Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    syndrômes et saint dreams

    Partagez
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5838
    Age : 71
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Kaïkan le Mer 16 Fév 2011 - 22:09

    J'ai rencontré Taïkan Jyoji à la falaise verte en 1984.
    La Falaise verte a changé de lieu depuis.
    Pourtant il y est toujours enseigné l'abandon de l'égo.
    Jyoji a toujours été clair sur shin jin datsu raku.


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    lausm
    無為 - mui -

    Nombre de messages : 1500
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par lausm le Mer 16 Fév 2011 - 23:31

    "Je lui ai jamais demandé ce qu'il s'était passé et je suis de toute façon convaincu qu'il a nié le phénomène, si phénomène il y a eu"

    Voilà, quand je lis cela, c'est là qu'il y a quelque chose à observer : où est le manque à être??
    Tu es convaincu de la négation d'une chose que tu as éprouvée, et tu penses que le premier témoin de l'affaire aurait nié, sauf que tu n'en sais rien. Cela ne te laisse que dans un doute insoluble.
    Cela veut dire que tu doutes de tes propres sensations perceptions, là où tu fais pourtant un récit précis et détaillé.

    alors, question : qu'est-ce qui est réel?? Quel est le phénomène dont tu parles?? Dont tu parles dans une totale ambivalence??
    Je ne peux pas ne pas relever ce point, car il en va de ton rapport à la réalité.
    C'est de cela que Yudo veut parler, je pense (lui seul peut confirmer), quand il insiste sur le fait de faire confirmer cette expérience par un maître.
    Car sinon, tous les errements hallucinatoires sont permis.

    Le samu bucheron, ça peut poser son être dans son corps.
    Mais si tu bosses dans un bureau, c'est vite fait de décompenser!

    avatar
    Invité
    Invité

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Invité le Mer 16 Fév 2011 - 23:36

    lausm a écrit:"Je lui ai jamais demandé ce qu'il s'était passé et je suis de toute façon convaincu qu'il a nié le phénomène, si phénomène il y a eu"

    Voilà, quand je lis cela, c'est là qu'il y a quelque chose à observer : où est le manque à être??
    Tu es convaincu de la négation d'une chose que tu as éprouvée, et tu penses que le premier témoin de l'affaire aurait nié, sauf que tu n'en sais rien. Cela ne te laisse que dans un doute insoluble.
    Cela veut dire que tu doutes de tes propres sensations perceptions, là où tu fais pourtant un récit précis et détaillé.

    alors, question : qu'est-ce qui est réel??


    Bon: le gars en question, bien qu'il soit moine il est précepteur d'impôts... vous me direz qu'on s'en fout... ok

    L'autre truc, c'est que ça date d'il y a 15 ans...

    Si je le revois, je vous promets à tous chers forumeurs, je lui demande et je vous dirai de quoi il en retourne... avec un peu de bol je le verrai à Amange (voir sujet sesshin à amange)

    Le terrain, toujours le terrain...
    avatar
    lausm
    無為 - mui -

    Nombre de messages : 1500
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par lausm le Mer 16 Fév 2011 - 23:51

    Non, cher G Ni.

    Le truc, c'est toi avec toi-même: que veux tu que ce type te confirme qui ne soit pas déjà en toi-même???????

    Il est là, le terrain!
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Invité le Jeu 17 Fév 2011 - 0:43

    Hello Lausm,

    moi avec moi-même on s'entend bien, pas de souci... Le type en question est ce que je considère comme étant une tache. Un gars qui pratique le zen pour se voiler la face au lieu du contraire (je sais, j'ai aucune compassion... ne m'en voulez pas...chacun son job... chacun ses a priori).

    (parenthèse: 99% des gens s'engagent dans la voie du zen parce qu'ils ont un problème: une partie infime résout son problème, une majeure partie oublie ce problème, une partie lutte encore tout en se focalisant sur le problème.. et puis... bla bla bla)

    Je sais que j'ai fait une expérience cruciale de l'hannya shingyo (il n'y a ni yeux ni bouche, ni oreille, etc) et je n'ai besoin de la certification de personne pour poursuivre au delà de celle-là (ni même de celle de mon maître qui de toute façon appuie mon évolution tant que je "pète pas les plombs"). M'enfin il y a l'intérêt scientifique: les mesures, les observations, les témoins, les aspects relativisants, les %ages d'erreurs sur la réalité, etc... le gars en question représente une donnée importante de la validation scientifique de l'expérience (vous comprendrez tous ici que la validation des maîtres zen des expériences quelles qu'elle soient ne font pas encore la couverture du "science", "nature" ou "the cell"... ni même celle d'aucun périodique d'ailleurs et donc que dans un sens je m'en fous total qu'on reconnaisse mon satori pour un pet dans l'eau... ça passera peut-être, mais chacun son tour, les anciens d'abord)...

    Tu vois Lausm, imagine que le gars m'avoue que j'aie disparu ou que je suis devenu lumière à ce moment là... ben pour moi c'est supercool (parce que je ne suis attaché qu'à l'aspect artistique du phénomène) et pour lui c'est une manière d'abandonner son tabou et de se confier à quelqu'un dans mon genre (le taré qui prend toute la place)... ensemble, on pourrait élaborer un message d'espoir pour l'humanité, du style: stay cool, feel free... there's no limits. Ensuite, il pourrait me dire que 'rien' 'nada' 'no pasaba nada' alors je relativiserai mon expérience de réalisation personnelle et gagnerai peut-être en humilité universelle qui sait... faut pas être avide de mérite mais faut pas cracher dessus non plus, surtout si on peut partager par la suite

    Le tout est de trouver le moment pour qu'on puisse parler ensemble sans que le stress (ce qui nous sort de nos conditions normales) nous envahisse.
    avatar
    lausm
    無為 - mui -

    Nombre de messages : 1500
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par lausm le Jeu 17 Fév 2011 - 2:02

    OK, clair.
    Perso je pense que tu n'es pas le taré qui prend la place que tu veux bien dire. C'est d'ailleurs la critique majeure que je n'oserais même pas dire à ton master car je suis trop làche : ce truc de jouer au dingue. Alors qu'en fait c'est loin d'être cela.
    Je pense que pour élaborer un vrai message d'espoir, au contraire il faut abandonner tout ce trip, tous ces trucs technicolors...ouais, je sais, moi ma névrose c'est d'être pas du tout à donf et plutôt en retrait et discret voire timide.
    T'as pas besoin qu'on te dise que tu as disparu en vrai ou explosé en lumière pour après te dire que en fait rien de spécial...la preuve, tu le sais déjà, tout ça.
    Le message d'espoir n'a pas besoin de bannières publicitaires : au contraire ça pollue la clarté fondamentale du message.
    L'espoir au contraire, c'est qu'assis san rien faire du tout, tu peux disparaître et réapparaître, mourir et renaître, et ce sans que personne n'y voie rien. Il n'y a que nous seuls témoins de nous-mêmes, même un maître ne peut saisir cela, personne ne s'éveille pour nous.
    L'humilité elle est déjà dans la reconnaissance que respirer, voir , entendre, parler, être là, c'est un truc miraculeux que plein de gens ne voient pas.
    Thich Nath Hanh a dit que le vrai miracle c'est de marcher sur la Terre....oh que je suis d'accord avec lui!
    Le soleil quand il caresse ma peau, il m'éveille! Et alors, cela concerne pas seulement moi, mais tout , absolument tout!
    et je trouve ça tellement mieux que d'avoir des expériences extrèmes que je n'apprécie pas plus que ça, car les manèges qui secouent me font dégueuler!
    Mais bon, ce n'est que mon avis, mais j'ai envie de le partager.
    et puis, c'est parce que je suis pas assez à donf pour expérimenter des trucs aussi oufs que les tiens!
    Pourtant j'en ai éprouvés, des trucs du genre, mais pas à ce point....pourtant ce n'est pas ce qui me reste en mémoire ni ce que j'ai envie de partager.

    Ce que j'ai envie de partager, c'est le massage du soleil sur mon dos à la sortie du zazen.
    C'est la brume de mon esprit qui s'évapore entre les arbres de la gendro.
    C'est le vent qui souffle à vingts heures dans le dojo.
    C'est le rouge gorge qui circule parmi quatre cent personnes devant nous assis immobiles un matin de premier janvier, sans peur.
    C'est le moustique qui me pique et aspire goulument mon sang sur ma tempe un soir d'été dehors en zazen.
    C'est le frelon devant moi sur la vitre qui me fait tenir droit, vraiment droit, et prèt à partir, vigilance totale, mieux que le kyosaku!
    C'est ce zazen où j'ai mal partout au corps et à l'esprit, où je me demande sans me le demander ce que je fous là, et où surgit en moi :"appuie toi sur tes faiblesses", et alors la douleur de disparaître, la détente se faire, et le sourire naître sur mon visage du plus profond de moi-même.......moment qui m'accompagne encore quand j'oublie d'arrèter de me prendre la tète avec la vie.

    Voilà mon zen, il flashe pas beaucoup...mais pourvu qu'il aide à sauver le monde, ça me suffira.
    Puis je suis égoiste, le monde, c'est moi aussi!
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Invité le Jeu 17 Fév 2011 - 2:56

    lausm a écrit:
    Le message d'espoir n'a pas besoin de bannières publicitaires : au contraire ça pollue la clarté fondamentale du message.

    T'as surement raison mais je table sur 8-9 mia d'êtres humains... réduction faite que c'est zen, francophone, occidental... reste pas grand chose hein?

    lausm a écrit:
    L'espoir au contraire, c'est qu'assis san rien faire du tout, tu peux disparaître et réapparaître, mourir et renaître, et ce sans que personne n'y voie rien. Il n'y a que nous seuls témoins de nous-mêmes, même un maître ne peut saisir cela, personne ne s'éveille pour nous.

    Le Boddhisattva du Mahayana sauve toutes les existences par sa pratique

    lausm a écrit:L'humilité elle est déjà dans la reconnaissance que respirer, voir , entendre, parler, être là, c'est un truc miraculeux que plein de gens ne voient pas.

    En hollandais, le mot "humilité" n'existe pas... comment faire alors pour que cela soit universel...?



    lausm a écrit:Thich Nath Hanh a dit que le vrai miracle c'est de marcher sur la Terre....oh que je suis d'accord avec lui!
    Le soleil quand il caresse ma peau, il m'éveille! Et alors, cela concerne pas seulement moi, mais tout , absolument tout!
    et je trouve ça tellement mieux que d'avoir des expériences extrèmes que je n'apprécie pas plus que ça, car les manèges qui secouent me font dégueuler!

    Moi aussi je dégueule dans les manèges... mais j'ai une belle histoire avec le soleil... j'me la garde pour le moment. Je vis dans un endroit magnifique où la météo est presque le seul futur qui m'intéresse

    lausm a écrit:Mais bon, ce n'est que mon avis, mais j'ai envie de le partager.
    et puis, c'est parce que je suis pas assez à donf pour expérimenter des trucs aussi oufs que les tiens!
    Pourtant j'en ai éprouvés, des trucs du genre, mais pas à ce point....pourtant ce n'est pas ce qui me reste en mémoire ni ce que j'ai envie de partager.

    Le jour où je serai à donf'... ben je réponds de rien

    lausm a écrit:Ce que j'ai envie de partager, c'est le massage du soleil sur mon dos à la sortie du zazen.
    Le soleil brille fort sur la terre... 8 minutes lumière

    lausm a écrit:C'est la brume de mon esprit qui s'évapore entre les arbres de la gendro.
    Yujo Nyusanji = Quitter le Château, Entrer dans la Montagne

    lausm a écrit:C'est le vent qui souffle à vingts heures dans le dojo.
    ... et les mouflons qui bouffent les glands cachés dans les feuilles mortes

    lausm a écrit:C'est le rouge gorge qui circule parmi quatre cent personnes devant nous assis immobiles un matin de premier janvier, sans peur.
    ... et le bouvier qui se plaint qu'on a oublié le refill de la maison à oiseaux

    lausm a écrit:C'est le moustique qui me pique et aspire goulument mon sang sur ma tempe un soir d'été dehors en zazen.
    perso j'y fous une claque... une demande aussi stricte d'être réincarné, comment refuser... ah ah ah

    lausm a écrit:C'est le frelon devant moi sur la vitre qui me fait tenir droit, vraiment droit, et prèt à partir, vigilance totale, mieux que le kyosaku!
    Je comprends ça, j'ai refais tous les joints des fenêtres parce 15 frelons dans le dojo ça va une fois...

    lausm a écrit:C'est ce zazen où j'ai mal partout au corps et à l'esprit, où je me demande sans me le demander ce que je fous là, et où surgit en moi :"appuie toi sur tes faiblesses", et alors la douleur de disparaître, la détente se faire, et le sourire naître sur mon visage du plus profond de moi-même.......moment qui m'accompagne encore quand j'oublie d'arrèter de me prendre la tète avec la vie.
    Avec beaucoup d'amour les vieux (triés sur le volets) ou moi-même prendront le temps de t'aider à trouver le relâchement qui te permettra de te reprendre la tête sur TA vie de plus belle.

    lausm a écrit:
    Voilà mon zen, il flashe pas beaucoup...mais pourvu qu'il aide à sauver le monde, ça me suffira.
    Puis je suis égoiste, le monde, c'est moi aussi!

    Sois le bienvenu dans le monde que tu souhaites être le meilleur

    Love

    G-Ni
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Invité le Jeu 17 Fév 2011 - 9:10

    G-Ni a écrit:Eh, t'as pas montré le matos et tu veux négocier le prix... t'as pas vu Scarface toi?

    Tu te crois où ? Au cinéma ?
    J'ai déjà dit que l'expérience à laquelle je fais référence est consultable sur mon blog et que pour accéder à ce blog, il suffit de cliquer sur mon profil (la petite flèche juste au dessus de l'avatar ). Vous avez un menu déroulant avec une petite sphère. Il suffit de cliquer sur cette petite sphère et vous accédez directement au blog. Il faudrait que l'admin se mettent un peu au courant du fonctionnement du forum qu'il gère, non ? lol!

    Bon, comme vous êtes un peu fainéant, je vous mets le lien direct : http://chroniqueszendo.blogspot.com/2011/01/experience-zen.html

    Je ne crois pas qu'à partir de ce lien vous puissiez vous faire une idée précise de ce dont il est question, sauf si vous avez eu une expérience du même ordre, évidemment.


    Kaikan a écrit:J'ai rencontré Taïkan Jyoji à la falaise verte en 1984.
    La Falaise verte a changé de lieu depuis.
    Pourtant il y est toujours enseigné l'abandon de l'égo.
    Jyoji a toujours été clair sur shin jin datsu raku.

    Et moi je connais Taïkan Jyoji depuis 1980 (à l'époque, c'était au "Taillé", près d'Aubenas). Vous ne devez pas beaucoup le connaître. Jyoji a toujours montré un ego très fort. Du reste, un jour, il m'a répété qu'une des personnes de son entourage très proche envisageait de prendre la direction de la Falaise Verte. Il lui a dit "A l'ombre d'un grand chêne, aucun arbre ne pousse". C'est pas beau ça ?

    Il m'étonne qu'après tant d'années de pratique de zazen vous en soyez encore à considérer votre propre ombre comme une chose qu'il vous faille absolument abandonner. Et puis, cessez donc ces japonaiseries à chacune de vos phrases. C'est ridicule et agaçant à la fin. Rolling Eyes


    Dernière édition par Zendo le Jeu 17 Fév 2011 - 9:29, édité 3 fois
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Invité le Jeu 17 Fév 2011 - 9:21

    G-?i a écrit:Je sais que j'ai fait une expérience cruciale de l'hannya shingyo (il n'y a ni yeux ni bouche, ni oreille, etc) et je n'ai besoin de la certification de personne pour poursuivre au delà de celle-là (ni même de celle de mon maître qui de toute façon appuie mon évolution tant que je "pète pas les plombs"). M'enfin il y a l'intérêt scientifique: les mesures, les observations, les témoins, les aspects relativisants, les %ages d'erreurs sur la réalité, etc... le gars en question représente une donnée importante de la validation scientifique de l'expérience (vous comprendrez tous ici que la validation des maîtres zen des expériences quelles qu'elle soient ne font pas encore la couverture du "science", "nature" ou "the cell"... ni même celle d'aucun périodique d'ailleurs et donc que dans un sens je m'en fous total qu'on reconnaisse mon satori pour un pet dans l'eau... ça passera peut-être, mais chacun son tour, les anciens d'abord)...

    Que signifie tout ça ? J'avoue que j'ai un peu de mal à comprendre. Que vient faire la science dans ton expérience ? C'est elle qui vaut validation à tes yeux ? Si tu te fous de la validation de ton maître, comment peux-tu savoir la profondeur réelle de ton expérience ? A moins que tu considères que ton maître n'a pas les qualités suffisantes pour te "jauger" ? C'est une autre question. Il serait bon que tu t'exprimes sur ce point.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Invité le Jeu 17 Fév 2011 - 11:05

    Jabba a écrit:
    Zendo a écrit:On n'accompagne pas l'autre en pénétrant ses pensées (ce qui est impossible).
    ah bon ?!


    On croit encore en la pensée magique ? à la télépathie ?

    Un nouveau maître en Reiki, peut-être ? La mokta attitude ?

    Basketball
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5838
    Age : 71
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Kaïkan le Jeu 17 Fév 2011 - 11:08

    "A l'ombre d'un grand chêne, aucun arbre ne pousse". C'est pas beau ça ?

    Taïkan Jyoji a dit là quelque chose de très beau et très subtil.

    Que l'on puisse l'interpréter comme une glorification de l'égo est par contre décevant (euphémisme)
    Il n'a pas dans cette phrase incité qui que se soit à être agressif, bête et méchant.

    Souvent le mauvais caractère provient d'un mauvais fonctionnement du foie.
    L'attitude paranoïaque provient souvent d'un dysfonctionnement du mental, dû généralement a un excès d'orgueil.

    Je ne cite ni ne vise personne...


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    tangolinos
    無為 - mui -

    Masculin Nombre de messages : 3054
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par tangolinos le Jeu 17 Fév 2011 - 11:19

    Zendo a écrit:
    Jabba a écrit:
    Zendo a écrit:On n'accompagne pas l'autre en pénétrant ses pensées (ce qui est impossible).
    ah bon ?!
    On croit encore en la pensée magique ? à la télépathie ?
    Personnellement, je ne "crois" plus en la télépathie, je la "sais" exister dans la vraie réalité....
    J' ai rencontré au fin fond de l' Afrique, quelqu'un qui avait la connaissance universelle, et qui savait exactement ce que je pensais.
    Pour lui s'était conscient...et il n'est pas impossible que nous ayons cette connaissance universelle, comme cette télépathie, et, que ça nous soit inconscient...
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Invité le Jeu 17 Fév 2011 - 11:31

    Taïkan Jyoji a dit là quelque chose de très beau et très subtil.

    Que l'on puisse l'interpréter comme une glorification de l'égo est par contre décevant (euphémisme)
    Il n'a pas dans cette phrase incité qui que se soit à être agressif, bête et méchant.

    Tu ne sais pas dans quel contexte cette phrase a été dite. Et, surtout - et ce qui est grave - c'est que tu ne sais pas ce qu'est l'ego. C'est sans doute une vieille barrière new age soixante huitarde que tu as du mal à dépasser ? C'est dommage d'avoir passé tant de temps sur un zafu pour finalement ne pas dépasser l'intelligence des fesses.

    Mais bien sûr, quand tu me trouves bête et méchant, agressif et orgueilleux, tu ne cites personne. Et en plus tu es faux cul ?

    Tu as connu Jyoji en 84. Tu n'es pas resté. Ceci explique peut-être cela.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Invité le Jeu 17 Fév 2011 - 11:38

    Personnellement, je ne "crois" plus en la télépathie, je la "sais" exister dans la vraie réalité....
    J' ai rencontré au fin fond de l' Afrique, quelqu'un qui avait la connaissance universelle, et qui savait exactement ce que je pensais.
    Pour lui s'était conscient...et il n'est pas impossible que nous ayons cette connaissance universelle, comme cette télépathie, et, que ça nous soit inconscient...

    Je ne sais pas si je dois te prendre au sérieux. Peut-être. Après tout, il y en a bien qui pensent encore que la terre est plate et qui sont persuadés d'avoir raison.
    avatar
    Jabba the dégonflé !
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 253
    Emploi/loisirs : brasseur d'air
    Date d'inscription : 03/02/2009

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Jabba the dégonflé ! le Jeu 17 Fév 2011 - 11:45

    Zendo a écrit: Après tout, il y en a bien qui pensent encore que la terre est plate et qui sont persuadés d'avoir raison.
    tu te décris là ou quoi ? Laughing
    avatar
    tangolinos
    無為 - mui -

    Masculin Nombre de messages : 3054
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par tangolinos le Jeu 17 Fév 2011 - 11:48

    Zendo a écrit:
    Personnellement, je ne "crois" plus en la télépathie, je la "sais" exister dans la vraie réalité....
    J' ai rencontré au fin fond de l' Afrique, quelqu'un qui avait la connaissance universelle, et qui savait exactement ce que je pensais.
    Pour lui s'était conscient...et il n'est pas impossible que nous ayons cette connaissance universelle, comme cette télépathie, et, que ça nous soit inconscient...

    Je ne sais pas si je dois te prendre au sérieux. Peut-être. Après tout, il y en a bien qui pensent encore que la terre est plate et qui sont persuadés d'avoir raison.
    Je dois t' avouer que sans avoir vécu cette rencontre, j'aurais eu beaucoup de mal à le croire, si je n'avais pas une confiance extrême en celui qui me l'aurait racontée.
    Je peux comprendre que tu puisses rester méfiant.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5838
    Age : 71
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Kaïkan le Jeu 17 Fév 2011 - 11:48

    Zendo a écrit:
    Taïkan Jyoji a dit là quelque chose de très beau et très subtil.

    Que l'on puisse l'interpréter comme une glorification de l'égo est par contre décevant (euphémisme)
    Il n'a pas dans cette phrase incité qui que se soit à être agressif, bête et méchant.

    Tu ne sais pas dans quel contexte cette phrase a été dite. Et, surtout - et ce qui est grave - c'est que tu ne sais pas ce qu'est l'ego. C'est sans doute une vieille barrière new age soixante huitarde que tu as du mal à dépasser ? C'est dommage d'avoir passé tant de temps sur un zafu pour finalement ne pas dépasser l'intelligence des fesses.

    Mais bien sûr, quand tu me trouves bête et méchant, agressif et orgueilleux, tu ne cites personne. Et en plus tu es faux cul ?

    Tu as connu Jyoji en 84. Tu n'es pas resté. Ceci explique peut-être cela.

    Tu te décris très bien.
    Sois assuré de ma profonde pitié.


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Invité le Jeu 17 Fév 2011 - 11:57

    Vous me faites beaucoup d'honneur de me prendre en pitié. Il est dommage, Kaïkan, que vous preniez votre ombre pour la mienne. C'est sur vous que vous pleurez. Pauvre âne.

    Quant à Antoine. Comme d'hab, ça envoie des vannes pour bien s'excuser après de n'être qu'une grenouille.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5838
    Age : 71
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Kaïkan le Jeu 17 Fév 2011 - 12:17

    Zendo a écrit:Vous me faites beaucoup d'honneur de me prendre en pitié. Il est dommage, Kaïkan, que vous preniez votre ombre pour la mienne. C'est sur vous que vous pleurez. Pauvre âne.

    Quant à Antoine. Comme d'hab, ça envoie des vannes pour bien s'excuser après de n'être qu'une grenouille.

    Troller à mort et essayer de faire chier les autres caché derrière un pseudo.
    Quelle magnifique contribution à l'esprit du forum.
    Une camisole et un valium pour ce pervers s'il vous plait.
    lol!


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Jabba the dégonflé !
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 253
    Emploi/loisirs : brasseur d'air
    Date d'inscription : 03/02/2009

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Jabba the dégonflé ! le Jeu 17 Fév 2011 - 12:17

    Crroois ! Crroois ! study
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3610
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Fred le Jeu 17 Fév 2011 - 12:21

    http://omnilogie.fr/O/Le_vocabulaire_du_capitaine_Haddock
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Invité le Jeu 17 Fév 2011 - 12:39

    Zendo a écrit:Que vient faire la science dans ton expérience ? C'est elle qui vaut validation à tes yeux ? Si tu te fous de la validation de ton maître, comment peux-tu savoir la profondeur réelle de ton expérience ?

    je tente un parallèle

    Si votre maître vous dit que vous êtes un bon coureur du 100m, ça ne dit ni à vous ni à personne en combien de temps vous le courrez. Pour ça il faut un chronomètre...

    Je m'étonne qu'autant de vous soient aussi attachés à la validation d'une expérience interne par leurs maîtres... doutez-vous de votre propre profondeur?

    Que mon maître valide l'expérience ne remplace pas le témoin extérieur de celle-ci, dans le cas présent mon voisin dans le dojo à cette époque
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Invité le Jeu 17 Fév 2011 - 12:44

    kaïkan a écrit:Troller à mort et essayer de faire chier les autres caché derrière un pseudo.
    Quelle magnifique contribution à l'esprit du forum.
    Une camisole et un valium pour ce pervers s'il vous plait.[/color] lol!

    le mieux, s'il y a souci, c'est de cliquer sur alerter, puis d'expliquer... et de laisser faire.

    avatar
    Invité
    Invité

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Invité le Jeu 17 Fév 2011 - 12:58

    Il est dommage que mes contributions fassent chier certains. Un problème de foie ? Tout ça parce que j'avais dit à ce monsieur que dans le Rinzaï, on ne donnait pas systématiquement un kôan. Il ne l'a pas accepté, ce gnome tondu qui se prend pour un moine zen, et me traite de troll depuis ce temps là. Pfff !!! Lamentable !

    Quant à la comparaison de l'expérience zen avec le 100 mètres, ça démontre là le niveau. Vous êtes tous comme ça à l'AZI ?

    Bon. Je vais la mettre en veilleuse quelque temps. Ça vous fera des vacances (et à moi aussi). clown
    avatar
    Jabba the dégonflé !
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 253
    Emploi/loisirs : brasseur d'air
    Date d'inscription : 03/02/2009

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Jabba the dégonflé ! le Jeu 17 Fév 2011 - 13:04

    Zendo a écrit:Il est dommage que mes contributions fassent chier certains. Un problème de foie ?
    toi tu confonds ta foi et ton foie .
    Arrêtes de faire de la bile , ça te rendra moins colérique : on dirait un poisson rouge dans son bocal .

    Mais je vois que tu as décidé de prendre des vacances : "sage" décision .

    Contenu sponsorisé

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 18 Aoû 2018 - 2:26