Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Une femme en Samadhi

    Partagez
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1450
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Une femme en Samadhi

    Message par Fa le Sam 2 Oct 2010 - 7:08


    Une femme en Samadhi

    Cela se passe à l'époque du Bouddha Shakyâmuni.

    Manjushri se rendit à l'assemblée des bouddhas. Quand il arriva là-bas, l'assemblée était finie et chaque bouddha était reparti dans son pays. Tous... sauf une femme qui n'avait pas bougé, restée en profonde méditation.

    Manjushri demanda à Shakyamuni :

    * Comment fait-elle pour atteindre un tel état de méditation ? Moi même j'en suis incapable !

    Shakyâmuni répondit :

    * Sors-la du Samadhi et demande-lui toi même...

    Manjushri tourna trois fois autour de la femme puis fit claquer ses doigts. Elle ne bougea pas. Alors par ses pouvoirs extraordinaires il la transporta dans le plus élevé des trois mondes supérieurs et l'appela de toutes ses forces... en vain.

    Voyant cela, Shakyâmuni dit :

    * Cent mille Manjushri ne pourraient la troubler. Mais dans une région profonde, au-dessous des mille deux cent millions de terres, se trouve le plus petit des boddhisattvas, nommé Momyo (Avidya). Il peut la sortir de sa profonde méditation.

    Shakyâmuni avait à peine fini de parler que le boddhisattva Momyo apparut, s'inclinant et lui rendant hommage. Shakyâmuni lui demanda de sortir la femme de sa profonde méditation.

    Le boddhisattva s'approcha de la femme et fit claquer ses doigts... et la femme sortit de sa profonde méditation.
    Le terme sanskrit Avidyā (devanāgarī : अविद्य ; pâli: avijjā ou moha; chinois: wúmíng 无明; tibétain: ma rig pa; japonais: mumyō), signifie ignorance, ou aveuglement. Dans le bouddhisme, avidyā est la première étape de la chaîne des causes (pratītyasamutpāda) de la souffrance[1] (dukkha) et est considérée comme un des Trois Poisons. Dans l'hindouisme, c'est d'abord l'ignorance de sa véritable nature recouverte par les obscurcissements successifs de la conscience pure (le Soi) produits par le désir et l'attachement.

    Mañjuśrī (ou Manjushri, Sanskrit: मञ्जुश्री, Mañjuśrī) généralement connu en Chine sous le nom de Wenshu Pusa (Wénshū Púsà 文殊菩薩), au Japon sous le nom de Monju, appelé Jampelyang / Jampa en tibétain, est le grand bodhisattva de la sagesse, important dans les bouddhismes mahāyāna et vajrayāna.
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1450
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: Une femme en Samadhi

    Message par Fa le Sam 2 Oct 2010 - 7:12


    Comment fait-elle ?
    Pourquoi Momyo ?
    Pourquoi le petit ?
    Pourquoi pas le grand ?
    Pourquoi tant d'étoiles dans le ciel ?
    Pourquoi le soleil se lève t-il chaque matin ?
    avatar
    shikantaza
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 323
    Date d'inscription : 19/10/2009

    Re: Une femme en Samadhi

    Message par shikantaza le Sam 2 Oct 2010 - 7:49

    Bonjour Fa,

    Voici une démonstration du Samadhi.
    http://www.youtube.com/watch?v=mv0_njLTfy8

    (âmes sensibles s'abstenir).
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Une femme en Samadhi

    Message par fonzie le Sam 2 Oct 2010 - 8:11

    Bonjour Fa,

    J'ai rien compris confused
    Comment ça se fait que Momyo (Avidya) est dit "boddhisattva Momyo" ?
    Je croyais qu'un boddhisattva avait atteint l'éveil, même si c'est "le plus petit".

    Que l'ignorance puisse sortir la femme de Samadhi, soit !
    Dans l'histoire, Momyo c'est l'ignorance de qui ? Shakyâmuni ? Manjushri ? ou de la femme ?

    Comment fait-elle ?
    Comment veux-tu qu'on sache alors que même Manjushri y savait pas !

    Pourquoi le petit ?
    Parce que comme ça, il peut mieux se cacher.

    Si la femme répond dans les mondes du dessous et pas dans le monde le plus élevé, est-ce que ça veut dire qu'en fait elle était dans le monde des illusions ?
    Est-ce que ça veut dire que c'était un Samadhi pipeau, qu'elle faisait son intérressante devant Shakyâmuni et Manjushri ? une illusion de Samadhi ? c'est possible, ça ?

    Pourquoi tant d'étoiles dans le ciel ?
    Pourquoi le soleil se lève t-il chaque matin ?
    Les étoiles étant des soleils, tiens ! j'avais jamais pensé que le jour on en voit un, et la nuit on voit des milliards de soleils.

    Bonne journée sunny
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2831
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Une femme en Samadhi

    Message par tangolinos le Sam 2 Oct 2010 - 9:15

    Bonjour,
    le soleil se lève pour cacher tous les autres, et pour que Fa nous pose des devinettes.

    Il me semble qu' il s' agisse de l' "intention"...

    dans le monde dénué d' intentions, les intentions n' ont aucune prise.
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1450
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: Une femme en Samadhi

    Message par Fa le Sam 2 Oct 2010 - 17:44

    Les étoiles étant des soleils, tiens ! j'avais jamais pensé que le jour on en voit un, et la nuit on voit des milliards de soleils.

    Très belle remarque, je n'y avais pas pensé !

    Comme quoi, un seul arbre peu cacher une forêt.
    Un soleil, peut cacher la voûte étoilé,

    Et si mon doigt pointait vers la lune,
    Regarderiez-vous mon doigt ?

    Wink




    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2831
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Une femme en Samadhi

    Message par tangolinos le Sam 2 Oct 2010 - 18:12

    Et si mon doigt pointait vers la lune,
    Regarderiez-vous mon doigt ?
    Bien sûr !
    il y aurait en lui, le mystère de ton intention.
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1450
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: Une femme en Samadhi

    Message par Fa le Sam 2 Oct 2010 - 18:21


    Au nul mystère, je t'assure,
    Juste une façon de dire,
    Qu'une simple pensée,
    peut-nous égarer...
    Alors que la lune est si belle. Very Happy
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2831
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Une femme en Samadhi

    Message par tangolinos le Sam 2 Oct 2010 - 18:38

    J' aurai alors vu l' intention de ton doigt...
    il nous aurait indiqué de partager un moment de bonheur
    Le mystère aurait disparu, pour laisser place au mystère de la lune.
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Une femme en Samadhi

    Message par fonzie le Sam 2 Oct 2010 - 19:07

    "Une femme en Samadhi"
    c'était voulu ce sujet, un samedi ? confused
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1450
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: Une femme en Samadhi

    Message par Fa le Sam 2 Oct 2010 - 20:26

    Sylvie a écrit:"Une femme en Samadhi"
    c'était voulu ce sujet, un samedi ? confused

    C'est ce qu'on appelle la topissitude. Cool
    avatar
    Sylvie
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 332
    Date d'inscription : 12/09/2010

    Re: Une femme en Samadhi

    Message par Sylvie le Mar 19 Juil 2011 - 18:24

    Ce koan met en scène les 3 aspects du Trikaya,

    La femme en Samadhi symbolise le Dharmakaya : Le potentiel d'éveil qui sommeil au sein de tout être.
    (corps de dharma, de réalité absolue : la dimension de vacuité de l'Éveil, son essence non-objectale. C'est un corps sans forme, arūpa)

    Manjushri symbolise le Sambhogakāya
    (corps de jouissance ou de félicité : C'est le premier des corps formels, enseignant aux grands bodhisattvas et les amenant à la maturation complète de leur bouddhéité. Il est caractérisé par les cinq perfections. Ici jouissance réfère autant à la félicité inhérente à cette dimension, qu'à la jouissance des facultés éveillées, acquises en tant que résultat de « l'accumulation du mérite »)

    Le boddhisattva Momyo symbolise le Nirmānakāya
    (corps d'émanation ou d'apparition, incarnation ultimement illusoire se manifestant dans les différents domaines du saṃsāra par compassion pour les êtres animés.)
    C'est dans son "corps manifesté" que la sagesse devient "agissante", et c'est pourquoi seul le Bodhisattva peut réveiller la femme en Samadhi.

    Et Shakyâmuni l'intégration de ces 3 aspects en une seule réalité. La quadruple sagesse des Bouddhas est une. La forme qu'elle prend dépend des circonstances...
    http://nangpa2.free.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=14&t=2938#p97598

      La date/heure actuelle est Ven 18 Aoû 2017 - 1:23