Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    La pratique de la non-pratique

    Partagez
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1450
    Date d'inscription : 10/08/2008

    La pratique de la non-pratique

    Message par Fa le Ven 22 Oct 2010 - 10:43

    Il faut bien faire la distinction entre la réalité formelle,

    et la réalité vécue,l'attitude spirituelle du méditant.

    Se rappeler que le Dharma traite de moyens habiles.

    Quand Dogen dit : Zazen c'est l'éveil.

    Il pointe son doigt vers la juste attitude,

    que ce soit, pendant une séance de méditation, ou dans le quotidien.

    Ainsi, quand vous voyez un Maître s'assoir en Zazen,

    vous pouvez demandez : Maitre pourquoi pratiquez-vous Zazen ?

    C'est vrai, vous voyez une personne qui "fait" Zazen.

    Et donc vous vous dites, que s'il s'assoit ainsi c'est bien pour une raison.

    Mais le Hic, c'est que vous transmigrez, vous vous faites une représentation,

    de ce que vous voyez, que vous essayez d'analyser, et de justifier.

    Alors la question se pose : Dois-je moi aussi pratiquer Zazen et quelle attitude à avoir, etc....

    Hors du point de vue du maitre, il n'y a pas de pratique,

    et zazen n'est pas ce que vous croyez.

    Il n'essaie pas d'obtenir quoique-ce soit,

    et pendant la transition de sa position assise à son train train quotidien,

    il n'y aura pas eu la moindre rupture, ni un changement d'attitude.

    Zazen est l'aspect formel de l'éveil et l'éveil est la fonction de zazen.

    On s'éveille en pratiquant Zazen, l'éveil éclaire la pratique.

    Mais du point de vue de l'attitude il n'y a pas de pratique.

    Si il y avait pratique, il y aurait "pratiquant",

    il y aurait l'ego. (Polir le mirroir),

    il y aurait tension dans le corps,

    et votre zazen, ne reflètera pas la juste attitude,

    et donc elle n'éveillera pas prajna à elle-même.

    Lorsque la pratique est accompagnée de la juste attitude,

    elle s'imprime dans les cellules, et dans le corps,

    dans tous les aspects de l'être, dans sa globalité.

    Et cela fait naître une nouvelle forme de conscience

    de nous-même et du monde qui nous entoure, et cela de manière involontaire,

    c'est à dire sans tension de l'ego.

    Ainsi pour tous ceux qui hésitent et qui se demandent si il faut pratiquer,

    ma conviction intime, et que la pratique est essentielle,

    mais qu'en fait il n'y a pas vraiment de pratique.

    Ou bien nous pourrions dire

    qu'il y a non-pratique ( juste attitude )

    dans la pratique ( son aspect formel ).

    Fa
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: La pratique de la non-pratique

    Message par fonzie le Ven 22 Oct 2010 - 21:40

    Bonsoir Fa,

    Depuis que j'ai dit que le chat qui m'a mordu m'a p'être transmis la rage, y'a plus que toi qui parles sur ce forum Laughing
    Il pointe son doigt vers la juste attitude,

    que ce soit, pendant une séance de méditation, ou dans le quotidien.
    Il y a une histoire bouddhiste comme ça.
    C'est deux méditants qui sont assis au bord de la rivière et s'amène un fou qui dit qu'il va se jeter dans la rivière. les deux méditants savent qu'il va se noyer.
    face à l'attitude hyper violente d'excité du fou, un méditant se dit qu'il ne peut rien faire alors il s'assoie au bord de la rivière et il continue de méditer.
    l'autre méditant prend un bâton et met un coup sur la tête du fou et l’assomme.
    Lequel des deux méditants a été le plus violent ?

    Bon ! l'histoire exacte, j'me souviens plus, mais c'est dans l'genre.

    bonne soirée.




    avatar
    Sylvie
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 332
    Date d'inscription : 12/09/2010

    Re: La pratique de la non-pratique

    Message par Sylvie le Dim 16 Jan 2011 - 13:13

    fonzie a écrit:Depuis que j'ai dit que le chat qui m'a mordu m'a p'être transmis la rage, y'a plus que toi qui parles sur ce forum Laughing
    Qu'il est "con (ou conne ?) le "fonzie". C'est une possibilité à ne pas écarter" (copyright Zendo). Very Happy


    Fa a écrit:... Quand Dogen dit : Zazen c'est l'éveil.

    Il pointe son doigt vers la juste attitude,

    que ce soit, pendant une séance de méditation, ou dans le quotidien. ...
    Le "non agir" est à bien entendre:
    http://zen-et-nous.1fr1.net/t137p15-le-chat-coupe-en-deux#7443
    Invité a écrit:Le maître ici est dans le "non agir" bien que ce soit lui qui tienne l'épée pour couper le chat.
    ...
    Le karma n'est donc pas supporté par le maître parce qu'il est dans le non agir mais par les moines bien qu'ils n'aient rien fait. Mais par "rien fait", il faut comprendre "rien fait pour sauver le chat".

    Ce n'est pas parce que Ponce Pilate dit : "je m'en lave les mains", que ça voudrait dire, qu'il ne s'est pas un peu mouillé... cat

    avatar
    m'enfin je suis qui?
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 176
    Date d'inscription : 16/11/2010

    Re: La pratique de la non-pratique

    Message par m'enfin je suis qui? le Lun 24 Jan 2011 - 16:44

    fonzie a écrit:Il y a une histoire bouddhiste comme ça.
    C'est deux méditants qui sont assis au bord de la rivière et s'amène un fou qui dit qu'il va se jeter dans la rivière. les deux méditants savent qu'il va se noyer.
    face à l'attitude hyper violente d'excité du fou, un méditant se dit qu'il ne peut rien faire alors il s'assoie au bord de la rivière et il continue de méditer.
    l'autre méditant prend un bâton et met un coup sur la tête du fou et l’assomme.
    Lequel des deux méditants a été le plus violent ?
    Barracuda...asit-il jouer au cricket ?

    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5430
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: La pratique de la non-pratique

    Message par Kaïkan le Lun 24 Jan 2011 - 17:33

    Bonjour Fa,

    J'ai souvent utilisé ces mots:"zazen l'art de ne rien faire", afin d'orienter vers la pratique de la non-pratique ceux qui désiraient réaliser l'attitude mushotoku.


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    m'enfin je suis qui?
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 176
    Date d'inscription : 16/11/2010

    Re: La pratique de la non-pratique

    Message par m'enfin je suis qui? le Lun 24 Jan 2011 - 17:44

    Kaikan a écrit:J'ai souvent utilisé ces mots:"zazen l'art de ne rien faire", afin d'orienter vers la pratique de la non-pratique ceux qui désiraient réaliser l'attitude mushotoku.[/color][/font][/i]
    Laughing et ils sont devenus des "glandeurs" (ce qui n'est pas non plus le nom de l'arbre qui fait des glands
    http://zen-et-nous.1fr1.net/t304p15-les-sept-principes-de-dogen-commentes-par-maitre-deshimaru
    )

    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3213
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: La pratique de la non-pratique

    Message par Fred le Lun 24 Jan 2011 - 18:26

    L'art de ne rien faire...
    En effet un certain regard peut déceler en zazen un art.

    Ne rien faire: "que faites vous quand vous ne faites rien?" ou "ne faites rien mais faites-le!"... Sans y voir nécessairement une contradiction, nous pourrons mettre au centre de la réflexion, ou du sentir; l'act, l'agir, nous pourrons le faire et une certaine réflexion aura été.
    Je dirais : Une certaine réflexion A été...merci.
    avatar
    shikantaza
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 323
    Date d'inscription : 19/10/2009

    Re: La pratique de la non-pratique

    Message par shikantaza le Lun 24 Jan 2011 - 19:25

    Il ne s'agit pas de faire ou de ne pas faire, mais de goùter la joie de n'être rien.
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3213
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: La pratique de la non-pratique

    Message par Fred le Lun 24 Jan 2011 - 19:44

    IL NE S'AGIT PAS, c'est à dire : telle n'est pas la question.

    Mais si telle est la question résonnante, alors question et réponse sont le mode par lequel nous goûtons à la joie de n'être rien.
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2812
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: La pratique de la non-pratique

    Message par tangolinos le Lun 24 Jan 2011 - 20:06

    Fred a écrit:IL NE S'AGIT PAS, c'est à dire : telle n'est pas la question.

    Mais si telle est la question résonnante, alors question et réponse sont le mode par lequel nous goûtons à la joie de n'être rien.
    Il n' y a rien à saisir...simplement se laisser saisir.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5430
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: La pratique de la non-pratique

    Message par Kaïkan le Lun 24 Jan 2011 - 20:13

    tangolinos a écrit:
    Fred a écrit:IL NE S'AGIT PAS, c'est à dire : telle n'est pas la question.

    Mais si telle est la question résonnante, alors question et réponse sont le mode par lequel nous goûtons à la joie de n'être rien.
    Il n' y a rien à saisir...simplement se laisser saisir.

    Il n' y a rien à saisir...simplement se laisser saisir par la joie (ananda) du non-saisir ? Very Happy


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2812
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: La pratique de la non-pratique

    Message par tangolinos le Lun 24 Jan 2011 - 20:26

    Kaikan a écrit:Il n' y a rien à saisir...simplement se laisser saisir par la joie (ananda) du non-saisir ? Very Happy
    La joie du non-saisir, nous est autre...
    Il n'y a pas lieu de la dire, ni de vouloir la saisir...
    C'est elle qui nous saisit, et c'est elle qui choisit et le lieu et le temps...
    Il n' y a rien à faire, juste la recevoir...
    Le vide est le meilleur réceptacle...
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5430
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: La pratique de la non-pratique

    Message par Kaïkan le Lun 24 Jan 2011 - 20:35

    tangolinos a écrit:
    Kaikan a écrit:Il n' y a rien à saisir...simplement se laisser saisir par la joie (ananda) du non-saisir ? Very Happy
    La joie du non-saisir, nous est autre...
    Il n'y a pas lieu de la dire, ni de vouloir la saisir...
    C'est elle qui nous saisit, et c'est elle qui choisit et le lieu et le temps...
    Il n' y a rien à faire, juste la recevoir...
    Le vide est le meilleur réceptacle...

    Quand cet ananda se manifeste il ne s'en va plus...


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2812
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: La pratique de la non-pratique

    Message par tangolinos le Lun 24 Jan 2011 - 20:49

    Kaikan a écrit:
    Quand cet ananda se manifeste il ne s'en va plus...
    Je ne sais pas ce que tu entends par "ananda", mais il y a bien une autre façon de voir, un détachement qui permet de pénétrer l'essence et de s'y fondre...résonance infinie...
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5430
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: La pratique de la non-pratique

    Message par Kaïkan le Lun 24 Jan 2011 - 20:58

    tangolinos a écrit:
    Kaikan a écrit:
    Quand cet ananda se manifeste il ne s'en va plus...
    Je ne sais pas ce que tu entends par "ananda", mais il y a bien une autre façon de voir, un détachement qui permet de pénétrer l'essence et de s'y fondre...résonance infinie...

    Ananda est un mot sanscrit.

    Son équivalent se retrouve dans Jijuyu zanmaï. La joie de l'expérimentation du samhadi que seul soi-même peut comprendre. Les autres ne peuvent saisir et on ne peut pas leur expliquer.


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2812
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: La pratique de la non-pratique

    Message par tangolinos le Lun 24 Jan 2011 - 22:24

    Kaikan a écrit:
    Ananda est un mot sanscrit.
    Son équivalent se retrouve dans Jijuyu zanmaï. La joie de l'expérimentation du samhadi que seul soi-même peut comprendre. Les autres ne peuvent saisir et on ne peut pas leur expliquer.
    Les autres peuvent le saisir, s'ils l'ont expérimenté...les mots ne peuvent pas le décrire, pour celui qui ne l'aurait pas vécu....
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5430
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: La pratique de la non-pratique

    Message par Kaïkan le Lun 24 Jan 2011 - 22:35

    tangolinos a écrit:
    Kaikan a écrit:
    Ananda est un mot sanscrit.
    Son équivalent se retrouve dans Jijuyu zanmaï. La joie de l'expérimentation du samhadi que seul soi-même peut comprendre. Les autres ne peuvent saisir et on ne peut pas leur expliquer.
    Les autres peuvent le saisir, s'ils l'ont expérimenté...les mots ne peuvent pas le décrire, pour celui qui ne l'aurait pas vécu....

    Personne ne peut saisir Jijuyu zanmaï même celui qui l'expérimente.
    Personne ne peut décrire Jijuyu zanmaï même celui qui l'a vécu.
    Contredire cela c'est ne pas connaître (ne pas avoir expérimenté) ce fameux Jijuyu Zanmaï dont la traduction est: le samhadi dont seul soi-même peut expérimenter la joie.(que seul soi-même peut actualiser)



    Dernière édition par Kaikan le Mar 25 Jan 2011 - 12:12, édité 1 fois


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3213
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: La pratique de la non-pratique

    Message par Fred le Mar 25 Jan 2011 - 11:42

    "Lorsque je regarde la fleur, la fleur me regarde.

    Quand Shakyamuni et Mahakasyapa communièrent dans l’attention pure portée à la fleur, la Dharma fut transmis."

    http://zen-nice.org/sangha/spip.php?page=imprimir_articulo&id_article=81
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5430
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: La pratique de la non-pratique

    Message par Kaïkan le Mar 25 Jan 2011 - 12:29

    Fred a écrit:"Lorsque je regarde la fleur, la fleur me regarde.

    Quand Shakyamuni et Mahakasyapa communièrent dans l’attention pure portée à la fleur, la Dharma fut transmis."

    http://zen-nice.org/sangha/spip.php?page=imprimir_articulo&id_article=81

    Merci pour le lien.

    Tu connais donc mes amis...
    Very Happy


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2812
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: La pratique de la non-pratique

    Message par tangolinos le Mar 25 Jan 2011 - 17:23

    Kaikan a écrit:
    Fred a écrit:"Lorsque je regarde la fleur, la fleur me regarde.

    Quand Shakyamuni et Mahakasyapa communièrent dans l’attention pure portée à la fleur, la Dharma fut transmis."

    http://zen-nice.org/sangha/spip.php?page=imprimir_articulo&id_article=81

    Merci pour le lien.

    Tu connais donc mes amis...
    Very Happy
    Merci Fred pour ce lien...j' y ai trouvé aussi:
    C’est aussi ne s’identifier à aucun groupe : l’humanité entière est notre vraie communauté, la sangha universelle.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5430
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: La pratique de la non-pratique

    Message par Kaïkan le Mar 25 Jan 2011 - 20:08

    Bonsoir,

    L'humanité c'est un groupe.
    Le Sangha aussi universel soit-il est aussi un groupe.

    Il n'y a que lorsque l'on s'immerge dans sa nature originelle, sa nature propre, Ku, la nature de Bouddha, que l'on ne s'identifie plus à rien (ni à un groupe, ni à une idéologie, ni à quoi que ce soit).

    Bon Dhyana...
    étoile


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2812
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: La pratique de la non-pratique

    Message par tangolinos le Mar 25 Jan 2011 - 21:04

    Kaikan a écrit:Bonsoir,

    L'humanité c'est un groupe.
    Le Sangha aussi universel soit-il est aussi un groupe.

    Il n'y a que lorsque l'on s'immerge dans sa nature originelle, sa nature propre, Ku, la nature de Bouddha, que l'on ne s'identifie plus à rien (ni à un groupe, ni à une idéologie, ni à quoi que ce soit).

    Bon Dhyana...
    étoile
    Oui Kaikan, "Bon Dhyana".

    Je vois que depuis quelques jours, tu es là souvent...et cela convient bien pour ce site...il manquait bien un représentant d'une certaine tradition...
    Je me suis même demandé si l'absentéisme de certains, n'était pas dans l'attente de me voir disparaître...Oui je m'interroge...Est-ce que le Sangha n'appartient qu' à certains ?
    Si tel était le cas, il serait bienséant de m' en informer...
    Je peux comprendre que mon intrusion touristique ne convienne pas.

    En tous cas, j' ai une certaine joie à te lire... sunny

      La date/heure actuelle est Mer 26 Juil 2017 - 6:32