Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    zen et vie quotidienne

    Partagez
    avatar
    stephane42
    Débutant
    Débutant

    Nombre de messages : 7
    Date d'inscription : 11/07/2008

    zen et vie quotidienne

    Message par stephane42 le Mer 16 Juil 2008 - 9:24

    Bonjour,
    En dehors du zazen, j’ai une grande difficulté à comprendre l’état d’esprit à avoir dans la vie de tous les jours et surtout au bureau.
    Je comprends bien ce dont parle les livres et le fait qu’il faut être à 100% avec ce que l’on fait, concentré sur l’instant présent mais en pratique cela me semble inapplicable.
    Je travaille dans la finance et le but de mon travail me paraît tellement éloigné de l’idéal que prône le zen… tout n’y est que compétition et tout tourne autour de l’argent.
    Peut être quelqu’un a-t-il un bon conseil?
    merci
    avatar
    JG
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 70
    Age : 34
    Date d'inscription : 25/07/2008

    Re: zen et vie quotidienne

    Message par JG le Ven 25 Juil 2008 - 0:21

    je dirais que vivre zen dans la vie de tous les jours c'est se concentrer totalement sur ce que l'on est entrain de faire, ne pas penser à autre chose que ce que l'on est entrain de faire. c'est une prise de conscience que la réalité n'existe qu'ici et maintenant, et non pas dans notre esprit.
    avatar
    Admin
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 166
    Date d'inscription : 14/01/2008

    Re: zen et vie quotidienne

    Message par Admin le Ven 25 Juil 2008 - 9:24

    Pour ne pas qu'il y aie de contradiction, que tu sois dans la finance ou pas, ce n'est pas un problème. Cet-à-dire ce que tu fait n'a pas beaucoup d'importance, c'est plutôt la manière dont tu le fais. en tout cas c'est mon point de vue.
    avatar
    beanell
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 132
    Date d'inscription : 29/07/2008

    Re: zen et vie quotidienne

    Message par beanell le Mar 29 Juil 2008 - 21:10

    je pense que tout tient dans l'observation et la vigilance . ne pas se laisser happer tout en faisant consciemment ce qui doit être fait.
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1450
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: zen et vie quotidienne

    Message par Fa le Dim 10 Aoû 2008 - 15:12

    "Je travaille dans la finance et le but de mon travail me paraît tellement éloigné de l’idéal que prône le zen…"

    Le Zen ne prône aucun idéal.
    avatar
    stephane42
    Débutant
    Débutant

    Nombre de messages : 7
    Date d'inscription : 11/07/2008

    Re: zen et vie quotidienne

    Message par stephane42 le Dim 10 Aoû 2008 - 18:33

    pas faux !
    avatar
    padawan
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 10
    Localisation : bretagne
    Date d'inscription : 27/08/2008

    Re: zen et vie quotidienne

    Message par padawan le Mer 27 Aoû 2008 - 18:12

    pour ma part je pense que cela se realisera inconsciemment au fil d'une pratique intense et régulière.
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1450
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: zen et vie quotidienne

    Message par Fa le Sam 30 Aoû 2008 - 21:05

    En dehors du zazen, j’ai une grande difficulté à comprendre l’état
    d’esprit à avoir dans la vie de tous les jours et surtout au bureau.
    Je
    comprends bien ce dont parle les livres et le fait qu’il faut être à
    100% avec ce que l’on fait, concentré sur l’instant présent mais en
    pratique cela me semble inapplicable.
    Je travaille dans la finance
    et le but de mon travail me paraît tellement éloigné de l’idéal que
    prône le zen… tout n’y est que compétition et tout tourne autour de
    l’argent.

    Moshotoku veut dire : esprit qui ne cherche pas à obtenir.
    Il s'agit de l'attitude où l'esprit ne s'attache
    à aucun objet et ne cherche ni profit ni résultat.
    Sans cet état d'esprit zazen n'est pas
    authentique. La sagesse prend sa source dans mushotoku
    en transcendant toutes les limitations dues à
    la recherche d'un but. Finalement, la sagesse la plus
    haute est sans but et sans conscience.
    Il est dit : "Les mains ouvertes, vous pouvez
    tout recevoir ; les mains fermées, rien ne peut
    être obtenu.
    "

    Il en est de même avec l'esprit : s'il s'attache à
    un but, il s'enferme dans ses propres concepts où
    la sagesse n'a pas de place. L'attitude juste consiste à
    laisser passer toute chose, en se concentrant sur l'action
    immédiate sans égoïsme. Les hommes veulent
    toujours obtenir et ont peur de perdre. En dernier lieu,
    abandonner devient la plus grande réussite. Mushotoku,
    c'est obtenir le cosmos tout entier.

    Je comprends que travaillant dans la finance tu puisses douter de la pertinence de cette formule Zen de Moshotoku : Sans esprit de profit.
    Cependant il faut l'interpréter correctement : Il ne s'agit pas de ne plus avoir du but, mais de ne pas s'y attacher.
    La notion de profits et pertes ne concerne pas l'aspect lucratif ou non, mais de ce que l'être peut ressentir devant ces gains ou ses pertes.Les gains ou les pertes, peuvent être vécue, de manière équanime, ou à travers l'ignorance de l'ego.

    Conclusion :
    On peut pratiquer le Zen et rester un excellent homme d'affaire. Ce n'est pas incompatible !
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: zen et vie quotidienne

    Message par Invité le Lun 22 Sep 2008 - 17:38

    Une pratique du zen est aussi:
    "avoir un moyen d'existence juste" (partie éthique de l'octuple sentier).

    Or, personnellement je m'interroge jusqu'à quel point on peut considérer que certaines activités professionnelles, dans la jungle libérale, ne sont pas responsable du malaise et de la crise (écologique, sociale, et autres) dont on ne cesse d'entendre parler à longueur de journaux télévisés, parlés ou écrits.
    Si en plus ces activités n'apportent pas bonheur et épanouissement (mais juste de l'argent et un sentiment de sécurité) à ceux qui en vivent on peut quand même s'interroger (ce que fait stéphane!).

    Tout est dans tout n'est-ce pas?

    C'est uniquement parce que nous sommes dans une période où quitter son travail est suicidaire que j'hésite à te dire: stéphane, laches tout et trouves ton bonheur dans une activité plus conforme à tes convictions. Je me contenterai donc de te dire: je trouve ton appréciation de la situation plutôt pertinente!

    amicalement
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2855
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: zen et vie quotidienne

    Message par Yudo, maître zen le Mar 23 Sep 2008 - 17:12

    Maître Nishijima a fait toute sa carrière dans la finance, et a continué à conseillé l'entreprise de cosmétiques qu'il avait redressée à sa retraite, longtemps après.
    Il a toujours insisté auprès de ses disicples qu'ils continuent à travailler (son principal successeur travaille pour une boîte de films de série b, style Ultraman) pour rester en prise avec la société civile.

    Travailler dans la finance n'implique pas le manque automatique d'éthique. Ce n'est certes pas facile, mais certainement pas impossible. Après tout, il y a bien des médecins qui en manquent totalement, et même des enseignants bouddhistes...
    Ce que Nishijima dit toujours à propos des préceptes, c'est qu'ils sont impossibles à respecter en permanence. Et de toute façon, ce ne sont pas des lois d'airain qu'il faut respecter coûte que coûte sinon on ira en enfer (pour une ou deux éternités). Ce sont des balises dont il convient de tenir compte. Et si on les dépasse, on se reprend et c'est tout. Et plus on en prend l'habitude et moins on a à y penser.
    Moi, par exemple, je suis sujet à deux travers rhédibitoires: me mettre en rogne et dégoiser sur les escrocs qui se posent en maîtres zen. Je ne devrais pas.
    Quand je me mets en rogne, je me fais du mal à moi-même, aux autres, et en plus j'ai l'air d'un con (gros...)
    Quand je dégoise sur les escrocs qui se posent en maîtres zen, mes interlocuteurs se posent la question de "pour qui il se prend", et quelles que soit la bonté de mes intentions, c'est inutile et ça me décridibilise.
    Mais (et je finirai par avoir le front plat...) je me tape le front, et je me dis "Dis donc, vieux schnock, tu pourrais pas la mettre en veilleuse?"

    Un jour, peut-être...
    avatar
    ederlezi
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 138
    Age : 48
    Localisation : BAB (64)
    Emploi/loisirs : Enseignante
    Humeur : changeante
    Date d'inscription : 27/09/2008

    Re: zen et vie quotidienne

    Message par ederlezi le Sam 27 Sep 2008 - 12:53

    Oui, on peut rester humble et chercher de manière honnête de quelle manière "servir" le mieux possible.
    Enfin, dans la vie quotidienne, j'ai du mal aussi, à rester patiente, tolérante, à user de ma parole à bon escient (quand je dis "j'ai du mal", disons plutôt que c'est mission impossible !) ; curieusement, c'est encore plus dur à la maison avec mes filles qui sont petites. Les pauvres, elles arrivent après 5 ou 6 fois 25 gamins qui se succèdent sur une journée de cours, juste au moment où j'espère - enfin - un peu de repos...
    avatar
    qi
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 119
    Age : 35
    Localisation : canada-quebec
    Emploi/loisirs : Etudiant pratiquant
    Humeur : changante lol
    Date d'inscription : 15/09/2008

    Re: zen et vie quotidienne

    Message par qi le Dim 28 Sep 2008 - 19:18

    cesse de pensser ok,fait tout simplement ce que t'a a faire.Ce devrait etre aussi simple que ca
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1450
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: zen et vie quotidienne

    Message par Fa le Dim 28 Sep 2008 - 23:48

    Oui, on peut rester humble et chercher de manière honnête de quelle manière "servir" le mieux possible.

    Cela me rappelle une question récente au sujet de la vertu... Laughing . ----> ICI

    Les pauvres, elles arrivent après 5 ou 6 fois 25 gamins qui se
    succèdent sur une journée de cours, juste au moment où j'espère - enfin
    - un peu de repos...

    Et oui l'espoir, toujours l'espoir...Le problème est là...l'espoir.
    On espère toujours quelque-chose. Et ce quelque-chose que l'on situe nécessairement au-delà, crée une tension. Et cette tension nous fatigue et crée des émotions, n'est-ce pas ?

    Et oui le monde ne se conforme pas à mes attentes, alors cela me frustre. Il y a cette image d'un monde idéal que j'aie en moi, conforme à mes espoirs, et cette image s'interpose entre moi et ce qui est...

    Finalement je ne vois jamais ce qui EST. Je ne perçois le monde qu'à travers le prisme déformant de mes attentes sans-cesse déçues.

    Alors je prends le toreau par les cornes et je me dirige vers le dojo le plus proche, pour retrouver mon Zen.

    Du moins quand j'ai le temps, parce qu'avec toutes ces copies à corriger et ces cours à préparer, et les enfants, et le repassage.

    pas évident de s'organiser. J'ai envie d'être Zen, d'aller au dojo faire Zazen. Et finalement le fait de ne pas pouvoir y aller me frustre...

    N'est-ce pas un comble ? Je brode, mais c'est un peu pareil pour tout le monde...

    Voilà donc tout l'objet de la méditation...

    Voir ce processus à l'oeuvre, au quotidien...

    Bien à toi,

    Djee Very Happy
    avatar
    ederlezi
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 138
    Age : 48
    Localisation : BAB (64)
    Emploi/loisirs : Enseignante
    Humeur : changeante
    Date d'inscription : 27/09/2008

    Re: zen et vie quotidienne

    Message par ederlezi le Lun 29 Sep 2008 - 20:11

    C'est remarquablement bien décrit, j'ai conscience que je m'attache à trop de choses, mais je ne sais pas encore ce que je dois "lâcher" (tout ?). Surtout quand il s'agit de mes liens (disons le mot, mon attachement) aux personnes que j'aime et qui dépendent de moi. Je crois que c'est ce qui me frustre en ce moment : j'aimerais que personne, rien ne dépende de moi, ne pas avoir de pression, laisser couler... Pfff...!
    Elles paraissent bien terre à terre mes préoccupations !
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1450
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: zen et vie quotidienne

    Message par Fa le Lun 29 Sep 2008 - 23:16

    Les pré-occupations ne sont jamais terre à terre. La pré-occupation consiste à anticiper sans cesse les évènennements, et à imaginer le scénario idéal. Ce faisant on est jamais vraiment à 100% à ce qu'on fait.
    Parcequ'on est toujours pré-occupé, par autre chose....

    C'est l'occupation qui est trés terre à terre, trés connectée. Quand je suis en cours, je suis en cours, quand fais du Taî chi , je fais du tai Chi, Quand je suis avec les enfants, je suis avec eux, rien d'autre...

    Donc ce qu'il faut lâcher, c'est nos pré-occupations. pour vaccer pleinement à nos occupations...

    Voilà en quoi consiste l'attitude zen.

    Zazen c'est s'assoir. Rien d'autre.

    Certains maîtres du passé disaient les choses ainsi :

    L'esprit ordinaire est la voie.
    avatar
    ederlezi
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 138
    Age : 48
    Localisation : BAB (64)
    Emploi/loisirs : Enseignante
    Humeur : changeante
    Date d'inscription : 27/09/2008

    Re: zen et vie quotidienne

    Message par ederlezi le Mar 30 Sep 2008 - 12:26

    Merci : je retiens cette explication "pré-occupation", je la trouve très claire. C'est la prof de français qui parle, là... Wink
    J'ai entendu aussi cette phrase dans l'enseignement au dojo : "méditer, c'est revenir aux conditions normales".
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1450
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: zen et vie quotidienne

    Message par Fa le Mar 30 Sep 2008 - 13:56

    Je vais "faire attention" à mes fautes d'orthographe... Laughing

    Bonne journée,
    Djee
    avatar
    ederlezi
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 138
    Age : 48
    Localisation : BAB (64)
    Emploi/loisirs : Enseignante
    Humeur : changeante
    Date d'inscription : 27/09/2008

    Re: zen et vie quotidienne

    Message par ederlezi le Mar 30 Sep 2008 - 18:52

    Ah non, surtout pas ! J'ai horreur de corriger les autres, à part sur une copie. Je trouve ça impoli au possible de reprendre quelqu'un sur son expression.

    Et justement, j'aime bien cette idée que tu as eu de "décomposer" le mot pour l'expliquer.
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2855
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: zen et vie quotidienne

    Message par Yudo, maître zen le Sam 11 Oct 2008 - 15:45

    Djee a écrit:

    Alors je prends le taureau par les cornes et je me dirige vers le dojo le plus proche, pour retrouver mon Zen.
    Du moins quand j'ai le temps, parce qu'avec toutes ces copies à corriger et ces cours à préparer, et les enfants, et le repassage.
    pas évident de s'organiser. J'ai envie d'être Zen, d'aller au dojo faire Zazen. Et finalement le fait de ne pas pouvoir y aller me frustre...
    N'est-ce pas un comble ? Je brode, mais c'est un peu pareil pour tout le monde...
    Voilà donc tout l'objet de la méditation...
    Voir ce processus à l'oeuvre, au quotidien...

    Bien à toi,

    Djee Very Happy

    Ouais. Faire dépendre son zen du dojo est un moyen sûr de le laisser s'effilocher.
    Je sais qu'une certaine (!) école soutient qu'il ne faut pas pratiquer chez soi: je suis d'un avis tout contraire. Il faut pratiquer zazen TOUS LES JOURS! Alors, il est comme cette cloche qu'on rebat et qu'on maintient en vibration.
    Mieux vaut tous les jours 10 minutes (je sais ça parait ridicule) qu'une sesshin de temps à autre.

    Même nos sesshins (Dogen Sangha) ne sont pas très éprouvantes. Réveil: 45 minutes de zazen, déjeuner, vaisselle, nouveau zazen: 30 minutes, 10 minutes de kin-hin, 30 minutes, 10 autres minutes de kin-hin, conférence et questions-réponses, pause, dîner.
    L'après-midi, travail communautaire, puis à nouveau zazen (30 min., 10 min., 30 min., 10 min.) autre conférence et questions-réponses, souper, puis zazen 45 minutes avant d'aller se coucher.

    Ce genre de sesshin "light" est moins difficile d'accès, et on en ressort plus aisément pour rentrer à la vie quotidienne. Des sesshins plus "hard" peuvent donner une plus forte impression d'intensité, mais on a plus tendance à se prendre à l'illusion qu'elles sont le "vrai truc", au détriment du quotidien. Or le zen doit être vie quotidienne.

    Mxl
    avatar
    Rosevelyne
    Débutant
    Débutant

    Féminin Nombre de messages : 84
    Age : 47
    Localisation : Québec
    Emploi/loisirs : Enseignante
    Humeur : Changeante! J'aimerais bien la stabiliser un peu...
    Date d'inscription : 08/05/2008

    Re: zen et vie quotidienne

    Message par Rosevelyne le Dim 12 Oct 2008 - 1:28

    Je suis rassurée de constater qu'il existe ce genre de sesshin « light »... et que je peux commencer par faire zazen chez moi, dix minutes par jour. Cette fois, peut-être que je persisterai!
    avatar
    Shoshin
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 8
    Date d'inscription : 14/10/2008

    Re: zen et vie quotidienne

    Message par Shoshin le Dim 26 Oct 2008 - 14:18


    Je me souviens d'une époque où après avoir couru toute la journée, je courais encore pour rejoindre le dojo... Rolling Eyes


    Dernière édition par Shoshin le Lun 10 Nov 2008 - 23:11, édité 1 fois
    avatar
    Anshu
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 48
    Age : 57
    Localisation : Nantes
    Emploi/loisirs : Bof aucun intérêt !!!!!
    Humeur : Ici et maintenant ?
    Date d'inscription : 03/09/2008

    Re: zen et vie quotidienne

    Message par Anshu le Mer 29 Oct 2008 - 22:29

    Shoshin a écrit:
    Je me souviens d'une époque où après avoir couru toute la journée, je courais encore pour rejoindre le dojo... Rolling Eyes

    Bonsoir,

    Ce soir pour aller au centre Tchenrezik pour la médiation hebdomadaire j'ai mis 3/4h (10 kms) en voiture, malgré tout j'ai pris ce temps, normalement stressant, pour une préparation à la méditation en étant concentré sur ma conduite et sur la circulation........ c'est sans doute cela le Zen et la vie quotidienne Question

    Gasshô
    Henri
    avatar
    Shoshin
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 8
    Date d'inscription : 14/10/2008

    Re: zen et vie quotidienne

    Message par Shoshin le Jeu 30 Oct 2008 - 10:36


    oui, avec un peu de recul sur la pratique de zazen, je me suis rendu compte que le zen n'était pas que zazen...
    Il faut dire que l'on m'avait tellement répété le contraire, que j'avais fini par le croire Rolling Eyes


    Dernière édition par Shoshin le Lun 10 Nov 2008 - 23:11, édité 1 fois
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2855
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: zen et vie quotidienne

    Message par Yudo, maître zen le Jeu 30 Oct 2008 - 12:38

    Shoshin a écrit:
    oui, avec un peu de recul sur la pratique de zazen, je me suis rendu compte que le zen n'était pas que zazen...
    Il faut dire que l'on m'avait tellement répété le contraire, que j'avais fini par le croire Rolling Eyes
    Smile
    En fait, le problème de cette expression, c'est que, prise hors contexte, elle est stupide. Mais lorsque Sawaki la formulait, il faisait allusion à la dérive funéraire et cérémonielle du zen japonais. En l'important sans réfléchir en France, Deshimaru a oublié qu'il ne pénétrait pas dans un domaine où les tenants et aboutissants du Bouddhisme était au minimum connus. Ce slogan devenait donc creux et stupide de ce fait même. Et passe encore pour Deshimaru, qui étant japonais, pouvait bien ne pas concevoir ce genre de détail. Mais ses "disciples", en l'appliquant sans réfléchir ont fait des ravages.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: zen et vie quotidienne

    Message par Invité le Jeu 30 Oct 2008 - 13:27

    Shoshin a écrit:Aujourd'hui, il y a internet et il existe des sites qui ont une approche occidentale (et méridionale! Wink ) de la pratique. Pour tous ceux qui choisissent la voie du zen, c'est une chance extraordinaire! Smile

    OUI!!! il y a 25ans c'était T. Deshimaru point barre ou presque... avec Internet l'accès aux ressources de toutes sortes est fabuleux et ce forum en est une preuve vivante...

    Yudo a écrit:En l'important sans réfléchir en France, Deshimaru a oublié qu'il ne pénétrait pas dans un domaine où les tenants et aboutissants du Bouddhisme était au minimum connus. Ce slogan devenait donc creux et stupide de ce fait même. Et passe encore pour Deshimaru, qui étant japonais, pouvait bien ne pas concevoir ce genre de détail. Mais ses "disciples", en l'appliquant sans réfléchir ont fait des ravages.

    Très "égoïstement" je ne remercierai JAMAIS suffisamment Taisen Deshimaru pour cette lumière qu'il m'a amené... et comme le dit Yudo c'était à ses disciples de moduler/adapter son enseignement pour le rendre moins abrupt, plus compréhensible et par là même plus accessible à nos mentalités occidentales... certains l'ont fait et nous savons ou les trouver... merci à eux.
    Y'a-t-il eu en France l'équivalent des Kerouac, Watts, Ginsberg qui à travers leurs livres on bien contribué à faire connaître, à "populariser le Zen?

      La date/heure actuelle est Lun 21 Aoû 2017 - 14:05