'il fallait que Bouddha soit là uniquement durant l'état de veille, il manquerait à son "devoir", non ?
    avatar
    cal
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 9
    Age : 47
    Date d'inscription : 29/06/2009

    Re: Somnolences...

    Message par cal le Jeu 19 Nov 2009 - 18:52

    Bonsoir,
    Si tu te rends compte que tu somnole, c'est super bien!!!!
    Perso, j'effectue un compte à chaque respiration de 1 à 10, et je recommence; si je me trompe c'est que je "dors"... .
    @mitiès.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Somnolences...

    Message par Invité le Jeu 19 Nov 2009 - 19:12

    Perso, j'effectue un compte à chaque respiration de 1 à 10, et je recommence; si je me trompe c'est que je "dors"... .

    Ça me fait penser à un gars, lors de la dernière sesshin, qui a réalisé, tout d'un coup, qu'il en était à... 44 !
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1452
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: Somnolences...

    Message par Fa le Jeu 19 Nov 2009 - 20:55

    Merci pour vos conseils...
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3321
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Somnolences...

    Message par Fred le Jeu 19 Nov 2009 - 21:09

    Dis Fa... Je glisse une petite idée comme ça... Ce serait t'y pas que tu aurais une tendance à être plutôt un peu impatient????
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1452
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: Somnolences...

    Message par Fa le Jeu 19 Nov 2009 - 21:40

    Oui il y a du vrai dans ce que tu dis...Je ne suis pas un modèle de calme et de sérénité en ce moment...On va dire que je traverse une zone de turbulences...
    Bien vu !
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3321
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Somnolences...

    Message par Fred le Jeu 19 Nov 2009 - 22:50

    La peur et la mort ne font qu'un :

    Bon, comme je ne veux pas me résigner à ma nature première de fainéant , je me suis lancé dans un texte que j'ai voulu bien évidemment le plus clair possible...bonne lecture

    La peur aliénante fonctionne ainsi : Nous projetons des scénarii qui sont l’équivalent de tout un tas de potentiels imaginaires aboutissants tous à une impossibilité : celle de se projeter toujours plus avant dans le futur afin de connaître l’issue des événements et ainsi de préserver nos arrières.



    Nous cherchons donc par là, à des degrés différents d’expression, à protéger notre vie.



    Nos projections n’ont pas fondamentalement une autre raison d’être que celle de prévoir le péril, donc de préserver la vie. Pardon pour cette petite parenthèse : Nous verrons plus bas la distinction entre la projection nous permettant de percevoir le monde, et celle pouvant nous être utile dans l'évitement du danger. Toutes les deux ont la même origine et servent le même but qui est de préserver la vie de l'individu mais se déclinent de manière différente en se servant l'une l'autre.



    Lorsque nous disons que nous avons peur de la mort, en réalité, ce que nous craignons, c’est de perdre la vie.



    La peur est censée nous protéger de cette perte, par exemple c’est elle qui nous dictera le fait de nous éloigner du danger, elle agira ainsi, de sorte que notre vie soit protégée ; mais en fait, elle outrepasse cette fonction et ne nous protège finalement plus que de ce que nous pensons illusoirement pouvoir perdre.

    Je dis illusoirement car ce qui semble pouvoir être perdu, ce que nous nommons la vie, le Tout et l’infinité de choses qui le compose faisant écho au Néant est en soi matérialisé dans notre esprit par le biais de la projection qui elle-même est l’outil dont se sert la peur pour nous faire prendre conscience d’un danger.

    Je le redis, c’est donc, le même outil, à savoir, la faculté de nous projeter, qui nous sert d’une part à percevoir le monde et d’autre part à nous protéger du danger que celui-ci représente.



    Voici ce que cela nous donne au final. Nous projetons une forme de danger illusoire liée à la possibilité de perdre quelque chose de facticement vital, et, à la suite de cela, nous nous projetons dans la situation imaginée afin de reconnaître le danger qui y réside, pour enfin le fuir. Autrement dit, nous projetons un danger, nous nous intégrons à cette situation périlleuse et nous la fuyons.
    Le résultat est donc que nous nous recroquevillons de plus en plus à l’intérieur de l’espace toujours plus réduit que nos peurs nous concèdent.



    La peur bien sur a son utilité, plus l’espèce animale a une capacité importante de projection, plus elle sera capable de se protéger du danger.



    Le problème chez l’homme, c’est que cette capacité s’est retournée contre lui. En effet, il a de moins en moins été exposé aux dangers, c'est-à-dire qu’il a tout à fait été libéré de son ancestral état de proie. Mais, l’instinct de protection lui, n’a pas cessé pour autant de s’exprimer, il fait partie de sa nature. Cet instinct n’a de sens que lorsqu’ il y’a du danger. S’il n’y a plus de véritable danger, alors l’esprit doit créer celui-ci pour contenter cet instinct. Ainsi, l’homme ne fuit plus pour des raisons valables qui seraient celles de le préserver de la mort, il fuit des fantômes.



    Donc, comme je le disais dans mon premier message, il est indispensable d’affronter nos peurs en nous livrant au combat car il n’y a que comme cela que nous pourrons réaliser le fait que la plupart de ces peurs sont futiles et qu’elles ne servent en réalité qu’à dresser devant nous des obstacles nuisant à notre épanouissement.
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3321
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Somnolences...

    Message par Fred le Ven 20 Nov 2009 - 11:07

    Ce n’est que parce que nous sommes vivants que nous pouvons mourir.

    Lorsque je n’affronte pas ce qui me semble être un danger, par peur, alors cela veut dire que je lutte pour survivre, pour ne pas mourir et, c’est parce que je lutte en me préservant du danger que le danger reste présent et donc que la mort continue de me défier.

    La mort n’est que cela : un défi.

    Mais, si je vais au combat, que je défie la mort, je peux soit sortir vainqueur, soit mourir. La victoire véritable, la plus accomplie réside dans le fait de mourir, car le vainqueur sera pris au piège du fait de devoir vaincre et vaincre encore.



    Pour bien combattre, il faut d’abords mourir, car, mourir, c'est déjà avoir gagné le combat.
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3321
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Somnolences...

    Message par Fred le Ven 20 Nov 2009 - 12:15

    Je vois ce que tu veux dire Fa, car cela m'arrive aussi...enfin, cela nous arrive à tous pas vrai?
    Mais bon, un peu de turbulences, ça ne fait pas de mal, ça permet de s'entraîner à piloter la carlingue pour nous préparer aux tempêtes éventuelles...
    avatar
    Anshu
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 48
    Age : 57
    Localisation : Nantes
    Emploi/loisirs : Bof aucun intérêt !!!!!
    Humeur : Ici et maintenant ?
    Date d'inscription : 03/09/2008

    Re: Somnolences...

    Message par Anshu le Ven 20 Nov 2009 - 19:49

    Fa a écrit:Bonsoir,

    Vous arrive t-il de somnoler pendant un Zazen, voir de devoir lutter contre cette irrépressible envie de vous endormir...
    comment faites-vous pour y remédier ?

    Fa

    Bonsoir FA,

    Quand je somnole... je somnole. Quand je suis réveillé... je suis réveillé. Pourquoi lutter ? Si je sens que je m'endors... c'est donc que je m'en aperçois, il n'y a donc plus à lutter ... Si je dors je ne peux m'en apercevoir, il n' y a donc plus à lutter

    Gasshô
    Henri
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1452
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: Somnolences...

    Message par Fa le Ven 20 Nov 2009 - 20:09

    Bonsoir FA,

    Quand je somnole... je somnole. Quand je suis
    réveillé... je suis réveillé. Pourquoi lutter ? Si je sens que je
    m'endors... c'est donc que je m'en aperçois, il n'y a donc plus à
    lutter ... Si je dors je ne peux m'en apercevoir, il n' y a donc plus à lutter

    Gasshô
    Henri

    Merci à toi Henri,

    Pour cette remarque pleine de bon sens...
    On lutte peut-être pour avoir une bonne image de soi, en tant que parfait méditant...

    à méditer...


    Fa
    avatar
    steffzen
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 359
    Age : 48
    Localisation : France Lyon 69
    Emploi/loisirs : Musicien (batteur/chanteur)
    Humeur : Calme
    Date d'inscription : 25/05/2009

    Re: Somnolences...

    Message par steffzen le Sam 21 Nov 2009 - 12:08

    Pas grave on fait une bonne sièste et on peut se prendre un coup de baton si on manque de discrètion
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3321
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Somnolences...

    Message par Fred le Sam 21 Nov 2009 - 19:23

    Oui, de discretion,

    Mais derrière une discrétion trop affichée, se cache parfois le désir de paraître humble.
    Il me semble important que celui qui tient le bâton sache montrer à son tour son dos.
    avatar
    steffzen
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 359
    Age : 48
    Localisation : France Lyon 69
    Emploi/loisirs : Musicien (batteur/chanteur)
    Humeur : Calme
    Date d'inscription : 25/05/2009

    Re: Somnolences...

    Message par steffzen le Sam 21 Nov 2009 - 21:54

    il le fait, en général dans un temple ou un dojo les fonctions changent régulièrement. sauf godo mdr
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3321
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Somnolences...

    Message par Fred le Dim 22 Nov 2009 - 0:02

    Il me semble me souvenir d'un cas célèbre où, un godo demanda un jour à ses disciples de le frapper. Les moines tinrent conseil et envoyèrent l’un des leur, celui qui avait la réputation d’être le plus avancé dans la pratique ... mais ce dernier hésita tellement et sembla si maladroit que le godo dut s'emparer du baton et frapper le disciple.


    Le Kiosakù est un art ...et bien sur, comme tout art, il doit être appris et maîtrisé.
    avatar
    steffzen
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 359
    Age : 48
    Localisation : France Lyon 69
    Emploi/loisirs : Musicien (batteur/chanteur)
    Humeur : Calme
    Date d'inscription : 25/05/2009

    Re: Somnolences...

    Message par steffzen le Dim 22 Nov 2009 - 0:14

    je ne crois pas, c'est comme le tir à l'arc, ce n'est que quand on est en l'unité que le tir est juste. Ainsi, il suffit d'avoir une bonne pratique zen pour bien donner le kiosaku. pas besoin de cheminement progressif
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3321
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Somnolences...

    Message par Fred le Dim 22 Nov 2009 - 0:40

    Tu estimes donc qu'il est possible d'être "en l'unité", comme il est possible de ne pas y être, c'est ça?
    avatar
    steffzen
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 359
    Age : 48
    Localisation : France Lyon 69
    Emploi/loisirs : Musicien (batteur/chanteur)
    Humeur : Calme
    Date d'inscription : 25/05/2009

    Re: Somnolences...

    Message par steffzen le Dim 22 Nov 2009 - 1:16

    on y est quoi qu'il en soit car il n'y a rien d'autre mais on peut soit en etre investi, nirvana, soi non, samsara
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3321
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Somnolences...

    Message par Fred le Dim 22 Nov 2009 - 12:06

    C'est donc une question de cohérence si je comprends bien...
    avatar
    steffzen
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 359
    Age : 48
    Localisation : France Lyon 69
    Emploi/loisirs : Musicien (batteur/chanteur)
    Humeur : Calme
    Date d'inscription : 25/05/2009

    Re: Somnolences...

    Message par steffzen le Dim 22 Nov 2009 - 12:08

    Une question de pratique je pense. Il n'y a que la pratique
    avatar
    Admin
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 166
    Date d'inscription : 14/01/2008

    Re: Somnolences...

    Message par Admin le Dim 7 Mar 2010 - 14:14

    La somnolence est tellement présente a cause de la télé, de la vitesse de consommation que j'ai parfois l'impression que notre société cultive la somnolence. Il n'y a cas regarder les gens dans la rue marcher le regard perdu dans les vagues de leur pensé... Il faut surement beaucoup de pratique pour pouvoir s'en détacher à chaque instant malgré ce qui nous entoure.


    _________________
    La pire chose est de prendre en compte...


    Un blog que j'apprécie: http://budo1.over-blog.com/

    Vidéo d'art martiaux: http://martialtv.org/[/i]
    avatar
    beanell
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 132
    Date d'inscription : 29/07/2008

    Re: Somnolences...

    Message par beanell le Mar 9 Mar 2010 - 11:49

    voir dedans comme dehors ...lorsque on observe le fonctionnement des pensées , on voit une profonde somnolence intérieure due à l'emprise des conditionnements ..Il faut sûrement là aussi , beaucoup de pratique pour s'en " réveiller "!
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1452
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: Somnolences...

    Message par Fa le Mar 9 Mar 2010 - 14:20

    On expérimente l'ennui aussi...
    avatar
    michel
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 43
    Localisation : je suis là. pourquoi me chercher ailleurs ?
    Emploi/loisirs : oui. non. parfois.
    Humeur : badine.
    Date d'inscription : 03/11/2009

    Re: Somnolences...

    Message par michel le Mar 9 Mar 2010 - 17:33

    fa a écrit:On expérimente l'ennui aussi...

    Si on définit l'ennui comme le sentiment désagréable d'attente d'un evènement qui tarde à se produire, ça donne peut être un moyen le dépasser : il suffit de se mettre tranquillement à attendre l'apparition des signes d'ennui.

    Si ils ne se produisent pas, on ne s'ennuie pas.
    Et quand ils se produisent enfin, on ne s'ennuie plus.

      La date/heure actuelle est Sam 18 Nov 2017 - 11:30