Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Le Temps ? qu'est-il ?

    Partagez
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2797
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Le Temps ? qu'est-il ?

    Message par tangolinos le Ven 7 Mai 2010 - 19:42

    Chakyam
    je te remercie de t'exprimer....
    Touches une fois le millionème de seconde, le plus important de ta vie...
    Quand tu verras que c'est aussi l'éternité...
    Tu comprendras l'inévitable maladresse à l'exprimer....
    Si tout était aussi limpide que l' énergie que tu as accumulé pour certifier ta sérénité, la sérénité serait déjà omniprésente...
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2797
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Le Temps ? qu'est-il ?

    Message par tangolinos le Sam 8 Mai 2010 - 16:50

    Chakyam...........le temps?
    Trompeur: Oui, puisque tu l'as interprété comme cela...
    Trompeur: Non, parceque quand je l'ai écrit, je n'avais aucune intention de tromperie...et quand je le relis...je n'y vois toujours pas de tromperie...
    Je ne me référencie pas à des lectures, ni pour le dire, ni pour apporter quelques précisions...
    Je ne me référencie qu'à la perception que je puisse avoir de la mémoire de l'instant dont j'ai déjà parlé.
    Bien qu'il ne soit pas perceptible par nos sens, le temps est là comme pas là...
    Le temps est à l'image du flux, comme tout le reste, il vit et fluctue en complémentarité de la fluctuation de tous les autres éléments...
    Sur la terre, à notre échelle de perception, le temps a été admis comme linéaire, l' instant présent se déplace sur cette ligne, en même temps que la réalité et que nous même....et en toute complémentarité...

    Tout à fait maladroitement.....
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2797
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Le Temps ? qu'est-il ?

    Message par tangolinos le Sam 8 Mai 2010 - 19:00

    J'ai vu ton message 30 secondes, je vois que nous sommes sur la même longueur d'onde...du flux....
    J'ai d'autres urgences matérielles là tout de suite......
    On en reparlera c'est sûr.....si l'un d'entre nous n'est pas mort......
    Tu comprends mieux le il faut?

    + que maladroitement......
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2797
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Le Temps ? qu'est-il ?

    Message par tangolinos le Sam 8 Mai 2010 - 21:04

    Chakiam.
    La compréhension n'appartient qu'à chacun.....

    Il me semble avoir déjà exprimé l'essentiel de ce que j'avais à dire sur le temps...

    as-tu déjà vu des dauphins, sortir de la mer, pour y replonger et en ressortir, pour y replonger ???
    si tu ne l'as pas vu, c'est pas grave....imagines le....tu le vivras quand même....c'est ça l'important....
    c'est comme cela que je vois l'expression de ton ego.....
    s'il n'existait pas, ou si tu l'avais complètement refoulé dans ton inconscient, tu n'aurais rien écrit....

    en tout maladresse... (ne te trompes pas c'est pas la suite du texte, c'est ma signature)

    PS:si tu en as envie on peut changer de sujet de conversation et parler de l'ego, du tien, comme du mien...et en même temps du temps, si on en a le temps....et l'envie...
    Envie voulant bien dire: être en vie à l'idée de.......
    là maintenant, tout de suite, éternellement......
    si le temps terrestre nous le permet....
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Le Temps ? qu'est-il ?

    Message par fonzie le Sam 8 Mai 2010 - 22:51

    tangolinos a écrit:Chakiam.
    La compréhension n'appartient qu'à chacun.....

    Il me semble avoir déjà exprimé l'essentiel de ce que j'avais à dire sur le temps...

    as-tu déjà vu des dauphins, sortir de la mer, pour y replonger et en ressortir, pour y replonger ???
    si tu ne l'as pas vu, c'est pas grave....imagines le....tu le vivras quand même....c'est ça l'important....
    c'est comme cela que je vois l'expression de ton ego.....
    s'il n'existait pas, ou si tu l'avais complètement refoulé dans ton inconscient, tu n'aurais rien écrit....

    en tout maladresse... (ne te trompes pas c'est pas la suite du texte, c'est ma signature)

    PS:si tu en as envie on peut changer de sujet de conversation et parler de l'ego, du tien, comme du mien...et en même temps du temps, si on en a le temps....et l'envie...
    Envie voulant bien dire: être en vie à l'idée de.......
    là maintenant, tout de suite, éternellement......
    si le temps terrestre nous le permet....
    Bonsoir tangolimos,
    je ne sais pas dans quel sens tu utilises "envie"... mais dans le dictionnaire... ils disent:
    envie:
    du latin classique invidia "malveillance, jalousie, envie"
    de invidus "envieux"
    Cet adjectif est dérivé de invidere "regarder d'un oeil malveillant" d'où "vouloir du mal" et "envier", composé de "in" et "videre" qui a donné "voir".
    Il y a dans "invidere" une allusion à la croyance au "mauvais oeil" dont le caractère indoeuropéen est établi...
    Le mot est introduit en français avec l'un des sens du latin "hostilité, haine" qu'il n'a pas conservé.
    On relève à l'époque classique l'envie de qqch pour désigner le cacractère odieux de qqch et la haine qu'on en éprouve;
    A partir du milieu du XIIe s. le mot est employé dans les deux acceptions principales aujourd'hui en usage: envie se dit d'un sentiment de jalousie haineuse devant les avantages d'autrui, d'où le proverbe "il vaut mieux faire envie que pitié" , et signifie à la même date "désir (de qqch)", d'où l'expression "passer son envie" ("satisfaire un désir").
    Depuis la fin du XVe s. , envie s'emploie en parlant d'un besoin organique, d'où la locution familière "ça l'a pris comme une envie de pisser"...
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2797
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Le Temps ? qu'est-il ?

    Message par tangolinos le Sam 8 Mai 2010 - 23:56

    Je ne suis pas un historien,
    mais je vois dans toute cette déclinaison de définitions le déroulement de la vie des interprétations du mot "envie".
    Sans connaître toutes ces interprétations, il m'a semblé avoir eu le soucis d'en bien préciser le sens:
    envie dans le sens "être en vie à l'idée de"
    La difficulté de l'expression écrite, est en partie dûe à l'obligation, d'utiliser des mots dont l'interprétation évolue au même titre que tous les mots qui peuvent le définir...tant au niveau géographique que temporel...
    l' envie reste toutefois une expression de l'ego, qu'il ne s'agit pas de tuer, ni de refouler dans l'inconscient , mais bien d'apprivoiser.
    Le jour ou tu décides de tuer ton ego, tu verras que c'est lui qui te sauve la vie....
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Le Temps ? qu'est-il ?

    Message par fonzie le Dim 9 Mai 2010 - 0:25

    tangolinos a écrit:Je ne suis pas un historien,
    mais je vois dans toute cette déclinaison de définitions le déroulement de la vie des interprétations du mot "envie".
    Sans connaître toutes ces interprétations, il m'a semblé avoir eu le soucis d'en bien préciser le sens:
    envie dans le sens "être en vie à l'idée de"
    La difficulté de l'expression écrite, est en partie dûe à l'obligation, d'utiliser des mots dont l'interprétation évolue au même titre que tous les mots qui peuvent le définir...tant au niveau géographique que temporel...
    l' envie reste toutefois une expression de l'ego, qu'il ne s'agit pas de tuer, ni de refouler dans l'inconscient , mais bien d'apprivoiser.
    Le jour ou tu décides de tuer ton ego, tu verras que c'est lui qui te sauve la vie....
    Et dire que j'en connais qui parcourt ce forum et qui pinaille si on dit la Sangha au lieu du Sangha ! et si on dit l'Hakama au lieu de dire le Hakama.
    Alors si tu dis "envie" au lieu de "en vie" , t'imagine...
    Le jour où tu décides de tuer ton ego, tu verras que c'est lui qui te sauve la vie...
    c'est toujours bon à savoir...

    大威徳明王
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2797
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Le Temps ? qu'est-il ?

    Message par tangolinos le Dim 9 Mai 2010 - 14:23

    Quand je ressens qu'une expression ressemble à la perception de ce que j'appelle le Flux, je la laisse fuser sans scrupule au délà de toutes les interprétations qu'elle va générer...
    C' est en cela qu'il y a une complémentarité dans les contradictions...
    Ici il s'agira bien des contradictions=
    Conscient/Inconscient
    Réalité/Irréalité
    Concrêt/Abstrait
    Egoisme/Altruisme
    Illusion/Magie
    etc....
    Cette nuit j'ai fait un rêve endormi/éveillé,
    3 dauphins sont venus me rendre visite, ils m'ont secoué le bras
    Le premier s'est présenté en me disant que s'était l'ego de Chakyam, et m'a présenté les deux autres...
    Le deuxième s'est présenté comme mon propre ego...
    Le troisième s'est présenté comme l'ego universel...
    Je dois l'avouer:j'ai trouvé le titre du troisième un peu prétentieux, mais bon...
    et ils se sont mis à me faire un spectacle des plus éblouissant...superbe...
    au début j'arrivais à les différencier, et petit à petit ils se confondaient, jusqu'à ne plus du tout les reconnaître...
    à la fin du spectacle j'étais en état de béatitude...
    ils se sont approchés de moi et m'ont remercié, et ont disparu
    ils ne m'ont pas laissé le temps de les féliciter et de leur demander pourquoi ils me remerciaient...
    Quand, j'ai compris, je me suis mis à pleurer comme un enfant...j' en pleure encore...

    Chakyam, je te remercie donc d'avoir laissé ton ego me rendre visite pour me faire un tel spectacle...
    Je te demande, en respect de cet instant, de le regarder autrement qu'un animal sauvage ou insignifiant, et de me/te promettre de tout faire pour l'apprivoiser...
    Et si ce n'est trop te demander...de remercier aussi et surtout le troisième dauphin...et bien de lui dire que je regrette l'importance du doute que j'ai pu avoir quand il s'est présenté..

    Je ne viens de voir ton dernier message que maintenant , et le temps terrestre me ramène à devoir m'occuper en priorité de la réalité concrêtement matérielle, au sens admis par les communs terriens que nous sommes....
    Je te répondrais donc pour ce dernier message ultérieurement....
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Le Temps ? qu'est-il ?

    Message par fonzie le Dim 9 Mai 2010 - 16:41

    De rien Chakyam pour la def.
    Pour ce qui est des "interprétations", Tangolinos, "moi" si "j"'avais fait un rêve comme ça, je ferais des recherches sur le "Yoga", parce que j'associe les "dauphins" à des chevaux de l'Eau et que les chevaux, les hommes ils les "dressent et les attelent".
    En même temps, Tangolinos, si je peux me permettre, je te déconseille de donner tes rêves en "spectacle" sur un forum (ou alors de façon tout à fait exceptionnelle parce que t'as une bonne raison de le faire, par exemple ou parce que tu sais d'avance quelque chose, par autre exemple), surtout un rêve qui te parait important au point de te faire pleurer. Parce que tu ne sais pas qui peut lire ton rêve et ce qui peut en être fait par éventuellement des personnes mal intentionnées. Déjà que quand c'est pas des rêves, il y en a qui sont fortiches pour déformer, détourner les paroles des autres (volontairement ou non, par projections etc.) alors les rêves soumis à interprétations, j'te dis pas ...
    Ce n'est qu'un conseil sans aucune "charge" affective qu'elle soit positive ou négative, donc bref ! En même temps c'est pas dans les dictionnaires qu'on trouve des conseils, il n'y a que des définitions.
    Bonne journée.
    avatar
    shakhyam
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 169
    Localisation : Midi-Pyrénées
    Emploi/loisirs : Enseignant en Arts Martiaux énergétiques chinois
    Humeur : Conscience - Volonté - Impatience - Détermination
    Date d'inscription : 09/04/2010

    Re: Le Temps ? qu'est-il ?

    Message par shakhyam le Dim 9 Mai 2010 - 18:17

    ... tu persévères à penser, comme Huanshen, qu'un retour, une regression,
    une méditation sur un moment que tu prévilégierai, te permettrait de le
    saisir.
    Dans le Shobogenzo,Maitre DOGEN ne nous apprend-il pas que « jamais la cendre ne redeviendra buche »...


    Dernière édition par chakyam le Ven 29 Avr 2011 - 19:16, édité 1 fois
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Le Temps ? qu'est-il ?

    Message par fonzie le Dim 9 Mai 2010 - 19:08

    ... tu persévères à penser, comme Huanshen, qu'un retour, une regression,
    une méditation sur un moment que tu prévilégierai, te permettrait de le
    saisir.
    Dans le Shobogenzo,Maitre DOGEN ne nous apprend-il pas que « jamais la cendre ne redeviendra buche »...
    Juste un truc, il mérite d'être connu ce Maître Dogen, pour sortir ce genre de métaphore, dans l'genre "l'épreuve du feu" !
    Parce que dans le dictionnaire si on se réfère à la "locution familière "ramasser un bûche" ("tomber", "échouer"), qui fait allusion à l'attitude penchée du bûcheron lorsqu'il ramasse le bois", la phrase de Dogen peut signifier que l'on ne revient pas dans le passé, mais aussi que ce qui est acquis du passé, permet d'éviter de se planter sans cesse dans le futur (en principe).
    Il me semble d'ailleurs que Huanshen a lié le temps et la mémoire...

    Par exemple, combien de fois peut-on tomber dans un piège ? une fois, oui; mais après ? une , deux, trois fois encore; mais après ?
    quand les mêmes paramètres/circonstances qui précèdent un piège, se représentent, vous savez d'avance qu'il y a un piège, donc vous allez l'éviter...
    C'est un début... même si c'est pas l'Eveil avec un grand "E".

    http://www.youtube.com/watch?v=kCBzLPgLRWs
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2797
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Le Temps ? qu'est-il ?

    Message par tangolinos le Dim 9 Mai 2010 - 20:01

    Re Bonjour
    d'abord Sylvie qui a répondu la première.....
    peut être qu' inconsciemment je connaissais déjà les interprétations du mot envie...et que cela m'aurait donné la pulsion d'en préciser le sens...
    Je trouve curieux que d'un coté tu cherches à vraiment connaître les définitions des mots, et que d'un autre coté tu puisses les dénigrer...c'est une contradiction qu' il serait constructif pour toi de mettre vraiment en vibration. Regarde le dauphin qui sort de l'inconscient pour y replonger...Superbe....
    puis Chakyam
    j'espère que tu as bien compris le spectacle des dauphins, parceque maintenant on va en voir ressurgir de l' inconscient...
    le temps....bof......tu peux continuer, ou, peut être aurais-tu dû commencer par la fin, comme c'était peut- être avant le Big Bang.
    l'ego:Tu dis bien qu'il t' inspire:
    d'une part... bof ! ....et d'autre part...l'incontournable....
    d'une part... nier ....et d'autre part....transcender
    pour moi il me semble important, d'en démêler la confusion avant même de parler du temps, et d' accepter de se référencer au temps linéaire terrestre, pour pouvoir cheminer, parce notre condition corporelle ne fait que nous y ramener.
    Dans ta sous-signature, je vois bien que tu as accepté la linéarité temporelle, pour que le reste des idées puisse en être compréhensif.
    Si tu as écrit cette signature, sans authenticité personnelle, il y a là aussi un point d'interrogation.
    J'ai d'autre part un sérieux doute, que l' Eveil que tu fais miroiter, soit dénué de certitude...
    A moins que cet Eveil ne soit le doute lui-même, qui se mettrait en phase avec tous les flux universels, mais même dans ce cas là, il serait innacceptable de ne pas avoir la certitude du doute...
    Je ne vois dans cette citation, qu' une indication acceptable, celle du sens du chemin de l'éveil...
    Aiguiser le doute au maximum, jusqu'à ce qu'il se retourne en certitude..???..
    La difficulté la plus importante étant de supprimer l'intention d'être éveillé...
    Ce que j'en pense vraiment:
    L' éveil ne peut se produire qu'au délà de nous même...
    Simplement se laisser aspirer par le chemin....en toute humilité et sans intention...
    Regardons simplement la splendeur des dauphins.....et refaisons les sauter pour les revoir......

    Pour l' avant dernier message de Sylvie
    Je n'ai vu que le coté spectaculaire des dauphins, quand tu vois cela en mer une fois c'est superbe....
    et je n'ai vraiment pas ressenti l' envie de les attrapper...ils étaient "en vie".....
    si je suis sur ce forum c'est vraiment pour m'exprimer en toute sincérité, les ragots je connais, j'habite dans un village, et même quand tu fais rien c'est encore pire.....et comme je n'ai aucune prétention d' échaffauder quoique ce soit, les ragots se retournent finalement sur les ragoteurs, si tu restes sans réaction. Il est sûr que je ne permettrais pas de dire tout cela à quiconque si je n'étais certain de pouvoir préserver mon anonymat...
    Les dictionnaires = des nuages expliqués par des nuages.

    A Chakyam, pour son dernier message...
    je ne fais que relater mes expériences personnelles, que j'ai accepté d'intégrer consciemment et/ou inconsciemment. J' ai toujours été handicapé de retenir une information sans l'avoir vraiment comprise.Mes résultats scolaires ne peuvent que le démontrer.J'ai toujours été à la limite du redoublement.J' étais très fort en maths , j'adorais la géométrie et détestais l'arithmétique mais j'y avais quand même de bons résultats, c'est toujours cela qui m'a remonté. Ce n'est que depuis l'instant dont j'ai déjà parlé, que j'ai pu pénétrer des lectures philosophiques par exemple....ce n'est pas pour cela que j'ai lu.... les informations ne me semblent pas primordiales....disons que j'ai plutôt le souci d'attérir que de décoller....l' approche de l'unité plutôt que la diversité...la recherche du simple plutôt que du complexe...ce qui m'intéresse surtout c'est l'articulation, le lien entre les choses...ce qui m'a fait vivre cet instant c'est la compréhension de l'articulation trilogique que j'ai découverte par moi-même, dont je ne parlerai peut être jamais vraiment complètement, parceque là c'est une bombe.
    Je n'ai que très peu de connaissance sur le Zen, bien que depuis mon instant, je retrouve dans l'esprit vraiment une harmonie avec ce que je ressens. Je te remercie de m' indiquer le nom de Huanshen, parce que mon cheminement semblerait avoir été celui-là. Sans que je puisse dénigrer le chemin inverse, parce que je suis certain qu' ils se rejoignent forcément. Le retournement l' authentifiant.
    avatar
    shakhyam
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 169
    Localisation : Midi-Pyrénées
    Emploi/loisirs : Enseignant en Arts Martiaux énergétiques chinois
    Humeur : Conscience - Volonté - Impatience - Détermination
    Date d'inscription : 09/04/2010

    Re: Le Temps ? qu'est-il ?

    Message par shakhyam le Dim 9 Mai 2010 - 20:22

    Sylvie !

    Citation « la phrase de Dogen peut signifier que l'on ne revient pas dans le passé, »

    NON! Elle ne peut signifier, elle signifie. En effet devenue cendre, la bûche ne redevient pas bûche et cependant il serait faux de considérer que la cendre soit « l'après » et la bûche « l'avant ». La bûche comme la cendre demeurent dans leur propre niveau de la Loi, dotées en elles-mêmes de l'avant et de l'après bien qu'entre elles deux, il y ai coupure entre l' avant et l'après.

    Ce qui permet à DOGEN de dire : Puisqu'il y a coupure entre l'avant et l'après, les êtres peuvent sortir de l'écoulement du temps linéaire, du cycle des naissances et des morts, pour accéder à ce Présent absolu et éternel. Il s'agit du possiblement possible et non d'un cheminement régressif, c'est à dire de la Vacuite dans la Vacuité, fondement de ce qui en soi n'est ni à naitre, ni à disparaître...

    Compte tenu de ce qui précède, je ne pense pas que « ce qui est acquis du passé, permet d'éviter de se planter sans cesse dans le futur (en principe) » par impossibilité, je dirais... métaphysique et structurelle

    Il est vrai que Huanshen « a lié le temps et la mémoire... » mais dans la mesure où il ne s'exprime plus, j'attendrai pour commenter …

    sereinement
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2797
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Le Temps ? qu'est-il ?

    Message par tangolinos le Lun 10 Mai 2010 - 10:57

    Il s'agit de distinguer les substances
    le temps, l'espace, l'énergie, la matière, tous ces éléments tangibles sont fluctuants les uns par rapport aux autres, plus les réactions aléatoires d'interdépendance qui génèrent aussi des réactions fluctuantes. Tout fluctue. Comme si tout était vivant et se transformait en un autre élément en fonction des situations.
    Il s'agit bien de choisir l' élément repère de référence et d'admettre sa stabilité, pour se permettre d' observer le comportement des autres éléments, et d'en tirer des conclusions...
    Bien que je ne puisse pas l' affirmer par manque d' information, je pense que les maîtres avaient le souci de pouvoir transmettre une expérience et ainsi de la rendre tangible à leurs disciples. Il faut donc tenir compte du niveau des disciples qu'il voulait sensibiliser, et savoir donc quel repère stable a été choisi
    pour l'écriture de chaque phrase, en tenant compte de toutes les influences environnementales.Chaque repère pouvant fluctuer comme se retourner sur un autre, en fonction des situations....
    La finalité n'étant bien sûr pas forcément que de parler de l'articulation de ces éléments , mais aussi de faire appéhender l' incommunicable. Le Maître pouvant même se permettre de jouer avec la créativité aléatoire qui nous transcende, pour accélérer le processus. Il serait donc délicat de comparer même deux phrases d'un même auteur, et encore plus de comparer deux auteurs.
    Les mots ne restant déjà que des nuages fluctuants eux aussi, alors si en plus il y a traduction d'une langue à l'autre , avec d'autres mots fluctuants, dans des espaces temps différents....
    Bon courage pour la décortication du sens réel de chaque mot ou idée......

    Il s'agit seulement de se laisser appréhender l'incommunicable, en se laissant bercer par la poésie d'une part,et en se laissant s'interroger sur les paradoxes d' autre part...Chacun à son propre rythme, sur son propre chemin, et avec ses propres béquilles...

    Je remercie encore les 3 Dauphins de m'avoir soutenu pour écrire cela....

    Tout est lié, rien ne renie rien......

    En toute maladresse...
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2797
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Le Temps ? qu'est-il ?

    Message par tangolinos le Lun 10 Mai 2010 - 18:56

    Sylvie et Chakyam, Bonjour....

    Par le bruit de votre silence, j'ai l' impression que vous n'avez pas compris le rêve des Dauphins....
    ou que vous les faites souffrir, ça c'est pas bon, il faut qu'ils vivent.
    il ne faudrait pas que vous les laissiez trop longtemps sous l'eau, sinon ils vont sauter trop haut,
    et vous ne pourrez peut être plus les apprivoiser.

    Je vais vous donner un "secrêt", surtout vous ne dites à personne que c'est de moi:
    C'est un jeu qui va vous faire pleurer de bonheur.
    On admet que vous n'êtes pas votre ego, c'est devenu vraiment le repère stable.
    Comme vous n'êtes pas en parfait accord avec votre ego, vous allez lui donner une leçon.
    Comme vous avez fait un peu de Zen et de Yoga vous pouvez vous préparer un peu à l'avance, en séparant bien votre ego de vous...
    Vous allez vous rendre chez quelqu'un qui vous a embêté, et vous allez lui dire merci pour les misères qu'il vous a faîtes,vous pouvez inventer n'importe prétexte, si vous en avez un c'est mieux,si vous en avez pas c'est pas grave, c'est comme vous voulez.
    Le principal c'est de lui dire merci...de la manière la plus Zen possible, vous ne bougez pas...
    surtout n'éclatez pas de rire, ne laissez pas encore votre dauphin sauter, essayez de le garder le plus longtemps possible, plus vous le garderez longtemps sous l'eau, et plus vous allez pleurer de rire...et commencer à vous réconcilier avec votre ego...parceque c'est lui qui rit....
    En remerciement de ce "secret" vous vous engagez à choisir 2 personnes les plus fiables pour que ça se propage au mieux et leur remettre le "secret" en tout anonymat.

    Surtout ne riez pas encore......
    Mon dauphin pleure, lâchez un peu les vôtres....qu'ils jouent ensembles....
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Le Temps ? qu'est-il ?

    Message par fonzie le Lun 10 Mai 2010 - 22:47

    Bonsoir Tangolinos,
    tangolinos a écrit:
    Par le bruit de votre silence, j'ai l' impression que vous n'avez pas compris le rêve des Dauphins....
    lol, c'est bien la première fois que quelqu'un demande indirectement ,à ce que je ne fasse pas "silence" sur un forum !
    Je ne compte plus les fois où j'ai été bannie à trop ramener ma fraise. Tu comprendras ma surprise
    Je vais vous donner un "secrêt", surtout vous ne dites à personne que c'est de moi
    Ben là... c'est plus un "secret" pour personne
    Comme vous avez fait un peu de Zen et de Yoga vous pouvez vous préparer un peu à l'avance, en séparant bien votre ego de vous...
    Pour Chakyam, je ne sais pas, mais en ce qui me concerne... je ne fais rien de spécial.
    Quoiqu'il en soit, je ne pense pas que les buts du Zen ou du Yoga soit la dissociation.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Dissociation_mentale
    Maintenant, ce n'est peut-être pas ce que tu veux dire.
    Vous allez vous rendre chez quelqu'un qui vous a embêté, et vous allez lui dire merci pour les misères qu'il vous a faîtes (...) En remerciement de ce "secret" vous vous engagez à choisir 2 personnes
    les plus fiables pour que ça se propage au mieux et leur remettre le
    "secret" en tout anonymat.
    Tangolinos, t'as choisit Chakyam (au fait ! bonsoir aussi) et moi
    Admettons ! on t'a fait des "misères"... et tu vas dire "merci"... dans l'anonymat...
    Un, personne ne sait ce qu'on t'a fait comme "misères" et deux, on ne sait pas pourquoi tu dis merci; quel intérêt ? si l'autre ou les autres que "toi" ne peuvent comprendre.
    Si tu choisis deux personnes pour "propager" ... ce ne pourra être que leurs interprétations, ce que ces deux personnes auront cru comprendre en fonction de ce que ces deux personnes vivent ou en fonction des circonstances ou en fonction de leur propre histoire et au final, ça n'aura peut-être plus rien à voir avec ce que toi t'as vécu.
    Pourquoi ne pas dire direct à celles et ceux qui t'ont fait des "misères", puis leur dire "merci" pout tout ce que ça t'a appris à toi (genre techniques de "survie etc.) et en même temps leur dire d'aller se faire foutre (histoire de te faire du bien après tout le mal qu'ils t'ont fait).
    Surtout ne riez pas encore......
    Mon dauphin pleure, lâchez un peu les vôtres....qu'ils jouent ensembles....
    Je ne ris pas, mais ça me fait penser à ça:
    http://www.voltaire-integral.com/Html/09/30_Jean_qui.html
    "JEAN QUI PLEURE ET QUI RIT (1772)"


    Image de Voltaire... (c'est pas la même expression si on regarde que la bouche et si on regarde après que les yeux...).
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2797
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Le Temps ? qu'est-il ?

    Message par tangolinos le Mar 11 Mai 2010 - 11:56

    Bonjour, Sylvie
    super ta photo...tout à fait d'à propos....

    Puisque nous sommes dans un forum sur le temps...
    L'instant du sculpteur,l'instant du photographe,l'instant ou tu l'as mémorisée,l'instant ou tu t'en est rappelée, l'instant ou je l'ai vue, l'instant ou j'en parle, ne font qu'un.

    L' Unité est Universelle, ou elle n'est pas....
    Dans l'éternité comme dans l'instant....

    Ainsi quelle que soit ta préoccupation, les contradictions se rejoignent, et si tu te laisses aller à le comprendre, les contradictions ne font plus qu'un, et disparaissent.....
    Si tu te laisses confronter les contradictions qui restent présentes dans ta pensée, en faisant abstraction de tout le reste, cela devient la seule vraie réalité.
    Si la contradiction persiste il t'appartient le choix de la rendre encore plus réelle, en la désarticulant dans une situation concrête pour vraiment voir que "magiquement" tout disparait pour ne faire qu'un.

    Ainsi dans le "secrêt"
    Il y a plusieurs contradictions à faire fusionner:

    1/Ce qui en nous, nous attire à réunir, et , ce qui en nous, nous bloque.
    2/La relation de "séparation"avec la cible qu'est l'autre, le quelqu' un qui vous a embêté.

    Si tu suis pas à pas, la concrétisation du secret, tu verras c'est magique.
    Tout disparait, il ne restera que du bonheur.....

    Là tu seras disponible sereinement au nouvel instant présent.

    C'est un secret , parce qu'il ne faut pas penser à moi, je dois disparaître, pour ne t' occuper que de la transformation de ta préoccupation en bonheur...
    C'est aussi un secret, parceque la recette appartient à l' incommunicable....qui exige la plus grande humilité, pour se manifester.

    Mon dauphin te remercie d'avoir lâché ton dauphin.
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Le Temps ? qu'est-il ?

    Message par fonzie le Mar 11 Mai 2010 - 18:26

    Bonsoir Chakyam,
    Sylvie !

    J'aimerai que tu me répondes quant à ma « réponse »!!!
    sur la bûche et le temps qu'on ne peut remonter, ce qui rend caduc
    l'expérience... merci
    Oui, dès que j'aurais un peu plus de temps (et ce n'est pas une blague).
    Sinon vite fait là, l'expérience (le vécu) est en principe acquise (sauf si on a la mémoire courte). Mais on peut toujours affiner... quand on conduit une voiture, au début, on pense à plein de trucs qui stressent sur la technique de conduite. Après on n'y pense plus. Il ya des accidents, mais dans les mêmes circonstances, un expérimenté de la conduite peut éviter l'accident plus qu'un non expérimenté.
    Dans la réalité "conventionnelle", on ne peut pas "remonter le temps", mais sinon je ne sais pas.

    En attendant puisque vous parlez de "nuages",
    Les mots ne (..sont..) déjà que des nuages fluctuants
    un moine a dit que le moine Chikyo (sans préciser si c'est Yamamoto) "parlait le langage des nuages et des rochers".

    Pour ce qui est de l'ego, "la tête dans les étoiles, mais les pieds sur terre".
    Je suis quant à moi en accord avec mon Ego à partir du moment où il
    reste à sa place en tant que moyens habiles pour ma vie sociale et ma
    quotidienneté. Sa place c'est celle qui me convient dans une hiérarchie
    de fonction qui s'établit à chaque instant sans que pour autant il soit
    formalisé d'une manière intangibible. Comme le dit Sylvie (salut à toi
    aussi) je ne pense pas que le zen et le yoga soit dissociatif mais en
    l'écrivant j'ai quelques doutes car en fait ces deux disciplines
    tendent bien à dissoudre une concrétion psycho-physique articulée
    autour de lui ?... c'est une question autant qu'une affirmation et
    votre avis m'intéresse please..
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2797
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Le Temps ? qu'est-il ?

    Message par tangolinos le Mar 11 Mai 2010 - 20:19

    Bonsoir Chakyam
    On va rentrer dans le hard

    Comme tout fluctue, toi aussi tu fluctues.
    Si tu regardes le flux en fluctuant tu ne vois que le cahot.
    Si tu prends toi comme élément stable, tu voix le flux.C'est le ZEN.Mais tu peux pas le dire.
    Si tu veux laisser fluctuer tes interprétations , tu dois admettre un élément stable.

    Une fois que tu t'es retourné t'as gagné un point.
    tu peux voir le flux en fluctuant, mais tu ne peux pas le dire.
    T'es obligé de prendre un élément stable pour rassurer l'observateur qui ne s'est pas retourné.
    Si tu parles sans élément stable, c'est incompréhensible.

    Transmettre et réaliser, sont identiques
    On ne peut transmettre que par la réalisation

    Les mots ne sont que des nuages, l' incommunicable est derrière, mais il n' y a que toi qui peut l'appréhender. L'incommunicable est indiscible.

    Dans ma vie quotidienne, je suis un homme anodin avec son ego aussi, je le laisse vivre normalement, sauf que je peux le regarder en permanence.
    Si tu me croises dans la rue, tu ne soupsonneras pas du tout que ça peut être moi.

    Si tu arrives à toucher le Néant, tu te retournes sur l'infini.
    Ca dure une fraction de seconde
    Et après il n'y a plus de cahot...Tu peux voir le flux en fluctuant.....
    Sauf que toi tu vas plus du tout savoir ou tu es... tu vas fluctuer comme jamais...
    Personnellement j'ai mis 21 ans avant de me sentir apte à en parler en milieu insécurisé.
    Mais j'avais un handicap majeur c'est que je ne connaissais rien de tout cela...pour l'attérissage.
    Mais un avantage majeur c'est de ne pas avoir d'intention....pour le décollage.
    Il semblerait que le role du Koan, comme du gong dans les dojo, soit justement de faire disparaitre cette intention.
    Je me suis senti apte, mais ce forum m' a beaucoup apporté pour poser les choses...c'est en cela que je me livre complètement en toute humilité, si ça peut servir au cheminement de quelqu'un d'autre. Je peux encore avoir quelques maladresses, mais il me semble que mes nuages deviennent de moins en moins opaques...

    Ceci dit l'aboutissement en béatitude, ne me convient pas, par l'égocentrisme qu'elle me semble contenir.
    Si notre corps vivant est là, il doit suivre son chemin...

    Tu m'as épuisé....Merci pour le flux.....

    Sylvie, Bonsoir,
    je viens juste d' apercevoir ton message....excuses moi je suis vidé...
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2797
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Le Temps ? qu'est-il ?

    Message par tangolinos le Mer 12 Mai 2010 - 16:55

    Chakiam
    Je ne maitrise plus les conséquences
    de m'exprimer dans l' endroit insécurisé, qu'est ce forum ...
    Pas pour moi, mais bien pour les lecteurs....
    Je peux te répondre, parce que tu me sembles apte, par ton interrogation...mais à personne d'autre...
    Comment dois-je procéder ?

    Pour tous les lecteurs....
    Je dois préciser une omission dans le texte d' hier:
    Quand l'instant survient , "tu vas fluctuer comme jamais" , doit être remplacé par "j'ai fluctué comme jamais" parce que je ne savais pas du tout que ça pouvait se produire. D'un coup j'ai embrassé toutes les contradictions. J'étais seul dans une maison dans la forêt. Je n'avais jamais eu de formation pour
    me préparer. Heureusement que j'étais allongé sur mon lit, parce que j'ai tremblé toute la nuit. Le lendemain tout est devenu limpide, mais je me suis cru un extraterrestre. Et comme mon chemin était l' écriture, je me suis remis à écrire. L'écriture est devenue limpide elle aussi. Alors que les jours précédant elle devenait de plus en plus crispée. Donc j'ai commencé le texte en écrivant que j'étais un extraterrestre qui atterrissait et qui faisait connaissance avec la terre, et tout a suivi...Tout mon quotidien est devenu limpide.....
    Quand je dis 21 ans, c'est pour pouvoir poser le mot "flux", et me sentir apte à le défendre.
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2797
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Le Temps ? qu'est-il ?

    Message par tangolinos le Mer 12 Mai 2010 - 21:14

    Chakyam
    Il s'agit bien d'un cheminent sur la concentration
    il s'agit bien de cheminer avec des béquilles...
    et de les casser les unes après les autres.....

    dans le style:  Vaut mieux un con qui le sait, qu'un con qui le sait pas,
    une fois que tu le sais, tu as cassé 2 béquilles.
    Ces béquilles sont cruciales...Parcequ'un con est innocent, il sait qu'il ne va pas comprendre.

    Si tu doutes d'être con, t'as 2 béquilles
    Si tu crois être con, t'as 1 béquille
    Si tu sais que t'es con, t'as plus de béquille.
    Tu peux alors regarder qu' une chose
    y a plus que toi et la chose

    Le Satori est à l'image de l'instant de ta conception quand tu n'as plus que 2 éléments dans ta réalité ils fusionnent pour ne faire qu' un et ça explose.
    L'ovule + le spermatozoide ont fusionné pour faire ta première cellule.
    La première cellule de ton corps en a créé environ 50 000 Milliards.

    Tu sais pour moi c'était comme un accident de voiture, on refoule les derniers instant avant le choc, il est possible qu'il y ai eu encore une autre béquille, parceque je m'étais concentré sur un triangle et après je sais plus, si j'ai fait l'abstraction ou pas d'un élément ou deux.
    Mais surtout je n'avais pas la béquille de l'intention.....
    Fais gaffes si tu veux jouer à ça, choisi bien la chose à observer, dis le moi avant, je te dirais si ça me semble correct, parce que tu peux atterrir en devenant cette chose. Y en a pas mal qui ont joué à ça et qui ne s'en sont jamais remis... je l'ai appris après, donc je n'avais pas la béquille de la peur.




    Je vois que tu es toujours en vie à l'idée de me lire...
    je vais te raconter une histoire pour conclure sur le temps...

    - Oh , Dieu...Tu m'entends ?
    - Oui, je t'entends en permanence....
    - C'est quoi pour toi un milliard d'années ?
    - Oh tu sais pour moi c'est rien...Comme une seconde pour toi...
    - Est-ce que je peux me permettre de vous demander quelque chose?
    - Si tu m'entends , tu peux me le demander , tu l'auras.....
    - Je voudrais obtenir le Satori
    - C'est banal, y a aucun problème , attends une seconde .......
    avatar
    shakhyam
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 169
    Localisation : Midi-Pyrénées
    Emploi/loisirs : Enseignant en Arts Martiaux énergétiques chinois
    Humeur : Conscience - Volonté - Impatience - Détermination
    Date d'inscription : 09/04/2010

    Re: Le Temps ? qu'est-il ?

    Message par shakhyam le Jeu 13 Mai 2010 - 9:56

    Tout à fait "éveillant" - bravo -

    sereinement
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2797
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Le Temps ? qu'est-il ?

    Message par tangolinos le Jeu 13 Mai 2010 - 14:31

    Merci pour nous....
    avatar
    Fred
    suprême fleuron
    suprême fleuron

    Nombre de messages : 3184
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Le Temps ? qu'est-il ?

    Message par Fred le Jeu 13 Mai 2010 - 16:54

    « Je voudrais obtenir le Satori… »

    Le désir confectionne l’objet. Lorsque l’objet devient l’éveil lui-même dont pourtant il est dit qu’il ne peut être ni touché ni goûté ni vu ni entendu ni senti ni conçu, la question devient alors comment pourrions nous désirer quelque chose qui par essence ne peut être désiré, de la même manière que la soif n’existerait pas s’il n’y avait pas d’eau. La soif existe parce qu’il y’a de l’eau et l’eau existe parce qu’il y’a la soif, la soif crée l’eau et l’eau crée la soif. Mais dans le cas de l’éveil, il n’y a pas d’eau donc pas de soif possible.

    Ce désir d’obtenir l’éveil qui pourtant subsiste malgré cette impossibilité de désirer ce qui par essence ne peut l’être, ne nous ramène t’il pas plutôt à la propre essence du désir qui est de façonner l’objet comme je le disais, ce qui de ce fait nous permet de dire que tout désir marque la trace d’un objet qui ne saurait être l’éveil lui-même ? Nous voyons par là que le désir est l’alpha et l’oméga de cette grande affaire. C’est parce que l’éveil se dérobe à notre désir que nous pouvons voir le désir lui-même dans son essence.
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2797
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Le Temps ? qu'est-il ?

    Message par tangolinos le Jeu 13 Mai 2010 - 18:05

    Ton texte est superbe , tout en volupté, tu y es presque....
    Laisses toi aller vers ton "en vie", sans rien forcer, oublies ton intention.
    Regardes ton "en vie", comme une petite lumière au fond d'un tunnel, et éloignes toi lentement.
    Laisses toi bercer, un jour la fusion se fait au délà de toi.

    Je t'ai écris un texte, pour dédramatiser l'instant, juste pour te décaler un peu......
    Ce qui est, est lié , à ce qui n' est pas...Comme quoi on ne sait plus...
    Cela se fait tout seul

    Pour moi s'était le chemin inverse du tien qui se complètent pour fusionner..
    Toi tu n'as aucun risque, t'as déjà toutes les bouées pour ne pas te noyer.

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    C' est La recette d'un cheminement,

    Quand tu nais t'es un con....

    A l'enfance, on te fait croire que tu n'es pas con....

    A l'adolescence, tu prends conscience ,, parce que tu as vu qu'on t'a fait croire....
    comme tu es devenu autonome et qu'on ne t'a jamais enseigné le chemin...
    Tu ne peux que t' interroger.....
    Pour affirmer ta vrai nature de con, tu fais exprès des bêtises...
    Quand tu vois que tes bêtises sont absurdes, parce qu'elles n'apportent pas le résultat que tu attendais...
    Tu te résignes...Tu deviens adulte...et là ça commence....ou ça recommence....

    1/Tu te résignes à croire que tu n'es pas con
    2/Tu fais des bêtises....Tant que tu ne le vois pas, y a pas de problèmes...Mais quand tu le vois...
    3/Tu t'interroges.... et quand tu crois résoudre, tu retournes au 1/

    Une fois que tu sais que ça marche comme ça, là tu t'assois pour résoudre cette tornade....
    T' essayes de trouver de partout une recette...parce que tu veux résoudre....

    à force de te casser la tête....Un jour ça explose...
    Tu crois avoir tout compris d'un coup....mais tu ne peux pas le dire...
    Si tu le dis on te prends pour un fou...
    Alors il faut digérer cette situation...

    Tu es obligé de repartir à zéro...Comme à la naissance....
    mais t'as un gros avantage, tu sais que tu es con.
    T' as gagné 1 point , tu peux regarder la fluctuation du con que tu es...y a plus de doute.
    Tu peux le regarder faire ses bêtises, sans bouger.
    Tu ne passes plus par le 1/

    Ta nouvelle tornade est celle-ci=

    2/Tu regardes le con faire des bêtises....Tant que tu ne vois pas les bêtises, y a pas de problèmes...Mais quand tu les vois...
    3/Tu t'interroges.... et quand tu crois résoudre, tu retournes au 2/

    Petit à petit tu te sens apte à pouvoir le dire ... et tu le dis, ta nouvelle tornade est celle-ci=

    1/ Tu laisses le con parler, tu regardes les réactions...
    2/ Tu t'interroges et quand tu crois résoudre, tu retournes au 1/

    et là tu vois que ça devient de plus en plus limpide....parce que le con arrête de bouger...et que même parfois il disparait.

    Tu ne peux que remercier les réactions...parce que se sont elles qui te font cheminer..vers ta réalisation.

      La date/heure actuelle est Jeu 29 Juin 2017 - 2:22