Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Les trois piliers du Zen

    Partagez
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1452
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Les trois piliers du Zen

    Message par Fa le Mar 28 Sep 2010 - 20:52

    Les trois objectifs du zazen sont :

    1- Le développement du pouvoir de concentration (Joriki)

    2- L'éveil du Satori (Kensho-godo)

    3- La concrétisation de la Voie Suprême dans notre vie quotidienne. (Mujudo no taigen)

    Ces trois objectifs sont inséparables.

    Le joriki est le pouvoir qui se fait jour lorsque l'esprit a été unifié par le pouvoir de la concentration, ce qui
    est plus que la capacité de se concentrer au sens usuel du terme. C'est un pouvoir dynamique qui, une fois mobilisé,
    nous rend capables, fût-ce dans les situations les plus imprévues, d'agir sur-le-champ, sans avoir à rassembler nos esprits, et d'une manière parfaitement appropriée aux circonstances.
    ( Extrait des "Trois Piliers du Zen" de Philip Kapleau )
    avatar
    shikantaza
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 323
    Date d'inscription : 19/10/2009

    Re: Les trois piliers du Zen

    Message par shikantaza le Mer 29 Sep 2010 - 20:59

    4) la non-peur de la mort.
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1452
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: Les trois piliers du Zen

    Message par Fa le Jeu 30 Sep 2010 - 7:03

    Qui meurt ?
    avatar
    shikantaza
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 323
    Date d'inscription : 19/10/2009

    Re: Les trois piliers du Zen

    Message par shikantaza le Jeu 30 Sep 2010 - 8:02

    Quel bruit peut faire un arbre qui tombe si personne n'est là pour l'entendre ?
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1452
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: Les trois piliers du Zen

    Message par Fa le Jeu 30 Sep 2010 - 8:25

    Qui pose la question ?
    avatar
    shikantaza
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 323
    Date d'inscription : 19/10/2009

    Re: Les trois piliers du Zen

    Message par shikantaza le Jeu 30 Sep 2010 - 10:56

    Celui qui éprouve la nécessité de la poser, afin de ne pas sombrer dans le non-être.

    L'absence de toute question et de toute réponse engendre le vide silencieux, là où ce situe, non la mort du corps, mais celle de l'entité fictive nommée 'je'.

    Ce Qui, constitue le centre de référence qui crée la continuité dans le temps, et ce centre de référence n'est autre que la pensée.
    C'est ce Qui qui crée la peur de la mort, la peur de perdre sa continuité dans le temps, ce Qui instable, sans réelle consistance.

    Lorsque la racine même du centre de référence a disparu, il n'y plus de mort ni de non-mort, impermanence ou permanence, vide ou plein.

    Ne reste plus que l'oreille derrière l'oreille, l'esprit derrière l'esprit, le discours derrière le discours, la vitalité derrière la vitalité, et le regard derrière le regard.
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1452
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: Les trois piliers du Zen

    Message par Fa le Jeu 30 Sep 2010 - 12:48

    shikantaza a écrit:4) la non-peur de la mort.

    1),2),3) sont les moyens permettant de réaliser 4)

    Dit autrement, 4) est une expression de la 1ière noble vérité.
    1),2),3) exprime le chemin vers la cessation de cette peur.



    Dernière édition par Fa le Jeu 30 Sep 2010 - 12:53, édité 1 fois
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1452
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: Les trois piliers du Zen

    Message par Fa le Jeu 30 Sep 2010 - 12:52

    shikantaza a écrit:Celui qui éprouve la nécessité de la poser, afin de ne pas sombrer dans le non-être.

    L'absence de toute question et de toute réponse engendre le vide silencieux, là où ce situe, non la mort du corps, mais celle de l'entité fictive nommée 'je'.

    Ce Qui, constitue le centre de référence qui crée la continuité dans le temps, et ce centre de référence n'est autre que la pensée.
    C'est ce Qui qui crée la peur de la mort, la peur de perdre sa continuité dans le temps, ce Qui instable, sans réelle consistance.

    Lorsque la racine même du centre de référence a disparu, il n'y plus de mort ni de non-mort, impermanence ou permanence, vide ou plein.

    Ne reste plus que l'oreille derrière l'oreille, l'esprit derrière l'esprit, le discours derrière le discours, la vitalité derrière la vitalité, et le regard derrière le regard.

    Oui c'est cela.
    J'ajoute que la compréhension intellectuelle de cela, ne suffit pas un faire de nous un éveillé.
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2931
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Les trois piliers du Zen

    Message par tangolinos le Jeu 30 Sep 2010 - 18:02

    Fa
    Merci pour ce sujet...
    Tu sais, je suis un touriste "illuminé" , Extra-Zéniste, sans culture sur le Zen, bien que je puisse m'en sentir imprégné...
    Ainsi, je me retrouve dans le gâteau sans l' avoir préparé, et sans en connaître la recette.

    C'est un peu comme si j' avais passé les deux premiers piliers sans le savoir, et que le troisième se réalisait inconsciemment, au delà de moi...

    Ma difficulté n'est pas dans la vie quotidienne. Sur la place du marché tout se passe normalement, avec ce petit plus, ou ce petit moins, qui arrondit tous les angles.
    Par contre lorsqu'il s' agit de parler de la chose même, il y a une grande difficulté à poser les mots sur ce qui ne peut les recevoir. Je n'ai pas les bagages théoriques, les textes des Maîtres, que je pourrais approuver, et qui soutiendraient, ce que j' aurais à dire.
    Mais aussi, quelque part citer les maîtres, est, une façon de se préserver, une façon de ne pas dire qu'il y a cette difficulté que de s'exprimer soi-même.

    Et, c'est bien cette expression directe, sans masque, qu'il me semble avoir à travailler pour exprimer, par exemple, ce que tu nommes "la Voie Suprême".

    Ainsi, si je peux me permettre...je dirais, en toute maladresse, au sujet de ce sujet:

    Le 4) ne me semble pas être un pilier, mais une conséquence.

    Qui meurt ?...Ce qui n' est pas la conscience. Même si la conscience doit mourir, il devient insupportable d'accepter de la trahir.

    L' arbre qui tombe criera quand même. Si personne n' est là pour interpréter son cri, l' Univers l' entendra.

    Qui pose la question?
    Shikantaza a bien répondu...
    On pourrait répondre aussi:
    Personne, c'est la question qui se pose, au delà de celui qui la pose.
    avatar
    shikantaza
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 323
    Date d'inscription : 19/10/2009

    Re: Les trois piliers du Zen

    Message par shikantaza le Jeu 30 Sep 2010 - 20:31

    Merci Fa pour cet échange.
    avatar
    TARA
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 203
    Localisation : Bretagne sud
    Emploi/loisirs : artiste
    Humeur : Tenace
    Date d'inscription : 15/06/2010

    Re: Les trois piliers du Zen

    Message par TARA le Jeu 30 Sep 2010 - 21:07

    Bonsoir à tous et à toutes
    L'on pourrait dire également les 3 piliers du bouddhisme en général, ces 3 principes fondamentaux , sont fondamentaux pour toute évolution de l'etre humain vers le non etre.
    Tu te trouves dans le gateau sans l'avoir préparé et sans en connaitre la recette et tu es donc une partie du gateau indissociable du reste du gateau sinon il lui manquerait quelque chose et n'aurait pas cette saveur, tout y est à sa place et ce mélange subtil donne cette superbe réalisation, celà pourrait etre une autre définition de la voie, s'il manque un élément dans cette voie le satori ne peut avoir lieu, tout dans cette voie est de meme importance à comprendre et à réaliser et ce mélange doit etre parfait ni trop sucré ni trop peu pour donner la finalité.
    Belle image que celle que tu viens de nous suggérer,
    Mon transfert de conscience sera pour plus tard dans les explications, je vous raconterais en détail mes ressentis à mon retour, mais ce transfert de conscience est en lien direct avec le passage de la vie à la mort.
    Bien à tous I love you
    avatar
    shikantaza
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 323
    Date d'inscription : 19/10/2009

    Re: Les trois piliers du Zen

    Message par shikantaza le Jeu 30 Sep 2010 - 21:45

    Merci tara.
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Les trois piliers du Zen

    Message par fonzie le Jeu 30 Sep 2010 - 22:34

    L' arbre qui tombe criera quand même. Si personne n' est là pour interpréter son cri, l' Univers l' entendra.
    Merci Tangolinos.
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2931
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Les trois piliers du Zen

    Message par tangolinos le Ven 1 Oct 2010 - 12:00

    Tara
    ce mélange doit etre parfait ni trop sucré ni trop peu
    La "voie du milieu"
    Là où les contradictions fusionnent

    L' expression est toujours maladroite...
    Pour exprimer une montagne, il faut appuyer sur les creux pour rendre sensible les reliefs.

    Si tu me vois dans le gâteau, souviens toi que c'est une image.
    J' y suis comme je n'y suis pas...
    M'accorder de m' y sentir intégré, serait m' accorder de m'y reposer, et le gâteau risquerait d'être trop sucré.
    M'en exclure serait authentifier une fragmentation, et le gâteau risquerait de manquer de sucre.

    Disons que pour le gâteau, je serais le sucre, et qu' il s'agirait qu' ensembles nous fassions le dosage...
    Je mets volontairement un "s", à "ensemble", il me serait insupportable qu' une "euphorie de groupe" oublie de considérer chacun des membres du groupe. Ce serait comme si on mangeait le gâteau sans respecter chacun des ingrédients, et chacune des finesses de la préparation.

    Ceci dit, ton transfert de conscience, ce serait pas un peu jouer à l' apprentie sorcière...
    à trop vouloir se dépasser, tu risques bien d'être dépassée...
    entre l'immanence et la transcendance, il y a une attitude d'équilibre à maintenir.
    Encore et encore, la "Voie du milieu"...

    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Les trois piliers du Zen

    Message par Invité le Ven 1 Oct 2010 - 22:21

    L' arbre qui tombe criera quand même. Si personne n' est là pour interpréter son cri, l' Univers l' entendra.

    La réponse ne serait pas mauvaise... si elle n'était teinté d'éternalisme.
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2931
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Les trois piliers du Zen

    Message par tangolinos le Ven 1 Oct 2010 - 23:18

    Zendo a écrit:
    L' arbre qui tombe criera quand même. Si personne n' est là pour interpréter son cri, l' Univers l' entendra.

    La réponse ne serait pas mauvaise... si elle n'était teinté d'éternalisme.
    Tu fais preuve de sensibilité dans la distinction des teintes...
    éternalisme? oui par l' usage du futur...on peut le voir comme cela,
    mais peut-être, y a t-il par l'usage de ce futur, l' intensification de l' expression de l' émotion que l' on puisse ressentir à entendre un arbre crier.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Les trois piliers du Zen

    Message par Invité le Sam 2 Oct 2010 - 8:33

    Laissons cela. Sans faire usage d'un seul artifice, ni de tes mains et sachant que tu te trouves à des milliers de km de la forêt où cet arbre est tombé. Peux-tu redresser cet arbre ?
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2931
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Les trois piliers du Zen

    Message par tangolinos le Sam 2 Oct 2010 - 8:41

    Laissons cela. Sans faire usage d'un seul artifice, ni de tes mains et sachant que tu te trouves à des milliers de km de la forêt où cet arbre est tombé. Peux-tu redresser cet arbre ?

    Laissons cela. La graine le fera.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Les trois piliers du Zen

    Message par Invité le Sam 2 Oct 2010 - 9:37

    Tu uses d'artifice. Tu n'es pas cette graine (ou alors, il faudrait le prouver) et, quand bien même, la graine n'a pas cette volonté de redresser un arbre.




    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2931
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Les trois piliers du Zen

    Message par tangolinos le Sam 2 Oct 2010 - 10:02

    L' arbre fait la graine, la graine fait l' arbre.
    Pourquoi voudrais-tu que je redresse un arbre à ta place ?
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Les trois piliers du Zen

    Message par fonzie le Sam 2 Oct 2010 - 10:08

    zendo:
    (ou alors, il faudrait le prouver)
    qui use "d'artifices" ?



    J'étais là avant toi, Zendo clown
    Les pseudos vont et viennent.
    J'ai vu tous les messages de Tangolinos "dans lesquels il a pratiqué les Perfections.
    Je témoigne donc que "d'après sa pratique de ces Perfections", Tangolinos est digne de redresser cet arbre.
    http://www.centrebouddhisteparis.org/Bouddha/Qui_est_le_Bouddha_/Symbolisme_archetype_du_Bouddh/symbolisme_archetype_du_bouddh.html
    Qui est ton témoin ? » Mara se déguise en homme de loi, il veut un témoin, il veut une preuve...
    la Déesse Terre apparut, portant un vase dans la main. Elle témoigna, disant : « J’ai tout le temps été ici. Les hommes vont, les hommes viennent, la terre reste toujours. J’ai vu toutes ses vies passées. J’ai vu des centaines de milliers de vies dans lesquelles il a pratiqué les Perfections. Je témoigne donc que d’après sa pratique de ces Perfections il est digne de s’asseoir sur le siège des Bouddhas du passé ».

    Very Happy
    j'déconne Wink
    t'inquiète Zendo, toi aussi t'as une p'tit grain tongue
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Les trois piliers du Zen

    Message par Invité le Sam 2 Oct 2010 - 10:59

    Un arbre tombe dans une forêt lointaine
    Personne pour l'entendre
    Quel est son bruit ?

    Le même que celui d'une seule main
    Qui peut comprendre cela ?
    Seulement celui qui a vidé l'esprit de l'esprit

    Celui-là peut redresser l'arbre tombant
    dans la forêt lointaine
    sans l'aide des mains ni d'aucun artifice

    Celui-là, sans oreilles, entend l'arbre tomber
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2931
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Les trois piliers du Zen

    Message par tangolinos le Sam 2 Oct 2010 - 13:45

    Celui-là, sans oreilles, entend l'arbre tomber

    Celui-là, n' entendrait pas les applaudissements à deux mains, qui pourraient le gratifier.
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1452
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: Les trois piliers du Zen

    Message par Fa le Sam 2 Oct 2010 - 17:38

    Tu uses d'artifice. Tu n'es pas cette graine (ou alors, il faudrait le prouver) et, quand bien même, la graine n'a pas cette volonté de redresser un arbre.

    C'est ce qui s'appelle éteindre le feu, avec le feu ...

    Zendo Pyromane... lol!
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Les trois piliers du Zen

    Message par Invité le Sam 2 Oct 2010 - 18:11

    Je ne cherchais pas à éteindre le feu mais, au contraire, à l'allumer. Dommage, le bois est un peu trop vert... clown

    Contenu sponsorisé

    Re: Les trois piliers du Zen

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 13 Déc 2017 - 19:50