Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    syndrômes et saint dreams

    Partagez
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2924
    Age : 69
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Yudo, maître zen le Sam 12 Fév 2011 - 21:52

    Tu me donnes vraiment l'impression de chercher à te rassurer. Je te l'ai dit et je le répète: si tu penses vraiment avoir fait une expérience importante, tu as un maître à qui tu dois en parler. Si tu ne lui en parles pas, c'est que tu appréhendes ce qu'il va t'en dire, et en soi, cette appréhension est révélatrice. Tu es allé t'enfermer à Pétaouchnock (ouais t'as le choix entre Douch et Rosis..., mais si tu veux, il y a encore Caisenolles dnas la montagne pas loin...). Fais avec, ou bien va faire ton métier.

    G-Ni a écrit:la valeur d'une expérience ne réside que dans son partage, son analyse, sa transcendance, .... et le résultat qu'elle éveille. Dire qu'une expérience, quelle qu'elle soit, ne vaut rien me semble un peu mezzo et typique de cet attachement à ku... c'est le zen nihiliste.

    Je crois que votre positionnement face à l'expérience psy cache éventuellement des peurs que vous devriez observer. La liberté n'existe pas mais seule la libération comme disait l'autre...

    Lausm souligne l'importance du samu. Nous le savons tous(enfin ça reste à prouver), a un fort caractère réaxant (la rééducation par le travail). La complétude d'une expérience zen ne réside vraisemblablement sur rien d'autre que l'expérience totale au travers de chaque acte, que ce soit planter un clou ou traverser l'éther en lotus haut.

    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Kaïkan le Sam 12 Fév 2011 - 23:07

    G-Ni a écrit:la valeur d'une expérience ne réside que dans son partage, son analyse, sa transcendance, .... et le résultat qu'elle éveille. Dire qu'une expérience, quelle qu'elle soit, ne vaut rien me semble un peu mezzo et typique de cet attachement à ku... c'est le zen nihiliste.

    Je crois que votre positionnement face à l'expérience psy cache éventuellement des peurs que vous devriez observer. La liberté n'existe pas mais seule la libération comme disait l'autre...

    Lausm souligne l'importance du samu. Nous le savons tous(enfin ça reste à prouver), a un fort caractère réaxant (la rééducation par le travail). La complétude d'une expérience zen ne réside vraisemblablement sur rien d'autre que l'expérience totale au travers de chaque acte, que ce soit planter un clou ou traverser l'éther en lotus haut.


    Quelle que soit l'expérience il faut la laisser passer comme un nuage dans le ciel.
    Ne pas s'y attacher, ne pas se fixer sur quoi que ce soit.

    Si la main est ouverte toute la poussière des étoiles du cosmos peut passer dessus.
    Si la main est fermée, seulement quelques grains de poussière sont saisis.



    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Admin
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 166
    Date d'inscription : 14/01/2008

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Admin le Dim 13 Fév 2011 - 10:16

    Yudo, maître zen a écrit:Tu me donnes vraiment l'impression de chercher à te rassurer. Je te l'ai dit et je le répète: si tu penses vraiment avoir fait une expérience importante, tu as un maître à qui tu dois en parler. Si tu ne lui en parles pas, c'est que tu appréhendes ce qu'il va t'en dire, et en soi, cette appréhension est révélatrice. Tu es allé t'enfermer à Pétaouchnock (ouais t'as le choix entre Douch et Rosis..., mais si tu veux, il y a encore Caisenolles dnas la montagne pas loin...). Fais avec, ou bien va faire ton métier.

    Un peu de pondération dans tes propos serait la bienvenue. Il n'est pas nécessaire de dénigrer la pratique d'un autre membre du forum pour t'exprimer.

    Merci de votre compréhension à tous


    _________________
    La pire chose est de prendre en compte...


    Un blog que j'apprécie: http://budo1.over-blog.com/

    Vidéo d'art martiaux: http://martialtv.org/[/i]
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2924
    Age : 69
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Yudo, maître zen le Dim 13 Fév 2011 - 18:10

    Admin a écrit:
    Yudo, maître zen a écrit:Tu me donnes vraiment l'impression de chercher à te rassurer. Je te l'ai dit et je le répète: si tu penses vraiment avoir fait une expérience importante, tu as un maître à qui tu dois en parler. Si tu ne lui en parles pas, c'est que tu appréhendes ce qu'il va t'en dire, et en soi, cette appréhension est révélatrice. Tu es allé t'enfermer à Pétaouchnock (ouais t'as le choix entre Douch et Rosis..., mais si tu veux, il y a encore Caisenolles dnas la montagne pas loin...). Fais avec, ou bien va faire ton métier.

    Un peu de pondération dans tes propos serait la bienvenue. Il n'est pas nécessaire de dénigrer la pratique d'un autre membre du forum pour t'exprimer.

    Merci de votre compréhension à tous
    Je suis désolé, il n'y a aucun dénigrement de la pratique de qui que ce soit ici. Je ne crois tout simplement pas que ce soit aux membres d'un forum d'authentifier les "réalisations" d'un membre qui, par ailleurs, a un maître pour ça.
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2923
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par tangolinos le Dim 13 Fév 2011 - 18:50

    Yudo, maître zen a écrit:
    Admin a écrit:
    Yudo, maître zen a écrit:Tu me donnes vraiment l'impression de chercher à te rassurer. Je te l'ai dit et je le répète: si tu penses vraiment avoir fait une expérience importante, tu as un maître à qui tu dois en parler. Si tu ne lui en parles pas, c'est que tu appréhendes ce qu'il va t'en dire, et en soi, cette appréhension est révélatrice. Tu es allé t'enfermer à Pétaouchnock (ouais t'as le choix entre Douch et Rosis..., mais si tu veux, il y a encore Caisenolles dnas la montagne pas loin...). Fais avec, ou bien va faire ton métier.
    Un peu de pondération dans tes propos serait la bienvenue. Il n'est pas nécessaire de dénigrer la pratique d'un autre membre du forum pour t'exprimer.
    Merci de votre compréhension à tous
    Je suis désolé, il n'y a aucun dénigrement de la pratique de qui que ce soit ici. Je ne crois tout simplement pas que ce soit aux membres d'un forum d'authentifier les "réalisations" d'un membre qui, par ailleurs, a un maître pour ça.
    Sans vouloir m'immiscer, mais il me semble qu'il y ait une friction.
    Je dirais, que
    1/Maître Yudo, en tant que maître authentifié ait le droit de s'exprimer librement...La difficulté de son enseignement lui autorisant toutes les ruses pour faire avancer ses élèves...d'ailleurs il ne cache pas, dans son avatar, l'éventualité de sautes d'humeur...
    2/s'il y a friction, il me semble que ce soit un signe de l'au-delà, qui voudrait que cela se résolve...peut-être s'agirait-il alors de poser des mots...de s'efforcer à rendre plus grossier ce qui est encore trop subtil...
    Je ne pense pas qu'il faille regarder la friction comme une rupture, mais comme un prétexte à rendre plus limpide une manifestation qui serait trop grossière.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Kaïkan le Dim 13 Fév 2011 - 20:14

    Tort ou raison, la question n'est pas là.

    Personne ne peut prétendre pouvoir tout se permettre en se cachant derrière un pseudo, un soi-disant titre ou tout autre écran de fumée.

    Les règles du site sont rappelées par l'Admin et je m'y soumet quelle que soit ma dimension spirituelle ou physique.

    Point barre !


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par fonzie le Dim 13 Fév 2011 - 22:07

    Bonsoir Kaïkan,
    kaïkan a écrit:...
    Personne ne peut prétendre pouvoir tout se permettre en se cachant derrière un soi-disant titre ou tout autre écran de fumée.
    Les règles du site sont rappelées par l'Admin ...
    C'est un koan ? Very Happy
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Kaïkan le Dim 13 Fév 2011 - 22:20

    fonzie a écrit:Bonsoir Kaïkan,
    kaïkan a écrit:...
    Personne ne peut prétendre pouvoir tout se permettre en se cachant derrière un pseudo, un soi-disant titre ou tout autre écran de fumée.
    Les règles du site sont rappelées par l'Admin ...
    C'est un koan ? Very Happy

    Isn't it ?


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    lausm
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1472
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par lausm le Dim 13 Fév 2011 - 22:35

    Ah ah, trop marrant le koan!
    Un nouveau parmi tant d'autres!
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2924
    Age : 69
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Yudo, maître zen le Lun 14 Fév 2011 - 10:49

    Quoi qu'il en soit, je rappelle que mon irritation provient du fait qu'un participant nous demande pratiquement de légitimer ses expériences "magiques" alors que c'est une chose qui est du strict ressort de sa relation avec son maître. D'où mon insistance à lui enjoindre de voir cela avec lui, et, éventuellement, nous faire part de l'opinion de ce dernier.

    Ce n'est pas (pour une fois!) manquer de respect ni à ce maître, ni à son étudiant. Bien au contraire...
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par fonzie le Lun 14 Fév 2011 - 11:49

    Yudo, maître zen a écrit:Quoi qu'il en soit, je rappelle que mon irritation provient du fait qu'un participant nous demande pratiquement de légitimer ses expériences "magiques" ...
    il n'y a pas de mal à être fan de Harry Potter Neutral
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Kaïkan le Lun 14 Fév 2011 - 11:59

    Yudo, maître zen a écrit:Quoi qu'il en soit, je rappelle que mon irritation provient du fait qu'un participant nous demande pratiquement de légitimer ses expériences "magiques" alors que c'est une chose qui est du strict ressort de sa relation avec son maître. D'où mon insistance à lui enjoindre de voir cela avec lui, et, éventuellement, nous faire part de l'opinion de ce dernier.

    Ce n'est pas (pour une fois!) manquer de respect ni à ce maître, ni à son étudiant. Bien au contraire...

    Bonjour,

    Personnellement, il m'a semblé qu'il était demandé dans cette rubrique (par son auteur) une sorte de partage des expériences psychiques vécues pendant la pratique de la Voie.
    J'aimerais savoir à quel endroit :
    un participant nous demande pratiquement de légitimer ses expériences "magiques"
    Est-il possible d'avoir ces précisions s'il vous plait ?

    Merci...


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2924
    Age : 69
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Yudo, maître zen le Lun 14 Fév 2011 - 13:04

    kaïkan a écrit:Bonjour,
    Personnellement, il m'a semblé qu'il était demandé dans cette rubrique (par son auteur) une sorte de partage des expériences psychiques vécues pendant la pratique de la Voie.
    J'aimerais savoir à quel endroit :
    un participant nous demande pratiquement de légitimer ses expériences "magiques"
    Est-il possible d'avoir ces précisions s'il vous plait ?
    Merci...
    Précision: je n'ai pas reproché à G-ni de nous faire part de cette expérience. Je lui ai reproché de s'insurger contre les observations indirectes qui lui ont été faites par rapport à ce genre de phénomènes, et lui ai conseillé, avant toute chose, d'en discuter avec son enseignant.

    J'ai moi-même fait des expériences de ce genre, bizarres et documentées, et ma constatation est qu'elles n'apportent strictement rien ni à ma pratique, ni à quoi que ce soit d'autre. Sauf peut-être, dans un cas, un meilleur sang-froid dans une circonstance difficile. Mais ces choses ne sont pas exclusives au Zen en particulier, ni au Bouddhisme en général.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Kaïkan le Lun 14 Fév 2011 - 13:20

    Yudo, maître zen a écrit:
    kaïkan a écrit:Bonjour,
    Personnellement, il m'a semblé qu'il était demandé dans cette rubrique (par son auteur) une sorte de partage des expériences psychiques vécues pendant la pratique de la Voie.
    J'aimerais savoir à quel endroit :
    un participant nous demande pratiquement de légitimer ses expériences "magiques"
    Est-il possible d'avoir ces précisions s'il vous plait ?
    Merci...
    Précision: je n'ai pas reproché à G-ni de nous faire part de cette expérience. Je lui ai reproché de s'insurger contre les observations indirectes qui lui ont été faites par rapport à ce genre de phénomènes, et lui ai conseillé, avant toute chose, d'en discuter avec son enseignant.

    J'ai moi-même fait des expériences de ce genre, bizarres et documentées, et ma constatation est qu'elles n'apportent strictement rien ni à ma pratique, ni à quoi que ce soit d'autre. Sauf peut-être, dans un cas, un meilleur sang-froid dans une circonstance difficile. Mais ces choses ne sont pas exclusives au Zen en particulier, ni au Bouddhisme en général.

    Cette fois je comprends mieux et j'approuve vraiment. D'ailleurs je n'ai pas jugé bon d'étaler non plus mes propres expériences pour les raisons que tu cites. Lorsque j'en ai expérimenté, j'en ai tout de suite parlé à "sensei" qui m'a dit de laisser passer tout ça comme des nuages et de ne pas m'arrêter sur ces phénomènes et de continuer zazen imperturbablement.


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    lausm
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1472
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par lausm le Lun 14 Fév 2011 - 14:45

    Le problème avec ces expériences, c'est de prendre tout ce qui brille pour l'or.
    Pour ma part, elle semblent venir, avec souvent à leur côté une p.......de souffrance!
    Je souffre globalement moins. Avec moins d'expérience extrème.
    Mais je gère bien mieux mon énergie.
    Posé sur la terre, on va vers le ciel sans trop de risque de chute.

    Donc, ne pas trop en parler, c'est pour ne pas oublier que le but de la pratique, son utilité, c'est de ne plus être prisonnier de ses fonctionnement égocentrés.

    Ou alors on les utilise comme appat, pour que les gens accèdent après à la dimension silencieuse du zazen. Mais me paraît risqué.
    Cela dit, dans cette file, j'y ai vu aussi une volonté de partage d'expériences. Mais j'ai envie de parler des effets normaux plus que spéciaux!
    Parce que les fois où j'ai ressenti des effets spéciaux, je me suis ramassé.
    La limite entre une hallucination, un délire, et une expérience authentique, est vraiment ténue.
    avatar
    Jabba the dégonflé !
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 253
    Emploi/loisirs : brasseur d'air
    Date d'inscription : 03/02/2009

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Jabba the dégonflé ! le Lun 14 Fév 2011 - 15:34

    lausm a écrit:
    Parce que les fois où j'ai ressenti des effets spéciaux, je me suis ramassé.
    La limite entre une hallucination, un délire, et une expérience authentique, est vraiment ténue.
    savoir garder une jambe des deux côtés du garde-fou , c'est l'assurance que la queue du boeuf se trouve à la bonne place , entre le vide et le terre-plein .





    Heureusement que les anciens sont là pour nous donner l'exemple (cheeese ! Smile )
    avatar
    lausm
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1472
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par lausm le Lun 14 Fév 2011 - 15:59

    Disons que quand même il ne faut pas tenir ce genre de position trop longtemps! Si le boeuf est un taureau, il risque de souffrir s'il s'assoit dessus! Le garde fou, ça fait mal aux c........!
    avatar
    Jabba the dégonflé !
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 253
    Emploi/loisirs : brasseur d'air
    Date d'inscription : 03/02/2009

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Jabba the dégonflé ! le Lun 14 Fév 2011 - 16:08

    tiens à ce propos , si le boeuf ne peut pas passer par la fenêtre , c'est parce qu'il en manque !
    Allez à l'encontre de nos attachements au champ bien délimité par les autres , ça demande une certaine dose de sauvagerie , et donc de courage !
    Les bien-pensants ne supportent pas les Diogenes ! ( study mon dieu , que j'en ai ... de la culture geek )
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3321
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Fred le Lun 14 Fév 2011 - 17:38

    avatar
    Invité
    Invité

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Invité le Mar 15 Fév 2011 - 1:09

    soit...

    Il vous avait été effectivement demandé de raconter des aventures internes. Vous voulez pas? Pas de souci... c'est un peu nul parce que je me demandais si vous avez quelques trucs bien cool à raconter et je me réjouissais de lire ça (comme on regarde un feu d'artifice: tout en gardant à l'esprit qu'un feu d'artifice n'est pas la lumière divine... quoique)... vous avez peut-être peur qu'on vous prenne pour des dingues et que votre réputation soit mis à mal, qu'on rigole de vous en disant "hin hin hin, regardez machin il se croit éveillé alors qu'il est même pas redescendu de son dernier prozac tout ça parce qu'il a vu un mec à la peau bleue avec 8 bras dans le coin du dojo en zazen", ou alors "tu sais voisine, le voisin maître zen, il paraît que c'est un ex-junkie, c'est une copine qu'a lu ça sur un forum" ou pire, un copier-coller du récit de l'échappée mystique sur un site zen superfréquenté avec les commentaires définitifs du Maître... j'en passe et des meilleures...

    Que peu en ait à raconter passe encore, mais la réduction catégorique de l'expérience est inutile. Vous (je dis bien "vous") ne dites pas à vos disciples que le mal aux genou c'est du pipi de chat... et pourtant existe-t-il une énorme différence quali/quanti entre un phénomène de type astral et une douleur?

    Et moi, je vais quand même pas vous dire, à vous les roshis, d'aller poster vos sujets sur vos sites web et/ou d'en parler avec vos disciples qui doivent être les uniques auditeurs de vos enseignements (vous pourriez leur conseiller ce forum indeed)...

    La position qui consiste à dire que machin a dit à l'autre que les formes pensées sont de la merde et d'en faire apparemment un cheval de bataille alors que la réalité est certainement du même acabit, d'exhorter l'auteur du présent topic à aller voir son interlocuteur unique, soit son maître pour lui confier cette expérience et de ne pas attendre la certification des forumeurs (et euses) alors que rien ne fût demandé à ce sujet (du style: euh les maîtres, j'ai rêvé d'une fleur qui tourne, est-ce que ça veut dire que je suis Bouddha?)... lire entre autres sur un ton d'humour caustique qu'il faut aller demander ou recevoir la transmission dudit maître pour ça (donnant ainsi un crédit énorme à ce qui vient d'être qualifié de merde), mettre une couche sur le lieu de pratique éloigné du visé (et d'une sangha internationale) pour éventuellement tenter d'illustrer l'isolement d'un cas de conscience (alors que tous ici s'accordent pour donner un goût de classique à ce genre d'expériences, ce qui d'ailleurs en permet le partage sans heurts), faire des amalgames douteux entre l'expérience "psy", la drogue et les infidélités de Genpo pour ensuite mettre tout ça sur le compte de la sévérité maestriale, puis de justifier par 3 ou 4 fois cette maîtrise du style sans faille... c'est poussif... il y a eu bourbier, avertissement dans les règles et aux lieu de belles histoires fantastiques en technicolor, on, pour ne pas dire je, a eu droit, encore et encore, à des récits psychodramatiques et peu constructifs de coup de bâton en noir et blanc...

    Vous préféreriez que je vous demande de raconter vos histoires d'après les claquettes, histoire qu'on puisse tirer sur le premier qui n'était pas en silence dans sa piaule!?

    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3321
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Fred le Mar 15 Fév 2011 - 1:26

    Je comprends G-Ni, mais en ce qui me concerne, je n'ai pas raconté d'histoires qui me seraient advenues, pour la raison que ces histoires sont vieilles et ne m'intéressent plus ainsi peut-être aurais-je des difficultés à en parler de manière à ce que justement tu ais la sensation de te trouver devant un feu d'artifice.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Invité le Mar 15 Fév 2011 - 1:48

    même une petite fusée monochrome de rien du tout?

    Entre une incursion cosmique et un fil de moquette qui danse, t'as bien un truc à raconter.... alleeeeez, s'te plait...
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3321
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Fred le Mar 15 Fév 2011 - 2:55

    Bon OK! Wink
    Un jour alors que j'étais dans une période où je mêlais intensivement zazen et l'enseignement de Carlos Castaneda...Dans les histoires de ce dernier, il était question d'un "papillon de la connaissance"...Un jour donc, je suis en zazen face à un mur non pas blanc mais, je ne sais pas comment cela s'appelle, un mur rugueux, et oh miracle Laughing , je vois apparaître sur le mur, ou plutôt incrusté dedans, une forme de papillon avec moult détails...comme fait d'une multitude de minuscules perles briantes. C'était beau je l'avoue et je ne renie pas cette expérience.
    avatar
    Jabba the dégonflé !
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 253
    Emploi/loisirs : brasseur d'air
    Date d'inscription : 03/02/2009

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Jabba the dégonflé ! le Mar 15 Fév 2011 - 9:00

    G-Ni Very Happy

    ... c'est g-nial ce que tu as écrit (oui je sais , c'est facile ), tant sur le fond que sur la forme .
    Bonne journée sunny
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: syndrômes et saint dreams

    Message par Kaïkan le Mar 15 Fév 2011 - 9:17

    G-Ni a écrit:soit...
    Il vous avait été effectivement demandé de raconter des aventures internes. Vous voulez pas? Pas de souci... j'en passe et des meilleures...

    La position qui consiste à dire que machin a dit à l'autre que les formes pensées sont de la merde et d'en faire apparemment un cheval de bataille alors que la réalité est certainement du même acabit, d'exhorter l'auteur du présent topic à aller voir son interlocuteur unique, soit son maître pour lui confier cette expérience et de ne pas attendre la certification des forumeurs (et euses) alors que rien ne fût demandé à ce sujet (du style: euh les maîtres, j'ai rêvé d'une fleur qui tourne, est-ce que ça veut dire que je suis Bouddha?)... lire entre autres sur un ton d'humour caustique qu'il faut aller demander ou recevoir la transmission dudit maître pour ça (donnant ainsi un crédit énorme à ce qui vient d'être qualifié de merde), mettre une couche sur le lieu de pratique éloigné du visé (et d'une sangha internationale) pour éventuellement tenter d'illustrer l'isolement d'un cas de conscience (alors que tous ici s'accordent pour donner un goût de classique à ce genre d'expériences, ce qui d'ailleurs en permet le partage sans heurts), faire des amalgames douteux entre l'expérience "psy", la drogue et les infidélités de Genpo pour ensuite mettre tout ça sur le compte de la sévérité maestriale, puis de justifier par 3 ou 4 fois cette maîtrise du style sans faille... c'est poussif... il y a eu bourbier, avertissement dans les règles et aux lieu de belles histoires fantastiques en technicolor, on, pour ne pas dire je, a eu droit, encore et encore, à des récits psychodramatiques et peu constructifs de coup de bâton en noir et blanc...

    Vous préféreriez que je vous demande de raconter vos histoires d'après les claquettes, histoire qu'on puisse tirer sur le premier qui n'était pas en silence dans sa piaule!?


    Bonjour G-NI,

    Je comprends très bien tes sentiments car dans la rubrique : questions, se dire éveillé, beaucoup ont étalé leurs expériences en s'auto-certifiant comme éveillés ou détenteurs d'un hypothétique satori, sans que personne ne proteste d'aucune façon...

    Par contre tu ouvres un sujet sur le partage d'expériences psychiques de méditation, et on te tombe dessus à bras raccourcis car tu as eu l'audace et l'outrecuidance de citer une expérience personnelle, tout à fait classique et d'ailleurs courante, totalement répertoriée dans les archives yogiques et autres.

    Il y a de quoi être "étonné" (euphémisme)
    Soit tu as touché un point sensible, soit on t'en veux personnellement (peut-être ta promotion d'admin).

    Quoi qu'il en soit, ce que tu as décrit est vraisemblablement ce que l'on appelle une sortie du corps. De la façon dont tu le décris tu serais sorti par le coeur et non-pas par le sommet du crane, c'est très différent, j'en parlerais peut-être une autre fois au risque de subir les mêmes problèmes que toi sur ce forum.

    Il y a une bonne nouvelle : l'énergie Kundalini s'est éveillée donc ta progression est en très bonne voie, surtout si tu laisses les expériences continuer sans les rechercher ni les influencer...

    La mauvaise nouvelle c'est que Kundalini ne donne pas seulement des expériences agréables, car elle purge aussi le subconscient. il peut donc se produire des retours de négativité ou autres phénomènes désagréables internes ou exterieurs...

    Il est presque certain que je ne t'apprends probablement rien de nouveau mais j'ai écris ces quelques lignes afin que tu saches que tu n'es pas seul devant un mur d'opposition.

    Les moines zen laissent la main ouverte et toutes les poussières des étoiles peuvent circuler sur la paume. Si on ferme la main seuls quelques grains de poussières sont saisis.

    Bon zazen et Gassho!
    étoile


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "

      La date/heure actuelle est Dim 19 Nov 2017 - 22:27