Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    les rêves

    Partagez
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    les rêves

    Message par fonzie le Ven 8 Oct 2010 - 10:49

    Les Onze Cochons

    Il était une fois dans Yongzhou (Chine), vivait un boucher dont le nom était Zhang. Chaque jour, il tuait un cochon pour répondre à la demande des gens qui vivaient autour de lui. Cependant, tuer des cochons était un acte de tuerie d’êtres vivants. Par conséquent, il pensait souvent à gagner sa vie d’une autre profession, ‘’Moi, je devrait changer ma profession ! Il existe beaucoup d’emplois que je peux faire sur ‘360 professions’. Pourquoi devrais-je être un boucher ? Mon couteau doit tuer un cochon et ‘se teindre en rouge’ chaque jour. Si je tue 30 cochons chaque mois alors j’aurais tué 360 cochons chaque année. Cela est terrible chaque fois que j’y pense’’.
    Cependant, ‘Boucher Zhang’ avait une famille à nourrir. Massacrer des cochons était une profession dont il pouvait facilement gagner de l’argent. Par conséquent, sa pensée de changer de profession était remplacée par une autre. Il se rassuré lui-même,
    ‘’Oh bien, bien ! Changer de profession n’est pas si facile, n’est-ce pas ? De plus, ce n’est pas moi qui aime tuer des cochons. Ce sont d’autres personnes qui aiment manger du porc. Autrement à qui vais-je les vendre quand je les tue ? Même si je contracte une mauvaise rétribution, ceux qui mangent du porc aussi partage les responsabilités ave moi. Aussi, nous élevons des cochons parce que nous voulons les manger, n’est-ce pas ?!!’’
    Puisqu’il doit arriver sur le marché tôt dans la matinée, et que les cochons font des bruits terribles quand il les tuait, en conséquence il choisissait de tuer dès l’aurore. Boucher Zhang avait aussi une habitude qu’il avait gardée pendant des années. Celle-ci était : chaque matin aussitôt qu’il entendait la cloche du proche temple bouddhiste sonnait, il se levait et tuait un cochon. Cette action habituelle n’avait jamais changé. Cependant, un jour il se leva tard. Plus tard il constata que le temple ne faisait plus sonner la cloche du tout chaque matin. Quand le boucher se rendit à la porcherie, il découvrit la mère cochon qu’il allait tuer, qui venait de donner naissance à 11 cochons nourrissons dans la matinée. Chacun d’entre eux était si gros et déjà ils étaient couchés si près de la mère et tétaient le lait. Comme ils étaient adorables ! Il ressentait que l’événement était extraordinaire.
    Alors, il se rendit au temple. L’abbé du temple lui dit,
    ‘’J’ai eu un rêve la nuit dernière. J’ai rêvé de 11 enfants qui s’agenouillaient pour m’implorer de sauver la vie de leur mère.
    Je leur ai demandé comment je pouvais la sauver. Ils m’ont répondu que c’était très simple. Tout ce dont j’avais à faire était de ne pas sonner la cloche’’.
    Onze enfants ? Onze cochons ? Soudainement le boucher comprit la relation entre eux. Il jeta le couteau avec lequel il tuait les cochons dans la rivière. Finalement, il se détermina à changer de profession.


    Source : internet - Extrait de ‘’ The Buddhist Children's Stories, page 8-10, publié par The White Cloud Cultural Centre, Taipei Taiwan, M¡ng Gu (R.O.C. Year) 76 Oct.
    Traduit et corrigé en français par Minh Tho
    pour Amitabha Terre Pure – Régime Végétarien pig
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3293
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: les rêves

    Message par Fred le Ven 8 Oct 2010 - 18:12

    C'est agréable de lire une telle histoire et de ne pas en chercher la morale, le "donc". Là justement on se laisse emporter comme tu le dis dans le rêve.
    avatar
    TARA
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 203
    Localisation : Bretagne sud
    Emploi/loisirs : artiste
    Humeur : Tenace
    Date d'inscription : 15/06/2010

    Re: les rêves

    Message par TARA le Ven 8 Oct 2010 - 21:27

    Le rêve = un niveau de conscience supérieur
    avatar
    gigi
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 433
    Localisation : Quebec
    Humeur : metta
    Date d'inscription : 26/06/2010

    Re: les rêves

    Message par gigi le Sam 9 Oct 2010 - 0:13

    Tara dit:

    Le rêve = un niveau de conscience supérieur

    gigi dit:
    Le rêve peut avoir des niveaux de consciences supérieurs mais pas toujours,et très rarement, enfin faut s'entendre sur conscience supérieur ils y a des gens qui se maintiennent dans des niveaux très bas et surtout en rêve, on a peut-être tendance à mélanger rêve et conscience de veille en dormant, je pense que c'est différent, lorsqu'il y a conscience de veille on ne rêvent pas Smile
    avec metta
    gigi
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: les rêves

    Message par fonzie le Sam 9 Oct 2010 - 8:48

    Bonjour Fred,
    Fred a écrit:C'est agréable de lire une telle histoire et de ne pas en chercher la morale, le "donc". Là justement on se laisse emporter comme tu le dis dans le rêve.
    Les rêves laissent à tous une grande liberté, celle de l'interprétation en fonction du vécu du rêveur ou comme dans l'histoire en fonction du vécu de celui/celle à qui on le raconte.
    Comme tu dis "on se laisse emporter". On peut voir comme le "boucher" une voie qui change sa vie, il change de "profession" ou... on peut se perdre.

    Le boucher voit un lien entre les 11 enfants et les 11 cochons (ou 11 humains et 11 animaux).
    Peut-être un tarologue y verrait le face à face des 22 arcanes du tarot:
    http://nseo.com/TAROT/
    et un autre, les deux Colonnes (Jakin et Boas) du "Temple"...

    Le boucher met aussi en lien, les 360 jours de l'année avec "360 professions", l'air de rien ainsi que les 30 jours du mois avec les 30 cochons.
    Peut-être un astrologue y verrait les 12 signes pour les 12 mois de l'année, décomposés chacun en 3 décans, "donc" (désolée de casser l'ambiance, mais ce n'est pas une "morale) 36 décans, "donc" (hum...) l'intervention du temps; ce qui devient intéressant quand on sait qu'il existe un vieux jeu chinois qui s'appelle "le jeu des 36 bêtes" et que 36x2 (intégré aux 2 Colonnes), ça fait 72 où un kabbaliste y verrait peut-être les 72 Anges.
    Et tout le monde sait que "qui fait l'ange fait la bête", sauf moi parce que c'est peut-être l'inverse l'expression, ch'sais plus Rolling Eyes

    Mais le boucher n'a pas eu besoin de tout ça pour interpréter le rêve.
    Il avait déjà des scrupules à faire sa "profession", mais ce n'était pas suffisant pour qu'il arrête, parce que les contraintes financières cad matérielles l'y contraignaient justement...
    Je trouve très jolie la relation entre l'habitude de l'abbé à sonner la cloche (qui exerce sa "profession") du "Temple" et l'habitude du boucher à tuer un cochon quand il entend la cloche. Jusqu'au jour où cette habitude (réflexe "conditionné" au sens de Pavlov) est brisée.
    Dans cette histoire, c'est le côté spirituel (l'abbé) qui reçoit le rêve et le côté matériel (le boucher) a comme un "kensho" et finit par suivre une autre voie, tout simplement parce qu'il a vu "un lien".

    C'est un conte pour enfants, il n'y a donc pas besoin d'études es spiritualité parce que celui/celle qui sait entendre son rêve avec bon sens, peut être guidé(e), quelque soit son "niveau de conscience". Évidemment rien n'empêche d'approfondir et d'étudier la spiritualité et le conte ne dit d'ailleurs pas quelle autre "profession", l'ex-boucher a choisie, ça reste la liberté d'interprétation du lecteur.

    (pour moi, il a dû devenir acteur de cinéma dans des films d'épouvantes genre serial killer ... tongue )



    Bonne journée.
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3293
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: les rêves

    Message par Fred le Sam 9 Oct 2010 - 10:18

    Comme quoi lorsqu'on jete une pierre dans un étang, on peut la regarder couler silencieusement ou bien se laisser emporter par les ondelettes qu'il a provoqué à la surface de l'eau.
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2880
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: les rêves

    Message par tangolinos le Sam 9 Oct 2010 - 14:07

    Il y a bien deux façons de voir
    et chaque façon n' est pas forcément la bonne...

    [img][/img]
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2880
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: les rêves

    Message par tangolinos le Sam 9 Oct 2010 - 14:18

    Et là, il n' y aurait qu'une façon de voir, et pourtant...

    [img][/img]
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3293
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: les rêves

    Message par Fred le Sam 9 Oct 2010 - 15:53

    La première image: Un regard peut-être légèrement effrayé qui chercherait un point de vue radicalement autre: du cercle au carré.
    Le troisième regard, celui du troisième oeil qui se porterait sur l'objet tel qu'il est, un cylindre creux, serait amené peut-être par cette façon glissante de regarder qui serait en quelque sorte désignée dans la deuxième image par la manière par laquelle nous serons appelés à passer d'une réalité à l'autre en glissando.
    En fait, ce qui correspondrait à la réalité de l'objet cylindrique que nous prenons pour vérité donc peut-être pour ce que nous pourrions nommer l'esprit d'éveil, ce serait la façon dont, dans la deuxième image, nous nous retrouvons à être le témoin de la scène et à être nous même l'équivalent du cylindre de la première image, cylindre qui serait l'oeil qui ne peut se voir lui-même.
    Finalement on peut dire que ces deux images se complètent d'une certaine manière, ce serait comme deux approches mentales de la réalité. Deux approches complémentaires dessinant des mouvements de l'esprit dans sa tentative de nétoyer les poussières qui se déposeraient sur le miroir si l'on veut bien adhérer quelques instants à la réalisation de Shénxiù.
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3293
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: les rêves

    Message par Fred le Sam 9 Oct 2010 - 15:59

    A bien y réfléchir, il n'y a vraiment qu'en musique que nous pouvons être entrainés par un parfait glissando, enfin en ce qui concerne mon expérience qui n'est vue ici et maintenant que d'une manière particulière.
    En effet, le mental fonctionne beaucoup par images et chacun sait que pour faire un film il faut une succession de plans fixes.
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2880
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: les rêves

    Message par tangolinos le Sam 9 Oct 2010 - 16:22

    Fred
    sympa la première image, pour la réflexion multidimensionnelle qu' elle peut générer.

    Le carré et le cercle seraient la vue en toute dualité, et le cylindre ne serait perceptible que par le troisième oeil, la non-dualité...

    C'est curieux que tu cites Shenxiu,
    ça mettrait en relief, L’opposition Shenxiu-Huineng ,la voie lente et la voie rapide...
    Est-ce que tu y pensais déjà avant même de commencer à écrire ?



    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3293
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: les rêves

    Message par Fred le Sam 9 Oct 2010 - 17:19

    Non, je n'y pensais pas.
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3293
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: les rêves

    Message par Fred le Sam 9 Oct 2010 - 17:38

    En réalité, maintenant que tu m'y fais penser, je me souviens que ce matin j'avais cela en tête.
    C'est amusant ces jeux de mémoire.
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2880
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: les rêves

    Message par tangolinos le Sam 9 Oct 2010 - 18:38

    Fred
    ça ne m' étonnes pas, que tu l' avais en tête, même inconsciemment...
    Le chemin se fait aussi inconsciemment.

    Les deux voies ? Il me semble que l'une ne peut pas aller sans l' autre...
    Un peu comme s'il fallait nettoyer la carafe dedans et dehors,
    et qu' on le ferait consciemment d'un coté et inconsciemment de l'autre.

    Il arrive des fois qu' on mette des années à rester sur une marche, alors qu' un autre la passera sans s'en rendre compte. Le cheminement se serait fait au delà de sa conscience, avant même d'en prendre conscience.

    Ainsi quand Huineng dit "maintenant tout de suite", il me semble que ça ne puisse s'adresser qu'à celui qui aurait déjà nettoyé l'intérieur de la carafe, même inconsciemment.
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3293
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: les rêves

    Message par Fred le Sam 9 Oct 2010 - 19:34

    Les deux voies ? Il me semble que l'une ne peut pas aller sans l' autre...

    Oui, il me semble aussi. On a tendance à penser que la voie de Hui Neng est supérieure, c'est d'ailleurs ainsi qu'elle est présentée dans l'histoire puisque c'est lui qui obtiendra la transmission de la part de son maître. Mais comme d'habitude, les maîtres voient loin, certainement parce que leur vision dépasse une simple opinion et traduit bien plutôt la voix de l'esprit. Bref, tout cela pour dire que la voie abrupte de Hui Neng englobe d'une certaine manière la voie graduelle de Shenxiu. Elle ne l'englobe pas dans le sens que la voie graduelle est dépassée au point de devoir être exclue car exclure cette voie, c'est nier du même coup la profonde vérité de la voie de Hui Neng elle même. En effet, l'esprit qui nie cette voie réifie l'insubstancialité de l'esprit, insubstancialité exprimée dans la voie de Hui Neng, réifie cette insubstencialité disais-je, par la négation même de la valeur de la voie exprimée par Shenxiu, valeur que l'être éveillé reconnaît de manière indiscernable en toute chose et donc aussi dans cette voie.
    Nier la valeur de la voie graduelle ou l'affirmer comme juste reviendrait au même du point de vue de la voie abrupte. Cela reviendrait à ne pas en saisir le sens.
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2880
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: les rêves

    Message par tangolinos le Sam 9 Oct 2010 - 20:00

    Fred, nous sommes bien d'accord...

    La voie du milieu est entre les deux,
    sans pour autant les négliger...


    On pourra laver vite, si le savon a agit longtemps.
    Sinon il faudra longtemps frotter sans savon.

    La voie du milieu serait de frotter avec du savon.

    L' action serait le chemin conscient, et le savon serait l'inconscient.
    avatar
    TARA
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 203
    Localisation : Bretagne sud
    Emploi/loisirs : artiste
    Humeur : Tenace
    Date d'inscription : 15/06/2010

    Re: les rêves

    Message par TARA le Sam 9 Oct 2010 - 20:27

    Rêve = niveau de conscience subtil = couche supérieur dans la conscience
    Je vais faire mon pain pour demain, j'en ai "rêvé" toute la journée, avoir les mains dans la farine, sentir l'odeur du pain chaud qui sort du four.
    Rêve = envie = suggérer une chose à son cerveau

    Bon appétit à tous!
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2880
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: les rêves

    Message par tangolinos le Dim 10 Oct 2010 - 11:09

    Tara

    ton rêve de pain a dû devenir réalité...le rêve !

    Il y a deux sens à rêve:

    celui qui se produit par nous,
    et celui qui se produit au delà de nous.

    La "voie du milieu" embrasse les deux sens.
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3293
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: les rêves

    Message par Fred le Dim 10 Oct 2010 - 13:46

    Ha...! la réalité... comme une fine peau transparente laissant apparaître le dedans au dehors,comme une seule voix, une seule voie.
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2880
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: les rêves

    Message par tangolinos le Dim 10 Oct 2010 - 14:32

    Fred a écrit:Ha...! la réalité... comme une fine peau transparente laissant apparaître le dedans au dehors,comme une seule voix, une seule voie.
    la voie est cette peau fine...
    faire comme laisser, apparaître...
    inspirer comme expirer...
    se révéler...
    avatar
    TARA
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 203
    Localisation : Bretagne sud
    Emploi/loisirs : artiste
    Humeur : Tenace
    Date d'inscription : 15/06/2010

    Re: les rêves

    Message par TARA le Dim 10 Oct 2010 - 18:39

    Se révéler dans la peinture, dans la fabrication du pain dans tout autre forme d'action, la différence est dans l'intention lorsqu'elle est juste et faite avec amour envie de partager, cette création est un bonheur pour l'autre tout comme le pain que j'ai fait à été un bonheur de dégustation pour ceux qui l'on dégusté ( avec un mont d'or et un bon vin!), des plaisirs simples comme de regarder la nature et sa beauté!
    Faire passer le rêve dans la réalité s'apprend, revenir à sa vraie nature s'apprend, aimer la vie même dans la souffrance s'apprend et l'apprentissage passe par notre intérieur, vivons de l'intérieur et tout ce que Bouddha a vécu nous le vivrons. Very Happy , il reste un peu de pain à partager..........................
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: les rêves

    Message par fonzie le Mer 13 Oct 2010 - 8:41

    Bonjour,

    Je sais que cette nuit, j'ai rêvé en couleurs, parce qu'il y a un chat qui portait des lunettes de soleil qui m'a fait bonjour avec sa patte et je me souviens très bien que c'était un chat roux et après il y a eu plein d'histoires et je me souviens des gens qui avaient les visages peints couleur argent. Il y avait aussi un douanier, qui s'appelait Rousseau Shocked qui voulait me faire regretter de ne pas lui obéir, il voulait que j'aille dormir et je lui ai répondu "vous voyez pas que je suis plus vieille que les autres et que j'ai rien à faire dans un dortoir de pensionnat !" et je me suis réveillée Rolling Eyes
    Après quand j'étais réveillée, dans la nuit, je me suis demandée si j'avais vraiment vu les couleurs ou si c'était en noir et blanc et que c'était dans ma tête que je me suis dit c'est telle ou telle couleur, mais non j'ai vu les couleurs, ce qui a amené une autre question, est-ce qu'il y a eu des études ou quelque chose d'écrit sur les rêves et chakras, parce qu'il y a ce q'on appelle les rêves physiologiques, genre on rêve de cascades à cause de sa vessie, donc le "corps physique" influence l'histoire du rêve, donc je me demandais s'il y avait des études sur les rêves influencés par "le corps énergétique".
    J'avais déjà entendu parlé de "douanier Rousseau", mais je ne me souvenais plus qui c'était;
    ce matin, j'ai été voir, c'est un peintre confused
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Rousseau



    Bonne journée.

    ps:
    Se révéler dans la peinture...
    j'ai lu ça, ce matin, quand j'ai rêvé je ne l'avais pas lu, donc ça n'a pas pu m'influencer.
    ce qui est drôle, c'est que par contre l'avatar de Tara a peut-être fait que je me suis posé la question sur les chakras, même si je ne pensais pas à Tara ou son avatar quand je me suis posée la question sur les rêves et chakras.
    Faire passer le rêve dans la réalité s'apprend...
    ce matin, je me suis dit Tara a beaucoup d'humour clown
    avatar
    TARA
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 203
    Localisation : Bretagne sud
    Emploi/loisirs : artiste
    Humeur : Tenace
    Date d'inscription : 15/06/2010

    Re: les rêves

    Message par TARA le Mer 13 Oct 2010 - 21:01

    Sylvie, qui es tu?
    Pourquoi cette connexion entre nous? cyclops
    Tu parles de Rousseau, mon cousin est peintre et s'appelle Rousseau!
    As tu déjà fait de la peinture?
    Si oui, alors continue, si c'est non, alors commence à peindre le plus tôt possible et surtout ne me dis pas que tu ne sais pas peindre, cela est faux, le savoir peindre est aussi en chacun de nous, il suffit seulement de le révéler, durant des années je ne savais pas même dessiner et à force de méditation, zazen ou autre les portes en autres du dessin et de la peinture se sont ouvertes.
    Bonne inspiration I love you
    avatar
    TARA
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 203
    Localisation : Bretagne sud
    Emploi/loisirs : artiste
    Humeur : Tenace
    Date d'inscription : 15/06/2010

    Re: les rêves

    Message par TARA le Mer 13 Oct 2010 - 21:03

    Et puis ce tigre et presque aussi beau que celui que j'ai peint et que je t'avais mis en avatar Laughing
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: les rêves

    Message par fonzie le Mer 13 Oct 2010 - 22:04

    Bonsoir Tara,

    Ce 13 octobre est un jour particulier pour "moi".
    TARA a écrit:Et puis ce tigre et presque aussi beau que celui que j'ai peint et que je t'avais mis en avatar Laughing
    http://zen-et-nous.1fr1.net/les-questions-f9/se-dire-eveille-t389-150.htm
    j'avais oublié cette histoire, merci du rappel.

    Sylvie, qui es tu?
    je vois que je ne suis pas seule à me poser la question "qui suis-je ?" Cool
    http://zen-et-nous.1fr1.net/les-experiences-f7/la-vision-sans-tete-t108.htm
    un ami:
    Ca peut sembler un peu simple, mais la vision sans tête est très proche du Zen classique de la Dynastie Tang. Il s'agit avant tout de se dépouiller du corps et de l'esprit, soit de réaliser que notre être est une pure conscience antérieure à l'identification au corps et à l'esprit. Une fois établi dans la vision sans tête, on peut s'interroger sur "ce qui perçoit la totalité du corps et de l'esprit?", "qui perçoit?", "quel est notre visage originel?". Cette pratique ne nécessite pas de posture particulière. Elle peut donc être continue.
    Mr. Spock:
    Exactement - d'habitude la question : 'qui suis je?' suscite une reponse intellectuelle/basée sur la memoire.
    La VST doit enclencher une experience de soi qui nous libere de notre image de soi.

    Tara:
    Tu parles de Rousseau, mon cousin est peintre et s'appelle Rousseau!
    En même temps Tara, "Rousseau" est un nom propre assez commun... Neutral je vais vérifier mais je crois que c'était le nom de jeune fille de quelqu'un de ma famille.

    As tu déjà fait de la peinture?
    oui, mais c'est moche Embarassed

    surtout ne me dis pas que tu ne sais pas peindre, cela est faux
    sisi, je sais distinguer le frai du vaux :
    http://zen-et-nous.1fr1.net/les-questions-f9/se-dire-eveille-t389-150.htm
    Wink

    Bonne soirée.

      La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct 2017 - 0:15